AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782505062820
216 pages
Éditeur : Dargaud (03/07/2015)
4.2/5   35 notes
Résumé :

Un centre pour enfants qui, pour une raison ou une autre, doivent vivre éloignés de leurs parents accueille le jeune Sei.

Ces gamins aux fortes personnalités souffrent pourtant de solitude. L'épave d'une Nissan Sunny abandonnée dans le jardin va devenir le lieu de tous les possibles !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Yvan_T
  30 janvier 2017
Pour cette saga prévue en six tomes, Taiyou Matsumoto puise dans ses souvenirs d'enfance, en orphelinat, pour relater le quotidien d'un centre pour enfants forcés de grandir sans parents. L'auteur d'Amer béton et de Ping Pong emmène le lecteur dans les années 1970 afin d'y faire la connaissance des membres de ce foyer situé en pleine campagne, qui accueille des jeunes qui ne peuvent plus être élevés par leur famille. Si Haruo, Sei, Junsuke, Shôsuke, Kenji, Kiiko, Taro, Megumu et les autres ont des raisons diverses pour expliquer leur présence à l'orphelinat (une mère malade, un père alcoolique, …), ils partagent cependant tous le sentiment d'avoir été abandonnés. Heureusement, perdue au fond d'un terrain vague, l'épave d'une vieille voiture permet aux jeunes de s'évader de cette réalité pesante. Une fois installés à bord de la vieille « Sunny », ils peuvent laisser libre cours à leur imagination et aller là où leurs rêves décident de les emmener… pourquoi pas à la maison…
Chaque chapitre se concentre sur l'un des gamins, sur leur tristesse et sur ce besoin d'amour que le lecteur voudrait tant combler au fur et à mesure qu'il s'attache à ces rejetons. Délicatement, par petites touches, l'auteur brosse le portrait d'une galerie de personnages marqués par ce délaissement. Un pot de Nivea qui fait penser à l'odeur maternelle, un trèfle à quatre feuilles qui pourrait accélérer le rétablissement d'une mère hospitalisé, un réveil matin qui rappelle des jours meilleurs, une tasse de thé qui… tant de petits détails parsemés au fil des chapitres, qui permettent de saisir les sentiments de ces gosses en manque d'affection. Empli de tristesse et de mélancolie, le récit se veut également positif. Ne cherchant pas à uniquement dépeindre la noirceur, Taiyou Matsumoto laisse suffisamment de place à la lumière et à l'espoir. Même dans un orphelinat, la vie réserve de beaux moments et vaut la peine d'être vécue…
Ce troisième volet qui se concentre un peu plus sur les adultes du foyer Hoshi no ko, s'intéresse également aux perspectives d'avenir des jeunes orphelins. le lecteur découvre ainsi ce qu'est devenu l'un des anciens « bad boy » du centre. Puis, il y a Haruo qui se lie d'amitié avec une équipe de télévision venue tourner un reportage sur le foyer. S'il s'imagine un futur en tant qu'acteur, il cherche également une famille de substitution au sein de cette équipe de tournage… toujours afin de combler ce manque et ce délaissement. D'ailleurs, lorsqu'il voit un enclos de cochons privés de liberté et sans aucune perspective d'avenir, Haruo ne peut s'empêcher de les libérer. Il y a finalement Megumu qui est invitée dans la demeure de son amie Rie et qui y découvre toute la chaleur d'un véritable foyer… ah que Taiyou Matsumoto est doué pour relater les sentiments de ces jeunes orphelins…
Outre le savoir-faire au niveau de la caractérisation des protagonistes, il faut également souligner le style personnel et immédiatement identifiable du dessin du mangaka, qui croque une nouvelle fois ses différents personnages avec grande affection. Ponctué de quelques planches en couleur somptueuses, la mise en images experte de Taiyou Matsumoto (Printemps bleu, Amer béton, Frères du Japon, Ping Pong, Number 5, Gogo Monster) accentue le réalisme de cette chronique douce-amère profondément humaine et touchante de sincérité et d'authenticité.
Une série incontournable !
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Dunadan
  17 juillet 2018
"Au Japon, de nos jours. Sei, 12 ans, arrive dans un centre d'accueil pour enfants « à problèmes ». Dans cette grande maison traditionnelle, où éducateurs et pensionnaires vivent ensemble, il rencontre ceux qui constitueront désormais sa nouvelle famille : Haruo, ­albinos et rebelle, Junsuke, le kleptomane, Tarô, un géant simplet, deux fillettes, Megumu, Kiiko, et tous les autres... Taiyou Matsumoto occupe une place à part dans la BD nippone. Si, en bon mangaka, il passe volontiers d'un genre à l'autre (sports, récit historique, SF), prépublie ses histoires dans des magazines à gros tirage et a su séduire un large public par certains de ses titres (Amer Béton, Ping-pong), ce Tokyoïte de 47 ans n'en est pas moins un authentique auteur. Dessinateur hors norme tant par son graphisme onirico-dynamique que par sa façon de mettre en scène ses personnages, influencé par la BD européenne (Prado, Baru), Matsumoto parvient à rendre extraordinaire le quotidien de cette tribu pas comme les autres. Economie de moyens, cadrages singuliers, science des petits riens, des silences et des regards, le mangaka sait comme personne faire affleurer l'émotion là où on ne l'attend pas. La carcasse d'une voiture, une boîte de crème Nivéa, un vieux refrain nous plongent soudain au coeur des petites histoires et des grandes douleurs de ces gamins rejetés par leurs familles. Pas besoin pour autant de préparer son mouchoir : Matsumoto évite les pièges du pathos avec la grâce et la légèreté d'un funambule. Remarquable !"
(Stéphane Jarno, Télérama)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Art59
  09 juillet 2015
Toujours aussi poétique, tendre, touchant, drôle, poignant. Je replonge dans l'univers des enfants des étoiles avec toujours autant de plaisir.
Commenter  J’apprécie          30
Juliedlbrt
  23 août 2017
Ce troisième volume est à la hauteur des deux précédents. Sunny est un très chouette manga, empli de poésie, de sérénité et de contemplation ainsi que de mélancolie sans pour autant que cela soit triste. J'ai eu l'impression que l'auteur s'était beaucoup appliqué à donner de l'espoir et à rendre lumineuse son histoire : malgré les circonstances, de bons moments sont à vivre dans cet orphelinat. Je n'y ai pas trouvé de pathos, ni de noirceur, juste de l'humain et beaucoup de sentiments. J'ai adoré la tonalité de cette histoire qui, finalement, n'est pas exceptionnellement rythmée, mais semble très vrai. Cela s'explique très certainement par le fait que l'auteur se soit inspiré de sa propre expérience… Enfin, j'ai adoré son style graphique très original avec lequel j'ai tout de suite accroché, j'ai particulièrement aimé les planches en couleurs.
Lien : https://desflaneriesetdesmot..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
chachourakchachourak   13 mai 2017
Vous n'avez jamais envie de quitter la ville sans raison ? Comme si vous vous sentiez oppressé par les gens autour de vous... comme si vous preniez soudain peur de la foule qui se rassemble ? Je suis le seul à ressentir cela ? (p.52-53)
Commenter  J’apprécie          10
M-PiM-Pi   07 décembre 2015
Lorsqu'il neige, on dirait que le monde est au-dessus des nuages.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Taiyou Matsumoto (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Taiyou Matsumoto
[PENSEZ A ACTIVER LES SOUS-TITRES]
En quête de bons livres à lire ? Découvrez l'actualité de Babelio et les livres du moment en vidéo.
Ah, les fêtes de fin d'année ! le moment idéal pour replonger en enfance. Ca tombe bien, ce mois-ci on vous emmène à la rencontre de Jeff Kinney, l'auteur jeunesse américain traduit dans plus de 60 langues, qui a vendu près de 250 millions d'exemplaires de son ‘Journal d'un dégonflé' (Seuil Jeunesse). Nous avons pu le rencontrer et lui poser quelques questions à l'occasion de son passage à Paris, où il a donné un spectacle devant des centaines d'ados surexcités. On en aussi profité, bien sûr, pour demander leur avis à quelques collégiens invités.
C'est aussi l'heure des bilans de 2019, avec non seulement le classement des 19 livres les plus populaires sur Babelio, mais aussi le top des coups de coeur de l'équipe ! On vous laisse découvrir tout ça dans cette longue vidéo…
0:15 Reportage lors du spectacle de Jeff Kinney au théâtre de la Porte Saint-Martin à Paris, le lundi 9 décembre Jeff Kinney sur Babelio : https://www.babelio.com/auteur/Jeff-Kinney/57630
6:05 Les 19 livres les plus populaires de 2019 L'article avec le classement à retrouver sur le blog : https://babelio.wordpress.com/2019/12/19/ou-lon-vous-presente-les-19-livres-les-plus-populaires-de-lannee-2019/
9:04 Les coups de coeur 2019 de l'équipe de Babelio
Pierre Krause : ‘George Orwell' de Pierre Christin et Sébastien Verdier (Dargaud) https://www.babelio.com/livres/Christin-George-Orwell/1057360
Maïlys : ‘La Fracture' de Nina Allan (Tristram) https://www.babelio.com/livres/Allan-La-fracture/1153808
Nathan : ‘Cent ans' de Heike Faller et Valerio Vidali (Seuil Jeunesse et éditions du Sous-sol) https://www.babelio.com/livres/Faller-100-ans-Tout-ce-que-tu-apprendras-dans-la-vie/1162523
Nicolas : ‘Borgo Vecchio' de Giosuè Calaciura (Notabilia) https://www.babelio.com/livres/Calaciura-Borgo-Vecchio/1149501
Octavia : ‘Ceux que je suis' d'Olivier Dorchamps (Finitude) https://www.babelio.com/livres/Dorchamps-Ceux-que-je-suis/1156209
Charlotte : ‘Le Bateau de Thésée' de Toshiya Higashimoto (Vega) https://www.babelio.com/livres/Higashimoto-Le-Bateau-de-Thesee-tome-1/1143568 ‘BL Métamorphose' de Kaori Tsurutani (Ki-Oon) https://www.babelio.com/livres/Tsurutani-BL-Metamorphose-tome-1/1148072
Guillaume : ‘Number 5' de Taiyou Matsumoto (Kana) https://www.babelio.com/livres/Matsumoto-Number-5-Integrale-tome-1/1117557
Pierre Fremaux : ‘Montagnes d'une vie' de Walter Bonatti (J'ai Lu) https://www.babelio.com/livres/Bonatti-Montagnes-dune-vie/55567
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : Babelio, le site : https://www.babelio.com/ Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : orphelinatVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1027 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre