AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782755637809
Hugo et Compagnie (07/06/2018)
3.77/5   166 notes
Résumé :
Un mariage de convenance qui évolue en grand amour authentique et inattendu. Une des intrigues les plus populaires de l'univers. La description de l'amour moderne, ses grands frissons et ses incertitudes, n'a jamais été aussi addictive, hilarante et si bien dépeinte.
Sauvée par Calvin de ce qui aurait pu être une agression dans le métro, Holland s'acquitte de sa dette en obtenant au brillant musicien une audition avec son oncle, un producteur influent du mon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (50) Voir plus Ajouter une critique
3,77

sur 166 notes
5
15 avis
4
22 avis
3
5 avis
2
2 avis
1
0 avis

Gaoulette
  04 juillet 2018
On est loin de l'histoire d'amour mémorable.
Quand je rêve de légèreté en lecture, je me penche toujours sur un Hugo Roman et cela faisait longtemps que je n'avais pas ouvert un Christina Lauren.
Que dire de ce duo, depuis Beautiful Bastard, elle ne se foule pas trop. Leur duo fonctionne bien mais elle n'apporte aucune originalité. J'ai l'impression d'avoir déjà lu et relu ce genre de roman d'amour.
Un mariage de convenance, une histoire de sexe et on finit par une histoire d'amour. le petit plus de Roomies, on plonge dans le milieu de Broadway.
Qui sont les protagonistes? Holland jeune fille empotée qui bave depuis 6 mois sur un musicien de rue. Elle n'ose pas l'aborder, elle n'a pas confiance en elle. Elle bosse à Broadway grâce à son oncle un grand chef d'orchestre comme femme à tout faire. Elle déteste son job et rêve de devenir romancière tout en souffrant de la page blanche. Et puis nous avons Calvin. Un bel irlandais, un musicien hors norme, sexy, drôle, profondément gentil mais voilà il vit dans l'illégalité aux Etats Unis.
Donc nous avons un mariage blanc pour que Calvin intègre la comédie musicale.
Voilà tout est dit, il ne se passe pas grand choses. Holland passe son temps à baver sur Calvin qui passe son temps à se trimballer en boxer. Il est attentionné avec elle et Holland passera son temps à se triturer les méninges. Elle se pose beaucoup trop de questions pour pas grands choses. Il y a un manque total d'émotions même dans la déclaration d'amour. Franchement, à part une attraction physique on comprend pas pourquoi ces deux là tombent amoureux. Par contre j'ai relevé une bonne chose. le duo Christina Lauren sont devenues beaucoup plus soft dans les scènes de sexe. Elle suggère et se concentre plus sur le joutes verbales.
J'ai noté aussi des incohérences dans le déroulé de l'histoire. Et aussi, la copine Lulu, je n'ai pas compris son rôle et l'intérêt de batailler sur elle, son histoire n'a même pas eu de conclusion. Je remarque aussi qu'au final l'histoire avec la famille a été vite oubliée.
Bon j'avais besoin de légèreté, j'ai été servie mais faut pas pousser quand même. Une histoire qui va vite terminer aux oubliettes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151
SweetyHoneyAddictions
  07 juillet 2018
Christina et Lauren sont deux auteures qui n'ont plus rien à prouver. Après la saga Beautiful, elles ont réussi à se renouveler même si pour le coup Dating You Hating You n'a pas fait l'unanimité. Personnellement j'avais beaucoup apprécié ce roman. Je n'ai pas eu l'occasion de lire AutoBoyographie mais vu le succès de Roomies, j'ai sauté sur l'occasion sans même me poser de question.
Le mariage de convenances est un thème qui a déjà été traité pourtant Christina et Lauren ont réussi à lui donner un nouveau souffle. Leur comédie est fun, attendrissante et vraiment addictive. Leur personnages sont vraiment attachants et l'intrigue est vraiment prenante. Je comprends tout à fait que Andy Fickman et Jenna Dewan veuillent en faire un film, il est parfait pour ça (en espérant que la trame ne changera pas trop évidemment).
Mais pour en revenir au livre plus en détail, nous avons une héroïne totalement perdue. du haut de ses 25 ans, Holland peine à trouver sa voie malgré ses diplômes. Elle stagne et se contente de suivre le flow de son entourage. Jusqu'au jour où elle prend la décision la plus dingue et la plus exigeante de sa vie. Proposer à son crush, le musicien du métro, de l'épouser pour qu'il puisse vivre le rêve de sa vie.
Calvin qui n'a jamais réussi à rentrer dans son pays, l'Irlande, a toujours rêvé de percer dans la musique. Seulement le temps passe et malgré sa passion, rien n'arrive.
J'aime beaucoup la manière dont les auteures installe l'intrigue, c'est simple et cela nous permet d'entrer tranquille dans l'intrigue. Holland est une jeune femme si douce, si altruiste qu'on ne peut que l'aimer et la soutenir dans son coup de folie. Si en plus, ça lui permet de profiter de son coup de coeur au quotidien, c'est encore mieux.
On sent aussi que Calvin est reconnaissant, cependant de ne pas connaître son point de vue laisse planer le doute concernant ses motivations.
Malgré tout, une belle amitié s'installe entre eux, la tension monte et l'électricité qui les entoure nous donne envie de tourner les pages encore plus vite.
Ce que j'ai beaucoup apprécié également, c'est l'univers dans lequel nous font entrer Christina et Lauren. On plonge au coeur de Broadway, de ses spectacles et de sa musique. Elles nous en parlent à travers les yeux de Holland, elle est si passionnée et passionnante. La musique en devient un personnage principal dans ce roman et on l'apprécie tout autant que Holland et Calvin.
Les personnages secondaires ne sont pas en reste, les oncles de Holland tiennent une place importante tout comme sa meilleure amie.
Une chose est sûre, je me suis éclatée avec cette comédie sexy et je vais surveiller de près les informations concernant l'adaptation en film.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tachan
  13 janvier 2020
En cette période de l'année, j'ai eu envie d'une romance mignonne et classique mais avec un peu de piment, mon choix s'est donc porté sur Roomies de Christina Lauren, autrice dont je vois souvent passer le nom dans les critiques plutôt positives de ses titres et je comprends mieux pourquoi.
Roomies est une romance classique mais très addictive qui m'aura fait passer trois nuits bien écourtées tant je ne pouvais pas lâcher les aventures d'Holly et Calvin. Ces deux derniers se sont rencontrés de façon assez abracadabrantesque dans le métro, alors que la première avait flashé sur lui depuis des mois et qu'elle se soit fait agresser. Elle l'avait remarqué car il y a joue divinement bien de la guitare et qu'elle est elle-même nièce d'un compositeur célèbre. C'est donc naturellement, ou peut-être pas tant que ça *rire* que les deux vont faire connaissance.
J'ai trouvé la plume de l'autrice fort dynamique. On virevolte d'une scène à l'autre. le ton est léger et enjoué même si parfois des thèmes plus sérieux sont abordés. On parle d'immigration, de mal être, de perte d'estime de soi, de recherche d'un but dans la vie, de talent, de famille, etc. Mais c'est toujours fait de manière très positive, je trouve. A l'image de l'héroïne, Holland ou Holly, qui après des études dans les domaines littéraire et artistique se retrouve sans perspective et se fait un peu entretenir par ses oncles même si elle bosse pour eux. Pour autant, elle ne baisse pas les bras et on va assister au cours du roman à une vraie révélation la concernant. Elle va se réveiller et relever la tête. Ça ne se fait pas en un jour mais c'est intéressant et bienvenu.
Face à elle, nous avons le beau Calvin, élément clé de ce roman, c'est lui qui porte littéralement la romance, il faut l'avouer. Il m'a beaucoup attendri et amusée à la fois. Je le trouve juste adorable même dans ses gaffes et maladresses, alors qu'Holly m'a plus agacée, elle sur la fin par ses choix et récriminations pas logiques vu ce qu'elle même avait fait... Passons et revenons à Calvin. C'est un chic type qui s'est retrouvé à jouer dans le métro sans papier. Il est très talentueux et il se fait remarquer par Holly puis par l'oncle de celle-ci pour son spectacle. Pour autant, il reste très humble. Il a de suite une relation très naturelle avec l'héroïne. Il aime la taquiner, la chauffer mais également l'aider et la protéger. Il a un petit côté taquin que j'ai adoré et je trouve son attitude envers elle, à toujours la pousser à s'améliorer, très positive.
Ainsi grâce à Calvin, j'ai beaucoup aimé leur romance. Même si les débuts sont complètement fous et pas du tout crédible et que ça fausse un peu tout, leur évolution est toute mignonne. On suit leur parade nuptiale en s'en amusant. On les voit succomber avec délice et passion. On s'agace de leurs frictions ridicules et on est ravie de leur réconciliation. L'autrice rythme vraiment bien le récit de leur histoire.
De plus, elle ajoute des éléments vraiment très sympas à sa romance avec la part non négligeable des familles de chacun dans l'histoire. Les oncles d'Holly sont comme des pères pour elle et la famille de Calvin sera l'élément de plusieurs rebondissements. J'aurais peut-être aimé qu'ils soient encore plus présents les uns et les autres, mais c'est parce que c'est mon dada quand les familles s'en mêlent ^^ Il y avait également l'amie casse-pied, pour rester polie, d'Holly qui venait régulièrement ajouter son grain de sel. Et enfin, la place importante occupée par la musique qui m'a énormément plu, que ce soit quand elle décrit ce que lui fait la musique de Calvin ou quand il monte sur scène ou encore quand il joue pour elle. C'était sympa aussi de la voir travailler en coulisses. Mais dans l'ensemble, ici aussi, j'aurais aimé que cela soit encore plus développé. Après en 472 pages, on ne peut pas tout avoir. le problème c'est que quand je compare à Maybe Someday qui parle aussi de musique, Roomies est quand même un brin en-dessous.
Reste que j'ai beaucoup aimé cette lecture qui m'a fait passer d'excellent moments. Je me suis délectée de cette romance et j'ai moi aussi fantasmé sur le bel Irlandais que j'aurais volontiers accueilli chez moi, moi aussi :D Je suis donc ravie d'avoir découvert la plume de Christina Lauren et j'irai jeter un oeil sur ce qu'elle a écrit d'autre. Je suis déjà tentée par Josh et Hazel ou comment ne pas tomber amoureux dont j'attends la sortie poche ^-^
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Labibliothequedelodie
  03 novembre 2019
L'histoire commence quand Holland se rend, comme à son habitude depuis 6 mois, dans une bouche de métro pour écouter Calvin jouer. Elle sait exactement quand il y sera parce qu'elle adore ce qu'il fait, et même si elle ne lui a jamais parlé, elle aime bien le regarder jouer.
Cependant, le soir là elle se fait agresser et Calvin voudra l'aider mais ça sera un peu trop tard, et quand elle se réveillera il aura disparu.
Pour le remercier, Holland va demander à son oncle de le faire auditionner pour son prochain spectacle, ce qui sera une vraie réussite ! Néanmoins, malgré une proposition qui lui permettrait de réaliser son rêve, Calvin se voit obliger de refuser car il vit aux USA de manière illégale et n'a plus aucune possibilité d'obtenir une carte verte.
Holland, dans sa grande générosité, va donc lui proposer un mariage blanc, comme ça il pourra rester et réaliser son rêve. Je dois avouer que j'ai trouvé la proposition un peu trop énorme à mon goût, ça manquait peut être un peu de crédibilité vu que les personnages ne se connaissaient pas du tout.
Concernant les personnages, j'ai adoré Holland ! Elle n'a aucun problème à faire passer le bonheur des autres avant le sien, ce qui peut lui jouer parfois des tours. Elle sait également qu'elle ne fait pas ce qu'elle aime dans la vie, mais elle fera tout pour vivre de sa passion ! Elle n'a vraiment pas confiance en elle et ça se ressent très bien dans le livre. Elle n'est également pas du tout aidée par Lulu, sa soit disant meilleure amie, que j'ai détesté pendant tout le livre tellement elle ne la respecte pas. Il faut bannir la jalousie dans une amitié !!
Calvin, quant à lui, est passionné par la musique et est vraiment déçu de devoir refuser l'offre la première fois. Cependant, j'ai eu un petit peu plus de mal avec lui parce que Holland ferait tout pour l'aider, alors que lui n'est pas complètement sincère...
En revanche, j'ai adoré leur alchimie, ça se ressent tout de suite qu'il y a quelque chose entre eux, il faut juste qu'ils arrivent à trouver quoi…
L'histoire est écrite à la première personne et à une voix, celle de Holland. J'ai adoré retrouver le style des auteures, elles m'ont énormément fait rire avec ce livre. Leur écriture est toujours aussi fluide et addictive !
En bref, ce livre n'est malheureusement pas un coup de coeur… Au début, j'étais complètement captivée par l'histoire mais vers la fin j'ai commencé à décrocher… Les personnages sont en tout cas vraiment attachants, j'ai adoré Holland en particulier. En tout cas, ça faisait un moment que je n'avais pas lu de livres avec comme univers la musique donc ça fait du bien !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lectrice-Lambda
  03 juillet 2018
Christina LAUREN, ce duo de femmes qu'on ne présente plus, qui a su se faire une place de marque parmi les auteurs de new romance, notamment grâce à leur série « Beautiful Bastard » qui a connu un énorme succès.
« Roomies », c'est une histoire d'amour pas comme les autres, entre rires, situations loufoques et moments tendres.
Holland est une jeune femme qui a quitté sa campagne pour vivre son rêve new-yorkais. Elle veut devenir écrivain, mais l'inspiration ne lui est jamais venue. Alors elle travaille pour son oncle, qui est un producteur de comédies musicales en vogue et qui lui paye aussi son loyer.
Son avenir, elle le voit flou et son seul petit plaisir est de regarder un superbe inconnu jouer de la guitare dans le métro, mystérieux homme prénommé Calvin.
Alors quand ce dernier vient à son secours un soir et l'aide à sortir d'une situation dangereuse, elle décide de convaincre son oncle de l'embaucher dans sa comédie musicale. Ce dernier tombe sous le charme de son talent, cependant Calvin ne peut accepter car son visa est périmé depuis plusieurs années et qu'il se trouve dans l'illégalité sur le territoire américain.
C'est alors que, sur un coup de folie, Holland propose à Calvin qu'ils se marient pour qu'il puisse avoir un nouveau visa et commencer sa carrière qui s'annonce brillante.
Le livre commence sur la vie de Holland qui n'est pas très palpitante. On découvre alors ses doutes, ses angoisses, mais aussi le coup de foudre qu'elle a eu pour Calvin alors qu'elle ne lui a jamais parlé.
Leur première discussion arrive rapidement, l'agression de Holland également, pour que l'intrigue avance avec un bon rythme et que l'on ne soit pas lassé par ce quotidien un peu trop banal.
Alors même si je ne peux pas dire que je me suis vraiment ennuyée au début de cette lecture, je n'ai pas tellement accroché également.
J'ai trouvé que les premiers chapitres poussaient vraiment trop dans les clichés de la comédie romantique et que certaines situations étaient difficiles à croire. Faire la rencontre d'un mec superbe qui joue de la guitare dans le métro, qui vous sauve, que vous devez épouser pour lui permettre de commencer sa carrière de star de la musique.. Pour moi, c'était trop. Trop d'éléments improbables pour que je puisse croire en cette histoire.
Heureusement, la suite m'a beaucoup plus séduite, notamment avec l'évolution de la relation entre Holland et Calvin.
Pourtant ce n'était pas gagné. Seuls, j'ai trouvé ces personnages pas vraiment attendrissants. Holland n'est pas très active et Calvin se cache derrière une carapace de mec égocentrique, mais les deux ensembles font des étincelles.
La romance avance doucement, avec beaucoup d'émotions et de sentiments. Comment réussir à jouer au faux couple heureux sans tomber au piège de son propre jeu ? Cette manière d'introduire la romance est assez inédite et change des schémas que l'on peut trouver habituellement. En cela repose la force de cette histoire et son originalité.
En ce qui concerne l'intrigue en elle-même, elle n'est pas tellement surprenante. Il manque un peu de suspens pour que ce récit soit vraiment addictif. Peut-être que cela est dû au fait que je lis beaucoup de romances et qu'à force de trouver des intrigues similaires, je finis par anticiper les rebondissements qui viennent rythmer le récit.
La fin est mignonne, mais complètement prévisible.
Même s'il y a une ultime épreuve qui vient briser le quotidien des personnages, j'ai trouvé que le final était trop facile, un peu à l'image de l'histoire. de plus, j'aurais aimé savoir ce que Calvin et Holland deviennent quelques années plus tard, plutôt que de nous laisser sur notre faim avec cet ultime chapitre.

En conclusion, « Roomies » est une comédie romantique mignonne, mais qui ne révolutionne pas le genre. Christina LAUREN mise sur les sentiments et nous fait ressentir beaucoup d'émotions, notamment en ce qui concerne l'évolution de la relation qu'entretiennent les deux personnages principaux. Cependant, j'ai un peu le sentiment que Christina LAUREN se sont contentées de faire une comédie romantique simple, sans prendre de risque, comme elles savent les écrire. du coup, j'ai trouvé l'histoire un peu prévisible et sans surprise, et même si j'ai passé un agréable moment de lecture, il me manquait ce « petit quelque chose » pour avoir un coup de coeur.
Lien : https://lectrice-lambda.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   11 juillet 2018
Bzzzz. Bzzzz.

Je lève les yeux vers lui. Il semble surpris, comme s’il ne savait pas s’il devait répondre. Je le mets à l’aise.

-Tu peux prendre ton appel. C’est bon.

Son visage s’empourpre.

-Je… ne crois pas que je devrais.

-C’est ton téléphone ! Bien sûr que tu peux répondre.

-Ce n’est pas…

Bzzzz. Bzzzz.

A moins qu’il soit un baron de la drogue. Prendre cet appel le démasquerait, je découvrirais sa véritable identité et serais obligée de le mettre à la porte. Ou alors – mon Dieu -, c’est peut-être sa copine qui l’appelle.

Pourquoi ne pas y avoir pensé avant ?

Bzzzz. Bzzzz.

-Seigneur. Tu as une copine ?

Son expression semble horrifiée.

-Quoi ? Bien sûr que non.

Bzzzz. Bzzzz.

Putain, quand est-ce que cet appel basculera sur la messagerie ? On commence à être drôlement mal à l’aise tous les deux.

-… un copain ?

-Je ne…

Il s’interrompt et grimace :

-Ce n’est pas…

-… pas quoi ?

-Mon téléphone n’est pas en train de vibrer.

Je le dévisage, perplexe.

Il rougit davantage.

-Ce n’est pas un téléphone.

Quand il prononce ces mots, je comprends immédiatement. Il ne s’agit effectivement pas d’une vibration de téléphone.

Je porte la bouteille de vodka à mes lèvres et bois directement au goulot. La vibration, c’est celle de mon vibromasseur… celui que j’ai glissé sous ce coussin du canapé il y a environ une semaine.

Je vais avoir besoin d’une dose supplémentaire d’alcool pour gérer ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ninie067Ninie067   29 septembre 2018
Si l’on en croit la légende familiale, je suis née sur la moquette d’un taxi.

Je suis la petite dernière d’une fratrie de six et, apparemment, il a suffi de quarante minutes pour que ma mère qui répétait : « C’est une petite crampe de rien du tout, laissez-moi terminer de préparer le déjeuner », s’exclame : « Bonjour, Holland Lina Bakker. »

C’est toujours la première chose qui me vient à l’esprit quand je grimpe dans un taxi, moi la transfuge venant de Des Moines dans l’Iowa et fraîchement arrivée à New York. Je ne me sens jamais à l’aise sur ces sièges d’une propreté douteuse. Je remarque tout de suite les traces de doigts sales et les taches impossibles à identifier qui ternissent les fenêtres et la vitre de séparation en Plexiglas. Mais, surtout, je me dis que la moquette d’un taxi est vraiment un endroit horrible pour venir au monde.

Je referme la portière le plus vite possible pour me protéger des bourrasques du vent de Brooklyn.

– La station de métro de la 50e Rue, à Manhattan.

Je croise le regard du chauffeur dans le rétroviseur et devine sans peine ce qu’il pense : « Vous montez dans un taxi pour prendre le métro à Manhattan ? Jeune fille, la ligne C est directe et le ticket coûte trois dollars. »

Je refoule la bouffée de honte qui me submerge devant l’absurdité de mon comportement et rectifie instinctivement :

– Au croisement de la Huitième Avenue et de la 49e Rue.

Au lieu de me déposer chez moi, le chauffeur qui vient de me récupérer dans Park Slope me laissera devant une bouche de métro de Hell’s Kitchen, à environ deux blocs de mon immeuble. Et ce n’est pas parce que je suis une obsédée de la sécurité et que je ne veux pas que ce chauffeur de taxi sache où je vis.

La vraie raison, c’est que nous sommes lundi, qu’il est 23 heures 30 et que Jack y sera.

Enfin, en théorie. Depuis la première fois que je l’ai entendu jouer dans la station de la 50e Rue, il y a environ six mois, nos chemins se croisent tous les lundis soir, en plus des mercredis et jeudis matin avant le travail et des vendredis à l’heure du déjeuner. Le mardi, il est aux abonnés absents, idem le week-end.

Je crois que le lundi soir est mon moment préféré, parce qu’il se penche toujours sur sa guitare avec une intensité presque désespérée, comme s’il la berçait ou tentait de la séduire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   15 juin 2018
- Est-ce que ça ne complique pas paradoxalement le nouveau plan ?
- Comment savoir ?
Il rit contre mon épaule et me mord délicatement.
-- Je n'ai jamais vécu ça. Tout ce que je sais, c'est que je suis en train de tomber amoureux de la fille que j'ai épousé.
Commenter  J’apprécie          10
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   15 juin 2018
Et le plus important : j'ai gagné le pari donc... quand va-t-il officiellement changer de nom ?
Nous risquons de débattre de ce dernier point pendant un moment. Heureusement, nous ne sommes plus obligés de convaincre quiconque. Et nous avons le temps.
Commenter  J’apprécie          10
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   15 juin 2018
- Merde. Non. Non. Holland, ce n'est pas ce que je veux dire. Tu es beaucoup trop généreuse. Je suis toujours sous le choc. Robert Okai veut que je participe à son spectacle... je l'ai impressionné. Lui. Et toi, qui veux m'aider à réaliser mon rêve ?
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Christina Lauren (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christina Lauren
If you love the fake dating trope, this is the video for you! Join Lisa London as she takes you through 7 fun romance reads featuring this fan-favorite theme.
Lisa London: https://www.youtube.com/channel/UCeiHoQgsXybl4aT7kYq9fdQ
In this video:
THE DATING PLAN by Sara Desai https://www.goodreads.com/book/show/54326395-the-dating-plan?from_search=true&from_srp=true&qid=¤££¤28HarlequinBooks25¤££¤&rank=1
THE SOULMATE EQUATION by Christina Lauren https://www.goodreads.com/book/show/55692620-the-soulmate-equation?ac=1&from_search=true&qid=ktZAfzCzor&rank=1
FIRST COMES LIKE by Alisha Rai https://www.goodreads.com/book/show/53441133-first-comes-like?from_search=true&from_srp=true&qid=Pk1MIIt6id&rank=1
IF YOU LOVE SOMETHING by Jayce Ellis https://www.harlequin.com/shop/books/9780369717917_if-you-love-something.html
THE SWEETEST CHARADE by Jadesola James https://www.harlequin.com/shop/books/9780369704429_the-sweetest-charade.html
JUST FOR SHOW by Julie Hamilton https://www.harlequin.com/shop/books/9780369720221_just-for-show.html
THE PERFECT FAKE DATE by Naima Simone https://www.harlequin.com/shop/books/9780369708434_the-perfect-fake-date.html
***
Subscribe for more from Harlequin: https://www.youtube.com/channel/UCxCJKbFiPONVnPv_R6JGDAg?sub_confirmation=1
https://www.harlequin.com
Facebook: https://www.facebook.com/HarlequinBooks Twitter: https://twitter.com/HarlequinBooks Instagram: https://www.instagram.com/harlequinbooks/
+ Lire la suite
autres livres classés : BroadwayVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Saga Beautiful : Tome 1

Quel est le titre du tome 1 ?

Beautiful Renard
Beautiful Bastard
Beautiful Connard

10 questions
61 lecteurs ont répondu
Thème : Beautiful bastard de Christina LaurenCréer un quiz sur ce livre