AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355040788
Éditeur : Rue du Monde (22/08/2009)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 5 notes)
Résumé :

Mon premier est un enfant, un petit humain qu'il faut aider à grandir.
Mon deuxième est un adulte dont le chemin n'est plus tracé à l'avance.
Mon troisième est une famille qui ne cesse de se recomposer.
Mon quatrième est une école qui ne sait plus où est sa véritable mission.
Mon cinquième est une société marchande qui a fait de ses enfants un " cœur de cible ".
Mon sixième est la Convention internationale des droit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
IreneAdler
  15 juillet 2014
Contrairement à l'auteur, je ne pense pas qu'il faille de l'inconscience pour parler aujourd'hui d'éducation, mais de beaucoup d'amour pour les enfants et la volonté bien ancrée de les mener sans encombres ou presque à l'âge d'Homme. Parce que l'impression générale, c'est que beaucoup de choses foutent le camp et que tout le monde va devoir se retrousser les manches pour leur assurer un avenir correct entre crise économique, vie virtuelle et disparition des grands récits fondateurs (religion, communisme, socialisme...) Les éducateurs (au sens large) sont condamnés à improviser et inventer.
Mais pas n'importe comment. Il y a un but : l'enfant doit devenir un citoyen libre et informé. Là, comme ça , ça semble facile. Mais si sont pris en compte en milieu social de l'enfant, son éducation pré-scolaire, sa propre envie, la démission de l'État.... tout devient subitement plus compliqué. le point fort de cet ouvrage est de ne pas donner de recettes toutes faites (il avoue qu'il n'y en a pas), mais de proposer des pistes de réflexion, charge à chacun de les approfondir, de les explorer, de voir comment elles peuvent (ou non) s'articuler à son propre projet éducatif. Il est bien conscient que la société de consommation, du tous connectés, n'aident ni les éducateurs ni les éduqués, que ce sont potentiellement des sources de danger. Il passe par l'histoire de la pédagogie, vers les pédagogues de l'apprentissage par l'implication et la participation (Freinet, Montessori, Koczak, Pestalozzi...) mais aussi par la philosophie (Descartes, Pascal, Bernard Stiegler...) et le pédopsychologie pour savoir qu'elles sont les différentes étapes de la construction de l'enfant et de l'adolescent.
Il n'est pas naïf, il sait que pour construire un homme/une femme, il faut passer par l'apprentissage de règles, de connaître leur bien fondé, savoir qu'elles protègent et autorisent en même temps. Qu'elles permettent de découvrir sans se mettre en danger et qu'elles offrent un cadre rassurant. Y compris dans les processus d'apprentissage : les enfants ne sont pas laissé seuls devant un projet, ils ne peuvent pas faire tout ce que bon leur semble. Mais il sait aussi que tout ou presque doit se passer dans la médiation et l'explication, y compris la punition si l'on veut qu'elle soit productive, voire qu'elle implique l'enfant dans la vie sociale qui est la sienne.
Un livre à conseiller à tous les éducateurs : parents, enseignants, éducateurs spé, et toutes les professions liées à l'enfance. C'est accessible, documenté et fourni une bibliographie assez importante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
cathlivres
  06 août 2015
Une analyse convaincante, fouillée et riche sur l'éducation, sur la société,
Une belle philosophie "obstinée et inventive",
Des pistes pédagogiques à méditer-à diffuser pour lutter contre les pulsions d'achat utilisées par les marchands, contre le zapping et l’instantanéité, contre les prédictions assénées dès le plus jeune âge, ...
L'auteur est un passionné d'éducation scolaire, mais on peut aussi transposer ses idées sur le monde de la petite enfance.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
IreneAdlerIreneAdler   15 juillet 2014
3 exigences donc : l'écoute emphatique, le rappel de la loi et la valorisation du moi. Trois dérives si on sépares ces 3 exigences : la compassion enfermante, la sanction aveugle et l'idéalisation naïve. Une véritable éducation, en revanche, si on parvient à allier les trois.
Commenter  J’apprécie          130
IreneAdlerIreneAdler   15 juillet 2014
Il faut une bonne dose d'inconscience pour écrire aujourd'hui sur l'enfance et l'éducation. C'est que chacun y va de son couplet et que la France compte - c'est bien connu - plus de 40 millions de ministres de l’Éducation Nationale. Autant que de parents et réunis ! Rien de plus normal : nos enfants sont notre bien le plus précieux. Nous avons à cœur de leur assurer le meilleur avenir possible. Et c'est notre indifférence qui serait préoccupante !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
FecampFecamp   26 février 2013
C'est pourquoi il est si important de raconter des histoires aux enfants et aux adolescents. Des histoires qui entrent en résonance avec eux et qui leur permettent tout à la fois de symboliser ce qu'ils vivent et de découvrir de nouveaux horizons.
Commenter  J’apprécie          40
festifesti   01 avril 2014
A bien des égards, même, l'acte éducatif change de sens: alors qu'il se nourrissait traditionnellement d'un passé qu'il s'agissait de prolonger, il doit aujourd'hui s'inspirer d'un futur que nous ne sommes pas capables d'anticiper.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Philippe Meirieu (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Meirieu
Une interview fort éclairante d’un grand pédagogue sur les réformes en cours de l’école, notamment les nouveaux programmes 2008. Il s'agit d'un montage à partir d'extraits du film documentaire de Karim Benzidani et de « regarde à vue » intitulé "L'école est finie".
autres livres classés : éducationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Et s'il faut commencer par les coups de pied au cul

Dans un film de Jim Jarmush, un tout jeune couple d'adolescents se demande : Y a-t-il encore des anarchistes à -------- à part nous ? Peu de chances. Où çà exactement ?

Paterson
Livingston
Harrison
New York

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thèmes : anarchie , éducation , cinéma americain , histoireCréer un quiz sur ce livre