AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 275562972X
Éditeur : Hugo roman new way (09/03/2017)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 99 notes)
Résumé :
La vie de Maggie a volé en éclats il y a deux ans, lorsque son père a assassiné sa mère sous ses yeux.

Après avoir raconté tous les détails à la police, elle a décidé de ne plus jamais parler. À son arrivée au lycée de Lawton en Alabama, tout le monde la croit muette. Et personne n'aurait pu imaginer qu'elle se rapproche de West Ashby, le beau footballeur-star du lycée. Mais lors d'une soirée au campus, West confie ses peines à Maggie. Son père souffr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (83) Voir plus Ajouter une critique
BOOKSANDRAP
  21 mars 2017
> https://booksandrap.wordpress.com/2017/03/21/dans-un-silence-abbi-glines/

« Dans un silence » fût une très jolie découverte. Je retrouve dans ce livre ce qui me séduit tant d'ordinaire dans la collection New Way. Des personnages au passé difficile qui doivent gérer des situations d'adultes. Des thèmes durs mais bien abordé comme ici la maladie, un traumatisme ou encore le deuil. On se retrouve dans une histoire au scénario pourtant simple mais qui se révèle en grattant, terriblement épineux.
J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur que je ne connaissais pas du tout, c'est le genre de plume qui se lit à toute vitesse, sans reprendre son souffle. C'était terriblement addictif, et cela m'a un peu fait penser à ces bouquins vous savez comme « Risk » ou encore « Dans chacun de mes mots » publié également chez New Way, qui vous bousculent en douceur et vous fait ressentir tout un tas d'émotions que vous auriez préféré rester enfouis pour ne pas souffrir. Sauf qu'ici rien ne nous est épargné, ni la violence, ni la douleur. le lecteur se prends tout en pleine tronche et on ne peut qu'essayer de ne pas se noyer.

J'ai adoré le livre bien que j'ai relevé quelques petites choses qui ont fait que ce n'est pas un coup de coeur pour moi. Cela reste tout de même une excellente lecture, ça je ne peux pas le nier.
On fait la connaissance de Maggie, une jeune fille qui refuse de parler depuis qu'elle a vu son père tirer sur sa mère. Déjà rien que ça, vous imaginez le caractère traumatisant de la chose. Elle arrive chez son oncle, sa tante et son cousin pour aller vivre un moment chez eux et débarque donc dans un nouveau lycée. Tout le monde la croit muette. A une fête, elle va faire la connaissance de West, le meilleur ami de son cousin Brady. Lui aussi traverse une période difficile avec son père, atteint d'un cancer en phase terminale. Tout d'eux vont apprendre à se connaître, se soutenir et s'ouvrir et pourquoi pas réapprendre à combler le silence…

Qu'est-ce que cette histoire est touchante !
Putain quoi. Je me retrouve à une heure avancée à voir trouble et à sentir les gouttes salées dégringolées sur mes joues. Vous êtes pris d'assaut. Vous savez que cela va arriver, mais vous ne savez pas quand, et quand finalement vous y êtes confrontés, vous ressentez une peine immense. Je ne vous dirais pas pourquoi bien evidemment, cela c'est à vous de le découvrir en vous plongeant dans ce roman, mais sachez seulement qu'il vous faudra beaucoup de courage pour affronter cette histoire. J'étais en colère, j'avais la gorge nouée car Abbi Glines écrit d'une manière telle que vous ne pouvez pas faire semblant de ne pas voir la douleur des personnages, vous ne pouvez que être touché par ce qui s'y passe. Alors vous passez les chapitres, et vous en ressortez complètement épuisés, les yeux rougis.

J'ai trouvé l'histoire en elle-même très belle mais pour moi il manquait un petit quelque chose. Cela aurait pu être un coup de coeur si certains points avaient été plus mis en valeur.
Je prends pour exemple le personnage de Maggie. Dans le résumé et dés le début d'ailleurs on apprends qu'elle a un lourd passif qui n'a rien de drôle et qui fiche même, plutôt la trouille. C'est une expérience traumatisante qui justifie qu'elle n'ai plus envie de parler. J'aurais aimé que ce pan de l'histoire soit plus développé , ça aurait rendu l'histoire encore plus percutante. Car ne vous attendez pas à ce que tout tourne autour d'elle c'est plutôt sur West que l'histoire se concentre. Sur sa situation actuelle déchirante. Et même si j'ai beaucoup aimé, j'aurais adoré qu'on ai plus d'informations et plus de passages qui concernent l'histoire de Maggie. Ici pour le coup ça reste assez en surface à ce niveau-là. Une petite déception pour ça.

Les personnages sont très agréable à suivre car ils sont terriblement humains. On arrive à s'identifier à eux, on s'attache à eux, on vit avec eux.
J'ai adoré Maggie et West ensemble. Je les ai trouvés courageux, solidaire, sincères. Ils arrivent à s'ouvrir à se faire confiance bien qu'ils aient tout les deux des blessures et des souvenirs atroces. Séparément ils sont plus fragiles mais tout aussi attachants. Et parce que ce livre n'est pas parfait à mes yeux, je reprocherais peut-être aussi à ce bouquin que cette relation se fait un peu trop vite. Je suis pas fan de la manière un peu cliché que ces deux la se tournent autour. On a l'impression qu'ils ont un coup de foudre au premier regard c'était un peu gros pour moi et un peu trop fleur bleue. Moi qui aime les moments romantiques mais sans que ce soit trop c'était peut-être un poil trop pour moi pour que j'accroche par moments, principalement dans le dernier quart, mais au vue des événements on ne peux pas vraiment leur reprocher de s'attacher l'un à l'autre aussi vite et de manière si intense. Pour le coup c'est un point qui m'a dérangé sans vraiment me dérangé. C'est aussi tout à fait personnel.

Je voudrais vous recommander vivement ce livre. C'était une lecture puissante qui se dévore. J'ai tout de suite adhère au style de l'auteur qui vous aspire dans son univers et dans le quotidien de ses ados brisés. Il y a dans ce livre un très beau message d'espoir, de confiance et d'amour qui vous réconforte après vous avoir totalement vidé de votre énergie. Malgré les épreuves de la vie, il faut tenter de garder la tête hors de l'eau et s'entourer de personnes qui sont bonnes pour vous. C'était un superbe récit à deux voix, à l'histoire intelligente et à la conclusion bien choisie.
« Dans un silence » est une histoire que je vous conseille, à la fois éprouvante mais magnifique ! Vous êtes prévenus ! Coeur d'artichauts armez-vous de votre plus grosse boite de mouchoirs vous en aurez surement besoin !

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Marlene_lmedml
  16 mars 2017
J'aime beaucoup les romans d'Abbi Glines, je ne me voyais pas passer à côté de celui-ci. [Dans un silence] est un roman New Adult qui m'a fait ressentir énormément d'émotions jusqu'à me tirer des larmes à certains moments. Ayant moi-même perdu mon père dans des circonstances assez difficiles j'ai vécu ce roman de l'intérieur.
Ce roman est un coup de coeur pour plusieurs raisons que je vais évoquer plus en détails dans mon avis.
Abbi Glines s'attaquent à des thèmes très sensibles. En ce qui concerne West, on va découvrir la peur de perdre un être aimé, la façon de surmonter la maladie et le deuil imminent. Maggie, ne connais que trop bien toutes ces souffrances, même si la perte de sa mère a été bien plus violente, elle a choisi de se murer dans le silence pour survivre à ce drame. Rester silencieuse c'était la seule option pour elle de ne pas reparler de ce qui est arrivé à sa mère. Alors lorsqu'elle perçoit la détresse de West, alors que tout son entourage ne voit rien, elle ne peut pas le laisser affronter ça seul, elle parlera, rien que pour lui.
L'histoire de West et Maggie est vraiment particulière. Leur rencontre est des plus étonnante, et pourtant cela marquera un tournant dans chacune de leur vie. West est perdu, il ne sait pas du tout comment gérer la maladie de son père, mais surtout il ne sait pas comment gérer le fait qu'il va mourir dans peu de temps. Pour oublier, West fait des mauvais choix, il cache son mal être au travers d'une attitude détestable. Il se sert de l'alcool et du sexe pour se perdre un peu plus. Mais au contact de Maggie, il change. Il a besoin d'elle… Mais Maggie est-elle assez solide pour n'être que la béquille de West ? N'être que celle sur qui il peut se reposer ? le personnage de West est très intéressant et son attitude fut très sympa à analyser, honnêtement il a fait parfois preuve d'un égoïsme sans limite, il a perdu ses moyens à certains moments, et il n'a pas toujours été le bon gars qu'on attend de lui, avec Maggie, il va retrouver un semblant de normalité, elle va être assez forte pour le canaliser mais est-ce que ce sera suffisant ?
Maggie est une merveilleuse héroïne. Je n'imagine même pas ce que cela doit être de voir son père assassiner sa mère…Quel traumatisme cela doit engendrer…Maggie a décidé de se couper du monde extérieur, son mutisme dénote une personnalité aussi forte que fragile. Car recouvrer la parole serait dangereux pour elle. Mettre des mots sur ce qui est arrivé à sa mère, c'est rouvrir la plaie béante qui ne se refermera jamais totalement. Mais Maggie est profondément gentille, généreuse et altruiste, alors pour West, elle va parler. Pour lui apporter du réconfort, pour être là pour lui.. Mais comment va-t-elle faire pour protéger son coeur quand l'amour s'invite à la place de l'amitié ? Encore une fois, pour West, elle est prête à tout. Maggie est magnifique dans sa douleur et son mutisme. J'ai souffert parfois pour elle, j'ai ressenti de la colère envers West pour ce qu'il faisait vivre à Maggie, inconsciemment. Mais notre héroïne est comme cela, entière et humaine, et elle se donne sans concession.
Je me suis énormément attachée à nos deux héros. de par mon expérience personnelle, je me sentie très proche de Maggie et de ce qu'elle a vécu. La perte de sa mère de façon si brutale. La souffrance faisant partie du quotidien. Ce sentiment, c'est quelque chose que je connais et que je combat encore chaque jour qui passe, et Abbi Glines a réussi à me faire ressentir exactement les émotions qui se sont emparées de moi pendant la phase de deuil, qui je vous assure ne se dissipe jamais totalement. L'auteure a eu les mots justes et une approche intelligente en mettant en scène ses personnages. Elle joue vraiment sur la corde sensible de leur personnalité, le récit à un fond dramatique et pourtant on ne tombe pas du tout dans l'excès car le duo que West et Maggie forme est lumineux et plein d'espoir et que le récit à un côté profondément optimiste.
Les personnages secondaires sont très importants. On plonge dans l'ambiance du lycée, avec les footballeurs sexy, les pimbêches à nous hérisser les poils (oui j'ai détesté Raleigh et Serena) et tout cela sans souffrir de trop de clichés. Abbi Glines n'en fait pas de trop avec ses personnages, et elle a mis en lumière les plus importants, ceux pour lesquels je me suis posé pas mal de question. Tous les potes de West sont sympas, certains très intrigants. J'ai vraiment adoré Nash, c'est un gars qui montre d'entrée de jeu sa gentillesse envers Maggie, et évidemment Gunner a retenu toute mon attention (j'ai hâte de découvrir son histoire dans [Sous la lumière]) et le personnage de Brady m'a aussi beaucoup plu, le cousin de Maggie jouera son rôle de chaperon et il évoluera en même temps que sa cousine, se découvrant par la même occasion des facettes qu'il ne se connaissait pas. Coralee et Boone, la tante et l'oncle de Maggie sont des gens adorables, aimants et compréhensifs, je les ai adoré!
Je dois dire que le scénario et l'intrigue de l'auteure ont su me surprendre. En découvrant les révélations et les rebondissements j'ai été tiraillée entre pleins de sentiments contradictoires. A certains moments j'en voulais à West d'avoir une attitude de merde, de prendre ce qu'il voulait sans jamais rien donner. Apprendra-t-il de ses erreurs ? Oui j'avoue que j'ai vu rouge quelques fois. Abbi Glines a réussi à me posséder avec son récit, j'ai été bouleversée par l'histoire si intense de Maggie et West. Nos personnages sont jeunes et pourtant déjà tellement touchés par la vie que je les ai trouvé vraiment magnifiques ensemble.
Ce ne fut pas une surprise, mais c'était un énorme plaisir de retrouver la plume de l'auteure avec un roman aussi percutant, elle a su aborder tous les thèmes avec finesse, elle a jaugé à merveille le déroulement de son histoire pour que son lectorat oscille entre toutes les émotions qu'elle a souhaiter nous transmettre.
En bref, [Dans un silence] est un roman coup de coeur. Un récit sincère qui met en scène des jeunes adultes dans la douleur. Maggie et West forme un couple détonnant, la petite nouvelle muette avec le beau footballeur-star du lycée. Mais ils se comprennent plus que quiconque. Et cela, Abbi Glines a su le faire ressentir à son lectorat avec une plume qui se veut plus émouvante et addictive que jamais. Elle ne tombe pas dans l'excès et dans les larmoiement incessants parce que qu'elle conjugue le chagrin de nos héros avec la beauté de leurs sentiments naissants. C'est donc une très belle surprise livresque que je vous conseille vivement de découvrir. Je suis maintenant pressée de découvrir [Sous la lumière], avec l'histoire de Willa, Gunner et Brady.
Préparez-vous les émotions sont au rendez-vous!
Lien : https://lmedml.com/2017/03/1..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mikasabouquine
  09 novembre 2017
J'avoue avoir tardé à lire cet ouvrage uniquement parce que j'avais des préjugés dessus…
J'avais peur que ce soit cliché au possible, que les personnages manquent de profondeur tout comme l'histoire. Et bien… je me suis bien trompée et je suis ravie d'être sorti de « ma zone de confort livresque » pour découvrir ce livre !
J'ai passé un très bon moment en compagnie de West et Maggie. Certes, l'auteure ne renouvelle pas le genre, (même si elle est quand même allée chercher loin pour le mal-être de Maggie : c'est carrément atroce !) mais Abbi Glines a réussi à créer des personnages touchants. Les protagonistes ne sont pas exempt de clichés mais ils ne manquent en revanche pas de profondeur. West sous sa carapace défensive de bad-boy-footballeur-qui-a-trop-la-classe a su me toucher. Et surtout, il n'est pas parfait : Il a ses failles comme tout être humain et subit une tempête d'émotions. De même que Maggie qui est cloîtrée « dans un silence » . Son mutisme fait que l'on a de l'empathie pour elle. Tous deux vont s'épauler, s'entraider et se soutenir. Ils se comprennent comme personne ne les a jamais compris. C'est leur force, chacun est la béquille de l'autre. Le tout est de savoir s'ils ont besoin l'un de l'autre uniquement pour tenir le choc ou bien parce qu'ils s'aiment…
J'ai également aimé les personnages secondaires de Brady ainsi que ses parents. Brady arbore un faux air détaché envers Maggie mais il a un côté protecteur envers elle qui s'avère être touchant. De même que Nash, Gunner et toute la bande. Même si ici on ne suit que des « populaires » du lycée (et oui même Maggie, car elle était pom-pom girl avant…) j'ai apprécié les valeurs de l'amitié misent en avant. Même s'ils ont un côté cliché (ils sont bourrus, fêtards, beaux gosses et collectionneurs de filles canons) toute l'équipe est solidaire. Ils sont là les uns pour les autres, s'écoutent et se respectent. Ils sont une famille comme ils le disent si bien. J'ai aimé les voir tous protéger Maggie et soutenir West. Ces liens fort qui les unissent m'ont touché.
Ce que j'ai apprécié également c'est la façon dont l'auteure fait parler ces adolescents de leurs parents ; toujours avec beaucoup de respect. Pourtant, tous ces garçons ne sont pas en reste sur la vulgarité… En pleine fleur de l'âge ça parle sexe et pas avec poésie… (lol). Mais moi qui n'aime pas le langage vulgaire j'avoue qu'ici cela ne m'a pas dérangé plus que ça car ces vulgarités sont loin d'être omniprésentes. De plus, ça allait toujours dans le contexte et elles ne sont présentes que dans les dialogues. Si il y en avait eu davantage je pense que cela m'aurait très certainement gonflé… Mais c'est finalement resté occasionnel.
Une romance qui ne sort pas spécialement du lot mais qui a su me faire passer un bon moment de détente (lu en 24h). Des personnages somme toute clichés mais néanmoins attachants.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          64
readinglovetime
  09 mars 2017
Quel plaisir d'écrire cette chronique car je suis vraiment heureuse de vous parler de ce coup de coeur pour un roman de la collection New Way. En effet, comme vous le savez peut-être, j'affectionne particulièrement cette jolie collection depuis le début de mon partenariat avec les éditions Hugo Roman, c'est pourquoi j'attendais impatiemment mon premier coup de coeur et je suis ravie que cela se soit produit avec ce roman très touchant « Dans un silence ».
