AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782246857150
288 pages
Éditeur : Grasset (29/04/2015)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Au cœur du quartier chinois de Belleville, deux jeunes gens n’auraient jamais dû se rencontrer. Vincent est vietnamien par son père, français par sa mère : une « banane », en argot local. Line est la fille de monsieur Li, ogre du business chinois, protecteur des traditions et des secrets de son passé. Vincent est photographe et serveur dans un restaurant à ses heures, Line fait de brillantes études. Il cherche son père disparu, elle est en quête de liberté ; il éto... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Stelphique
  30 mai 2015
J'ai passé un bon moment de lecture, mais je vais partager un avis en demi teinte. Ce n'est bien sur, que mon humble avis.
Je pense que ce livre n'est pas fait pour être classé dans la littérature contemporaine. Je ne pense pas que ce format lui convienne, je l'aurai plus vu dans une belle saga familiale et historique, riche de détails et de portes ouvertes sur la culture de Shanghai, justement. Là, où ça m'a posé problème, c'est qu'il me manquait l'émotion, il m'aurait fallu plus, tellement plus, pour vivre cette jolie histoire. le potentiel y est, malheureusement, 200 pages ça ne peut pas retranscrire la richesse de ce projet, tout est survolé, alors que la ligne conductrice est bonne.
Les thèmes abordés sont tous plus intéressants les uns que les autres. On dénonce un racisme, dont on parle si peu envers le peuple chinois. J'apprends par ailleurs une nouvelle insulte: « Banane ». C'est d'un niveau maternelle , enfin bref……Il y a aussi la vie de quartier, avec toutes les ficelles d'une économie souterraine, la violence inter raciale, les relations générationnelles avec leurs lourds secrets. Sincèrement, de beaux sujets à parlementer. Tout méritait d'avoir une plus grande importance, tellement c'est riche et passionnant de voir, d'autres cultures et manières de vivre. L'auteur nous les fait entrevoir mais ne développe pas ses bonnes idées et la matière de son intrigue. Quel dommage….
Dès fois, on en demande moins, là, ici, j'en demande plus! J'aurai aimé une audacieuse et grande lecture, sans en changer le noyau central, un plus intense moment. Là est ma déception, je n'ai pas assez ressenti. Je ne suis pas passé à côté, mais mes attentes de lectrice n'ont pas été satisfaites.
Il y a tout de même des points positifs:
– La couverture est superbe
-Vincent nous ouvre les yeux sur la beauté simple et fugace qui nous entoure. Ses jolis arrêts sur image, nous fait plus apprécier notre environnement social ou citadin. On a vraiment envie de découvrir les clichés de sa sensibilité exacerbée.
-L'écriture est fluide, simple.

Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Juliedlbrt
  17 juin 2015
D'abord il y a Vincent, un jeune franco-vietnamien - français par sa mère, Marie-Paule, et, vietnamien par son père, Hang, mort alors qu'il n'avait que douze mois - qui vit à Belleville, dans un petit studio, et qui vient d'arrêter ses études de Droit pour se consacrer à sa passion : la photographie. Depuis qu'il a quitté l'appartement de sa mère, qui se trouve au-dessus de son restaurant, le Dragon Céleste, il travaille quelques soirs par semaine pour son oncle, lui aussi restaurateur, afin de pouvoir payer son loyer. Il y a aussi ses deux amis les plus proches, Karim et Jef, qu'il retrouve très souvent au café L'étoile de Tunis. Et puis il y a Dao, sa grand-mère, âgée de plus de 90 ans, récemment diagnostiquée comme étant atteinte de la maladie Alzheimer, chez qui il passe quelques soirées par semaine.
Un jour, alors qu'il travaille chez son oncle, il doit faire le service dans l'arrière salle du restaurant qui est généralement réservée pour de grands repas de famille ou pour des séminaires. Ce jour-là, c'est la famille Li qui y est rassemblée. Line, la fille de Monsieur Li, un riche homme d'affaire chinois, vient d'obtenir un Master dans la finance internationale.
Dès l'instant où les regards de Vincent et Line vont se croiser quelque chose va se passer entre eux. Ils ne sont pas du même monde. le cousin de Line, Yan, tout comme Monsieur Li et le reste de la famille, vont bien le faire comprendre à Vincent. Mais ce dernier n'a pas l'intention de se laisser faire et il va réussir à nouer une relation particulière avec Line. Ce que Vincent ne sait pas, c'est que Line est sur le départ. Officiellement, elle doit aller effectuer un stage dans une banque, à Shanghai. Mais en réalité elle a de toutes autres ambitions.
Il ne s'agit pas seulement d'une histoire d'amour, c'est aussi une histoire familiale. Divers évènements vont pousser Vincent à chercher ce qui est arrivé à son père, alors que sa mère refuse obstinément d'aborder le sujet, mais aussi à tenter de comprendre qui sont les Li.
Avec Belleville Shanghai Express, j'ai passé un bon moment de lecture, tout en simplicité. J'aime les belles images, alors, j'ai particulièrement aimé les jolies descriptions à travers l'objectif de Vincent, de vrais instantanés de vie. J'ai aussi beaucoup aimé les personnages, me retrouver plongée au coeur de la communauté chinoise, bien qu'il ne s'agisse que d'une fiction et que la réalité doit être différente, et puis surtout, j'ai aimé découvrir Belleville et son atmosphère à travers ce roman. Quelques points m'ont cependant un peu dérangé : j'ai trouvé que parfois, voire même souvent, les contrariétés étaient résolues de façon un peu trop évidente, un peu trop facilement. Et puis, j'aurais aimé plus de détails sur l'histoire des personnages, sur leur passé et sur leur présent, j'aurais aimé que tout soit un peu plus développé. En résumé, ce n'est pas le roman de l'année mais sa lecture ne m'a pas été désagréable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MarquePage
  27 juin 2015
Merci à Babelio et aux éditions Roman Grasset pour ce livre. J'avoue dur dur d'accrocher, surtout pendant mes vacances en Crête (entre fatigue et découverte pas facile de se plonger dans sa lecture).
J'ai trouvé pourtant la couverture et le résumé très tentant. Un mélange de romance, de mystère et d'enquête. Oui mais en fait pas tant que ça. Il y a de bonnes idées, une trame intéressante, mais mal utilisée je trouve. Nos personnages principaux s'en sortent toujours facilement, les liens ne sont pas fluides, ça fait un peu décousu. J'avoue de plus avoir eu du mal avec Line, la parfaite jeune fille un peu naïve, et Vincent, le faux rebelle. J'ai trouvé les personnages de Hang, Marie-Paule, Dao et Li plus intéressants mais très peu développés.
Une lecture que j'ai moyennement appréciée.
Commenter  J’apprécie          60
AnneCeCousinesdelectures
  13 juin 2015
Je me dois de commencer cette chronique en adressant un grand merci aux Editions GRASSET et au site BABELIO, pour m'avoir permis de découvrir ce titre dans le cadre de l'opération "Masse critique", car sans eux je serais sûrement passée à côté et ça aurait été vraiment dommage!
Ce roman est à multiples facettes : c'est ce qui fait tout son charme et c'est aussi ce qui rend compliqué de vous en raconter l'histoire. Il mêle en effet histoires d'amour, enquête policière, clans familiaux, recherche de ses origines, quête de son avenir...
VINCENT est un jeune homme qui vit à PARIS dans le quartier chinois de BELLEVILLE; c'est une "banane", blanc dedans par sa mère française, jaune dehors par son père vietnamien. Ce père qui est mort dans un accident lorsqu'il avait un an et dont sa mère a toujours obstinément refusé de lui parler. VINCENT a laissé tomber ses études de droit et erre dans PARIS en donnant libre cours à sa passion pour la photo.
LINE est une jeune femme chinoise, fille de Monsieur LI, figure du business du quartier. Tandis que son père la destine à une brillante carrière dans les affaires, elle rêve de défilés de mode et de haute-couture et tente d'échapper à la surveillance constante de son cousin YAN, un petit malfrat.
Lorsque VINCENT et LINE, après s'être rencontrés dans le restaurant où elle fête son diplôme alors que lui sert les plats, décident de se revoir, ni Monsieur LI ni YAN ne tolèrent leur relation. Monsieur LI parce qu'il a d'autres ambitions pour sa fille que ce métis sans situation, YAN parce qu'il couve sa cousine d'une jalousie malsaine.
LINE disparaît soudainement à SHANGHAI après sa nuit avec VINCENT, tandis que lui voit le restaurant de sa mère brûler et le Porsche Cayenne de YAN rôder constamment dans son sillage. Un incendie qui lui fera pourtant retrouver la trace de son père et comprendre qu'il existe un lien entre ses parents et le magnat des affaires local.
A ce stade, vous avez inexorablement envie de lire ce livre, ou alors ma chronique est ratée!
Il y a tous les ingrédients dans ce roman : des sentiments, du mystère, des rebondissements, un rythme soutenu.
Et c'est sans doute parce qu'il m'a promis beaucoup que j'ai été un peu déçue par la chute, qui arrive trop vite et qui n'est pas à la hauteur du feu d'artifice auquel on s'attendait. Et c'est sans doute aussi parce que j'aurais voulu que ce livre ne se termine pas aussi vite!
Vraiment, une très jolie découverte.


Lien : http://cousineslectures.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nowornever
  17 juin 2016
C'est une jolie histoire... d'amour, de famille, de cultures.
Les descriptions sont quasi photographiques et c'est beau à lire, sans être trop pompeux.
Le problème, c'est qu'on n'arrive pas à s'identifier aux personnages. Ils sont très typés dans leur quartier, dans leurs valeurs et leur culture. Par conséquent, on ne lit ce roman que pour connaître leurs aventures, connaître le fin mot de leur histoire sans réellement avoir de coup de coeur, mais sans, non plus, avoir eu une lecture déplaisante.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MarquePageMarquePage   27 juin 2015
- Je ne les comprends pas, dit doucement monsieur Li.
- Comment ça ? Madame Li s'était approchée de son épaule.
- Ces mômes. Yan. Ce jeune métis. Même Line a changé - un profond soupir. Ils n'ont aucune idée de la valeur des choses. Des sacrifices consentis pour les obtenir. Du prix à payer pour s'en sortir. Ils veulent tout, tout de suite.
Commenter  J’apprécie          60

Video de Philippe Lafitte (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Lafitte
Bande-annonce de "VIES D'ANDY", roman de Philippe LAFITTE
autres livres classés : modeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3978 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre