AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Arnaud Demaegd (Traducteur)
ISBN : 2352941016
Éditeur : Bragelonne (01/11/2007)

Note moyenne : 3.13/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Il ne se passe pas grand-chose à Donnerville. En tout cas, pas à la bibliothèque municipale. Jusqu'au jour où Jane Kerry, la nouvelle bibliothécaire, trouve sur sa chaise une enveloppe contenant un billet de cinquante dollars et un message : "Que l'ange regarde de ce côté". Déconcertée, Jane consulte le roman de Thomas Wolfe qui porte ce titre. L'ouvrage renferme une deuxième enveloppe, contenant cette fois-ci cent dollars et une nouvelle énigme. Les deux lettres so... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
jainas
  08 mars 2015
Un bon thriller, que j'ai lu d'une quasi traite. Deux raison à cela : tout d'abord l'écriture, qui est très simple, très fluide sans en être pour autant pauvre. le point de vue de Jane tout au long du Jeu est très agréable dans sa narration, direct, cru aussi, aux bons moment. C'est une lecture aisée, et qui permet une très bonne identification au personnage.
Ensuite, le Jeu est tout simplement un thriller tout a fait addictif. Tout comme l'héroïne le lecteur va d'une enveloppe à l'autre, grisé par l'argent si facile, excité par l'aventure qui entre dans une vie morne. Et on a tout simplement pas envie de s'arrêter, on veut savoir comment va finir ce Jeu malsain qui ne peut que mal tourner –c'est forcé. La question est de savoir quand, et comment.
La force de ce livre est son POV très réaliste, qui j'ai déjà mentionné. On accompagne Jane pas à pas dans sa surprise, son hésitation, sa peur, mais aussi son excitation devant ce Jeu étrange qui lui est proposé. Mais on se questionne aussi, jusqu'ou irais-je pour de l'argent, si j'étais dans ce cas ? La question peut paraître stupide, mais on est forcé de se la poser face à l'évolution des tâches imposées par MJ. La subtilité de la chose est que les tâches sont au début faciles, peu impliquantes. Mais très vite, au fur et à mesure que la somme augmente, les risques le font aussi, et Jane se retrouve embarquée dans des choses qu'elle n'aurait jamais faites en temps normal… C'est un peu la théorie de la grenouille dans l'eau chaude, si on la jetait dans l'eau bouillante elle sauterait pour se sauver, mais si on monte graduellement la température, la grenouille ne s'en rend pas compte et se laisse cuire… du moins jusqu'à un certain point.
La première partie du livre est donc dans l'angoisse diffuse de la présence du MJ, les hésitations, mais aussi l'excitation, et la redécouverte par Jane de ses capacités, de ses limites. Dans les changements que le Jeu entraîne chez elle.
La seconde est bien plus directe dans la crainte qu'elle provoque, tandis que le Jeu se fait plus sanglant, franchit les limites les unes après les autres, et que la présence du MJ qui semble tout puissant se fait bien plus proche et concrète, plus malsaine.
Il n'y a que deux points que l'on pourrait qualifier de négatifs : tout d'abord la fin un peu abrupt, qui laisse sur sa faim, surtout en ce qui concerne le Maître du Jeu, pas seulement sur ses buts –le plaisir pervers à la manipulation est de plus en plus sensible au fil du livre, et on peut aisément imaginer qu'il n'a pas besoin d'autre motivation-, mais surtout sur ses moyens, ou son identité. Ca à presque un goût de trop peu.
Le deuxième point concerne l'évolution physique de Jane au court du Jeu. Si son comportement et sa confiance en elle évoluent au fil des épreuves, elle subit aussi des changements physiologiques –les « distractions » prévues par le MJ la forcent en effet à donner d'elle même et à se remettre en forme.
Mais lesdits changements sont sensibles en a peine quelques jours de manière radicale… ce qui est ridicule. N'importe qui ayant jamais fait ne serait-ce qu'un peu de marche en montagne sait qu'il ne suffit pas d'un peu d'exercice physique pour soudain se retrouver mince et tonique en deux jours top chrono (tonique, oui, peut-être, une fois passé les trois jours de courbatures… Mais mince ? laissez moi rire.) Bref, c'est un détail à la con, mais ça m'a perturbé sans doute plus que ça ne devrait.
Le Jeu a donc été pour moi qui ne suis a priori pas très porté sur les thrillers une très bonne lecture, intense, qui m'a laissé au final assez tendue, et au risque de me répéter, j'ai énormément apprécié la voix narrative.
De la tension, de la psychologie et de l'angoisse, une bonne pointe d'horreur épicée juste par ce qu'il faut de romance et en prime une réflexion sur la compromission par avidité : que demande le peuple ? Ce bouquin m'a vraiment très agréablement surprise et captivée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
pipo03
  05 août 2017
Je ressors de la lecture de ce thriller de Richard Laymon avec un sentiment partagé.
Pour tout dire je ne suis pas capable de dire si j'ai aimé ce livre ou non...
D'un coté, l'histoire est prenante et on repose difficilement le livre tant l'envie de connaître la suite est grande. Que va t il arriver à Jane, jusqu'où ira le jeu, que va inventer MJ la prochaine fois...? autant de questions qui tiennent le lecteur et peuvent devenir obsédantes et qui en tous les cas font de cette histoire un très bon "page-turner".
Oui mais... d'un autre coté, il y a tellement de choses qui me dérangent dans ce livre !
Le style d'abord : sans être mauvais, on ne peut honnêtement pas dire qu'il soit particulièrement flamboyant, loin de là et on a parfois l'impression d'avoir à faire avec un auteur amateur en mal d'inspiration (à moins que ce soit le traducteur qui ait été parfois mal inspiré) .
Mais c'est surtout l'histoire en elle même qui pour moi laisse à désirer. D'abord parce que les invraisemblances rencontrées tout au long du roman ne trouvent aucune explication à la fin.
Ensuite parce que la conclusion laisse franchement à désirer quand aux motivations et aux moyens de MJ, sans parler de son identité dont je ne dirai rien ici pour ne pas spoiler la fin de l'histoire.
Difficile de passer également sous silence la transformation physique de Jane qui passe de "un peu boulotte" en début de livre à "athlète de haut niveau" 10 jours plus tard (d'accord, j'exagère, mais à peine...)
Enfin parce que l'héroïne ne réagit absolument pas logiquement face à l'avalanche de situations extrêmes qui se présentent à elle : jamais de panique, jamais d'hésitations, pas de remise en cause... Autant de choix qui m'ont parfois fait totalement "sortir" d'un roman dont la principale qualité se veut d'être l'immersion justement.
En conclusion, je qualifierai "Le Jeu" de thriller sympathique, sans plus. Vous prendrez plaisir à le lire si vous aimez les thrillers mais vous n'en garderez pas un souvenir impérissable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
ValentineF
  19 septembre 2013
J'en ai lu des livres qui m'ont mis mal à l'aise, et celui-là m'a sérieusement dérangé. Entre l'envie de le jeter, l'envie de le lire plus vite, l'envie de sauter quelques pages pour accélérer, la curiosité malsaine, le suspens, l'espoir, je me suis parfois sentie perdue au fil de ces 450 pages (à une queue de vache prêt).
Le Jeu plonge le lecteur dans une espèce de huit clos entre Jane et le Maître, de plus en plus malsain, de plus en plus dangereux. On s'immerge dans l'esprit de Jane, on suit son évolution vers les coins les plus sombres de son esprit, jusqu'au point de non-retour, où il n'est désormais plus possible d'arrêter le jeu sans pertes et fracas.
Commenter  J’apprécie          71
vany2fr
  18 septembre 2018
Je viens de finir « le Jeu » de Richard Laymon. Nous suivons donc Jane jeune bibliothécaire un peu boulote à la vie plan plan... elle découvre un jour sur sa chaise à la bibliothèque une enveloppe avec son prénom dessus; dedans 50 $ et une énigme l'emmenant vers une autre enveloppe ... un jeu qui va peut être brûler ses ailes d'ange.... j'ai été happée par cette histoire, Jane est touchante et malgré son côté un peu nunuche elle va se laisser « prendre au jeu » et y laisser quelques plume (d'anges) J'ai beaucoup aimé la fin que j'ai attendue mais que je me suis bien sur imaginée bien plus trash
Commenter  J’apprécie          20
Jasonfrs
  06 septembre 2013
Première approche pour ma part de l'univers de Laymon.
Le concept de base est pour le moins très accrocheur. Une jeune bibliothécaire reçoit une enveloppe contenant de l'argent et un message l'invitant à entrer dans le "jeu" pour en gagner encore davantage.
Résultat ? les pages s'enchainent et l'ont rechigne à laisser le bouquin de côté avant d'avoir pu prendre connaissance du message suivant.
Au programme, une intrigue certes convenue mais qui reste palpitante ; un style simple mais efficace ; et surtout un suspens du tonnerre...
Une bonne découverte pour moi.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LheureduthrillerLheureduthriller   16 septembre 2017
Viens jouer avec moi
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Richard Laymon (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard Laymon
Vidéo de Richard Laymon
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1599 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre