AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782755638356
Éditeur : Hugo et Compagnie (16/05/2018)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 188 notes)
Résumé :
Si vous croisez sa route, ne vous arrêtez surtout pas.
Plus personne ne s'arrête à Pilgrim's Rest. Une vallée perdue dans les Appalaches. Un patelin isolé depuis des jours par le blizzard. Un motel racheté par le shérif et son frère simplet. Un bowling fermé depuis longtemps. Et l'obsédant souvenir d'une tragédie sans nom : cinq hommes sauvagement exécutés et leurs femmes à jamais disparues. Et voilà que Hunter, le demi-sang indien condamné pour ces crimes, s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (109) Voir plus Ajouter une critique
Jeanfrancoislemoine
  23 mars 2019
Ce livre , c'est " noir, c'est noir et il n'y a plus d'espoir ...." Vous n'aimez pas le sang , la privation de liberté, l'incompétence de la police , l'exploitation sexuelle des femmes , l'injustice , la violence , l'hypocrisie , le mensonge , un seul conseil , " passez votre tour ". Je sais que certain(e)s ami(e)s babeliotes se détourneront de cette histoire qui ne leur conviendra pas et c'est cela , Babelio , inciter à lire mais prévenir aussi des " amis " pour qui il pourrait y avoir de la réticence.
Personnellement , j'ai choisi en connaissance de cause , attiré par la couverture , intrigué par la quatrième , conseillé par mon libraire , séduit par les critiques des ami(e)s babeliotes...et j'ai adoré.
Pas de temps mort dans cet ouvrage , de l'action , de l'action , de l'action , de la vengeance , des fausses pistes , du suspense , les pages se tournent vite , et si quelque chose est " sur le feu ", il est plus sage de déléguer la surveillance de la cuisson à un tiers de confiance!!!!! Pour info , les pompiers , c'est le " 18 ".
Hunter...c'est le titre...couloir de la mort , évadé...Louise , enlevée et décrétée morte...Freemann , père de Louise , ex flic , en chasse...Marty , un rouquin , Hackman , un shérif , intraitable , Denise , Thelma...sont les héros ou anti - héros, comme on voudra , de ce roman vif , alerte , brutal...Un roman construit avec beaucoup d'intelligence malgré , il faut l'avouer , quelques situations un peu " poussées " . Ça va vite , c'est addictif et j'ai aimé . le cadre est" noir , glacial ".Les personnages sont " noirs , glacials ou glaciaux , comme on veut ", la situation désespérée ou presque . Je vous l'ai dit , c'est noir...
Bon , avec le célèbre et extraordinaire " Soulages " , on peut avoir du" noir brillant, du noir étincelant, du noir éclatant " , oui , d'accord , mais là, vraiment , c'est du "noir noir ", du noir authentique , du noir charbon , du noir deuil , du vrai noir , quoi. Les amateurs du genre vont adorer , les âmes plus sensibles ( et c'est on ne peut plus légitime ) vont détester ou renoncer. Un noir qui ne " soulage " vraiment ,mais vraiment pas . Et pas de fin " mode bisounours " , non...Je vous l'ai dit , " il n'y a plus d'espoir". A bientôt , cher(e)s ami(e)s , à bientôt , peut - être. Un dernier conseil : couvrez vous chaudement , c'est ...glacial ...Oui ,bon , ça va , je vous l'ai déjà dit , alors , bonne chance....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7310
Stewartjef
  05 mars 2019
J'ai fait de moi une vraie abeille.
J'avais arrêté cette lecture pour aller butiner vers un autre livre, pensant y trouver mieux.
Après une brève pause d'une semaine, j'y suis revenu, pour ne plus le lâcher.
En fait, c'est le livre qui ne m'a pas lâché.
À 27% de la lecture, on connait déjà le vilain.
À 50% on connait ses motivations.
De 51% à 99%, on angoisse
À 100% on anticipe.
Je reprends actuellement mon souffle, pour commencer un autre chapitre de cet auteur, aux multiples pseudonymes.
Commenter  J’apprécie          494
Tostaky61
  25 octobre 2018
Les Appalaches, vous connaissez ?
Ça a l'air sympa.
