AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782367400181
160 pages
Éditeur : Scrineo (24/01/2013)
4.12/5   13 notes
Résumé :
L'Eléphant est la première Revue consacrée à la Culture Générale. 160 pages couleurs, tous les trimestres.

Dans le numéro 1, on parlera de la madeleine de Proust (qui fête ses 100 ans), du Big Bang (et de ce qu'en pensent les religions), de Socrate (pour vous rappeler votre découverte de Terminale), de Guérande, des Institutions qui font l"ordre mondial, de Verdi... et 25 personnalités s’exprimeront sur le rôle de la Culture Générale aujourd’hui… Il... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Bazart
  31 janvier 2013
orsque j'ai su qu'arrivait en ce début d'année 2013 une toute nouvelle revue axée sur la culture générale, portant le nom intriguant de l'Elephant, j'ai voulu immédiatement en savoir plus.
Et je n'ai meme pas eu besoin d'aller en kiosques , car la maison d'édition qui le publie, Scrineo (maison d'édition généraliste indépendante (essais, documents, guides pratiques, fictions jeunesse, fantasy et thrillers crée en2006), m'a très gentiment envoyé un exemplaire de cette revue afin que je mette le nez dedans, ce que j'ai fait, dés réception.
Enfin j'emploie le mot "revue", mais en fait, on est plus proche, que ce soit au niveau de la qualité du papier, de la couverture, et bien évidemment du contenu, d'un livre que d'une revue traditionnelle.
Ce qui est par contre d'ores et déjà acquis, c'est que L'éléphant est un concept 100% inédit qui repose sur une approche moderne et ludique de la Culture Générale.
Mais me dirirez vous d'emblée, posons la question qui nous préoccupe tous et toutes: quel est le coeur de cible ( comme on dit dans les réunions marketing) de la revue ?
En fait c'est bien simple, l'éléphant s'adresse au plus grand nombre, à savoir les 95% de français ( donc normalement vous...et moi) qui considèrent le savoir comme une chose importante dans leurvie et parmi eux, aux 54% d'actifs (on va également dire vous et moi mais le risque de se tromper est plus grandpage Attali 1 qui estiment qu'ils n'y consacrent pas assez de temps (source – Les Français et leSavoir – PUF-GMF-TNS Sofres – Novembre 2012).
Bref, pour le dire autrement, l'Éléphant se revendique comme la première revue de culture générale .
Et autant dire, à la lecture du premier numéro, que le pari est largement atteint à la lecture de cette revue (oui oui, ou de ce livre, on va pas chipoter trop longtemps dessus), qui englobe tous les sujets les plus divers et les plus larges qui soient, le seul point commun est le souci d'éléver par le haut le lecteur, mais sans le barber pour autant.
A l'heure où la société numérique nous bombarde d'information qu'on ne sait comment gérer et digérer, l'Elephant propose de grands dossiers, permettant de s'imprégner durablement d'une connaissance précise, hiérarchisée et validée, sans jamais perdre de vue l'essentiel, le plaisir de la lecture.
La revue joue sur la diversité des sujets dans sept grands domaines : Arts et Littérature, Sciences et Environnement, Histoire, International, Politique et Société, Philosophie et Religion, Bien-être et Santé. Une de ses caractéristiques est qu'elle associe enseignants, experts, journalistes, et spécialistes des sciences cognitives. En effet, une des originalités de cette revue, c'est que tous les dossiers s'achèvent par des exercices élaborés par des spécialistes des sciences cognitives. La promesse étant de refermer l'Éléphant avec la mémoire dudit pachyderme. La formule a fait ses preuves puisqu'elle été testée sous l'angle de la mémorisation des contenus, avec la collaboration du LEMC (laboratoire d'étude ses mécanismes cognitifs) de l'Université Lyon II.
Le tirage du premier numéro de l'éléphant est de 25000 exemplaires, les prochains étant prévus pour mi avril, puis fin juin.
Les deux personnes à l'origine du projet sont Guénaëlle le Solleu, journaliste en presse écrite depuis 20 ans, était rédactrice en chef adjointe à La Tribune avant de se lancer dans le projet l'éléphant dont elle est la rédactrice en chef, et Jean-Paul Arif éditeur et fondateur de Scrineo, et directeur de la publication de l'éléphant.
Avec cette volonté de brasser autant de sujets de façon transversale, le risque serait d'aboutir à une revue qui pourrait ressembler un peu à une aubpage Tavernier 2erge espagnole, mais l'ensemble garde une vraie cohérence et un vrai fil conducteur, le souci d'instruire de facon pertinente et originale : on navigue ainsi d'une cartographie des conflits dans le monde à l'histoire de l'Encyclopédie, d'un passionnant dossier sur « Mémoire et émotions », illustré par une analyse de la madeleine de Proust, à un ambitieux exposé sur « La Chine et le monde depuis le XIXe siècle », du sel de Guérande à l'allégorie de la caverne…
Personnellement, j'ai particulièrement apprécié l'article où 25 personnalités, aussi diverses que Bertrand Tavernier ( qui a également droit à un passionnant entretien sur sa culture générale), Jean-Jacques Aillagon, Isabelle Giordano, Thierry Marx, Robert Guédiguian, Gottlieb, Catherine Vidal, nous font partager leur vision forcement subjective mais toujours passionnante de la "Culture Générale ".
L'article sur Verdi, à l'aube du bicentenaire de la naissance du compositeur, et sur le rôle qu'il a joué dans l'histoire italienne m'a tout autant captivé.
Et même si je pouvais vous parler de toutes les pages sans discontinuité, j''arreterais sur un dernier, l'entretien de 6 pages avec Jacques Attali , qui m'a permis de voir une autre facette de ce personnage, parfois énervant dans ses prises de position, mais toujours extremement brillant, comme l'illustre parfaitement cet entretien.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
MissSherlock
  14 juin 2013
L'éléphant est un "mook" de culture générale, c'est-à-dire un mix entre une revue et un livre. Assez épais, avec une couverture cartonnée, le manifeste inscrit en quatrième de couverture est prometteur.
J'ai pourtant été déçue par cette revue dont tous les sujets ne m'ont pas intéressée.
Ainsi, les articles sur Proust, la mémoire ou le Big Bang m'ont séduite parce qu'ils ont éveillé ma curiosité. Par contre d'autres articles comme "les gens qui comptent dans les grandes organisations internationales" ou la fiscalité m'ont assommée.
Quoiqu'il en soit, les articles restent superficiels et je suis restée sur ma faim. Vous me direz qu'il ne s'agit pas d'un livre dédié à un sujet mais d'une revue généraliste mais vu le prix (15€), j'espérais mieux.
Le prix est d'ailleurs rédhibitoire et prohibitif. Même si le mook ne sort que tous les 3 mois, cela fait tout de même 5€ par mois pour un magazine dont tous les articles ne vont pas nous plaire et qui finira, tôt ou tard, dans la poubelle ou dans un feu de cheminée.
Pour terminer, les petits quizz à la fin de chaque dossiers ne sont pas amusants et donnent un caractère scolaire à une revue qui s'adresse à un public adulte assez grand pour décider de retenir ou pas ce qu'il vient de lire.
Il s'agit ici du premier numéro, peut-être que la maquette et le traitement ont changé pour le second, mais je n'ai pas eu du tout envie d'en savoir plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Estellecalim
  18 mars 2013
Au premier feuilletage, je l'avoue, j'ai néanmoins été très décontenancée par cette revue.
Les thèmes se succèdent, Proust précède le Big Bang et Socrate, les guerres balkaniques côtoient Jacques Attali et l'encyclopédie de Diderot et D Alembert.
Je ne voyais pas très bien le fil conducteur entre tout ça et ce qui faisait l'unité de la revue.
J'ai longtemps lu Science et vie (et souvent en version Junior) et si les thèmes s'y succèdent aussi, il y a une unité dans le mode de traitement qui fait que l'on sait où l'on est.
Ici, les articles alternent l'interview, l'enquête, la synthèse, la présentation, mais il m'a fallut arriver au bout et revenir au début pour comprendre.
L'objectif des auteurs est effectivement clairement affiché dès les premières pages.
A la fois par une démonstration de la « méthode » et par un édito, ils expliquent à leur lecteur qu'il s'agit d'une revue « élégante, agréable et surtout utile ».
Et force est de constater que le contrat est rempli sur les trois points.
La revue se veut éclectique, et tournée vers la culture générale.
L'idée est de permettre aux lecteurs d'enrichir leurs connaissances, de les entretenir, mais surtout de les organiser pour optimiser leur mémorisation et leur utilisation.
Pour cela, ils proposent une méthode comprenant cinq outils qui facilitent la mémorisation, une revue et un site internet comportant des quizz et des approfondissements.
Le rythme de publication (trimestriel) est bien pensé du fait de la quantité d'information présente dans un numéro, et si le prix paraît un peu élevé au numéro (15 euros), la revue ne coute finalement que 5 euros par mois.
Évidemment, on ne peut pas être passionné par tous les sujets présentés dans chaque numéro, mais il est tout de même fort probable que vous trouverez de nombreuses pages à vous mettre sous la dent.
Pour ma part, j'ai vraiment apprécié le dossier sur Proust et sa madeleine, celui sur la mémoire qui décrypte ses processus et celui sur Verdi et ses rapports à la politique italienne.
C'est passionnant et très instructif, et comme mes enseignants notaient souvent sur mes bulletins « s'appuie trop sur sa culture générale », cette revue ne pouvait que me plaire.
Je terminerais quand même avec deux bémols, car vous le savez, il faut toujours que je chipote : la lisibilité de la structure de la revue et de ce qui lie les dossiers pourrait être plus grande, et l'idée de nous aider à mémoriser est appliqué de manière un peu trop didactique parfois.
Mais c'est sans doute le fait du numéro 1.
Il faudra voir comment cela évolue dans le numéro 2 que je serai ravie de pouvoir lire.

Lien : http://lirerelire.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Fortyniner
  15 mars 2013
L'elephant s inscrit dans la veine des 'mooks', ces belles revues de quelques centaines de pages à la couverture épaisse. Vous connaissez sûrement XXI, France culture papier etc. Malheureusement, j ai été assez déçue par cette énième version, dont le sous titre est 'la revue de culture générale'. J ai eu le sentiment d'avoir entre les mains un cahier de vacances pour adultes. Parce qu'à la fin de chaque article, plutôt didactique, on s'assure à l'aide de jeux et divers questionnaires que vous avez bien retenu la leçon. Ce qui se veut certainement ludique m'a paru scolaire. Pourtant les ventes sont bonnes pour ce premier numéro, qui a meme du être ré imprimé... Malgré tout je conseille plutôt XXI, à l angle plus original.
Commenter  J’apprécie          40
chalipette
  30 avril 2013
Vous êtes curieux de tout, vous avez toujours envie d'apprendre quelque soit votre âge ? Une nouvelle revue est disponible pour vous en kiosque : L'éléphant !
J'ai envie de vous en parler çar le concept m'a emballé et me semble unique sur le marché : c'est une revue trimestrielle de culture générale transdisciplinaire. Une idée désuète à priori, à l'heure où la connaissance est à portée de tous sur internet, mais qui d'entre nous va chercher, sans raisons des infos sur des domaines complètement ignorés ?
Et pourtant tous les domaines de connaissances sans exceptions nous aident à comprendre le monde d'aujourd'hui et à nous projeter dans l'avenir .
Leur 4ème de couverture est d'ailleurs un manifeste sur l'intérêt d'une culture générale remise à jour et assimilée :
savoir c'est comprendre,
savoir c'est être libre,
savoir c'est être égal,
savoir c'est retenir.
Ce deuxième numéro aborde des sujets aussi variés que :
Schopenhauer ou la douleur de vivre,
l'insécurité vieille comme l'humanité,
les céréales un enjeu de géopolitique
la peinture est une image et une matière,
Une carte mondiale du bonheur,
ainsi que de nombreux autres sujets...
Les articles sont rédigés par des scientifiques, des professeurs spécialisés dans la matières ou des experts reconnus dans le domaine traité.
L'approche est toujours pédagogique mais ludique et intelligente, elle se prolonge sur internet sur un site dédié où chacun peu s'amuser à se tester par des quizz, des programmes d'entrainement personnalisés etc.
Dans ce dernier numéro Jean Claude Ameisen est le grand témoin et Jean Louis Etienne raconte sa vision de la recherche et du partage de celle-ci : " On ne pousse pas ses limites , on les découvre "
Vous l'avez compris je suis enthousiaste.
On a tous un socle de culture générale plus ou moins solide, mais nous faisons tous des impasses sur certains sujets et un rafraichissement des connaissances est toujours enrichissant.
C'est aussi une revue qui donne envie d'apprendre sur des sujets ignorés et d'approfondir les domaines connus.
Cette revue est à mettre entre toutes les mains de 15 à 95 ans !!!
publication trimestrielle éditée par Scrineo, 150 pages environs , prix 15 euros
site internet : www.lelephant-larevue.fr

Lien : http://bibliothequedechalipe..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
LesEchos   25 janvier 2013
« L'Eléphant » est le dernier né sur le marché foisonnant des « mooks », mi-magazine, mi - « books ». Mais le seul consacré à la culture générale. [...] Une revue très vivante.
Lire la critique sur le site : LesEchos
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MissSherlockMissSherlock   14 juin 2013
Proust n'est un inconnu pour personne. On sait généralement que longtemps il s'est couché de bonne heure, et que la consommation de madeleines déclenchait chez lui un effet très particulier. Mais de son œuvre, que sait-on ? Nous vous proposons d'aller à sa découverte.
Commenter  J’apprécie          70
BazartBazart   29 janvier 2013
le sujet n'est plus de faire un état du savoir, disponible en permanence sur Internet. Mais de réintégrer un peu de cette connaissance, de se l'approprier pour en faire le socle de sa pensée
Commenter  J’apprécie          10
BazartBazart   29 janvier 2013
Enfin, lire c'est surtout du plaisir...nous esperons qu'avec l'eléphant, vous en aurez énormément.
Commenter  J’apprécie          10

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
735 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre