AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226318313
Éditeur : Albin Michel (01/06/2016)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 403 notes)
Résumé :
Après la pluie, le beau temps ! Agatha Raisin est désormais bien installée dans son cottage de Carsely en compagnie de ses deux chats.
Cerise sur le pudding, le nouveau vétérinaire du village ne semble pas insensible à ses charmes. Quand le beau véto succombe à une injection de tranquillisant destinée à un cheval rétif, la police locale conclut à un malencontreux accident.
Mais pour Agatha, dont le flair a permis de résoudre l'affaire de La Quiche fata... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (134) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  03 décembre 2016
Deuxième tome de cette série et plus ça va , plus je m'attache à Agatha ...
Le vétérinaire "is dead ".
"Of course", Agatha va enquêter !
"Yes , but for the first time , not "en "solitaire" . Elle sera aidée par son voisin , le séduisant James Lacey , militaire à la retraite . Elle craque pour lui mais, " it's not" réciproque , et il s'en suit des répliques et des quiproquos savoureux ..
Le véto était un homme à femmes, à moins qu'il ait été un arnaqueur .
Si vous voulez vous relaxer dans un petit village anglais , Agatha pourrait bien être votre guide pour une lecture légère et sympa . Ici, pas de suspens de dingue mais une ambiance toute cosy entre Pubs , jardins anglais , vieilles pierres, chats et quelques petits meurtres entre voisins ...
Commenter  J’apprécie          694
Souri7
  23 septembre 2016
Cela se lit rapidement puisque le rythme de l'action est constant. On ne s'ennuie jamais
Alors dans ce tome 2, après la quiche fatale et la mort d'un notable... Agatha Raisin se rend chez le véto avec son chat et ce professionnel est assassiné
Bilan : NE PAS INVITER CETTE FEMME CHEZ VOUS !
Globalement, excellent roman policier décalé et drôle avec une Agatha Raisin faisant tout pour séduire son beau voisin (pauvre homme )
Attention : c'est typiquement le genre de série qu'il faut lire dans l'ordre pour comprendre toutes les petites allusions
Commenter  J’apprécie          662
lyoko
  28 août 2018
Je crois que je vais finir par m'attacher à cette bonne femme d'Agatha Raisin, parce que si des fois elle m'horripile, à d'autres moment elle me fait beaucoup rire.

Cette fois-ci, un nouveau vétérinaire s'installe dans le village. Toutes les femmes ou presque vont le consulter… Plutôt bel homme et comme son voisin, James Lacey fuit les avances de notre retraitée, elle fini par jeter son dévolu sur le nouvel arrivant. Mais ce dernier se fait assassiné… enfin c'est ce que croit Agatha parce que la police est d'un tout autre avis.
Encore une fois je me suis régalée par l'humour qui se dégage de ce roman. Et puis Agatha qui semble être quelqu'un de plutôt intelligent et avec les pieds sur terre, semble dans ce tome montrer quelques faiblesses. Elle est parfois naive a souhait, trop même a certain moment , ce qui m'agace parfois .
Au final ces petits romans se lisent vite, sont assez drôle, se lisent bien. Un bon moment de lecture sans aucune prise de tête. J'apprécie également que l'intrigue se tient jusqu'au bout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          620
jeunejane
  31 mars 2018
Agatha Raisin, notre jeune retraitée de la pub, persévère dans son installation à Carsely, un petit village des Cotswolds.
Cette fois, elle a des vues sur le vétérinaire nouvellement installé dans le village. Elle y emmène son chat. Il l'invite dans un restaurant grec épouvantable.
Le lendemain, il meurt accidentellement, croit-on ,d'une injection accidentelle de seringue de tranquillisant destinée à un cheval.
La police conclut rapidement mais c'est sans compter sur Agatha et son séduisant jeune retraité de voisin, James Lacey qui vont mener leur enquête personnelle en s'immisçant partout où ils croient trouver des suspects.
Cela va porter ses fruits et surtout nous apporter une dose d'humour anglais et d'ambiance britannique.
Nous sommes vraiment en compagnie d'une Miss Marple actualisée, déjantée.
Les situations décrites sont cocasses et ne demandent qu'une chose, c'est que l'on se les imagine et là, ça vaut le coup.
J'étais étonnée de voir que les portables n'étaient pas utilisés alors que c'est à Londres en 1997 que je les ai vus pour la première fois en très grand nombre mais le livre a été écrit en 1993 au Royaume-Uni sous le titre" Agatha Raisin and the vicious vet "et seulement publié chez Albin Michel en 2016. Il aura fallu du temps à Agatha pour qu'elle arrive jusqu'à nous.
Il existe une série télévisée dont j'ai vu le premier épisode mais les livres sont nettement supérieurs pour l'humour, la qualité des descriptions et j'en passe.
Evidemment, ce n'est pas de la grande littérature policière, nous sommes dans la comédie confortable.
J'ai beaucoup apprécié car, depuis l'âge de 13 ans, j'ai passé de nombreux séjours à Londres, dans la campagne aux alentours et en Ecosse. L'ambiance ne m'est donc pas étrangère, notamment quand elle décrit le contenu de son assiette. J'ai eu une fois la surprise de découvrir une belle pomme de terre au milieu de lasagnes et j'en passe.... Les cakes étaient déjà délicieux ainsi que les breakfasts ( il faut le reconnaître). Ces dernières années, ils ont réalisé de nombreux progrès dans ce domaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
sabine59
  11 janvier 2017
Envie de s'aérer l'esprit, après une lecture démoralisante, besoin d'une pause rafraîchissante et pleine d'humour ? Voilà ce qu'il vous faut !Intriguée par les commentaires enthousiastes sur Babelio et attirée par le nom savoureux de l'héroïne, je me suis lancée et je ne l'ai pas regretté !
Agatha, bien sûr, évoque la reine anglaise du suspens et on compare souvent le personnage principal de cette série d'enquêtes à Miss Marple, version plus moderne. Ce en quoi je ne suis pas vraiment d'accord.Seul point commun entre les deux femmes: la curiosité, la perspicacité et la ténacité pour résoudre une énigme. Sinon, on est loin de la vieille dame frêle, discrète mais opiniâtre ! Agatha, pétulante cinquantenaire, vit certes, elle aussi, dans un petit village so british, Carsely, où le temps semble s'être arrêté, en dépit des progrès modernes, mais elle est délicieusement coquette,abrupte, agaçante. Agatha fait gaffes sur gaffes, gaga qu'elle est du beau gars James Lacey, célibataire endurci...
Les descriptions du comportement des uns et des autres sont amusantes, le microcosme de cette petite ville de la campagne anglaise bien cerné.Oh ! Ne vous attendez pas à une enquête fracassante, haletante, mais prenez plaisir à suivre les déambulations tragico- comiques ( car tout de même, danger il y a ) de nos deux détectives amateurs, Agatha et James.Juste en quelques mots, sachez qu'un nouveau vétérinaire est mort de façon suspecte, en soignant un cheval, d'où le titre français.En anglais, il est beaucoup plus explicite " The vicious vet"...
Et surtout découvrez la personnalité haute en couleurs d'Agatha, somme toute assez complexe et déroutante, capable à la fois de prononcer des phrases cinglantes et de pleurer sur la disparition de ses chats.
Dégustez ce livre comme une gourmandise acidulée et réconfortante.Cependant,ce ne sera pas , classiquement, avec " a cup of tea" car Agatha préfère nettement " a glass of whisky" !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          432
Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   03 décembre 2016
Les propriétaires terriens n'ont plus aucune intimité de nos jours ! Quand c'est pas des fouineurs de votre espèce , c'est ces damnés d'écologistes qui parcourent mes terres avec leurs sacs sur le dos en mangeant des barres de céréales diététiques et en pétant . Vous savez ce qui détruit la couche d'ozone ? C'est les toqués de la diététique , qui bouffent leurs immondes barres complètes aux noix et qui lâchent leurs pets partout dans la nature . Ils émettent des tas de gaz nocifs . On devrait les abattre .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
iris29iris29   03 décembre 2016
Il était six heures du soir . La plupart des boutiques avaient fermé , la rue était silencieuse . Agatha se rappelait le temps où une telle rue aurait résonné de cris d'enfants : des enfants jouant à la marelle , au ballon , aux cow-boys et aux Indiens . A présent , ils devaient tous être enfermés chez eux à regarder la télévision , des vidéos ou à jouer à l'ordinateur . C'était triste .
Commenter  J’apprécie          220
jeunejanejeunejane   31 mars 2018
Colonel à la retraite, James Lacey méprisait ce qu'il appelait les " commérages de bonnes femmes", et il aurait été stupéfait si on lui avait fait remarquer qu'il était lui aussi, comme tous les êtres humains, une commère.
Commenter  J’apprécie          220
iris29iris29   02 décembre 2016
Que de fois s'était-elle attardée , lorsqu'elle visitait un majestueux manoir , à la limite des parties interdites au public , dans l'espoir qu'un membre de la famille passant par là la reconnaitrait comme quelqu'un de son monde et l'inviterait à prendre le thé .
Commenter  J’apprécie          172
missmolko1missmolko1   10 octobre 2016
" Devinez-quoi ! demanda-t-elle.
- Un autre meurtre ? annonça l’épouse du pasteur.
- Mieux que ça. Notre nouveau vétérinaire m'invite à diner ce soir."
Commenter  J’apprécie          160
Videos de M.C. Beaton (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de M.C. Beaton
Un tea time avec Agatha Raisin
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Agatha Raisin et la quiche fatale (niveau facile)

Où vivait Agatha Raisin avant de déménager dans les Costwolds ?

Manchester
Londres
Cambridge

10 questions
95 lecteurs ont répondu
Thème : Agatha Raisin enquête, tome 1 : La quiche fatale de M.C. BeatonCréer un quiz sur ce livre
.. ..