Si vous aimez le froid et la neige, bien sûr,  et si vous n'avez pas peur de croiser l'orignal lors d'une sortie raquettes.
C'est là qu'Hunter est revenu.
Hunter, évadé du couloir de la mort dans lequel il se morfond depuis douze ans, suite à sa condamnation pour les meurtres de cinq hommes et l'enlèvement de leurs épouses à jamais disparues.
Hunter revient sur les lieux de son forfait, mais il n'est pas seul. Freeman, ex-flic black, (ex-flic, parce que black, il l'est toujours, je précise) père d'une des jeunes femmes, est à ses trousses.
Et là,  la région va vous devenir nettement moins sympathique.
Parce que Roy Braverman va vous entrainer dans un tourbillon, non pas de neige, mais de crimes en série...
Putain (oui, je sais, parfois le lecteur est grossier, mais il n'arrive pas toujours à se maitriser, soyez indulgent ), mais comme je me suis noué les tripes à chaque page. C'est ouf (le lecteur a le droit d'utiliser un langage contemporain pour exprimer son sentiment).
Mais si il n'y avait qu'Hunter à chasser. Mais non, faut organiser une battue. Il doit y avoir un nid. Un nid de tueurs. Si Hunter est une guêpe,  les autres sont des frelons asiatiques.
Braverman (m'énerve Manoukian à ne pas vouloir s'assumer et à se cacher derrière des pseudos...je dis ça sur le ton de la plaisanterie,  bien sûr...quoi que...) maîtrise totalement son art. Oui, art, je dis bien. Parce que pour me faire lâcher ce bouquin c'était pas facile, me suis demandé s'il n'avait pas mis de la cyanolite pour qu'il me colle aux mains comme ça.
Bref, un thriller addictif (Ça y est j'ai lâché la phrase bateau, mais bon elle est tellement adaptée à cette lecture).
Je ne vais pas vous faire le descriptif de tout ce qu'a mis l'auteur dans son livre, juste vous dire qu'il multiplie les rebondissements, juste vous dire que vous connaissez les tueurs, juste vous dire que vous tremblez à chaque nouveau chapitre, juste vous dire qu'il vous colle son poing dans la figure au moment où vous êtes le plus concentré, juste vous dire qu'il fait le boulot, quoi.
Dans quelques semaines j'irai Braver Man(oukian) sur un salon, je garderai mes distances, on ne sait jamais avec ce genre d'individu,  mais je sais qu'on aura un échange intéressant.
Quant à vous amis lecteurs, faites vous plaisir plongez dans les neiges américaines et partez à la chasse au Hunter, et qui sait...vous aurez peut-être une surprise, derrière les apparences...........

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          353
kuroineko
  08 septembre 2019
Roy Braverman, alias Ian Manook, Paul Eyghar, Jacques Haret, de son vrai nom Patrick Manoukian (un jeu des sept familles à lui tout seul presque) signe avec Hunter le premier tome d'une nouvelle trilogie qui se déroule aux États-Unis. C'est ma première lecture de cet écrivain pluripseudonyme et ce que je viens de lire m'incite grandement à aller voir du côté de sa série en Mongolie en attendant de nouvelles aventures en Islande.
Mais retour à Hunter. Les Appalaches sous la neige, ça fait très carte postale qui vend du rêve (quand on aime le froid). le hameau paumé de Pilgrim's Rest, quant à lui, pourrait devenir synonyme de cauchemar. L'endroit fut le point d'achèvement une douzaine d'années auparavant du parcours sanglant d'un monstrueux tueur en série. Terminus de ce que les journalistes appelèrent le Murder Drive, là fut arrêté un jeune métis indien, Hunter, accusé du meurtre de six hommes et de la disparition de la compagne de ceux-ci. Six femmes comme disparues de la surface de la Terre. Parmi elle, Louise, 17 ans à l'époque, la fille de Freeman, ex-flic noir de Brooklyn qui voue chaque instant de sa vie à suivre enquête, comparutions au tribunal, etc. Alors quand Hunter s'évade, forcément, il est sur le front.
Roy Braverman offre un thriller terriblement efficace avec ce premier tome. Bien qu'il révèle rapidement des faits qui m'ont laissée bouche bée, le suspense ne retombe pas, bien au contraire. Dans ce coin perdu secoué par de violentes bourrasques de neige, les personnalités se mettent à jour et ce n'est pas forcément très beau à regarder. Un racisme profond imprègne une bonne part de la population.
Les personnages de Freeman et de Denise résidente du hameau, dont la petite soeur fait partie des disparues, m'a tout particulièrement touchée. Réunie par le chagrin et la haine envers l'homme cause de leurs malheurs, ils n'en perdent pas pour autant toute humanité et représente une lueur dans les ténèbres qui entourent les secrets de Pilgrim' Rest.
Prise par l'intrigue et le rythme haletant des courts chapitres, j'ai dévoré le roman dans la journée. Impossible de le lâcher. C'est très noir, désespérant sur plusieurs points, nerveux et perturbant mais qu'est ce que c'est bien! le dernier chapitre n'incite qu'à une chose : entamer le plus rapidement possible Crow, le second volet de la trilogie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
belette2911
  09 juillet 2018
Si vous avez des envies de neige, si la montagne vous gagne et que le soleil vous réchauffe trop la couenne, un conseil, évitez à tout pris le patelin de Pilgrim's Rest !
Non seulement, Pilgrim's Rest, c'est le trou du cul du trou du cul de l'anus des Appalaches, mais en plus, il y fait plus dangereux s'arrêter que dans villes les plus dangereuses du monde, sans compter que certains habitants ont des esprits plus petits que la bistouquette d'une moule fossilisée et plus étroit que… le chas d'une aiguille (vous avez eu peur, hein ?).
Pourtant, c'est apparemment la destination de Freeman (pas Morgan, même s'il a la même couleur de peau) et celle de Hunter (pas Rick Hunter le flic de la série), tueur en série qui s'est échappé du couloir de la mort. Freeman veut lui faire la peau et accessoirement lui faire dire où il a enterré sa fille, disparue il y presque 15 ans.
C'est l'hiver, la neige tombe dru et les températures vous gèlent tout ce qui dépasse, s'il dépasse encore un truc… Quand je vous dis qu'il ne fait pas bon s'arrêter à Pilgrim's Rest, je ne vous ment pas !
Pourtant, le voyage, s'il fut éprouvant, valait la peine d'être effectué parce qu'il était des plus adrénalitiques (j'invente des mots, et alors ?) !
Si je devais résumer ce roman, je dirais que c'est une sorte de ©Kinder Surprise avec une coquille d'oeuf en véritable chocolat digne de cette appellation et des surprises dans la surprise générale. Un Kinder Surprise qui aurait été croisé avec une matriochka, en quelque sorte…
L'avantage c'est que tu ne dois pas attendre minuit pour la première surprise, ni le premier coup d'adrénaline. Ensuite, tu apprends des choses que les protagonistes du roman ne savent pas et hop, bardaf, une surprise dans la surprise.
Mieux que le Kinder, je te le dis ! Avec, en prime, des sueurs froides, du sexe (y'en a qui n'ont pas froid au cul), de la violence, des crimes, des énigmes, du mystère, du suspense, une enquête de dingue, un ancien flic têtu et borné, un shérif qui a la gâchette facile, un commando, un agent du FBI crétin et du serial killer que tu sauras plus pour finir qui vient de tuer qui…
Serres les fesses, ami lecteur ou lectrice, tu sauras tout au fur et à mesure, même parfois avant les flics à tel point que tu auras envie de leur gueuler la solution, tant ceux du FBI ne sont pas les plus dégourdis, surtout le mec !
Avant d'oublier, il y a aussi une touche d'humour un peu décalé, comme je l'aime et ça fait vraiment un souffle de chaud sur tout ce froid. Ou alors, ça donnera un coup encore plus froid à ceux qui y sont imperméables…
Une écriture sèche, rapide, sans temps mort, avec des pointes d'humour ou de sexe dans toute cette violence, un côté un peu surjoué à l'américaine, qui ne dénote pas du tout dans cette ambiance survoltée tant on a l'impression que le roman a été écrit par un amerloque pur jus ayant enclenché le bouton « sadisme envers le lecteur » pour écrire ce roman qu'on a pas envie de lâcher avant la fin.
Après ça, tu as envie d'un peu de calme et c'est l'heure de se revoir un petit Julie Lescaut bien tranquille ou même, un Derrick, juste pour calmer le jeu et le cardiofréquencemètre qui vient de piquer un sprint et faire redescendre votre tension.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300

critiques presse (1)
LeDevoir   27 août 2018
En entrant dans cette histoire impossible, vous serez d’abord envahi par un indéniable plaisir de lecture. Dès les toutes premières pages, en effet, le lecteur est happé par cet irrésistible talent de conteur qui a fait le charme et le succès des Yeruldelgger.
Lire la critique sur le site : LeDevoir
Citations et extraits (54) Voir plus Ajouter une citation
belette2911belette2911   06 juillet 2018
— Écoutez Marvelias, j’en ai plein le dos de vos allusions et de vos insultes de chefaillon colérique. De toute ma carrière, je n’ai jamais participé à une opération aussi merdique. Vous êtes la caricature de l’agent qui se croit spécial. Spécial que dalle, oui. Spécial en foirage, spécial en connerie, spécial en mort des autres. Vous arrivez à tenir la liste des morts par la faute de votre incompétence depuis les dernières quarante-huit heures ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
GuylaineGuylaine   01 juillet 2018
- Qu'est-ce que je vais devenir ? demande Thelma en larmes.
- Ce que tu étais déjà avant qu'on se connaisse : une jolie môme qui aime s'envoyer en l'air avec des types un peu givrés. Il y en pas mal dans ce pays. Un peu de came pour t'aider à les supporter, un ou deux gosses un jour ou l'autre, des fins de mois de merde, des engueulades, des beignes, des séparations, et puis tu vieilliras comme tous les autres et tu finiras d'un cancer comme tout le monde...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
Giraud_mmGiraud_mm   04 mai 2018
Elle se retourne. Au bout du couloir éteint, une fenêtre donne au-dessus de l'appentis, dans la direction de Medlock Pass. AU reflet de la chambre dans la vitre, Denise devine qu'elle est bien fermée, mais elle remarque le voile léger du rideau qui flotte imperceptiblement. Puis ses yeux s'habituent à la pénombre et elle aperçoit la feuille de papier qui tremble sur le tapis du corridor. Freeman voit sont front se plisser et son regard qui s'étonne, puis s'inquiète. Elle pose un doigt sur ses lèvres pour lui signifier de garder le silence et se lève sans bruit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
belette2911belette2911   06 juillet 2018
— Je ne m’allongerai pas dans la neige, ce cow-boy a déjà essayé de m’y forcer et je n’ai pas cédé.
— Sommation ! crie le chauve.
Le coup de feu claque et fait gicler la neige à un mètre du pied gauche de Freeman.
— Bien, commente Freeman d’un calme qui déstabilise l’agent spécial Rick Marvelias, et maintenant que vous avez affiché votre taux de testostérone et testé le mien, qu’est-ce qu’on fait ? Vous me descendez et tout le monde témoigne que je ne représentais aucune menace, ou vous rengainez et vous perdez la face. Dans les deux cas, vous vous êtes quand même mis dans un sacré pétrin, non ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
belette2911belette2911   06 juillet 2018
Avant de rabattre le tissu sur lui, elle frôle son sexe d’une involontaire et imperceptible caresse.
— En d’autres temps, je l’aurais gobé sans demander mon reste.
— En d’autres temps, répondit-il, j’aurais bandé rien qu’à être nu devant toi.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Ian Manook (44) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ian Manook
#BePolarWebTV, revient pour la 2e année à Quais du polar ! Assistez aux interviews et aux tables rondes des auteurs à l'Hôtel de Ville de Lyon du 3 au 5 avril 2020. Réalisées en public, diffusées en live sur les réseaux sociaux, les vidéos seront aussi en replay sur la page Facebook de BePolar, 1er média social entièrement consacré au Polar. Michel Bussi, Ian Manook, Olivier Norek, Elizabeth George et les nouvelles plumes du polar se sont succédés en 2019 sur le plateau #BePolarWebTV. Cette 2ème édition vous réserve une vingtaine de rencontres tout aussi passionnantes !
autres livres classés : Appalaches (États-Unis)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1865 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..