AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782755644784
Éditeur : Hugo et Compagnie (06/02/2020)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 59 notes)
Résumé :
Patterson, en Louisiane.

Deux millions de dollars disparaissent. Pendant un ouragan d’une rare violence. Dans la maison du boss de la mafia locale.

La traque commence. Elle va faire se croiser et s’affronter un « parrain » amateur de cocktails, un fabuleux tandem de flics que tout oppose mais dont chacun poursuit une quête personnelle, une serveuse qui aime trop l’un des deux flics, le FBI, Freeman et sa fille Louise (celle-là même qui ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (46) Voir plus Ajouter une critique
sylvaine
  19 juin 2020
Freeman Roy Braverman Hugo Thriller
Immersion en Louisiane, la vraie celle de la zydeco, de l'alcool, du sexe, de la violence gratuite ou payante, de la mafia contre la NOPD et le FBI, du FBI contre le NOPD, des riches contre les pauvres, des blancs face aux noirs. Immersion aquatique au pays des ouragans où les alligators sont légion et aiment bouffer de l'humain, blanc ou noir peu importe.
Des premières pages éblouissantes, de couleurs, d'odeurs, de bruit , l'ouragan est là palpable, tangible. Les personnages, les évènements se mettent en place au gré des coups de vent. le lecteur essaye de se rattraper aux branches, balloté d'un endroit à l'autre sans savoir où. Je me suis aventurée dans Freeman sans avoir compris que c'était le dernier tome d'une trilogie et je suis arrivée à bon port.
Un récit trépidant, une narration addictive ont rendu cette lecture plaisante. Je n'oublie pas bien sur le cadre fantastique voir surréaliste de la Nouvelle Orléans qui ajoute une plus value certaine , beaucoup de magnifiques pages sont consacrées à ce pays, à ses us et coutumes, à ses habitants, l'auteur prenant alors le risque de noyer son lecteur dans des descriptions à n'en plus finir.
Une bien belle découverte. Je remercie vivement les éditions Hugo Thriller via netgalley.
#Freeman #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
belette2911
  24 février 2020
Voilà un roman noir qui sent bon l'Amérique, comme s'il avait été cuisiné par un grand chef de là-bas alors qu'il l'a été mitonné par un frenchie à la mode cajun.
Louisiane… J'ai débarqué en plein ouragan (pas Katrina), alors qu'en Belgique, les tempêtes Ciara et Dennis s'en donnaient à coeur joie, ajoutant une atmosphère réaliste à cette fin du monde qui régnait dans le roman de l'auteur.
Heureusement pour moi, je ne me suis pas prise un crocodile dans la gueule… le zoo d'Anvers et Pairi Daiza avaient dû lester leurs sauriens de sacs à main remplis de monnaie.
L'ambiance et le ton était donné et je m'y suis coulée comme un vieil alligator dans son bayou, me vautrant dans la boue poisseuse de ce roman qui clôt une trilogie dont les romans peuvent se lire indépendamment l'un de l'autre.
Mais quitte faire les choses biens, autant faire les trois dans l'ordre et prendre son plaisir car la galerie de personnages vaut son pesant d'or, certains sortant même du lot car j'ai un faible pour Mardiros, le collecteur de dettes arménien.
Entre nous, si ce dernier roman porte le nom de Freeman, le policier qui avait tout mis en oeuvre pour retrouver sa fille Louise dans le premier tome, il n'est pas vraiment le personnage principal pour moi.
Le roman aurait d'ailleurs pu se nommer Zach Beauregard ou Doug Howard vu qu'ils sont plus présent dans ces pages que notre Freeman.
Mais je pinaille sur des détails ! Voilà un roman qui foisonne de petites histoires, d'enquêtes dans l'enquête, de petites tranches de vies, de bataille des polices, de FBI, bref, il y a la dedans de la vie qui grouille, tels des asticots sur un cadavre.
Oui, c'est glauque et poisseux, les morts ne sont pas décédés de leur belle mort, on a un cadavre de gosse, on a de la misère sociale, de la misère tout court, des gosses qui savent qu'ils ne s'en sortiront pas, des flics corrompus, un malfrat qui fait sa loi, bref, tous les ingrédients d'un roman noir…
Une excellente cuisine de tous les ingrédients d'un roman noir, le tout assaisonné de sauce cajun bien épicée, de morceau de gators dans l'assiette, de cocktails en tout genre, de personnages hors-norme, atypiques, d'une dose d'humour, de balles qui sifflent, de salopards de bandits mais aussi de gens riches qui se pensent au-dessus des lois.
Dans ce roman, tout peut arriver, rien n'est assuré, les trahisons peuvent surgir de partout, tel un alligator attendant que vous passiez dans les hautes herbes, les coups-bas pareils, mais parfois, on pense qu'on vient de se prendre un poignard dans le dos et c'était un sacré coup de main.
Ce roman noir, c'est la Louisiane comme si vous y étiez et je ne risque pas d'aller passer mes vacances là-bas, sauf à y aller avec Air Braverman, filiale de Air Manook.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          224
Waterlyly
  24 février 2020
Louisiane. En plein ouragan, un homme décide de cambrioler la maison d'un parrain mafieux local. Freeman, un ancien agent du FBI, depuis sa maison, va assister à toute la scène. Mais qui est donc cet homme qui n'hésite pas à braver les éléments et à prendre tous les risques pour pénétrer dans cette maison ?
Mais quel roman ! J'avoue que je découvre tout juste l'auteur et j'apprends que ce livre vient clore une trilogie. Apparemment, et même si j'ai cru comprendre que l'on retrouve dans cet opus des personnages des tomes antérieurs, cela n'altère en rien la compréhension de l'intrigue.
Voilà bien longtemps que je n'avais pas croisé la route d'un roman aussi dense, aussi noir et aussi poisseux. Peu de place à l'espoir ici et tous les ingrédients sont réunis pour en rajouter à l'ambiance pesante que l'auteur a su instaurer. Entre policiers corrompus, magouilles, secrets et révélations, j'ai passé un excellent moment de lecture.
Il faut tout de même que je vous prévienne sur un point. Il vous faudra rester très concentré pendant cette lecture. J'avoue que parfois, je m'y perdais quelque peu, avec tous les personnages, les relations entre eux. Il y a beaucoup de densité et ce n'est pas une lecture facile. Malgré tout, cela en vaut indéniablement la peine.
Le gros point positif en plus, c'est indéniablement le cadre géographique choisi par l'auteur et sa capacité à nous immerger dedans. Les descriptions sont très réalistes, et on a la sensation de se trouver vraiment en Louisiane. L'ouragan devient vite oppressant pour le lecteur. L'auteur a vraiment réussi à restituer cela avec brio.
La plume de l'auteur est entraînante et addictive. Roy Braverman a un style totalement immersif, et les pages défilent sans même s'en rendre compte. Il s'agit tout de même d'un petit pavé, mais je l'ai lu rapidement, étant prise dans l'intrigue haletante que nous propose l'auteur.
Un roman noir, puissant, qui propose à son lecteur une immersion totale en Louisiane. L'auteur a un talent incontestable pour rendre l'atmosphère pesante et rendre ses descriptions réalistes. Tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment de lecture.
Lien : https://mavoixauchapitre.hom..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
gruz
  10 février 2020
Fin d'une trilogie atypique avec un roman qui l'est tout autant. le trio nord-américain de Roy Braverman aka Ian Manook alias Patrick Manoukian.
Lisez les trois, ou lisez celui-ci seul. Car il est libre Roy, il est libre. Il met de la magie, mine de rien, dans tout ce qu'il fait. Sentez-vous libre comme lui.
Freeman, le livre, a son identité propre. Pas seulement par son histoire, par son environnement. Mais aussi par l'écriture changeante de l'écrivain, différente de celle des deux précédents romans.
S'en est d'ailleurs assez incroyable de voir à quel point il a réussi à écrire à la manière du « Roman Noir » américain, côté Nouvelle-Orléans, comme si c'était son ADN.
Le résultat est bluffant et surtout prenant, quand on y prend le temps. Je dois l'admettre, il m'aura fallu une cinquantaine de pages pour trouver le rythme, m'adapter à la tonalité. Ce n'est rien quand on sait que le livre en fait 520. C'est un vrai roman noir sudiste, qui ne lésine pas sur les descriptions de cette Louisiane étouffante (et qu'on découvre en plein ouragan).
Il y a une enquête, étonnante, menée par deux flics, autour de deux millions de dollars volés au caïd de la mafia locale, avec Freeman (l'homme) qui se retrouve embringué malgré lui dans l'affaire.
Mais avant de parler des hommes, il faut insister sur le fait que le personnage principal est bien la Louisiane post Katrina. C'est elle qui dicte ses lois aux hommes.
A la différence de ses autres romans (sous Roy ou Ian), le texte n'est pas construit autour d'un personnage principal socle. Non, ici gravitent ces deux flics aux caractères assez antinomiques et obligés de travailler ensemble, ainsi que Freeman et sa progéniture. Sans que les uns ne prennent le pas sur les autres, il n'y a pas d'ombre à la Nouvelle-Orléans.
Que ça ne m'empêche pas de pointer Mardiros, collecteur de dettes arménien (voir aussi les précédents romans), pour moi sans aucun doute le meilleur personnage secondaire de l'auteur. Lui et ses méthodes apportent un peu d'air à la pesanteur du climat et à la noirceur de l'intrigue. Il est indispensable à l'intrigue ! Quant à ce livre en particulier, j'ajoute une mention spéciale à l'étonnante Big Emma.
L'écriture subjugue, hypnotise presque. Les protagonistes ont de l'épaisseur. L'histoire est sacrément audacieuse et bigrement surprenante ! Une fois plongé dans la touffeur du récit, difficile de s'en détacher.
Roy Braverman, écrivain protéiforme, dame le pion des écrivains américains sudistes de roman noir sur leur propre terrain avec ce Freeman. Non seulement on s'y croirait, non seulement l'intrigue et les personnages sont formidables, mais en plus la plume noire et travaillée achève de convaincre. Encore un étonnant roman de l'étonnant Roy / Ian.
Lien : https://gruznamur.com/2020/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          171
Stewartjef
  29 février 2020
Troisième chapitre: Freeman
Magnifique carte postale de la Nouvelle Orléans:
Ses ouragans (Katrina et les autres)
Ses cocktails (Pêcheur d'Islande: whisky tourbé, jus de citron, limonade à la rose, sirop d'agave et feuille de menthe. Sinon, il y a de la bière.)
Sa cuisine
Sa mafia
Ses corrompus
Ses bayous
Ses alligators
Son voodoo
Ses noirs et ses blancs
Ses enterrements...
Bref, une excellente conclusion.
Commenter  J’apprécie          220


critiques presse (1)
LaPresse   20 juillet 2020
Un meurtre répugnant. Deux millions de dollars volés dans le coffre-fort d’un chef de la pègre. Un mystérieux « collecteur de dettes » arménien. Dans son dernier polar, Roy Braverman nous transporte à La Nouvelle-Orléans pour une intrigue marquée par la culture métissée de la Louisiane.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
chevalierortega33chevalierortega33   06 février 2020
Si vous voyez un tronc en travers, y’a des chances que ce ne soit qu’un de ces foutus alligators qui plongera avant que vous soyez sur lui. Enfin, si vous n’allez pas trop vite non plus. Par contre, il fera sombre, le canal est enfoui sous les arbres.
Allumez les deux projecteurs. Les yeux des gators refléteront la lumière comme des catadioptres.
- Et ce grillage, devant ?
- Ça, c’est pour ces foutues araignées. Elles tissent des toiles de plusieurs mètres en travers du canal. Des veuves noires quelques fois. C’est juste pour pas les prendre dans les yeux ou en pleine bouche à grande vitesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
bagus35bagus35   14 janvier 2020
A l'origine ,la police était là pour protéger les habitants de la cité . Aujourd’hui elle est là pour protéger la cité contre les habitants. Elle n'est plus au service des gens ,c'est fini ,elle est au service du système .La seule mission de la police ,c'est de maintenir le système. Par la force et la répression . La police est devenue le bras armé du système pour en assurer la survie .Et tout ne va faire qu'empirer ....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
chevalierortega33chevalierortega33   06 février 2020
Dans ce pays arrogant et belliqueux envers tous ceux qui ne lui ressemblent pas. Il se souvient avoir lu quelque part que depuis sa création, en 1776, ce pays a été en guerre 222 ans sur 239. Sans compter la guerre sociale intérieure qui dure depuis toujours. Howard est bien placé pour le savoir.
Plus de 10 000 morts par arme à feu chaque année. Presque 14 000 en 2015 s’il se souvient bien. Plus 25 000 suicides.
Comment ne pas désespérer de ce putain de pays ! 4 500 Américains morts en Irak en quinze ans de guerre, et plus du double abattus chaque année sur le territoire américain. Et au milieu de toute cette merde, cette fille qui apprend aux gamins à faire des beignets pour qu’ils ne pensent pas à s’amuser avec des armes de mort. Putain, quelles chances ont-ils de survivre à ce monde, elle et ses gosses ? Et Tyler, son frangin, son petit frère, le garçon qui riait à ses ricochets sur les bords du fleuve, de quel côté avait-il basculé ? Côté gang de petits cons assassins sans foi ni loi, ou côté victime abandonnée dans la boue, comme ce pauvre Nestor ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lilou08Lilou08   26 février 2020
Howard glisse la photo de Tyler sur la table.
- Je cherche ce garçon.
- Quoi, t’es pédophile en plus ?
Howard lui empoigne la gorge de sa main droite, et bloque de l’autre celle de Chipmunk qui cherche son coupe-choux dans sa veste.
- Fais gaffe à ce que tu dis, c’est mon petit frère et il a disparu.
- Et alors, qu’est-ce que j’en ai à foutre, grogne Chipmunk.
Howard lui écrase le larynx dans son poing. Les jurons de l’autre s’étranglent et il glapit sa douleur.
- Il a vraiment disparu ? demande la jeune femme d’une voix douce râpée par le tabac et l’alcool.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
chevalierortega33chevalierortega33   06 février 2020
- Mais que vois-je ? Deux spécimens d’anglo-saxons mâles protestants blancs en goguette. Dans la ville de tous les péchés ! Venez à moi, âmes perdues dans le labyrinthe de l’abstinence et de la fornication contrainte. Laissez le Bon Temps Roulé vous ouvrir les portes de la débauche et du péché.
- Deux bières, demande le plus jeune des agents qui la joue cool. Locales si vous avez.
- Mais il n’en est pas question. D’où venez-vous, tristes témoins d’un Jéhovah ténébreux, pour croire que le diable, en terre Voodoo, se contenterait d’une petite bière locale ? Laissez-moi vous offrir le premier verre. De la Louisiane.
- Un truc local ? fait mine de s’intéresser l’autre agent.
- De la Louisiane, c’est le nom du cocktail, mon gars.
- Non, merci, pas de cocktail, il est encore un peu tôt…
- Mon garçon, dans Big Easy en général et dans ce bar en particulier, tu acceptes les cocktails qu’on t’offre ou tu dégages.
- Bon d’accord, mais léger alors, s’il vous plaît, concèdent les deux agents piégés.
- Dans cette ville, mon gars, un cocktail léger, ça n’existe pas plus qu’un banquier compatissant ou un flic honnête,…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Ian Manook (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ian Manook
#BePolarWebTV, revient pour la 2e année à Quais du polar ! Assistez aux interviews et aux tables rondes des auteurs à l'Hôtel de Ville de Lyon du 3 au 5 avril 2020. Réalisées en public, diffusées en live sur les réseaux sociaux, les vidéos seront aussi en replay sur la page Facebook de BePolar, 1er média social entièrement consacré au Polar. Michel Bussi, Ian Manook, Olivier Norek, Elizabeth George et les nouvelles plumes du polar se sont succédés en 2019 sur le plateau #BePolarWebTV. Cette 2ème édition vous réserve une vingtaine de rencontres tout aussi passionnantes !
autres livres classés : nouvelle-orléansVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1944 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..