AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782017028116
342 pages
Hachette (01/03/2017)
3.54/5   100 notes
Résumé :
Qui a dit que la vie était un conte de fées ?
Lorsqu'on est trahie par sa meilleure amie, difficile d'y croire. Sous le choc, Blanche, 18 ans, préfère s'enfuir dans la nuit parisienne, entraînée par de mystérieux fêtards rencontrés sur le réseau social le plus populaire du moment. Si la magie devient virale, une princesse peut-elle s'en sortir avec pour seules armes sa répartie et son téléphone ? Oserez-vous croquer cette pomme d'amour et découvrir le cœur d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (63) Voir plus Ajouter une critique
3,54

sur 100 notes

Daniella13
  09 novembre 2017
Blanche neige version revisitée , désolée mais je n'ai pas adhéré. Une petite déception en lisant ce roman qui n'était pas à la hauteur de mes attentes surtout après avoir commencé à lire les chroniques lunaires de Marissa Meyer.
L'histoire débute avec Blanche qui s'aperçoit que sa meilleure amie, Laurine, sort avec son père. Elle ne l'accepte pas et s'enfuit de l'appartement. Elle va rencontrer une sorcière dans les rues parisiennes, s'inscrire à un réseau social très spécial "pomme d'amour.com" et faire le voeux de trouver des amis. Elle part en soirée pour décompresser et va rencontrer une bande de jeunes qui adorent faire la fête et va les suivre jusqu'au bout de la nuit. le lendemain le réveil va être brutal car sa vie va commencer à prendre un nouveau tournant...
Au niveau des personnages, on ne s'y attache pas particulièrement. Blanche est toujours agressive et sur la défensive on a envie de la claquer. Elle ne reflète pas du tout le personnage de Blanche neige du conte que l'on connaît bien. Les "nains" du miroir sont trop survolés et on ne s'y attache pas non plus. La sorcière a plutôt un rôle sympathique plutôt que le rôle de la mauvaise sorcière qui cherche toujours à coincer Blanche neige.
J'ai trouvé l'histoire un peu tiré par les cheveux, des fois un peu pathétique et pas suffisamment construite.
Un conte écrit à l'ère de nos jours avec de la technologie et des paillettes mais pas assez attachant à mon goût.
En ce qui concerne la couverture, elle me plaisait bien quand je l'ai acheté mais toutes les paillettes du livre me sont restées sur les doigts au fur et à mesure que je lisais le livre. du coup il a perdu de son éclat.
Trop de points négatifs pour passer un agréable moment malgré que l'auteur ai une écriture fluide et qui se lit facilement. Malheureusement je n'ai pas été embarquée dans l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          451
iris29
  01 janvier 2018
Un conte pour enfant, revisité à la sauce contemporaine , pour finir l'année en beauté... mais la magie n'a pas vraiment pris ; c''est clairement un roman pour ados ou jeunes adultes , il en utilise les codes , et je ne me suis pas sentie concernée .
Blanche ( qui vit en coloc' avec Laurine , sa meilleure amie ), la surprend dans une fâcheuse position avec son père. S 'en suit une nuit d'errance à travers la capitale ou elle rencontrera une gentille sorcière qui l'initiera à l'appli : "Pom d'amour.com" . En quelques jours,( la gentille et naïve) Blanche y trouvera des amis (les nains) , l'amour , un superbe appart où squatter, un job de baby-sitter et la sagesse ...
Certaines idées sont vraiment sympas et dans l'air du temps , comme l'application Pom' d'amour....
Certaines références sont vraiment tirées par les cheveux , comme les 7 nains (filles et garçons) qui se retrouvent tous sublimes dans cette histoire (!) , et mannequins à leurs heures perdues ... L'auteur passe par beaucoup de clichés (magnifiques apparts/ superbes pompes/ fêtes à tout va.../ ) qui n'ont pas grand chose à voir avec la vraie histoire de Blanche Neige...
Le monde des adultes est des fois traité n'importe comment : un créateur de start-up partage son temps professionnel entre son entreprise , un boulot bénévole de prof de math particulier, un rôle de" tuteur "( ?) pour une adolescente , tout en passant son temps à faire des fêtes et des prises de vue car il est aussi photographe .? !
[ Là, j'ai envie de demander à l'auteur ce qu'il "avale" pour tenir le coup , je veux la même énergie pour 2018 !!! :-) ]
Mais comme je souhaite finir l'année sous une note positive , je retiendrai de ce roman qui n'était pas fait pour moi, une chose qui m'a vraiment fait rire : Blanche (Neige) se ballade presque pendant tout le roman, avec un T-S: "Bob l'Eponge " , ce qui donne lieu à des répliques amusantes ...
Une réécriture un peu superficielle qui aurait gagné à "coller" plus à l'original et à être plus rigoureuse ...
Abracadabra !
Une année magique à tou(te)s...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          355
XanderOne
  10 juin 2017
J'ai aimé cette originalité qu'il y avait au début du récit, avec ce monde dont on ne sait pas vraiment si c'est réel ou pas. Un conte de fée moderne qui jouait sur l'univers de Blanche-neige. Alors je me suis sans doute précipité avec cet achat, mais j'aime bien acheter un livre lorsqu'il me plait, je me dit que je soutiens l'auteur et la maison d'édition en faisant cela.
Mais hélas, l'originalité du départ est vite passé, et je me suis retrouvé avec un livre, pas mauvais, mais pas aussi bon que je ne l'espérais. Au final, point de conte de fées, juste un nouveau réseau social et des personnages assez classiques, voire un peu cliché par moment.
C'est typiquement le genre de lecture piège, qui vous promet de belles choses, et que, au fil de votre avancement vous vous rendez compte que ça ne tient pas ses promesses et que l'histoire, sans être mauvaise est assez classique.
Pourtant, c'est fou car dès le départ cela commençait super bien avec le personnage de Blanche qui découvre que son père couche avec sa meilleure amie ! A peu près au même moment je lisait aussi Make me bad, qui démarre un peu dans le même genre. Mais à l'inverse de Blanche, le personnage de Make me bad, ne se contente pas de pardonner ou de s'enfuir en pleurnichant. La pauvre Blanche passe pour une cruche, une potiche, qui finalement pardonne tout, comprend tout.
J'ai trouvé cette histoire trop facile alors qu'il y avait matière à faire tellement mieux. de plus la romance est assez étrange, durant toute la lecture on ne ressent pas spécialement l'attirance de Blanche pour les deux frères, mais finalement si.
Je n'irais pas jusqu'à dire que je regrette mon achat, car ça se laisse lire sans aucun soucis (et c'est bien ça le piège) mais le postulat de départ est clairement sous-exploité.
L'édition Hachette est de très bonne facture, aucune coquille, une bonne qualité de papier et une très jolie couverture blanche et dorée. le seul soucis vient de la couleur dorée utilisée pour la tranche, les couvertures avant et arrière. Elle a le vilain défaut de s'imprégner sur vos doigts et donc de disparaître du livre, laissant des trous blancs pas très jolis.
Une lecture sympathique mais sans plus.

Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
domi_troizarsouilles
  08 juin 2021
Un mot m'est venu à l'esprit dès les premières pages de ce livre, et en le refermant je ne peux que confirmer : légèreté ! Mais c'est aussi à peu près le seul qu'on puisse lui attribuer. Ce n'est donc pas une déception, mais pas un emballement non plus, ça ne me laissera pas un souvenir impérissable.
On entre dans l'histoire de Blanche, une histoire simple et assez convenue – la « trahison » de sa meilleure amie signalée par le synopsis est surtout une idée qu'elle se fait de ladite meilleure amie, après l'avoir surprise dans une situation qu'elle ne digère pas, mais cette meilleure amie est-celle vraiment si détestable ?... c'est avec ce premier point que j'ai trouvé Blanche très « jeune ado » encore – après tout, elle n'a que 18 ans et, malgré un passé qui semble avoir eu quelques aspects un peu lourds, elle vit une vie tranquille et apparemment épanouie.
Mais donc, après cette « trahison », Blanche se retrouve à errer dans les rues de Paris, et très vite entraînée dans un groupe de fêtards, dont elle comprend rapidement qu'ils viennent d'un tout autre milieu qu'elle… mais magie d'un roman-conte : elle les suit sans vrai souci, se pose certes des questions, parfois même beaucoup, mais n'oppose jamais de résistance bien sérieuse et laisse aller, constamment. Peu à peu elle donne l'impression de ne plus vraiment vivre sa vie, mais de suivre celle des autres en émettant de temps en temps le souhait de reprendre le cours de la sienne… voeu pieux puisqu'il n'aboutit jamais ! Et ainsi, non seulement elle devient amie (presque trop facilement) avec plusieurs personnes de ce groupe issu d'un milieu extrêmement huppé, acceptant l'invitation à dormir chez eux dès la première nuit ! mais en plus les événements avec ces « nouveaux amis » s'enchaînent assez rapidement…
Avec ce livre, on est dans un monde très manichéen, avec ce paradoxe que, pour un certain nombre de personnages, et notamment les garçons, on ne sait jamais très bien qui est gentil et qui est méchant. Seule Blanche apparaît vraiment comme une blanche colombe, sans défenses et bien un peu nunuche ! A vrai dire, aucun de tous ces personnages n'est vraiment fouillé, et un mystère assez noir dicte leur conduite au quotidien, leurs émotions et leurs amitiés ; mystère lié à un événement passé que tout le monde connaît sauf Blanche… et du coup le lecteur non plus ! Alors, si ce suspense est « sympa » quand il apparaît au bout de quelques chapitres, car il met indéniablement du piment à l'histoire, il devient ensuite beaucoup trop lourd, car à partir de ce moment, toute l'intrigue tourne autour de ça, mais le lecteur n'en a pas la moindre clé, et ça traîne, ça traîne, ça traîne… avant que soit révélé assez brutalement ce qui s'est réellement passé, et paf on est à la fin du livre ! Certes, ça crée une ambiance un peu « noire » qui s'intensifie au fil des pages, mais il est mené trop maladroitement, avec beaucoup d'insistance (tout le monde en parle toujours façon club d'initiés qui ne doivent surtout rien dire à la pauvre Blanche !), et sans aucun indice qui ferait patienter le lecteur en entretenant efficacement son intérêt. Je n'aime pas vraiment ce procédé qui consiste à faire du mystère pour le plaisir du suspense, et en parallèle on se rend compte que l'intrigue reste assez creuse, il y a tout au plus une vague romance très, très soft.
Il est aussi question d'une application Pommedamour.com, ça c'est la partie inventive et bien un peu magique de ce livre, on a même la méchante sorcière (qui n'est pas si méchante que ça, ce serait plutôt une espèce de voyante doublée d'une redoutable femme d'affaires !) et bien sûr les différents Nains, à choisir parmi les fréquentations de notre Blanche, mais en dire plus serait du spoil !
Cela dit, à part cette référence récurrente au conte bien connu à travers les différents personnages (mention au nain Grincheux ! icon_wink ), et certains passages sur lesquels l'auteure insiste presque lourdement pour les rattacher à l'original, j'ai trouvé qu'on est assez éloignés du conte tel que je le connais (en version Disney uniquement, je ne connais pas la version des frères Grimm… qui n'est de toute façon déjà qu'une réécriture d'un ancien mythe germanique !). Cela pose la question à laquelle je ne trouve pas vraiment de réponse : est-ce vraiment une réécriture de conte ? Suffit-il de prendre tous les personnages, les « moderniser » (pour certains de manière très réussie, pour d'autres je suis un peu plus dubitative) et leur inventer une histoire complètement différente, en gardant toutefois une vague ambiance qui rappelle l'original (mordre dans la pomme… ou la cabane dans la forêt !) ?
Tout cela étant dit, malgré les défauts d'une histoire creuse qui tourne autour d'un mystère absolu révélé trop tard, ce livre est juste ce qu'il me fallait en ce moment, après ma lecture précédente, qui était quant à elle émaillée de scènes très violentes (N.B.: c'est "Attaque en haute mer" que j'avais lu juste avant celui-ci). Ici on est dans la légèreté, et dans tous les sens du terme, pas seulement un certain manque de consistance de l'intrigue. Il y a aussi tout le côté positif des choses légères : l'écriture est pétillante, très agréable, non dénuée d'une touche d'humour et elle accroche dès le début ! Même si l'histoire de Blanche n'est pas forcément inspirante et pas tout à fait crédible, on sait qu'on est dans le conte et le côté « princesse émerveillée » est bien rendu quand on l'accepte ; même si on se lasse peu à peu de ce mystère dont on n'a pas la moindre idée, on a envie de savoir comment Blanche va finir par trouver la solution à cet imbroglio dans lequel elle s'est vautrée ; même si elle agace par son côté trop « suiveuse » un peu nunuche, on a envie de la voir dans les bras de son beau prince.
Ce n'est donc pas une super-réussite inoubliable, mais un agréable moment de lecture, au risque de me répéter, toute en légèreté !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Entournantlespages
  17 mars 2017
Blanche-Neige n'est pas forcément mon conte préféré. Par contre, j'adore les réécritures de contes, ayant alors la chance de redécouvrir, Blanche-Neige, le Petit Chaperon rouge, Cendrillon, etc... Je remercie donc Hachette pour me permettre de découvrir ce nouveau roman. Et c'est donc avec peu d'appréhension que je l'ai commencé, et ce qui frappe dès le début est bien la modernité. L'auteure jouit de la technologie et des réseaux sociaux afin de créer un lien étroit entre notre monde contemporain et l'histoire de cette jeune fille qui va être sauvée par le prince charmant. C'est par le biais d'une application internet, Pomme-d'amour.com, que Blanche, jeune fille de dix-huit ans à l'université dans la capitale parisienne, va voir s'exaucer ses voeux les plus profonds. Alors qu'elle découvre la relation entre sa colocataire Laurine et son père, Blanche, complètement déboussolée, décide d'aller se changer les idées dans les rues de Paris. Elle tombe alors sur une femme farfelue, la "sorcière" qui l'invite à découvrir l'application internet qui sert de réseau social et à se rendre à une petite fête. D'abord réticente, Blanche décide finalement d'aller s'aérer l'esprit lors de cette soirée et tombe nez à nez avec Rob, un jeune homme sexy, conscient de ses atouts et jouant de ses charmes. Loin de ressembler à une top-model superficielle et bimbo, et possédant un sens aigu de la répartie, Blanche va immédiatement intriguer Rob. Elle va alors passer la soirée avec l'éphèbe, son ami Jay tout aussi séduisant et séducteur, et les filles les accompagnant, notamment Roxanne.
C'est à cet instant que la vie de Blanche va changer du tout au tout. Car, le lendemain, alors qu'elle pensait reprendre sa vie où elle l'avait laissée la veille, Blanche va se lier d'amitié avec ses différents personnages jusqu'à faire pleinement partie de leur quotidien. Abandonnée par son père parti à l'étranger afin d'éviter toute discussion, sa meilleure amie qui se révèle calculatrice, et son petit ami qui semble ne pas sortir avec elle pour de bonnes raisons, elle va découvrir la vie auprès de Roxanne qui va l'héberger, de Jay et de Rob. Mais aussi de Mathias, le frère de ce dernier, qui se montre mystérieux et ambigu. Bientôt, Blanche va travailler pour lui, ce qui va déclencher chez Rob une énorme jalousie, ce qui ne m'a pas permis, à plusieurs reprises, de m'attacher autant que je l'aurais voulu à ce personnage.
On peut dire que dans la vie de Blanche, c'est tout blanc ou tout noir ! Tout semble lui tomber dessus d'un coup, soit comme si c'était le coup du hasard, soit comme si elle était extrêmement naïve. J'ai un peu traînée des pieds au début de ma lecture, ressentant à trop de moments l'immaturité de Blanche face aux événements auxquelles elle devrait faire face mais qu'elle fuit. J'ai adoré sa répartie presque sans failles, mais entre ce qu'elle dit et ce qu'elle fait, il y a un grand écart ! Et puis, elle semble ne pas se poser beaucoup de questions face à tout le mystère que ses nouveaux amis semblent vouloir laisser planer. Ceux-ci s'étonnent que cette nouvelle venue qui ne semble pas connaître pas leur identité, Jay ayant justement peur qu'elle joue un double-jeu pour profiter d'eux, et Blanche attend un bon bout de temps avant de s'interroger réellement. Elle préfère laisser les événements se dérouler, restant dans le flou et étant donc pour la majorité du temps plutôt étonnée par ce qui lui arrive. Roxanne qui la considère déjà comme sa plus grande amie alors qu'elles ne se connaissent que depuis quelques jours, Jay suspicieux et agacé de sa présence, et Rob qui vacille entre intérêt à son égard et une parfaite ignorance lorsqu'elle est au côté de Mathias. Un jeu semble alors se jouer entre les deux frères ayant une relation conflictuelle, et Blanche se retrouve vite au milieu, étant la pièce maîtresse pour que l'un des deux gagne la partie. Et je peux dire que toute cette jalousie m'a vite agacée. N'est-il pas plus facile de discuter ? Tout ce jeu de jalousie, de possession et de manipulation est parfois trop important pour réussir à adhérer au tout. Les réactions des personnages ne sont pas toujours entièrement compréhensibles et laissent place à une petite frustration du côté du mystère entre Mathias et Rob, et d'une pointe d'immaturité de la part principalement de Blanche mais également de Jay. J'ai trouvé que les personnages ne faisaient pas leur âge, à part Mathias qui est le plus vieux. À part lui, je leur aurais tous donné entre quinze et seize ans au vu de leur réactions et de leurs paroles parfois enfantines, notamment les échanges entre Stella et Jay.
Comme je le disait au début, le conte est bien retravaillé. Avec l'application internet, tout le potentiel est accompli par la référence des nains, du chasseur, de la reine, etc... chacun revêtant un personnage du conte original. Par contre, les allusions explicites dans les dialogues, notamment par le biais des surnoms (Grincheux, Prof, etc...) m'a parfois dérangé. Je préfère lorsque c'est plus implicite et nuancé. Cela apporte encore davantage un cadre plutôt jeunesse à l'histoire, ce qui ne me convient pas souvent, n'étant pas trop friande des lectures trop jeunesse. L'histoire globale, sans être imprévisible, reste intéressante à suivre par cette touche de modernité et de fraîcheur même si j'aurais plus accrochée avec une écriture moins simple et plus poétique et stylisée. Blanche semble réussir au final à faire la part des choses, à réfléchir à ce qui lui fait face en prenant tous les données en compte. Elle est enfin prête à avancer, elle qui se refuser à l'amour.
Lien : http://entournantlespages.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
Daniella13Daniella13   05 novembre 2017
Si l'amour était un cadenas, on s'en servirait pour camoufler de mauvaises choses dans un bel écrin, me dit-il tout bas.
Commenter  J’apprécie          361
HamisoitilHamisoitil   25 avril 2017
Tu vois, Blanche, je ne veux pas te mentir et te laisser croire que je suis cette image parfaite sur papier glacé. Je suis un monstre. Le pire qui soit. Mais j'ai été puni. Parce que je t'aime et que je ne sais pas comment te le dire. Je voulais simplement que tu saches que, pour toi, je peux ouvrir mon cœur, même si j'ai peur de te le montrer.
Commenter  J’apprécie          80
iris29iris29   01 janvier 2018
Si vous voulez que votre enfant soit intelligent, lisez-lui des contes de fées. Si vous voulez qu'il soit plus intelligent, lisez-lui plus de contes.
Albert Einstein
Commenter  J’apprécie          151
AnoHanaAnoHana   15 janvier 2018
Était-elle bête ou juste simplette ?
Grincheux hésitait sur le sujet,
Fixant de fait la jeune nymphette.
Il hésitait, mince renfrognées.
Sourcils froncés et bras croisés,
Dans sa tête : grosse tempête !
Que chantait la nymphette ?
Ça commençait à l'énerver !
Était-elle bête ou juste simplette ?
Qui oserait bien le défier,
Lui, le bad boy du lycée,
A coups de petites chansonnettes ?
Oh ! Toi l'esprit étriqué,
Apprends à les reconnaître,
Les sirènes abandonnées.
Garde leur refrain en tête :
Ohé ! Ohé ! Il était bien bête
D'avoir défié la sirène isolée
Car, pour son immense défaite,
Il devrait deux minutes lui dédier !
Ohé ! Ohé ! Il était bien bête !
Jay le grincheux fâché
D'avoir ainsi défié
Une fille muette en sirène déguisée !
Ohé ! Ohé ! ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
iris29iris29   31 décembre 2017
- Chérie, je suis une sorcière connectée, pas une gentille bonne fée qui respecte les lois et touille ses chaudrons en chantant gaiement avec des souris.
Commenter  J’apprécie          130

autres livres classés : blanche neigeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4311 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..