J'avais déjà beaucoup entendu parler d'Abbi Glines et de sa saga Rosemary Beach mais faute de PAL énorme je n'avais encore jamais pris le temps de découvrir sa plume. Mais voilà chose faite et honnêtement j'ai juste envie de me jeter sur ses romans tellement j'ai adoré sa plume .

J'ai dévoré ce roman en deux soirées mais si j'avais pu je l'aurais fait en une seule tellement je ne voulais pas le lâcher. Je suis tombée sous le charme de la plume d'Abbi Glines, une plume si fluide, douce, enivrante et émotionnelle. J'ai vraiment honte de ne pas l'avoir découverte plus tôt mais… mieux vaut tard que jamais n'est-ce pas ?!
« Dans un silence » est un roman très touchant notamment de par les thèmes abordés qui sont assez lourds au niveau émotionnel et qui malheureusement parlent à chacun de nous, tels que le cancer, la mort, la maltraitance, la douleur, la perte d'un être cher… Alors bien évidemment j'ai versé mes petites larmes face à la profondeur des sentiments qu'Abbi Glines a réussi à transmettre à ces deux héros touchés par les drames de la vie. Ils m'ont énormément émue et m'ont terriblement donné envie de les serrer dans mes bras pour les aider à affronter ces évènements douloureux… mais finalement, ils n'ont pas besoin de nous chers lecteurs, Maggie et West ont simplement besoin de l'un et de l'autre pour se sentir mieux et être rassurés. le lien d'amitié très particulier qui s'est créé depuis leur rencontre n'a cessé de se renforcer pour se transformer en une histoire d'amour fusionnelle.
Je me suis prise d'affection pour Maggie et West dès les premières pages. Maggie s'est terrée dans un mutisme depuis l'événement tragique qu'elle a subi. C'est sa manière de se protéger pour ne pas revivre sans cesse ce drame et devoir raconter aux gens ce qu'il s'est passé. Malgré ce traumatisme, elle est dotée d'une force incroyable et sa tragique expérience fait qu'elle perçoit rapidement la douleur des autres et plus particulièrement celle de West. West est un garçon plutôt compliqué au caractère très contradictoire, mi-ange mi-démon. Il est complètement perdu face à la maladie de son père, il est effrayé par « l'après », c'est pour ça qu'il se donne à fond dans son sport, pour que son père parte avec le sentiment d'être fier de son fils.
De par son écoute, son calme, sa douceur, Maggie arrive à l'apaiser, à le rassurer. Il trouve en elle la personne à laquelle il peut se confier. Il l'admire, elle qui est tellement forte dans sa fragilité. Ils sont complémentaires, West est le seul qui arrive à faire sortir Maggie de son mutisme. Il a peur de perdre son père et si une personne peut comprendre ses craintes c'est bien elle. Même si Maggie n'en a pas fini avec les démons qui la hantent, c'est une personne tellement prévenante qu'il est impensable pour elle de ne pas lui venir en aide pour affronter le douloureux événement qui l'attend. Pour Maggie, accompagner West dans cette épreuve est une sorte de thérapie. A ses côtés, elle se sent revivre, il est le seul à pouvoir lui faire ressentir des émotions et surtout le seul à la faire parler.
Pour finir, mon premier coup de coeur dans la collection New Way. Un roman profond et touchant qui plaira aux fans d'Abbi Glines. de jeunes héros, courageux, attachants et émouvants qui se complètent et permettent à l'un et à l'autre d'avancer, de grandir et d'affronter ses peurs. J'ai pris un immense plaisir à suivre l'évolution de leur relation d'amour-amitié qui est très belle. Oui le charme de la jolie plume d'Abbi Glines a opéré sur moi, en sera-t-il de même pour vous ? J'espère que la réponse sera OUI!
Lien : https://readinglovetime.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Autantenemportentleslivres
  13 avril 2017
Mon avis:
Je ne connaissais pas du tout Abbi Glines, mais j'ai été attirée par le côté dramatique de cette histoire. Merci donc aux Editions Hugo Roman pour l'envoi de ce titre.
Dans un silence est une romance qui m'a ému parce qu'elle va naître progressivement du fait que les personnages doivent faire face à une épreuve difficile similaire liée à leur famille. On a d'un côté West qui voit du jour au lendemain son monde s'écrouler, suite au cancer diagnostiqué subitement à son père. Ce dernier s'éteint petit petit, et il sait qu'il ne lui reste malheureusement plus beaucoup de temps à vivre. Maggie elle s'est réfugiée dans le silence depuis qu'elle a vu sa mère se faire assassiner par son père sous ses yeux. Depuis ce jour, traumatisée elle n'est plus capable d'émettre le moindre son. J'ai trouvé intéressant et très touchant que se soit finalement une tragédie commune qui les rapproche, même si leur relation ne va pas être très bien comprise au début, et même être très ambiguë pour les autres mais aussi pour eux-mêmes. Est-ce de l'amour ou de la tendresse liée au fait que chacun d'eux a besoin d'un soutien pour surmonter la douleur?
Car West est un jeune homme un peu perdu, qui ressent beaucoup d'émotions contradictoires. C'est quelqu'un qui ne se livre pas facilement aux autres, il n'a d'ailleurs avoué à aucun de ses amis que son père est malade. Il est à la fois triste de le voir dans cet état, de ne plus pouvoir partager tout ce qu'il partageait avec lui avant, notamment leur passion commune pour le football, il éprouve aussi de la colère contre cette vie si injuste qui va bientôt lui arracher son père, mais surtout il a peur de ne pas avoir le temps de lui dire certaines choses et qu'il meurt seul. Même si il se comporte de façon méprisante envers les filles, on comprend vite que c'est sa façon à lui de gérer sa douleur, que c'est le seul moyen qu'il a trouvé pour oublier ce qui se passe chez lui. Ce personnage m'a ému parce qu'on a vraiment l"impression que finalement personne ne voit ce qu'il traverse et ne le connaît vraiment.
Ce qui n'est pas le cas de Maggie, qui elle voit tout de suite qu'il y a un problème, qu'il y a de la tristesse derrière ce regard et cette attitude dur et sûr de lui. Et son "handicap" va être en réalité ce dont West a besoin, c'est-à-dire une oreille attentive, quelqu'un qui ne parle pas, qui ne juge pas, qui est seulement là quand il en a besoin. J'ai apprécié ce personnage même si à mon sens elle est un peu trop mise de côté. Tout le roman va plutôt se focaliser sur West et sur son père. J'aurais aimé que l'auteure nous en dévoile un peu plus sur les parents de Maggie, sur sa vie d'avant, pour nous permettre de peut-être mieux la comprendre. Nous n'avons pas du tout de détails sur ce fameux jour où sa vie a basculé, ni sur ce qu'il s'est passé avant qu'elle emménage chez son oncle et sa tante. J'ai trouvé cela assez dommage parce que du coup je me suis un peu moins attachée à elle qu'a West. J'étais moins indulgente face à sa manière d'être, son incapacité à se défendre. Son attitude effacée et sa phobie des autres m'a parfois un peu agacé, alors que pourtant son attitude craintive peut parfaitement se comprendre au vue de ce qu'elle a vécu.
Cependant Brady, le cousin de Maggie chez qui elle habite, est le personnage dont le comportement m'a le plus exaspéré. Je l'ai trouvé au début complètement détaché et désintéressé de ce qui était arrivé à sa cousine. A mes yeux, il avait vraiment le comportement de l'adolescent capricieux, à qui on avait imposé en quelque sorte une soeur adoptive, qui allait lui prendre sa chambre, l'attention de ses parents, et qui allait être un poids plus qu'autre chose au quotidien. de prime abord je ne l'ai pas vraiment trouvé très sympathique et indulgent. J'ai eu beaucoup de mal à le cerner, car au contraire son comportement au lycée était totalement différent, étouffant, constamment sur son dos à lui interdire de fréquenter qui que se soit... On a vraiment l'impression pendant la majorité du roman qu'il ne la comprend pas, mais en même temps je trouvais qu'il ne cherchait pas non plus à gagner sa confiance et à être proche d'elle. Par la suite en y réfléchissant, mon avis sur lui a changé, car il est vrai que ce n'est pas évident de savoir quel comportement adopter face à un proche qui vit une telle tragédie, et parce que chacun réagit aussi différent.
