AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782505062813
224 pages
Éditeur : Kana (20/03/2015)
4.09/5   46 notes
Résumé :
La nouvelle série de Taiyou Matsumoto !
Quand l'imaginaire n'a plus de limites !
Un centre pour enfants qui, pour une raison ou une autre, doivent vivre éloignés de leurs parents accueille le jeune Sei. Ces gamins aux fortes personnalités souffrent pourtant de solitude. L'épave d une Nissan Sunny abandonnée dans le jardin va devenir le lieu de tous les possibles !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Yvan_T
  14 janvier 2017
Lorsque Megumu affirme avoir été la cible d'un kidnappeur, Kiko jalouse toute l'attention que reçoit subitement sa copine de classe. Si seulement il pouvait lui arriver quelque chose d'aussi trépident…
Au foyer Hoshi no ko, une maman vient déposer le petit Toru Oishi. Si ce dernier pense que c'est temporaire, Haruo est persuadé qu'elle ne viendra plus jamais le récupérer et qu'il sera abandonné à jamais… tout comme lui.
Pour cette saga prévue en six tomes, Taiyou Matsumoto puise dans ses souvenirs d'enfance, en orphelinat, pour relater le quotidien d'un centre pour enfants forcés de grandir sans parents. L'auteur d'Amer béton et de Ping Pong emmène le lecteur dans les années 1970 afin d'y faire la connaissance des membres de ce foyer situé en pleine campagne, qui accueille des jeunes qui ne peuvent plus être élevés par leur famille. Si Haruo, Sei, Junsuke, Shôsuke, Kenji, Kiiko, Taro, Megumu et les autres ont des raisons diverses pour expliquer leur présence à l'orphelinat (une mère malade, un père alcoolique, …), ils partagent cependant tous le sentiment d'avoir été abandonnés. Heureusement, perdue au fond d'un terrain vague, l'épave d'une vieille voiture permet aux jeunes de s'évader de cette réalité pesante. Une fois installés à bord de la vieille « Sunny », ils peuvent laisser libre cours à leur imagination et aller là où leurs rêves décident de les emmener… pourquoi pas à la maison…
« J'admire le soleil, il est là tous les matins, sans exception. »
« La Terre tourne, c'est tout. »
Chaque chapitre se concentre sur l'un des gamins, sur leur tristesse lorsque des membres du staff tentent de combler l'immense vide ressenti lors du « Parent's Day » à l'école, sur leur peur du rejet lorsqu'ils peuvent enfin passer quelques jours avec leur mère, sur ce besoin d'amour que le lecteur voudrait tant combler au fur et à mesure qu'il s'attache à ces rejetons. Délicatement, par petites touches, l'auteur brosse le portrait d'une galerie de personnages marqués par ce délaissement. Un pot de Nivea qui fait penser à l'odeur maternelle, un trèfle à quatre feuilles qui pourrait accélérer le rétablissement d'une mère hospitalisé, un réveil matin qui rappelle des jours meilleurs… tant de petits détails parsemés au fil des chapitres, qui permettent de saisir les sentiments de ces gosses en manque d'affection. Empli de tristesse et de mélancolie, le récit se veut également positif. Ne cherchant pas à uniquement dépeindre la noirceur, Taiyou Matsumoto laisse suffisamment de place à la lumière et à l'espoir. Même dans un orphelinat, la vie réserve de beaux moments et vaut la peine d'être vécue…
« le medaka, c'est un croisement entre quels poissons ? »
« Ben, un croisement entre deux medaka. »
Outre le savoir-faire au niveau de la caractérisation des protagonistes, il faut également souligner le style personnel et immédiatement identifiable du dessin du mangaka, qui croque une nouvelle fois ses différents personnages avec grande affection. Ponctué de quelques planches en couleur somptueuses, la mise en images experte de Taiyou Matsumoto (Printemps bleu, Amer béton, Frères du Japon, Ping Pong, Number 5, Gogo Monster) accentue le réalisme de cette chronique douce-amère profondément humaine et touchante de sincérité et d'authenticité.
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Javableue
  14 août 2018
Retournons au Japon, plus exactement au foyer des Enfants des Étoiles après un premier tome qui avait fort bien planté le décor. Pour rappel, Sunny raconte le quotidien d'une dizaine d'enfants séparés de leurs parents pour diverses raisons et placés temporairement dans ce centre d'accueil. Sous la responsabilité d'une équipe d'éducateurs qui mettent tout en oeuvre pour qu'ils cohabitent sans s'étriper, ils gèrent comme ils peuvent l'éloignement et les problèmes familiaux. Chacun fait avec ses armes : Sei s'isole, le petit Jun fait autant de tapage que son corps minuscule le permet, Kiiko la joufflue ruse pour attirer l'attention sur elle, Haruo provoque les adultes. Leur dénominateur commun est une vieille voiture Nissan Sunny hors d'usage plantée dans la cour du foyer ; ils la squattent à tour de rôle pour rêver à une vie meilleure.
Comme on pouvait s'en douter, ce deuxième volet nous laisse entrevoir la complexité d'une bande de jeunes plus ou moins paumés. Kiiko ne supporte plus Megumu : cette dernière lui semble trop gentille, trop calme, trop désireuse de devenir amie avec les filles "des maisons" pour être honnête. Pour attirer l'attention sur elle, Kiiko invente de toutes pièces une histoire de kidnapping dont elle aurait été victime.
Un nouveau s'installe "pour quelques jours" : Tôru, six ou sept ans, les yeux larmoyants, espère que sa mère viendra vite le récupérer... Il faut d'abord qu'elle résolve quelques problèmes. Haruo ne se gêne pas pour le secouer en lui disant qu'elle aura très certainement oublié son existence d'ici là. Sei est plein d'empathie pour ce colocataire hypersensible et le prend aussitôt sous son aile.

Lien : http://pulco-suivezlepapillo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Dunadan
  17 juillet 2018
"Un centre d'accueil pour enfants en difficulté sociale abrite des personnalités fort différentes, mais tous portent en eux une solitude qu'ils gardent au fond de leur coeur.
Leur lieu de prédilection : une vieille Nissan « Sunny ». L'endroit où tout devient possible, où l'imaginaire n'a plus de limites !"
(Source : site Kana)
Commenter  J’apprécie          20
Juliedlbrt
  23 août 2017
Un très chouette manga, empli de poésie, de sérénité et de contemplation ainsi que de mélancolie sans pour autant que cela soit triste. J'ai eu l'impression que l'auteur s'était beaucoup appliqué à donner de l'espoir et à rendre lumineuse son histoire : malgré les circonstances, de bons moments sont à vivre dans cet orphelinat. Je n'y ai pas trouvé de pathos, ni de noirceur, juste de l'humain et beaucoup de sentiments. J'ai adoré la tonalité de cette histoire qui, finalement, n'est pas exceptionnellement rythmée, mais semble très vrai. Cela s'explique très certainement par le fait que l'auteur se soit inspiré de sa propre expérience… Enfin, j'ai adoré son style graphique très original avec lequel j'ai tout de suite accroché, j'ai particulièrement aimé les planches en couleurs.
Lien : https://desflaneriesetdesmot..
Commenter  J’apprécie          20
nrisovics
  27 avril 2016
Second tome d'un manga suivant des jeunes accueillis dans un foyer appelé les enfants des étoiles.
C'est très beau, sensible, les personnages sont étonnants à la fois de réalité et de poésie.Les scénarios sont originaux et créatifs. Une grande oeuvre.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
BDGest   05 mai 2015
Une chronique douce-amère profondément humaine et touchante de sincérité et d’authenticité.
Lire la critique sur le site : BDGest

Lire un extrait
Videos de Taiyou Matsumoto (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Taiyou Matsumoto
[PENSEZ A ACTIVER LES SOUS-TITRES]
En quête de bons livres à lire ? Découvrez l'actualité de Babelio et les livres du moment en vidéo.
Ah, les fêtes de fin d'année ! le moment idéal pour replonger en enfance. Ca tombe bien, ce mois-ci on vous emmène à la rencontre de Jeff Kinney, l'auteur jeunesse américain traduit dans plus de 60 langues, qui a vendu près de 250 millions d'exemplaires de son ‘Journal d'un dégonflé' (Seuil Jeunesse). Nous avons pu le rencontrer et lui poser quelques questions à l'occasion de son passage à Paris, où il a donné un spectacle devant des centaines d'ados surexcités. On en aussi profité, bien sûr, pour demander leur avis à quelques collégiens invités.
C'est aussi l'heure des bilans de 2019, avec non seulement le classement des 19 livres les plus populaires sur Babelio, mais aussi le top des coups de coeur de l'équipe ! On vous laisse découvrir tout ça dans cette longue vidéo…
0:15 Reportage lors du spectacle de Jeff Kinney au théâtre de la Porte Saint-Martin à Paris, le lundi 9 décembre Jeff Kinney sur Babelio : https://www.babelio.com/auteur/Jeff-Kinney/57630
6:05 Les 19 livres les plus populaires de 2019 L'article avec le classement à retrouver sur le blog : https://babelio.wordpress.com/2019/12/19/ou-lon-vous-presente-les-19-livres-les-plus-populaires-de-lannee-2019/
9:04 Les coups de coeur 2019 de l'équipe de Babelio
Pierre Krause : ‘George Orwell' de Pierre Christin et Sébastien Verdier (Dargaud) https://www.babelio.com/livres/Christin-George-Orwell/1057360
Maïlys : ‘La Fracture' de Nina Allan (Tristram) https://www.babelio.com/livres/Allan-La-fracture/1153808
Nathan : ‘Cent ans' de Heike Faller et Valerio Vidali (Seuil Jeunesse et éditions du Sous-sol) https://www.babelio.com/livres/Faller-100-ans-Tout-ce-que-tu-apprendras-dans-la-vie/1162523
Nicolas : ‘Borgo Vecchio' de Giosuè Calaciura (Notabilia) https://www.babelio.com/livres/Calaciura-Borgo-Vecchio/1149501
Octavia : ‘Ceux que je suis' d'Olivier Dorchamps (Finitude) https://www.babelio.com/livres/Dorchamps-Ceux-que-je-suis/1156209
Charlotte : ‘Le Bateau de Thésée' de Toshiya Higashimoto (Vega) https://www.babelio.com/livres/Higashimoto-Le-Bateau-de-Thesee-tome-1/1143568 ‘BL Métamorphose' de Kaori Tsurutani (Ki-Oon) https://www.babelio.com/livres/Tsurutani-BL-Metamorphose-tome-1/1148072
Guillaume : ‘Number 5' de Taiyou Matsumoto (Kana) https://www.babelio.com/livres/Matsumoto-Number-5-Integrale-tome-1/1117557
Pierre Fremaux : ‘Montagnes d'une vie' de Walter Bonatti (J'ai Lu) https://www.babelio.com/livres/Bonatti-Montagnes-dune-vie/55567
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : Babelio, le site : https://www.babelio.com/ Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : orphelinatVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1026 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre