AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842639057
Éditeur : Le Dilettante (23/08/2017)

Note moyenne : 3/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Ma foi, qu'est-ce donc que la vie, la vie qu'on vit ? D'expérience, elle a la douceur d'un airbag en béton et la suavité d'un démaquillant à la soude, la vie ne serait-elle qu'une épaisse couche d'amertume sur le rassis d'une tartine de déception ? Pas moins, pas plus ? C'est en tout cas la démonstration que nous livre Marion Messina, l'Emmanuel Bove de ces temps, dans Faux départ, son premier roman. À ma gauche, Aurélie, à ma droite Alejandro ! Entre la Grenobloise... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
mireille.lefustec
  19 novembre 2017
J'ai quelque difficulté à m'exprimer à propos de ce livre qui traite de l'ennui d'être étudiant en province,
de la difficulté d'une insertion à Paris, sans travail, sans argent, sans logement.
Du refus d'une gentille fille tout juste bachelière, de suivre la voie tracée par ses parents : réussir grâce aux études, puis vivre une vie bien réglée et sans histoire.
Cette gentille fille se retrouve, en première année de Fac, amante passionnée d'un jeune colombien, " devenu un branleur stricto sensu, la masturbation et la recherche du plaisir sexuel occupant l'essentiel de son temps libre."
Je suis restée extérieure , lu une accumulation de faits négatifs. Comme s'il ne fallait oublier aucun grief.
Cela m'a paru davantage un dossier à charge qu'un roman.
D'autant plus que des mots jugés importants sont écrits en italique.
Pas d'empathie, donc. Les personnages secondaires m'ont paru plus consistants.
Commenter  J’apprécie          70
zabeth55
  28 août 2017
Le parcours du combattant de la vie étudiante et de l'entrée dans la vie active.
Pour Aurélie, mal à l'aise partout. Pour Alejandro, immigré colombien.
De Grenoble a Paris, rien n'est facile pour eux.
Ce roman, fort bien écrit est le constat implacable d'une société sans pitié et sans espoir pour une jeunesse qui peine à s'insérer et à trouver sa voie et sa place.
Entre choix de vie pas évident, amours incertaines, précarité, notre époque n'est pas toute rose
Malgré le ton sombre de l'histoire, c'est une lecture qui vaut le détour.
Commenter  J’apprécie          110
Viictoriia
  12 novembre 2017
M.Messina dénonce l'injustice des classes sociales qui collent à la peau dans ce roman d'apprentissage. Entre galères, petits boulots, parents dans l'incompréhension, histoires de coeur, Aurélie ne trouve aucun repère dans ce monde aux règles pitoyables d'une société arbitraire. Un texte qui nous offre un regard réaliste sur notre monde.
Commenter  J’apprécie          10
Sepo
  21 juin 2017
Un départ des plus classiques: le roman apprentissage d'une jeune provinciale de Grenoble venu se frotter à l'ascension sociale de Paris en suivant les pas d'une passion amoureuse contrariée avec Alejandro venu de Colombie. L'abordage de la Capitale est (presque) naturellement est un désenchantement , beaucoup d'ambitions et bien moins de réalisations à atteindre. L'ambition sociale, c'est l'école de la frustration. La vie amoureuse et sexuelle se décline avec la même aridité que dans "Extension du domaine de la lutte".
Le roman nous touche à nous faire sentir l'atomisation de la vie sociale, tout est liquide rien ne fixe sans perspective d'une transcendance à entrevoir.
Commenter  J’apprécie          20
sorcierebienaimee
  19 septembre 2017
Un roman hyper réaliste sur les affres de la vie auxquels sont confrontés les jeunes dans la société actuelle.
Un livre qui ne fait pas forcement dans l'optimiste mais en tout cas pas dans le misérabilisme. C'est juste le constat d'une dérive mais aussi d'une quête dans un monde en pleine évolution.
C'est l'histoire...
D'une jeune fille, Aurélie issue d'un milieu ouvrier, périclitant à Grenoble sa ville d'origine. Elle rencontre Alejandro un colombien, en tombe amoureuse mais celui si l'abandonne pour poursuivre ses études à Lyon. La jeune fille décide alors de partir à Paris et se confronte à la précarité dans une ville où tout est compliqué lorsque l'on gagne peu. Elle cherche  l'amour, le vrai  et se trompera parfois de relation juste pour avoir un peu de sécurité.
C'est un roman qui est un portrait réaliste de la jeunesse de notre époque. de cette vie bien différente de celle de leurs parents. Derrière le Paris "paradisiaque" pour les touristes, se cache une toute autre réalité.
Je vous conseille vraiment sa lecture, il nous offre un regard vrai sur notre monde.


Lien : https://justelire.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Lexpress   25 septembre 2017
Marion Messina livre un premier roman en forme de radiographie sinistre de notre époque, Faux Départ. Le choix de David Foenkinos.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
mireille.lefustecmireille.lefustec   19 novembre 2017
On n'avait jamais autant parlé de cul de manière libérée mais elle ne voyait que des célibataires décomplexés, obligés de consacrer une part non négligeable de leur revenu dans des sorties en quête du partenaire de débauche d'un soir ou d'un mois, délai maximal toléré. p. 104
Commenter  J’apprécie          30
SepoSepo   21 juin 2017
Un Colombien sur le creuset français:

"En fait, vous n'êtes pas racistes, vous êtes des xénophiles. Vous voulez imiter les Etats-Unis tout en vous targuant d'une exception culturelle. Vous voulez le melting-pot, la diversité et toutes conneries, tout en reniant le communautarisme...Ces choses n'existent pas ! Au Brésil les descendants d'esclaves ont la même couleur que leurs ancêtres et les arrière-petit-fils d'Allemands sont toujours blonds. Les gens ne se mélangent pas. p.201
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : étudiantsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2639 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre