AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 275561739X
Éditeur : Hugo et Compagnie (05/03/2015)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 196 notes)
Résumé :
Mia Holland et ses deux meilleures amies, fraîchement diplômées, projettent de passer un dernier week-end de folie à Las Vegas avant le début officiel de leur vie d'adulte. Elles sont loin d'imaginer ce que le Strip leur réserve... Après une nuit tumultueuse à s'amuser avec trois étrangers sexy, Mia se réveille et découvre qu'elle a noué un pacte avec ses amies. Ivres, elles ont épousé les beaux garçons qu'elles venaient de rencontrer. Et maintenant, Ansel, le sédui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (85) Voir plus Ajouter une critique
LesLivresEnFolies
  03 septembre 2015
J'ai eu un peu de mal au début à me plonger dans l'histoire car mine de rien, j'avais un peu peur de lire quelque chose ayant un trop grand rapport avec la saga Beautiful mais passé les premières pages j'ai été attiré par le roman et je n'ai pas pu me stopper avant d' être parvenue à la fin. Même si dans l'ensemble l'histoire n'a rien de vraiment originale cela ne m'a pas empêché d'en apprécier chaque seconde et de quitter les personnages à la fin de ce premier tome avec un petit pincement au coeur (d'ailleurs j'attends avec impatience de lire le second car l'extrait à la fin du roman m'a mis l'eau à la bouche ^^).
C'est avec joie que j'ai suivi la jeune Mia à Paris et avec envie que je l'ai vu développer sa relation avec le beau Ansel (je me demande si vous, lecteur, seriez capable de ne pas tomber sous son charme car d'après moi c'est mission impossible ^^). Il y a de nombreux rebondissements auxquels nous ne nous attendions pas et qui nous surprennent. D'ailleurs au niveau du livre, les pages se sont enchaînées beaucoup trop vite à mon goût ^^.
Les scènes érotiques présentes dans l'histoire dosées à la perfection et elles ont toutes une place importante dans le livre (vous comprendrez lesquelles en le lisant). Les auteures décrivent tellement bien les passages érotiques que l'on a l'impression à la place des personnages ou même d'y participer.
Dans ce premier tome, Mia et ses deux meilleures amies qui viennent d'être diplômées décident de passer un week-end à Las Vegas avant de commencer la "vraie vie". Arrivées là-bas suite à une nuit un peu trop arrosée, les trois jeunes filles se retrouvent mariées à des inconnus. Ansel, le séduisant français avec lequel Mia s'est mariée demande a cette dernière, si elle souhaite, de passer l'été à Paris avec lui afin d'en profiter, ce que Mia accepte. Arrivée à Paris rien ne se passe comme prévu. En effet Ansel est pris par son boulot et passe très peu de temps avec Mia qui doit trouver un moyen de passer le temps et surtout qui doit faire preuve de beaucoup d'imagination afin de passer un peu de temps avec son mari. Mais cela va-t-il durer ? Mia supportera-t-elle cette situation longtemps ?
Mia est une jeune fille que je qualifierai de timide. Elle a des difficultés à se laisser aller et n'hésite pas à obéir à son père lorsque ce dernier souhaite quelque chose même si c'est quelque chose de contraire à sa pensée. Sa rencontre avec Ansel va bouleverser le cours des choses pour notre plus grand plaisir et nous allons avoir la possibilité de voir le personnage de Mia évoluer au fil des pages. C'est un personnage attachant et le lecteur finit par l'apprécier à sa juste valeur.
Ansel est un jeune et séduisant avocat qui bien que très pris par son boulot fait tout son possible afin d'être disponible pour sa jeune épouse. Lorsque j'ai fait sa connaissance au début du roman j'ai un peu eu peur que ce soit un personnage fade et sans saveur mais heureusement pour moi ce ne fut pas le cas et j'ai appris à l'apprécier et même à succomber à son charme tout comme Mia.
Pour conclure je dirai que j'ai passé un excellent moment en compagnie des personnages et de la plume de Christina et Lauren. J'attends de lire avec impatience la suite afin de retrouver Mia et Ansel (car je suis certaine que dans le prochain tome nous allons les revoir de nouveau) mais surtout les autres protagonistes et de découvrir enfin leur histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LucyMediaBooks
  02 avril 2015
Vous vous en doutez, j'adore écrire des avis littéraires… J'aime faire le point sur une lecture, revenir sur les grands moments qui m'ont marqué dans un récit, partager avec vous ce qui m'a plût ou déplût, bref quand vient le moment d'écrire une chronique, il est rare que je peine à trouver mes mots!
N'y allons pas par quatre chemins, le but d'un blog c'est de pouvoir exprimer librement ce qu'on pense et je préfère vous avertir d'avance, dans ce cas précis, ça ne va pas être joli joli… Donc si vous avez adoré le dernier Christina LAUREN, mieux vaut passez votre chemin, sinon vous risquez de m'en vouloir…
Christina LAUREN et moi, c'est un peu une histoire en dent de scie. Loin d'être fan des auteurs, j'avoue que j'avais été, à l'époque agréablement surprise, par « Beautiful Bastard » (bon j'avoue je n'ai jamais lu la suite, mais dans mes souvenirs ce n'était pas si mal…), puis, sans être un coup de coeur, j'avais passé un très bon moment avec « Sublime« . C'était donc une évidence pour moi de découvrir leur nouveau récit.
Je dois reconnaître que j'étais même plutôt enthousiaste au départ car j'avais lu de nombreuses chroniques positives. Beaucoup de monde semblait avoir accroché, il me tardait donc de découvrir l'histoire de Mia et Ansel. Force est de dire que connaissant le style des auteurs avec « Beautiful Bastard« , j'étais à peu près préparée à ce que j'allais y trouver : une romance avec du sexe, une histoire fun et légère et une plume agréable sans prise de tête.
Mais par contre j'étais loin de me douter que cette lecture allait me faire lever les yeux au ciel et soupirer un nombre incalculable de fois. Effectivement, quand je pense à ma lecture de « Sweet Filthy Boy » mon cerveau refuse de fonctionner, un peu comme si il ne voulait pas revivre cette histoire creuse, repenser à ces personnages fades, affronter de nouveau ce style d'écriture simpliste et vulgaire… En revanche, je m'aperçois que mon cerveau semble prêt à exprimer toute son amertume… So, let's go!
Commençons avec l'histoire. Alors bien sûr, s'agissant d'une romance, je ne m'attendais pas à un truc exceptionnel, mais j'avoue que j'espérais quand même quelque chose de plus profond. C'est bien simple, ici, il ne se passe rien. Et quand je dis RIEN c'est RIEN. Pas d'intrigue. Pas de twist. Pas de tension. RIEN. Deux inconnus se marient à Vegas et puis après… PLUS GRAND CHOSE… Pour tout dire, j'ai eu l'impression que l'histoire n'était qu'un enchaînement de chapitres sexuels. Bien sûr, Je ne suis pas contre le sexe dans une romance, mais à ce point? Franchement, c'en devient presque répugnant… Et je ne parle même de l'absence d'un quelconque réalisme… Je ne vais pas m'étaler car je pourrais me plaindre pendant des centaines de pages mais honnêtement, je voudrais que les auteurs comprennent qu'écrire des scènes de sexe sans raison, à outrance et dénué de tout intérêt NE MARCHE PAS. En tout cas pas pour moi…
Ensuite les personnages. Est-il possible de détester des personnages fictifs ? Et bien aujourd'hui j'ai ma réponse : OUI c'est possible! Quoique, en y réfléchissant, je me dis qu'en fait je suis tellement restée en retrait que je ne les déteste même pas… C'est pire, ils m'indiffèrent. Complètement.
Mia, l'héroïne, m'a agacé plus d'une fois avec ses sempiternels atermoiements intérieurs. Elle pleurniche, et regrette à chaque chapitre… C'est le genre de fille qui prend des décisions chocs mais qui ne les assume pas du tout. Sans parler du fait que j'ai vraiment eu le sentiment que c'était une vraie nympho. Non mais sérieux, elle ne pense qu'à baiser (oui baiser, et pas faire l'amour). Elle n'essaye même pas d'apprendre à connaître Ansel, son mari. Ses journées s'alternent entre visites à Paris et baise avec un inconnu. A priori, ceci est associé à des vacances de rêves… Ok, et bien je n'ai pas la même conception…
Venons-en à Ansel. Pour être honnête, j'écris cette chronique en remplaçant son prénom avec des croix car je ne me souviens pas de son nom, c'est dire à quel point il m'a marqué. Pff je n'ai même rien à dire à son sujet tellement je l'ai trouvé sans intérêt… même niais… Inutile d'en dire plus où je vais m'énerver…
Pour terminer, quelques mots sur le style d'écriture parce qu'il est de mon devoir d'en parler ici. Je ne sais pas si c'est la traduction ou si cela vient réellement de la plume des auteurs, mais j'ai trouvé l'ensemble d'une vulgarité impressionnante. Je ne citerai pas d'exemple car je n'ai aucune envie de relire certains passages de ce livre mais dans mon esprit, un auteur, sait manier la langue… Dans la plupart de mes lectures, je note de nombreux passages pour les intégrer dans mes avis, vous remarquerez qu'ici il n'y a rien car franchement ce serait sans intérêt…
Bon et bien je pense que je vais m'arrêter là car j'ai dit assez de mal sur ce récit pour les années à venir. Si vous êtes arrivés au bout de cette chronique, il est évident que vous déconseille cette lecture… Mais bon ceci n'est que mon avis personnel et comme on dit « les goûts et les couleurs ça ne discute pas! » de plus, de nombreuses bloggeuses ont adoré, alors j'en viens à me dire que, peut-être, cela vient de moi… Je ne sais pas… Vraiment…
Lien : http://www.media-books.fr/sw..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Gaoulette
  16 mars 2017
Cela faisait un moment que je ne m'étais pas lancée dans un Christina Lauren qu'on ne présente plus. Je voulais passer du bon temps.
Sexe, beau gosse, coup de foudre et rock roll. Une littérature simple et sans prise de tête. Histoire de faire fantasmer la ménagère de moins de 40 ans (MOI !).
Ici nous somme à Las Vegas, alcool et sexe à foison pour un week end entre filles ! Et puis nous avons l'homme sexy et parfaitement bien monté. Et cette fois-ci on est loin du millionnaire américain aux dents blanches qui fait du sexe tout le temps et donne des orgasmes tout le temps. Non Christina Lauren nous offre un bon frenchy à fossettes et sexy et un accent à tomber par terre pour l'américaine typique.
Non cette fois-ci nous avons un trentenaire (je suppose car Ansel reste quand même une chimère) bien dans ses baskets, qui bosse dur et gagne correctement sa vie. Des vacances entre homme des Cro-Magnon et une rencontre qui change le cours d'une vie.
Non franchement, j'ai trouvé sympa. L'histoire n'est pas celle du siècle mais elle se lit et fait son travail. Las Vegas et ses tentations qui peuvent bouleverser ou s'ouvrir à la vraie vie.
Un peu d'érotisme dans ce monde de brut ça ne fait pas de mal à personne.
Bon j'arrête de blaguer. Christina Lauren ont accompli leur part de marché : Faire fantasmer la Gaoulette de moins de 40 ans. Mdr
Note : 3/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          73
MissCroqBook
  17 septembre 2016
Grosse grosse déception pour ce livre ! Moi qui ai adoré tous les livres de la saga Beautiful et qui étais impatiente de lire celle-ci, je dois dire que je reste sur ma faim.
Fraichement diplômées, Mia et ses deux meilleures amies, Harlow et Lola, se rendent à Las Vegas pour célébrer la fin de leurs études. Objectif du weekend ? N'avoir aucune limite. En profiter une dernière fois avant de plonger dans la vie d'adultes.
Après une soirée passée dans un bar à enchainer les cocktails, les trois amies rentrent à leur hôtel. Si Harlow et Lola n'ont aucune difficulté à trouver le sommeil, Mia, elle, est dérangée par le bruit de la musique de la chambre d'en face. Enervée, elle décide d'y aller. Quelle surprise, au moment où la porte s'ouvre de découvrir le beau gosse avec qui elle avait échangé plusieurs regards langoureux au cours de la soirée. Ravi de cette intrusion impromptue, Ansel va faire du rentre dedans à Mia. La jeune femme est troublée mais ils en restent là.
Le lendemain, Ansel et ses amis, Oliver et Finn, retrouvent les trois jeunes femmes dans un bar. Cette fois-ci, Ansel ne compte pas laisser filer la jolie Mia. Ensembles, ils passent une agréable soirée très arrosée. Et ce n'est que le lendemain matin, lorsque Mia va se réveiller que des souvenirs de la nuit précédente vont lui revenir. Ceux d'une nuit débridée, d'une passion intense, d'un mariage express.
Peu désireux de mettre un terme à ce weekend de folie, Ansel propose à Mia de le suivre à Paris pour passer l'été ensemble. Mia va-t-elle accepter de le suivre ? Ne serait-il pas plus raisonnable d'annuler ce mariage ? Est-il possible que cette nuit soit le début d'une relation durable entre eux ?
Malgré un résumé prometteur, l'histoire est plate, sans relief, monotone. Les pages défilent difficilement.
Le jeune homme entreprenant et irrésistible de Vegas disparait complètement dès leur arrivée à Paris. Il est absent et effacé. Mis à part quelques scènes où son côté séducteur refait surface, le personnage d'Ansel est fade. Accaparé par son travail, il est finalement très peu présent et même lorsqu'il est là, il semble complètement différent de l'homme qui a réussi à séduire Mia en une nuit. Et Mia n'est pas mieux. Trop timide, trop réfléchie, elle donne l'impression d'être gênée en permanence. Leur couple sonne faux. On a l'impression que rien n'est naturel dans leur façon de parler ou d'agir. Tout semble contrôlé. Il n'y a finalement que lorsqu'ils interprètent leurs jeux de rôles érotiques que les personnages deviennent intéressants et l'histoire un peu moins morne.
Le scénario manque de profondeur. le passé des deux héros est simplement effleuré. J'aurais aimé en savoir plus sur l'accident de Mia par exemple.
En bref, on s'ennuie. Enfin en tout cas, ce fut mon cas. J'ai hésité à m'arrêter avant la fin mais par principe, je me suis forcée à finir ce livre. J'avais le secret espoir qu'un événement pourrait redonner vie à l'histoire. Mais non. Plus j'avançais dans ma lecture et plus mon intérêt s'étiolait à tel point que je me demande si je vais poursuivre la lecture de cette série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AliceNeverland
  03 mars 2015
Christina Lauren, c'est un peu le duo de choc, la valeur sûre du New-Adult. Si j'ai découvert le genre avec Fifthy Shades, c'est véritablement la série Beautiful Bastard qui m'a plus que convaincue. Alors à chacune des nouvelles parutions de ce duo d'auteures, je suis toujours curieuse de savoir si la magie va encore opérer ou non. Et jusque là je n'ai tout simplement jamais été déçue !
Wild Seasons s'inscrit ainsi dans la pure lignée de sa grande soeur Beautiful. Si vous n'aviez pas apprécié cette dernière, cette nouvelle saga n'est très certainement pas pour vous. Mais si, comme moi, vous aviez succombé au charme des désormais célèbres couples Chloé & Bennett, Max & Sara ou encore Will & Hannah, vous serez encore une fois charmé par cette romance légère, douce et piquante, mais aussi drôle à souhait !
Mia et ses deux meilleures amies s'autorisent un dernier week-end de pure folie à Las Vegas afin de fêter l'obtention de leur licence, et leur future entrée dans le monde du travail et des « adultes ». Un dernier week-end où tout est permis, même draguer ouvertement ce bel inconnu étranger qui arrive, sans que Mia ne sache pourquoi, à créer un véritable trouble en elle. Car après tout, ne dit-on pas que ce qui se passe à Vegas reste à Vegas ? Mais quand, à son réveil, Mia constate que cette folie est allée jusqu'au mariage, elle ne sait comment réagir. Il est inconcevable pour elle de se marier avec un inconnu ! Mais cet étranger lui propose alors de lâcher prise et de l'accompagner à Paris. A une période où Mia doit se recentrer sur son avenir, cette proposition chamboule toutes ses prévisions. Et pourtant…
Mia m'a immédiatement plu. J'ai très vite réussi à voir à travers ses émotions, et je l'ai tout de suite comprise. Elle a beaucoup de présence dans ce livre, aussi émotionnellement que physiquement. On s'imprègne de ce qu'elle voit, de ce qu'elle ressent, de ce qu'elle pense… Elle ne m'a pas laissée de marbre, et je me suis très vite attachée à ce petit bout de femme qui ne sait plus quelle direction prendre dans sa vie. Ses rêves brisés, un père trop autoritaire… C'est dans ce brouillard survient Ansel, sa bouffée d'air frais, un homme avec qui elle peut parler de tout, sans bégayer. J'ai trouvé la dualité de sa situation très bien amenée, cette hésitation entre suivre ce que la raison impose, ou se lancer passionnément dans cette histoire, ce petit grain de folie qui dénote tellement de la vie calculée qu'elle s'était imposée jusque là.
J'ai eu un peu plus de mal avec Ansel. Il a certes énormément de charme (après tout il est français ! ) mais je l'ai trouvé assez transparent dans ce tome. Il ne se livre que très peu, et notamment à la fin, et ses passages dans le livre se font en coup de vent. C'est sûrement volontaire de la part des auteurs afin de mettre le personnage de Mia en avant, pour que celle-ci prenne conscience de ses envies et de ce qu'elle désire réellement faire. Malgré ce déséquilibre, j'ai trouvé que leur couple fonctionnait véritablement. Après avoir démarré sur les chapeaux de roue, ils ralentissent afin de prendre leurs points de repères, d'apprendre à connaitre l'autre. Ils doivent se séduire, et c'est un couple que l'on voit se former à l'envers, petit à petit, mais sans que cela ne frôle l'irréel. C'est bien dosé, bien amené, du parfait Christina Lauren.
Le livre se lit très rapidement, et c'est là que l'on constate que la plume des auteurs est toujours aussi efficace. J'ai ri, j'ai soupiré, j'ai été émue. Encore une fois la recette fonctionne et elles m'ont transportée dans cette romance qui n'a rien à envier à son aînée Beautiful Bastard. On retrouve ainsi tous les éléments qui avaient fait le succès de la première série. Mais j'ai trouvé que Sweet Filthy Boy comportait beaucoup plus de tendresse, et j'ai accroché immédiatement.
Pour conclure, c'est encore une fois un sans faute pour moi. Christina et Lauren nous livrent une nouvelle série dans la pure lignée de la précédente, drôle, romantique et sensuelle, avec une douceur qui m'a tout simplement subjuguée. le contrat est rempli, et je serais ravie de suivre tour à tour les aventures de Lola et Harlow, des personnages hauts en couleurs qui promettent des tomes tout aussi pétillants !
Lien : https://aliceneverland.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie067   27 février 2015
Cela fait des mois que nous avons organisé ce voyage, une dernière extravagance avant que la vie d’adulte et les responsabilités ne nous rattrapent. Je suis prête à tout. Après avoir fait craquer mes doigts et pris une grande inspiration, je lance :

– Dommage. Je maîtrise la pole-dance comme personne, tu n’imagines même pas. Alors, que dois-je promettre ?

– Je voudrais que tu laisses tes soucis et tes inquiétudes à San Diego ce soir. Ne pense ni à ton père ni aux filles que Luke baisera ce week-end.

La mention de mon ex me glace instantanément, même si nous nous sommes quittés en bons termes il y a maintenant deux ans. Luke était le premier, et moi aussi, nous avons tout appris ensemble. Ne suis-je pas en droit de demander des royalties pour chacune de ses nouvelles conquêtes ? Franchement ?

Lola continue :

– Oublie ton déménagement à Boston. Oublie tout. Sauf notre liberté et la fin de la fac, bien sûr. La fac, c’est fini, Mia ! Tu ranges tout dans ta boîte de Pandore personnelle et tu la fous sous ton lit.

– J’aime bien parler de foutre et de lits, s’immisce Harlow.

En tout autre circonstance, j’aurais éclaté de rire. Mais malgré ses bonnes intentions, Lola vient de provoquer le contraire de ce qu’elle imaginait. Boston. Un mot, et mon calme relatif se brise en mille morceaux. Le départ précipité de mon père lors de la cérémonie la plus importante de ma vie et les nombreuses petites amies de Luke me paraissent de micro-événements en comparaison. Le futur m’angoisse : maintenant que nous avons obtenu nos licences, je ne peux plus repousser l’échéance. Chaque fois que je pense à l’avenir, mon ventre se noue. Je devrais peut-être trouver un nom pour désigner cette sensation inédite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   07 mars 2016
- Dans ce cas, je peux te dire : "je n'ai plus désiré une femme comme je te désire depuis longtemps. Ça ne m'est même peut-être jamais arrivé*." Il me contemple comme si j’étais capable de comprendre un traître mot de ce qu'il vient de dire. "Est-ce totalement fou ? Je m'en fiche*."
Même par magie, je suis bien incapable de traduire ces dernières phrases mais je sens qu'il vient de dire quelque chose de follement intime, peut-être même de tendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Fanbooks76Fanbooks76   20 mars 2015
Soudain, Harlow me fait une affreuse grimace. L’air interrogateur, je la dévisage, la bouche ouverte, avant de sentir un corps d’homme frôler le mien devant le bar bondé. Deux grandes mains m’attrapent par les hanches, et la voix la plus sexy qu’on puisse imaginer murmure dans mon oreille : « Te voilà ».
Médusée, je sursaute et m’écarte sans réfléchir.
– Ansel.
– Lui-même.
Le contact de sa bouche contre mon oreille dure et dure. Quand j’ose enfin le regarder dans les yeux, j’y trouve le même éclat joueur. Exactement comme cette nuit. Il doit être le genre de mec à oser faire la danse des canards rien que pour vous faire rire, à vous lécher le bout du nez, à faire le fou seulement pour un sourire. Si je tentais de me battre contre lui, il me laisserait gagner, j’en suis certaine. En appréciant chaque seconde de ce jeu d’enfants.
– Trop proche ? demande-t-il. Je tentais une arrivée toute en séduction, sans manquer de subtilité.
– Tu aurais difficilement pu t’approcher davantage, dis-je en ravalant un sourire et en me frottant l’oreille. Tu m’as pratiquement léché l’oreille.
– Tu serais un ninja vraiment pourri, lance l’un des garçons qui l’accompagne.
– Oliver, Finn, les présente Ansel en montrant du doigt un grand type, les cheveux bruns en désordre, la barbe mal rasée, de grands yeux bleus derrière des lunettes à monture épaisse. Celui qui vient de parler a les cheveux courts, des yeux noirs et un sourire arrogant.
– Messieurs, je vous présente Cerise. J’attends toujours de connaître son véritable prénom. (Il se penche vers moi.) Elle s’est engagée à me le dévoiler bientôt.
– Mia, je fais en ignorant ses sous-entendus. »
Il me contemple, en particulier les lèvres, avec tant d’intensité qu’il semble être sur le point de m’embrasser, mais il est trop loin et nous sommes… en public. Pour briser cette tension sexuelle palpable, je réplique, en regardant Oliver et Finn :
– Ravie de mettre des visages sur des vociférations ! (Mes amies m’observent, les yeux écarquillés.) Voilà Lorelei et Harlow.
Dans un calme troublant, tout le monde se serre la main. En général, je ne suis pas du genre à faire les présentations. Plutôt habituée à aller récupérer Harlow installée avec des individus qu’elle a rencontrés une minute plus tôt dans une soirée. Quant à Lola, elle hésite toujours à se battre avec les mecs qui osent nous parler. Elles doivent être trop abasourdies pour réfléchir à une réponse intelligente.
– Vous nous avez… cherchées ?
– Nous sommes allés dans un ou deux bars, juste pour voir, rétorque Ansel en haussant les épaules.
Derrière lui, Oliver, celui qui porte des lunettes, montre sept doigts :
– Un ou deux ?
– Pas plus de trois, renchérit Ansel en me faisant un clin d’œil.
Soudain, je vois Finn passer derrière lui et baisser le pantalon d’Ansel, qui ne cille même pas et me demande poliment « Tu bois quoi ? » en retenant son boxer. Ni surpris ni ennuyé. Je n’ai pas eu le temps de dire ouf.
Beaucoup trop de boxers gris, ces derniers jours.
Et cette bosse…
– Sympa de te revoir en sous-vêtements, je murmure en me retenant de sourire.
– Je suis presque décent. Cette fois, j’ai limité les dégâts. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   10 mars 2016
What time is it ? Quelle heure est-il ?
What time do you close ? A quelle heure fermez-vous ?
Take your clothes off, please. Déshabille-toi, s'il te plait.
Fuck me. Harder. Baise-moi. Plus fort.
I need the large dildo, same size as my husband. Je voudrais le gros gode, celui qui se rapproche le plus de mon mari.
That was the best orgasm of my life. C'était le meilleur orgasme de ma vie.
I'm going to come in your mouth, you beautiful girl. Je vais jouir dans ta bouche, beauté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
QueLireQueLire   15 avril 2015
Chère Mia, (....)
Tu es assise sur les toilettes en train d'écrire une lettre à toi-même, que tu liras plus tard, parce que tu es assez ivre pour savoir que tu auras tout oublié demain, mais assez sobre pour être encore capable d'écrire. Mais je te connais parce que tu es moi et nous savons toutes les deux que tu ne sais pas gérer l'alcool et que tu oublies toujours tout quand tu bois du gin. Donc laisse-moi t'exposer la situation :
Il s'appelle Ansel.
Tu l'as embrassé.
Il avait le goût du citron et du whisky.
Tu as mis sa main dans son caleçon et
vous avez parlé pendant des heures. Oui parlé. Nous avons parlé. Nous lui avons raconté tout à propos de l'accident et de ma jambe.
C'est vraiment bizarre.
......
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Christina Lauren (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christina Lauren
Christina Lauren: Sublime Trailer
autres livres classés : érotiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Saga Beautiful : Tome 1

Quel est le titre du tome 1 ?

Beautiful Renard
Beautiful Bastard
Beautiful Connard

10 questions
45 lecteurs ont répondu
Thème : Beautiful bastard de Christina LaurenCréer un quiz sur ce livre
.. ..