AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755625615
312 pages
Éditeur : Hugo roman new way (07/01/2016)
3.34/5   96 notes
Résumé :
LE NOUVEAU BLOCKBUSTER YOUNG ADULT DE CHRISTINA LAUREN ! Delilah Blue n'a d'yeux que pour Gavin. Le regard ténébreux et la silhouette toujours parée de noir, le garçon a l'air de sortir tout droit de l'univers sombre et ? il faut l'avouer ? franchement tordu de ses dessins. Tout chez lui est bizarre, jusqu'à la vieille bâtisse dans laquelle il vit, qui donne une sorte de cachet inquiétant à leur petite ville. Lorsque Gavin décide d'emmener Delilah chez lui, un priv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (63) Voir plus Ajouter une critique
3,34

sur 96 notes

LesLecturesdeNora
  27 avril 2016
J'ai adoré ce livre , moi qui suis une grande froussarde et qui ne lis jamais de thriller !
L'histoire et très bien ficelée , c'est une histoire d'amour surprenante , sombre et très spéciale.
L'originalité est là , ainsi que les rebondissements , et beaucoup de suspens !
le fait que la maison est vivante a rendu ma lecture encore plus excitante !
Ce fut le premier livre de cette auteure que je lis et je ne suis pas déçue ! J'ai accroché à l'histoire dés le début et je ne me suis pas ennuyée une seconde ! Ce livre fait vraiment froid dans le dos et, étrangement, ça m'a beaucoup plu. J'ai aimé le fait que ce livre soit écrit à deux voix ; celle de Delilah Blue et celle de Gavin Timothy.
Les chapitres ne sont ni longs, ni trop court, c'est un juste milieu.
La romance est très mignonne et poignante , Delilah est une fille courageuse , qui peux faire tout pour les personnes qu'elle aime et elle a un grand penchant pour tout ce qui est glauque . Gavin est un personnage qui m'a beaucoup plu , car il a un grand coeur , il accorde une grande importance à Delilah .L''auteure nous raconte son histoire et puis tout d'un coup , elle nous mets un secret que l'on n'aurait jamais imaginé ! Son écriture et belle , simple et fluide ; tout ce que j'adore ! Je trouve également la couverture très jolie. Cependant , ça n'a pas été un coup de coeur même si c'était assez proche de cela !
Voici 5 mots avec lesquels je qualifierais ce livre :
1. Incroyable
2. Époustouflant
3. Magique
4. Inimaginable
5. Apeurant
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
Patpepette
  24 juillet 2016
J'ai choisi ce roman dans le cadre d'un challenge Babelio en lecture commune avec Gaëlle. Je suis une
fan de la catégorie New adult et j'adore tout ce qui touche au paranormal. J'ai démarré cette lecture en toute confiance. Que dire ? Je ne sais même pas par quel bout commencer. Je me suis posé la question à savoir à quelle catégorie de population s'adresse ce roman. Les critiques ne sont pourtant pas si mauvaises mais je n'ai pas adhéré du tout à ce récit. Impossible de m'attacher aux personnages, des situations plus grotesques les unes que les autres. Il peut y avoir un peu de magie dans ce style de roman mais là nous sommes dans l'excès. Je qualifierai cette oeuvre « d'ovni ». Gavin vit dans une maison seul depuis
tout petit, il se passe des choses étranges dans sa maison, mais pour lui qui n'a connu que cet univers là, il
trouve cela normal. Jusqu'au jour où il fait venir Delilah chez lui car il commence à avoir le béguin pour elle,
tout se déchaîne dans cette demeure. Que se passe-t-il ? Pourquoi des réactions aussi hostiles ? La maison
serait-elle jalouse de l'arrivée de cette jeune fille ? Christina Laurent a un style d'écriture très particulier
dans son récit. La maison est très souvent citée comme étant une personne, cela m'a fortement perturbé et nous allons d'aberration en aberration, objet qui se déplacent, petit déjeuner servi, et la liste est longue… Certes le fantastique est un univers particulier mais dans ce cas présent, j'ai eu l'impression que l'auteure visait un public d'une dizaine d'années peut-être, voire davantage ? Trop enfantin à mon goût. Au fil des pages «la maison » et le centre de l'histoire et nous passons complètement à côté de cette petite romance qui débute entre nos deux jeunes étudiants. Bien souvent j'ai failli arrêter de lire mais j'ai l'habitude d'aller au bout des choses et je voulais connaître l'issue finale. Connaîtra-t-on le mystère qui se cache derrière tout cela ? Qui est visé exactement ? Et pour quelle raison ? L'auteure nous fournira quelques réponses mais cela n'a pas été suffisant pour que la magie opère. J'ai mis du temps à lire car vraiment je n'ai pas apprécié une seule seconde. Je ne mets en aucun cas en doute le talent de Christina Lauren.
En conclusion je dirais que je me suis fermement ennuyée du début jusqu'à la fin. Même si je dois reconnaître qu'il y a un léger progrès dans les 50 dernières pages dirons-nous...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
TheLovelyTeacherAddictions
  21 janvier 2016
J'avais découvert la plume de Christina Lauren avec le 1er tome de la saga Beautiful Bastard et je n'avais pas accroché. Ici avec Hantée les 2 auteurs Christina Hobbs et Lauren Billing sont parvenues à me réconcilier avec leur roman et leur écriture. Je ne lis pas habituellement ce genre littéraire à savoir un récit un peu fantastique mais j'ai été complétement conquise et happée par l'histoire. Ce roman Young Adult nous fait vivre une histoire d'amour pas comme les autres .
Nous découvrons donc en premier lieu Delilah Blue , une jeune fille assez extravagante qui revient à Morton après 6 ans d'absence. Il faut dire que ses parents sont assez laxistes et n'hésitent pas à éloigner leur fille pour mener une vie tranquille . Mais lorsque le père de Delila perd son emploi, il n'est plus possible de continuer à payer les frais de scolarité de l'école de filles privée St Benedicte. Là voilà donc de retour en ville et dans son lycée. Elle retrouve son amie Dhaval mais surtout elle retombe sous le charme de Gavin Timothy. Grande fan de films de zombies et autres trucs de ce genre, il se dégage un côté assez sombre de la jeune fille. Mais au fil du roman , nous découvrons une fille audacieuse et courageuse qui va braver bien des dangers pour faire face à une réalité des plus troublantes. Dotée d'une fine intelligence, elle mettra tout en oeuvre pour vaincre ces forces obscures et elle ne reculera devant aucun danger. J'ai fortement apprécié le fait que Delilah ne soit pas une nouvelle demoiselle en détresse qu'un preux chevalier devait venir sauver. Non elle prend les choses en main , affronte les qu'en dira t-on et découvre enfin le sens du mot amour.
On ne peut pas dire qu'elle soit franchement gâtée avec ses parents. Je n'ai jamais lu en littérature des parents aussi laxistes et si peu impliqués dans la vie de leur enfant. Nous avons souvent l'impression qu'ils tolèrent la présence de leur propre fille et se fiche éperdument de ce qui peut lui arriver. S'ils avaient les moyens financiers pour le faire , je suis sûre qu'ils seraient ravis de la renvoyer loin de chez eux. Delilah est une plante verte à leurs yeux qu'on arrose , qu'on nourrit mais dont on ne tient pas en compte les réels besoins. Delilah va vivre de nombreux événements marquants au fil de ce roman et pourtant ceux ci ne susciteront aucune réaction vive de leur part. Il n'est donc pas étonnant qu'elle se sente si seule au sein de son propre foyer. Fort heureusement , elle peut compter sur son ami Dhaval qui sera d'une aide très précieuse . Ce dernier est vraiment une épaule sur qui elle peut se reposer. On peut voir en lui le frère qu'elle n'a jamais eu et Vani (la mère du jeune homme) propose un substitut maternel en quelque sorte dans les situations délicates.
Et de l'aide , elle en aura besoin pour venir en aide à Gavin. C'est un jeune homme bien mystérieux et secret que nous découvrons au fil des pages. Tout le monde à Morton ne se soucie guère de ce jeune homme qui vit dans la maison Patchwork , comme les gens la surnomment. Vit il seul? Pourquoi ne voit on jamais ses parents? Pourquoi est il aussi isolé des autres adolescents de son âge? Tant de questions et pourtant peu de réponses. Cependant , Delilah "aveuglée" par l'amour fera le premier pas et entamera la discussion avec lui. Gavin va donc lui ouvrir les portes d'un monde fantastique et au lieu de fuir de peur, Delilah sera toujours à ses côtés pour découvrir la sombre vérité. J'ai également fortement apprécié ce personnage masculin qui ne dort pas sur ses lauriers, qui sait se remettre en questions et tenter de découvrir ce qu'on lui cache. Aura t-il la force de lutter jusqu'au bout? Pourra t-il vivre pleinement son amour avec Delilah sans la mettre en danger? On va de découvertes en découvertes grâce aux chapitres écrits selon son point de vue et c'est un personnage fort qu'on apprend à apprécier au fil des pages.
Comme je vous le disais précédemment, Christina Lauren nous fait entrer avec Hantée dans un monde fantastique . Dès les premières pages et la description de la maison Patchwork, j'ai eu l'impression d'être projetée dans l'univers de la Belle et la Bête. On y découvre des objets animés prêts à rendre service à son heureux propriétaire et tout comme Delilah nous découvrons un univers enchanté qui nous réjouit et nous émerveille. J'ai trouvé le travail sur l'imaginaire très intéressant. Chaque pièce a son entité propre , son univers et sa fonction . Je n'en dirais pas plus de peur de vous spoiler mais vous n'avez pas fini d'être surpris par l'aspect fantastique de Maison.
Bref, je vous recommande cette lecture originale et fantastique au sens propre comme au sens figuré. La couverture est un magnifique reflet des événements vécus par les protagonistes. Comme on peut le lire sur la 4ème de couverture, Hantée est un livre à ne pas lire la nuit car il vous reste en tête et votre imaginaire fait le reste. Christina Lauren est de retour pour une romance inédite qui n'a pas fini de vous surprendre
Lien : http://thelovelyteacheraddic..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Gaoulette
  24 juillet 2016
Quand je pense aux auteurs Christina Lauren, de suite me viennent à l'esprit les Beautiful, des histoires d'amour tumultueuses et du parfait New adult. Quand le challenge Multi défi Babelio nous a proposé l'item livre à 4 mains, je n'ai pas hésité pour les auteurs en question.
Hanté est une histoire d'amour entre deux jeunes adolescents Délilah et Gavin qui tombent follement amoureux à 11 ans et se retrouvent 6 ans plus tard avec toujours le même attachement. Délilah est une fille qui n'a peur de rien. Pourtant Gavin a un terrible secret, Delilah ne peut pas mettre un pied chez lui. Mais parfois l'amour est plus fort….
Alors d'abord j'ai été surprise par la tournure de l'histoire. La trame était intéressante certes, ça changer des habituelles sagas des auteures. Mais j'ai eu beaucoup de mal à accrocher. C'était déroutant et je vais être honnête avec vous quitte à spoiler, je trouve que Maison a pris beaucoup trop de place dans ce roman d'amour. du coup l'attirance entre nos deux héros passent complétement à côté. Autant je le trouvais juste attractif pour connaitre les tenants et les aboutissants de ce roman fantastique autant les personnages sont passés complètement à côté. Prenons les parents de Délilah qui s'en plaint constamment et bien je n'ai pas compris pourquoi.
Les auteurs ont voulu faire un parallèle entre la famille de nos tourtereaux.
Ensuite le mystère de la mère de Gavin, je n'ai rien compris du tout. Un chapitre supplémentaire n'aurait pas été du luxe, tout comme le lien entre Vany et Hilary.
Vous l'aurez compris j'ai été déconcertée par ce changement de ton dans les romans de Christina Lauren. J'ai bien aimé la partie fantastique mais pas la partie amour palpitant. Parfois j'ai quand même eu du mal à me visualiser les scènes avec la Maison.
Donc je dirais que je suis mi-figue mi raison mais pas dégoutée par ma lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
AliceNeverland
  06 janvier 2016
[...] L'histoire est extrêmement bien ficelée. Très vite je me suis retrouvée très intriguée par Gavin et Delilah. A ce niveau, rien à redire, vraiment. Au contraire, Christina Lauren a su sortir des sentiers battus et surtout du carcan romantique qui représente son style jusque là. Et elles ont su se renouveler complètement et proposer quelque chose de novateur et d'accrocheur. On oublie ainsi très vite le style sulfureux habituel ; ici il est bel et bien question de mystères, de frayeur et d'angoisse. Et même si certains diront que c'est assez light niveau peur, personnellement j'ai trouvé que c'était au contraire pile poil ce qu'il fallait pour se retrouver embarquer dans cette histoire et y croire, tout simplement.
Surtout, l'intrigue est très, très accrocheuse. On ne peut s'empêcher de vouloir deviner à notre tour tout ce mystère qui entoure Gavin et sa maison. C'est intriguant, prenant et très bien amené, rien à redire à ce niveau là !
J'ai par contre un petit bémol à émettre quant à Delilah. Si Gavin m'a très vite séduite, j'ai effectivement eu un peu plus de mal avec l'héroïne. J'ai trouvé qu'elle acceptait bien trop facilement toutes ces choses mystiques et bizarres. J'ai ainsi eu cette impression que les auteurs ont essayé de noyer le poisson en décrivant un certain attrait de Delilah pour toutes les choses glauques, mais, au contraire, cela n'a fait que renforcer mon idée que cette explication était vraiment une question de facilité. D'ailleurs, une fois qu'elle fait connaissance de Maison, cette « passion » est très vite oubliée et on n'en reparle même pas dans le livre… Comme si elle n'était vraiment là uniquement pour expliquer pourquoi Delilah croit si facilement ce que lui raconte Gavin.
D'un autre côté, j'ai bien conscience que l'on se trouve dans un stand alone et que l'histoire ne peut s'étirer à rallonge. Malgré tout, ce petit détail a fait que j'ai eu un peu de mal à accrocher avec Delilah mais aussi à rentrer dans l'histoire au départ. J'avais cette impression que tout allait trop vite et que c'était presque bâclée. Un fait qui m'a déroutée quelque peu…
Heureusement, ce ressenti a réussi à très vie disparaître, ce qui m'a permis de profiter pleinement du récit. Et après avoir moi aussi fait la découverte de Maison, j'étais complètement ferrée. Il faut dire que, niveau mystères, on est vraiment gâtée. Et j'ai eu beau me creuser la tête pour trouver bien des explications, rationnelles ou non, j'étais pourtant à mille lieues de trouver ce que Christina et Lauren nous offrent dans ce récit.
Sincèrement, j'ai vraiment été agréablement surprise par toute cette originalité. On ne s'ennuie absolument pas ; le rythme est assez intense et les situations s'enchainent mais ne se ressemblent pas. L'atmosphère devient très vite oppressante, puis étouffante. On sent que le dénouement approche et pourtant on n'arrive pas du tout à voir comment tout le monde pourra s'en sortir indemne. Bref, c'est vraiment superbement bien fait, bien écrit et bien trouvé : j'ai adoré !
Pour conclure : même si le début m'a laissée quelque peu sceptique, surtout à cause de Delilah, je me suis très vite retrouvée embarqué dans ce récit aussi original que bourré de mystères. Et je me suis vraiment régalée ! J'ai adoré toute l'histoire que les auteurs ont su construire autour de Maison, et celles-ci ont vraiment réussi à me surprendre tout au long de leur récit. Je suis une nouvelle fois complètement conquise par leur plume, et stupéfaite de constater la facilité avec laquelle elles réussissent à se renouveler avec brio. Si vous aussi vous cherchez une histoire aussi atypique que prenante, Hantée sera fait pour vous !
Lien : https://aliceneverland.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie067   12 janvier 2016
Là où il y a des garçons, tout me paraît toujours si dégoûtant…

