AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226317325
Éditeur : Albin Michel (01/06/2016)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 350 notes)
Résumé :
Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d'une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s'ennuyer ferme.
Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l'arbitre de la compétition s'effondre et Agatha doit révéler l'amère vérité : elle a acheté la quiche fatale c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (173) Voir plus Ajouter une critique
Eric76
11 juin 2017
Ah, la vie dans les campagnes ! Ses maisons de caractère entourées de beaux jardins fleuris… Les matins paisibles et les voisins qui vous saluent en souriant… La promesse d'une vie simple, sans fioritures, et de journées nonchalantes…
Le rêve (ou le fantasme ?) de tout urbain qui, passé la cinquantaine, est fatigué de la promiscuité bruyante des grandes villes, de la complexité des relations avec autrui, et prend soudainement conscience d'avoir couru, au sens propre comme au sens figuré, après des chimères.
Cette grosse fatigue accable Agatha Raisin, arrogante londonienne jusqu'au bout des ongles. Elle qui a passé sa vie à maquignonner dans les relations publiques, a toujours tout sacrifié pour son travail, décide du jour au lendemain de bazarder sa société et son bel appartement pour s'installer dans un charmant cottage à Carsely, village des Cotswolds. Une nouvelle vie commence pour Agatha ! Mais pas forcément celle qu'elle imaginait.
A peine arrivée, elle enrage de ne pas se faire accepter par les gens du village qui la rejettent avec gentillesse, mais non sans fermeté. La voilà même obligée de participer au concours de la meilleure quiche dans l'espoir de se faire adouber par ces indigènes. Elle, la femme d'affaire ! La patronne ! Quelle humiliation ! Pour comble de malheur, une sommité de Carsely meurt empoisonnée par sa quiche. Alors ! Terrible accident ou meurtre ? Agatha qui s'emmerde comme un rat mort décide de mener l'enquête. Frasques, erreurs tragiques, énormes boulettes se succèdent tandis que l'on découvre l'envers du décor de ce village pittoresque et de ses habitants si dignes et respectables.
J'ai lu ce livre pour rire, et en ce qui me concerne, le compte n'y est pas (je suis pourtant bon public). Je n'ai vraiment gloussé qu'en toute fin de livre quand un nouveau voisin rencontre Agatha. de quiproquos en malentendus, il va légitimement s'inquiéter de vivre aux côtés d'une agitée du bocal…
Une auteure, vous l'aurez compris, qui lorgne du côté de Christie et d'Exbrayat, mais à qui il manque leur folie, leur démesure et leur extravagance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          909
iris29
23 novembre 2016
Une très jolie illustration sur la couverture , un hommage affiché à Agatha Christie, un personnage principal qui pourrait être la fille de Miss Marple ( si cette dernière n'avait pas été vieille fille...) , et me voilà attablée devant cette quiche fatale ...
Agatha Raisin , la cinquantaine tonitruante, a décidé de quitter Londres , et de vendre sa petite entreprise de relations publiques, qui ne connait pas la crise . Objectif : un petit village des Cotswolds où elle espère passer une retraite heureuse et pépère ...
Mais elle va vite déchanter car la solitude lui pèse et les aimables habitants ne s'intéressent pas assez à elle . C'est pour remédier à ce problème qu'elle va participer au concours de quiches organisé par le village . Or Agatha ne sait pas cuisiner, aussi va t-elle acheter subrepticement à Londres, une magnifique quiche qu'elle fera passer pour du "fait maison " . Mais quand l'arbitre du concours décède après avoir absorbé l'objet de son mensonge, tout le village est au courant et adieu la popularité escomptée ...
Amateurs de romans policiers au suspens insoutenable, cette série n'est pas faîte pour vous ...
Pour celles et ceux qui affectionnent les petits villages anglais , la série TV Barnaby , cette Quiche fatale pourra être une entrée avant un plat plus consistant .
Publié en 1992, ce 1° tome annonce une longue série qui a eu beaucoup de succès en Angleterre, et a même été adaptée en série TV. En France , on en est qu'au n° 4 .
Une lecture pour l'ambiance "campagne anglaise" (vieilles maisons charmantes et jolis jardins ), plus que pour l'histoire policière.
L'ambiance cosy devrait être plus pimentée dans les prochains épisodes , avec l' arrivée d'un nouveau voisin au physique agréable , lequel met en émoi la gent féminine du village et Miss Raisin en particulier .... Pas si Miss Marple que ça finalement , notre Agatha !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          650
Kittiwake
01 juillet 2017
Le titre est attirant (c'est le cas aussi pour la version originale que l'on peut traduire par « La Quiche de la mort). Il fleure bon l'intrigue anticonformiste, et laisse présager une bonne dose d'humour.
M;C. Beaton situe son histoire dans la charmante région des Cotswolds, à l'ouest d'Oxford, connue pour ces charmants petits villages aux cottages fleuris, si typiques de l'Angleterre rurale (au point être envahis par les visiteurs amateurs de tradition)
Si Agatha Raisin a cru aussi qu'une retraite paisible dans l'un de ces hameaux lui permettrait de réaliser le rêve de sa vie, elle est vite rattrapée par sa nostalgie de la trépidante vie londonienne et par l'accueil distant de la population.
Dans le but de tenter de s'intégrer , mais aussi d'épater la galerie , elle participe à un concours de quiches, elle qui en est une vraie (de quiche) en cuisine. Son astuce : en acheter une toute faite à un excellent traiteur londonien!
Le problème c'est que non seulement elle ne gagne pas, mais un homme meurt après avoir dégusté une part de la fameuse quiche! Accident ou assassinat, Agatha part sur les traces de l'éventuel empoisonneur.
Le portrait de l'héroïne évoque tout de suite l'actrice Brenda Blethyn, qui joue l'officier de police dans les enquêtes de Vera : même physique solide, tendance enrobé, capable d'humour autant que de coups de gueule, et surtout obstinée.
On a une bonne trame policière, un humour très british, une illustration un tantinet ironique de l'ambiance de l'Angleterre profonde : un vrai coup de coeur pour le premier tome de cette série, à suivre.
Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          518
Souri7
23 septembre 2016
Agatha Raison est UNIQUE Il faut être unique pour arriver dans un petit village, participer au concours de quiche (en trichant) et arriver à tuer un des notables... et tout cela en UN WEEK-END
Elle ne ressemble ni à l'héroïne sexy super jeune ... ni à la vieille dame passant son temps à tricoter comme dans Miss Marple ou Miss Silver.
Agatha Raison... c'est une quinqua de notre époque, débordante de pêche, acariâtre par moment, aimant descendre une pinte de temps à autre, avec un franc-parlé disons... imagé et aimant manger
Le livre se dévore comme... une bonne quiche

Le second degré est présent à toutes les pages et un petit chat apparait au chapitre 11 (lien avec le tome 2)
Je ne vous parle pas des derniers chapitres avec l'arrivée du nouveau voisin... Là j'ai vraiment passé un bon moment à rire pour la simple raison que je visualisais la scène
Si avec tout cela vous ne vous précipitez pas... je sais plus quoi faire
Commenter  J’apprécie          475
alainmartinez
22 août 2016
Il aura fallu attendre 24 ans pour qu'Agatha Raisin débarque chez nous. En effet « La quiche fatale » a été publié en 1992 et est le premier titre d'une longue série qui en compte 28. Sous la plume de M.C. Beaton, pseudonyme de Marion Chesney, Agatha Raisin nous entraine dans une comédie policière très british.
Passé la cinquantaine, Agatha laisse son agence de relations publiques et Londres pour vivre son rêve d'enfance en s'installant dans un cottage dans la région des Cotswolds, (région verdoyante entre Oxford et Bristol).
Agatha, s'apercevant que son intégration au sein de cette petite communauté est difficile, décide de participer au concours annuel de la meilleure quiche. Lorsque le juge du concours meurt en mangeant sa tarte salée, Agatha doit avouer que ne sachant pas cuisiner, elle a triché en l'achetant dans une rôtisserie de Londres. L'investigation est vite bouclée par le détective Bill Wong. Mais Agatha se lance dans une enquête pour démasquer le vrai coupable.
J'ai bien apprécié ce roman qui nous rappelle Miss Marple d'Agatha Christie. Agatha Raisin bien que mal élevé, lunatique et arrogante est un personnage sympathique et attachant. On se laisse entrainer dans l'enquête, c'est drôle et divertissant. Rien de tel pour lire sous le parasol. J'attends la suite des aventures de Miss Raisin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
Citations & extraits (51) Voir plus Ajouter une citation
Eric76Eric7608 juin 2017
Elle avait essayé d'aller au pub, le Red Lion, un établissement rustique à l'atmosphère joyeuse et au patron jovial. Les gens du coin l'avaient accueillie, comme toujours, avec cette singulière sorte d'amabilité qui n'allait jamais plus loin. Agatha aurait su affronter une malveillance soupçonneuse, mais pas cet accueil enjoué qui la maintenait à l'écart. Non qu'elle ait jamais su comment se faire des amis, mais les gens du village avaient une façon imperceptible, découvrit-elle, de repousser les nouveaux venus. Ils ne les rejetaient pas. En surface, il les accueillaient. Pourtant, elle savait que sa présence ne faisait pas une ride sur la surface lisse de la vie villageoise. Personne ne l'invita à prendre le thé. Personne ne montra la moindre curiosité à son égard. Le pasteur ne lui rendit même pas visite. Dans un roman d'Agatha Christie, elle aurait non seulement reçu la visite du pasteur, mais aussi de quelque colonel à la retraite et de son épouse. Tandis que là, toute conversation se limitait à " 'jour ", " 'soir ", et quelques mots sur la météo.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
missmolko1missmolko103 janvier 2016
Mrs Agatha Raisin sat behind her newly cleared desk at her office in South Molton Street in Mayfair. From the outer office came the hum of voices and the clink of glasses as the staff prepared to say farewell to her.
For Agatha was taking early retirement. She had build up the public relations firm over long hard years of work. She had come a long way from her working-class background in Birmingham. She had survived an unfortunate marriage and had come out of it, separated and battered in spirit , but determined to suceed in life. All her business efforts were to one end, the realization of a dream - a cottage in the Cotswolds.
The Corswolds are surrely one of the few man-made beauties in the world : quaint villages of golden stone houses, pretty gardens, winding green lanes and ancient churches. Agatha had been taken to the Cotswolds as a child for one brief magical holiday. Her parents had hated it and had said that they should have gone to Butlin's Holiday Camp as usual, but to Agatha the Cotswolds represented everything she wanted in life : beauty, tanquility and security. So even as a child, she had become determined that one day she would live in one of those pretty cottages in a quiet peaceful village, far from the noise and the smells of the city.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
cardabellecardabelle12 décembre 2016
Les Cotswolds, dans les Midlands de l'Angleterre, sont sans nul doute l'une des rares merveilles du monde issues de la main de l'homme, avec leurs pittoresques villages de maisons de pierre dorée, leurs jolis jardins, leurs petites routes sinueuses et verdoyantes et leurs églises anciennes.

[...]Carsely était niché dans un repli de collines des Cotswolds .
C'était un très joli village ...Deux longues rangées de maisons ponctuées de boutiques se faisaient face, certaines basses et couvertes de chaume, d'autres en brique d'un blond doré ,surmontées de toits d'ardoise...
Autour de cette grand-rue s'étalaient quelques ruelles désordonnées où les cottages étaient blottis les uns contre les autres comme pour se soutenir dans la vieillesse.
Les jardins resplendissaient de cerisiers en fleur, de forsythias et de jonquilles...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
iris29iris2920 novembre 2016
Les gens du coin l'avait accueillie , comme toujours , avec cette singulière sorte d'amabilité qui n'allait jamais plus loin . [...], les gens du village avaient une façon imperceptible , découvrit-elle , de repousser les nouveaux venus . Ils ne les rejetaient pas . En surface , ils les accueillaient . Pourtant , elle savait que sa présence ne faisait pas une ride sur la surface lisse de la vie villageoise .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
alainmartinezalainmartinez20 août 2016
– Et qui est l’heureuse élue ? – Je ne l’ai pas encore trouvée. Mais une gentille fille discrète fera l’affaire. Ce n’est pas ça qui manque. Quelqu’un qui fera la cuisine et repassera mes chemises. » Décidément, pensa Agatha avec irritation, au fond de tout homme efféminé battait le cœur d’un sale macho. Oh oui, il allait trouver une fille bonasse, docile, pas trop jolie, pour ne pas se sentir inférieur. Elle serait censée apprendre comment organiser de petits dîners, et ne pas se plaindre si son mari ne rentrait que le week-end. Ils se mettraient tous les deux au golf. Roy allait peu à peu s’enrober et se guinder. Tout ça, elle l’avait déjà vu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Videos de M. C. Beaton (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  M. C. Beaton
M. C. Beaton vous parle des nouvelles aventures d'Agatha Raisin ."Agatha Raisin, c?est comme si la Miss Marple d?Agatha Christie avait rajeuni, adopté des m?urs de cougar et un humour caustique et mangé de la vache folle? C?est un régal." (Le Point)
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Agatha Raisin et la quiche fatale (niveau facile)

Où vivait Agatha Raisin avant de déménager dans les Costwolds ?

Manchester
Londres
Cambridge

10 questions
35 lecteurs ont répondu
Thème : Agatha Raisin enquête, tome 1 : La quiche fatale de M. C. BeatonCréer un quiz sur ce livre
. .