C'est un roman évidement touchant puisqu'il aborde la mort d'un être cher, la maladie et les violences conjugales, mais aussi parce que ce n'est pas une simple romance toute mignonne entre deux adolescents. C'est un amour plus profond, mature, basé sur l'entre aide, sur le soutien de l'autre, sur la compréhension mutuelle entre deux jeunes qui font face à une situation que personne d'autre ne peut comprendre, le deuil d'un parent.
Pour conclure:
Un roman sur le deuil et la capacité de chacun à y faire face. Une histoire certes sans réelle surprise et qui manque à mon sens de détails sur le personnage de Maggie, mais que j'ai trouvé tendre, émouvante, et pleine d'humilité.
Ma note: 16/20.
Lien : http://autantenemportelesliv..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie067   27 mars 2017
Je ne me sentais pas chez moi. Je ne me sentirais jamais plus chez moi nulle part. D’ailleurs, je ne voulais pas de chez moi, ces mots évoquaient de trop pénibles souvenirs. Ma tante Coralee et mon oncle Boone me surveillaient attentivement tout en me conduisant à travers la maison. Ils voulaient que je m’y plaise – on le voyait à la lueur d’espoir dans leurs yeux. Je ne savais même plus ce que ça faisait d’espérer. Voilà longtemps que je n’espérais plus rien du tout. – Nous t’avons attribué une chambre en haut, m’informa prudemment tante Coralee. Je te l’ai peinte en bleu guimauve. Je n’ai pas oublié que tu aimais le bleu. C’était vrai, j’avais aimé le bleu quelques Noëls auparavant. Je m’étais même habillée tout en bleu à une époque. Ce n’était plus forcément la même chose aujourd’hui… Je suivis mon oncle et ma tante dans l’escalier. Avec toutes ces photos de famille accrochées au mur, je détournai la tête pour ne plus regarder que droit devant moi. J’avais vu les mêmes chez nous, quand maman les exposait fièrement. Mais ce n’étaient que des mensonges. Avec ces faux sourires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MikasabouquineMikasabouquine   23 octobre 2017
On m'avait toujours dit que je jouais mon avenir dans le football, que j'allais devenir un joueur adoré. Et c'était ce que je désirais. Jusqu'à ce que je rencontre quelqu'un qui avait besoin de moi. Et comprenne que la seule personne de qui je voulais être adoré, c'était elle.
Commenter  J’apprécie          50
KateLineKateLine   13 mars 2017
Maggie n’avait pas eu la moindre chance de dire un mot à sa mère. Je n’allais pas laisser passer celle qui m’était donnée.
– Papa, je t’aime tant ! Je suis si fier d’être ton fils ! Toute ma vie, on s’est reposés sur toi, tu nous offrais tes épaules pour nous y appuyer. Un enfant ne pourrait avoir de meilleur père. J’ai le meilleur pa…
Je m’interrompis, déglutis en regardant sa poitrine se hausser à chaque respiration.
– J’ai le meilleur papa. Mais je veux que tu saches que je suis un homme maintenant. Je prendrai soin de maman, je te le jure. Elle ne sera jamais seule. Tu verras, tu seras fier de moi. Ne t’inquiète pas pour nous. Tu nous manqueras tout le temps. Ton souvenir sera toujours avec moi. Mais je ne te laisserai jamais tomber. Je serai l’homme que tu comptais faire de moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KateLineKateLine   13 mars 2017
– Il faut te détendre. On dirait que je te force à rester là. Ils s’en remettront, t’inquiète.
Je baissai la tête pour que personne ne voie ma bouche.
– Je sais, répondis-je tout bas. Mais je n’aime pas qu’on me regarde.
Il se coupa une part de gâteau en riant.
– Tu n’as qu’à ne pas être aussi jolie. 
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   14 mars 2018
Cette fois, ça n'avait pas été qu'un simple murmure. Son doux accent du Sud chantait à mes oreilles, et sa voix était trop belle. Pas du tout perchée, plutôt grave.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Abbi Glines (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Abbi Glines
Q&A w/ Abbi Glines
autres livres classés : deuilVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1029 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre
.. ..