Cette pensée avait à peine traversé son esprit que Delilah s’en voulait déjà, car c’était exactement ce que sa mère aurait dit. En fait, les filles étaient tout aussi sales, avec leurs épais maquillages et tous ces mélanges de parfums qui saturaient les vestiaires. Le lycée semblait envahi par un mince film répandu sur les casiers et au sol, sur les murs et les fenêtres. C’était le jour de la rentrée d’hiver, aussi
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   14 février 2016
Sa mère lui avait jeté ce regard qu'elle avait si bien connu pendant les vacances d'hiver - celui qui disait, désolée que tu ne puisse faire ta terminal dans un lycée convenable. Je t'en pris, ne dis à personne que ton père a perdu son boulot et que l'argent de Nonna est entièrement parti dans sa maison de retraite.
Regard qui disait également méfie-toi des garçons. Ils ont des choses derrière la tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   14 février 2016
Ce soir-là, il rentra pour aller chercher le coffre poussiéreux planqué au fond de Placard où il rangeait ses vieux carnets et ses dessins. Au beau milieu de ces paperasses, il retrouva le message que lui avait griffonné, six années auparavant, la bouillante et protectrice Delilah.
Je ne veux pas que tu te caches. Je t'aime bien.
Commenter  J’apprécie          20
josepinajosepina   14 février 2018
_«Pose-moi comme un sceau sur ton cœur,comme un sceau sur ton bras,car l'amour est fort comme la mort,la passion implacable comme l'abîme»,
Commenter  J’apprécie          51
josepinajosepina   14 février 2018
Il se pencha, saisit une mèche de ses cheveux qu'il enroula autour de son doigt avant de la tirer doucement.
_ Même pas un peu. Et quand tu me regardes comme ça,j'ai envie d'embrasser tes lèvres jusqu'au coucher du soleil.
Ce fut comme si mille cheveaux galopaient dans la poitrine de Delilah.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Christina Lauren (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christina Lauren
Christina Lauren: Sublime Trailer
autres livres classés : maison hantéeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Saga Beautiful : Tome 1

Quel est le titre du tome 1 ?

Beautiful Renard
Beautiful Bastard
Beautiful Connard

10 questions
58 lecteurs ont répondu
Thème : Beautiful bastard de Christina LaurenCréer un quiz sur ce livre

.. ..