AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226322701
Éditeur : Albin Michel (02/11/2016)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 280 notes)
Résumé :
Après un séjour de six mois à Londres, Agatha retrouve enfin ses chères Cotswolds - et le non moins cher James Lacey. Même si le retour au bercail de son entreprenante voisine ne donne pas l'impression d'enthousiasmer particulièrement le célibataire le plus convoité de Carsely.
Heureusement, Agatha est très vite happée par son sport favori : la résolution d'affaires criminelles. Comme le meurtre d'une certaine Jessica, qui militait pour le droit de passage de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (84) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  28 janvier 2017
Quatrième livre de la série Agatha Raisin enquête.

Agatha Raisin suite à sa tentative de tricherie démasquée lors du concours du plus beau jardin (voir Agatha Raisin : Pas de pot pour la jardinière), avait fait la bêtise de signer un contrat de 6 mois pour retourner travailler à Londres dans les Relations Publiques. Après ses six mois, elle est heureuse de retrouver son cottage, ses deux chats … et son beau voisin James Lacey. 😊 Apprenant que celui-ci organise des randonnées, Agatha saute sur l'occasion pour y participer et tenter un rapprochement... idée qui ne semble pas porter ses fruits. Voila que surgit Mrs Mason qui supplie Agatha d'aider sa nièce Deborah, suspectée de meurtre ainsi que son « ami » : la chef de file des randonneurs de Dembley, Jessica ayant été découverte morte et enterrée dans un champ de céréales. Agatha comprend que cette enquête est peut-être le MEILLEUR moyen de recréer un rapprochement avec James… surtout s'ils se font passer pour Mr et Mme Lacey.🙄

Ressenti final à la lecture du livre partagée. 😐
L'enquête concernant le meurtre est quelque peu tirée par les cheveux et sans grand intérêt. Les personnages sont des caricatures poussées à l'extrême avec des personnages plus clichés que réalistes : nous avons la féministe qui porte des caleçons d'homme, ne se rase pas les jambes et militant à tout va pour des causes pseudo égalitaire marxiste, le sympathisant irlandais ayant abrité des membres de l'IRA ; le notable avec son majordome déniant jeter un oeil à une demoiselle de basse caste ; le couple de lesbienne jalouse et la veille fille. Sérieusement, avec cette bande de protagonistes, comment voulez-vous trouver une once de réalisme et d'intérêt à l'enquête criminelle ??? ☹️
L'intrigue amoureuse entre Agatha et James sauve un peu les meubles. Voir en effet cette pauvre Agatha s'échiner à séduire James et celui-ci ne pas comprendre qu'il est ferré a de quoi faire sourire. Par contre, après la lecture des quatre tomes, on retrouve les mêmes situations vues et revues dans les précédents tomes. Ce qui était au départ un élément décalé dans cette série à savoir le côté décalé de l'enquêtrice risque de devenir également son point faible dans les prochains tomes à moins que l'auteur nous sorte quelque chose pour ne pas lasser. Comme pour Anne Perry, il faut des enquêtes puissantes et bien ficelées pour attirer le lecteur et le rendre fidèle : cette dernière enquête aurait plutôt un effet inverse… à se demander si M.C. Beaton focalisait son attention sur l'enquête où sur le développement relationnel de ses deux personnages.🤔

Le livre est plus ou moins sauvé avec le rebondissement final (parce que tout le reste même le nom du criminel est son mobile son aisément identifiables ), une fois le criminel sous les verrous et une bouteille de porto descendue. Avoir après cet instant une Agatha a contre-emploi, ne sachant plus comment réagir, quoi penser apporte un vrai renouveau à l'intrigue… sans parler de James décider à se lancer. le final laisse le lecteur dans l'expectative quant à la suite des aventures… surtout que là, la coupable pourrait bien être Agatha…😏

Une série dite « policière » mais qui est surtout une assurance bonne humeur pour le lecteur. Nous retrouvons en effet le plaisir de nous plonger dans des enquêtes où l'humour est présent et où les personnages sont attachants. Les couvertures des livres sont véritablement plaisantes à regarder et annoncent la couleur : LECTURE DÉTENTE.
⚠️Espérons seulement que les prochaines enquêtes soient plus abouties au risque de voir les lecteurs se tourner vers autre chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          730
lyoko
  15 septembre 2018
Me voilà avec le quatrième opus d'Agatha Raisin.
Encore une fois une lecture agréable , mais sans rien de transcendant.
Ayant besoin de légèreté en ce moment, il n'y a rien de tel que cette série.
Un peu de fraicheur, une femme de caractère malgré tout un peu naive, un meurtre et une enquête menée tambour battant.
Et puis la quête d'aventure incessante d'Agatha, mais également avec son voisin James Lacey.
Des personnages qu'on a envie de rencontrer. néanmoins je sais qu'une série existe , mais de peur d'être déçue je n'y plongerais le nez qu'une fois que j'aurais fini par me lasser des aventures de cette jeune retraitée.
Je reconnais que ce tome est un chouia en dessous des précédents malgré tout
Commenter  J’apprécie          662
iris29
  20 février 2017

Agatha retrouve ses pénates campagnardes après un break de 6 mois à Londres pour le travail . Son métier d'attachée de presse lui pèse de plus en plus, et elle jure qu'on ne l'y reprendra plus .
Heureusement elle peut compter sur un meurtre dans un village voisin pour lui redonner bonne mine ... Une jeune femme répondant au doux nom de Jessica vient de trouver la mort dans un champ de colza. Auto-proclamée présidente d'un club de randonneurs , elle bataillait avec les propriétaires terriens des environs pour obtenir le droit de passage dans leurs champs. Les suspects ne manquent pas pour notre Agatha et son cher James .
4° aventure d'Agatha Raisin et je reste sur ma faim !
Enfin pas complètement ... l'histoire est moins drôle et les choses entre le voisin et notre Miss Marple évolue très , très (trop ?) vite... C'est étonnant parce que dans les séries, les auteurs ont tendance à étaler , diluer pour faire monter et durer le plaisir et là , pas du tout ...
On verra si cela réussit à madame Beaton...pour ma part je trouve que le tout est plus tiède ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
Josephine2
  07 décembre 2016
Agatha rentre enfin à Carsely après 6 mois passés à Londres où Roy l'avait pris dans ses filets pour qu'elle rempile dans la société où il travaille.
Elle a hâte de retrouver sa tranquillité et surtout James Lacey.
Mais le calme ne va guère durer. En effet, un membre d'un club de randonnée est assassiné, Jessica. Elle militait pour le droit de passage sur les propriétés privées…
Voilà notre Agatha, avec James Lacey, sur les traces de l'assassin. Qui a tué Jessica ? Un membre du club de randonnée, un propriétaire terrien ???
Que va-t-il se passer entre Agatha et James ?
Encore un bon moment avec cette enquête d'Agatha Raisin. Alors que tout semble enfin aller dans le sens d'Agatha, Roy n'a pas dit son dernier mot, mais il faudra attendre le prochain livre pour savoir ce qui va se passer. Vite, vite… A quand le suivant ?
Commenter  J’apprécie          330
LePamplemousse
  24 novembre 2016
Quatrième volume des aventures d'Agatha Raisin, cette quinquagénaire qui a quitté Londres pour s'installer dans un petit village typique de la campagne anglaise.
Cette femme au caractère très affirmé à le chic pour fourrer son nez partout, et surtout dans les affaires des autres.
Elle se retrouve donc souvent mêlée à des crimes sans qu'on lui ai demandé quoi que ce soit.
Dans ce volume, au contraire, une jeune femme requiert ses services de détective amateur pour résoudre le meurtre d'une randonneuse.
Notre Agatha va donc chausser ses gros sabots et aller une fois encore semer la zizanie un peu partout.
Elle est toujours aussi insupportable, râleuse, impulsive et elle manie le tact comme elle manierait un marteau-piqueur, c'est à dire qu'elle fonce et même qu'elle défonce tout, sans aucun égard pour personne...mais il faut reconnaître que cela a parfois des résultats !
Dans cette enquête, son béguin pour son voisin prend une tournure inattendue et la fin du roman nous laisse pantois et fébrile, car un élément reste pour le moment en attente jusqu'au volume suivant.
Ce n'est pas mon enquête préférée, je l'ai trouvé un peu en dessous des trois autres, l'intrigue est un peu plus classique et l'humour y est moins présent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
AmbagesAmbages   15 juin 2019
Un bon reporter n'est jamais aimé.
Commenter  J’apprécie          80
Souri7Souri7   28 janvier 2017
Bill Wong pensait : Tiens donc, Agatha revient de Londres, s’inscrit dans un club de randonnée, et comme par hasard une randonneuse est assassinée…
Commenter  J’apprécie          370
JangelisJangelis   07 juillet 2017
Elle pénétra dans le hall d'entrée, se soumit à la réception glaciale de ses chats, qui, en bons représentants de leur race, n'allaient pas se laisser aller à un délire de miaulements pour le retour d'une maîtresse qui aurait dû y penser à deux fois avant de les abandonner.

p 126 / 129
Il leva la tête et découvrit une charmante jeune bibliothécaire. Longs cheveux blonds, visage de poupée, elle portait une jupe très courte, très moulante et des talons hauts. De quoi provoquer une émeute quand elle monte à un escabeau, pensa-t-il.
[...]
... ce doit être intéressant de travailler dans une bibliothèque, au milieu de tous ces livres.
- C'est juste un job. Un peu ennuyeux, répondit-elle en haussant les épaules.
[...]
- Je ne lis pas beaucoup. Je préfère la télé.
[...]
Mais, très chère, pourquoi devenir bibliothécaire si vous ne vous intéressez pas aux livres ?
- Maman disait que c'était un bon boulot. [...] j'ai une très bonne mémoire [...] je peux me rappeler où est chaque livre.
[...]
- Mais aucun des visiteurs ne vous demande un conseil sur les livres à lire ?
- Je les expédie vers la vieille miss Briggs. Elle lit tout, mais elle ne se souvient jamais où sont les livres, alors on fait une bonne équipe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
iris29iris29   20 février 2017
Elle alla leur ouvrir la porte, non sans jeter auparavant un coup d'oeil dans le miroir de l'entrée ; elle aurait voulu avoir davantage l'air d'une grande détective . Si tant est que les grands détectives aient un air particulier.
Commenter  J’apprécie          110
NatachaENNatachaEN   07 octobre 2018
Personne ne disait plus " misérable " de nos jours. Mais " défavorisé ", ou quelque chose de ce genre, comme si changer de mot pouvait effacer la tristesse, la violence et le désespoir.
Commenter  J’apprécie          110
Videos de M.C. Beaton (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de M.C. Beaton
Un tea time avec Agatha Raisin
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Agatha Raisin et la quiche fatale (niveau facile)

Où vivait Agatha Raisin avant de déménager dans les Costwolds ?

Manchester
Londres
Cambridge

10 questions
102 lecteurs ont répondu
Thème : Agatha Raisin enquête, tome 1 : La quiche fatale de M.C. BeatonCréer un quiz sur ce livre
.. ..