AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anaïs Bokobza (Traducteur)
EAN : 9782702141113
506 pages
Éditeur : Calmann-Lévy (02/06/2010)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 76 notes)
Résumé :
Plus épris que jamais, Alex et Niki, les héros de J'ai failli te dire je t'aime, sont de retour du phare de l'île Bleue. Tandis qu'elle renoue avec ses copines, plus mûres et riches de nouveaux projets, lui réintègre la routine de Rome : travail, sport et sorties avec ses amis.

Or voilà que ces derniers, jusqu'à présent si heureux en ménage, voient leurs couples voler en éclats. Alors que tous s'interrogent sur la pérennité de l'amour, Alex décide d'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
PaulineSUZANNE
  07 décembre 2013
Après avoir lu J'ai failli te dire je t'aime j'avais hâte de poursuivre l'histoire d'amour entre Alex et Niki.
Leur histoire sur l'île de Giglio fait un peu rêver et donne envie de prendre la place de Niki. L'histoire paraît très prometteuse et emporte assez rapidement le lecteur dans la poursuite du roman.
Certains personnages présentés lors du premier tome n'en font plus partie alors qu'à la fin de J'ai failli te dire je t'aime l'histoire se recoupe entre les personnages secondaires et les personnages principaux. On y fait par contre allusion mais très rapidement en expliquant ce qu'ils sont devenus (de manière succincte…).J'espérais que cette intrigue soit davantage développée dans cette suite.
Après, on assiste à un vaudeville où l'un des amis d'Alex se fait surprendre dans son lit avec une de ses multiples conquêtes par sa femme, qui elle-même est en compagnie d'un plombier. Leurs réactions ressemblent à une pièce de théâtre où l'un veut prendre ses clics et ses clacs tandis que l'autre qui se montre naïf tente d'invoquer des raisons grotesques pour expliquer cette tromperie… L'auteur part alors dans une théorie sur la jalousie où l'homme qui trompe et qui se fait quitter devient alors jaloux lorsqu'il voit que sa femme a tiré un trait sur leur histoire de couple et qu'elle tente de se reconstruire. Malgré la reconnaissance de l'erreur de cet ami, cela ne l'empêche pas de rester un coureur de jupon et de se comporter tel un gamin. S'ensuit alors les séparations à la suite de chacun des amis d'Alex où l'on assiste à un groupe de copains qui deviennent à moitié une cause perdue où chacun se morfond sur son sort et se réunit dans le but de faire une coloc.
Heureusement, l'auteur garde en tête l'histoire de nos deux personnages principaux où il dévoile un vrai conte de fées de part la relation qu'ils ont entre eux et la manière dont la demande en mariage se fait. A plusieurs moments, on a envie (de nouveau) de se trouver à la place de Niki et de croire que ce conte de fées n'est pas qu'une fiction de nos jours. Malheureusement, les beaux jours de ce couple commencent à être compromis lorsque la famille de Niki rencontre la famille d'Alex et que deux milieux s'opposent. Cette partie où le couple entre en conflit et que les préparatifs du mariage deviennent compliqués s'apparente aux films américains où l'intrigue qui montre un couple en parfaite harmonie remet tout en cause à la présentation des parents respectifs…
Puis, on fait limite un petit retour en arrière lorsqu'on perçoit le désespoir d'Alex face à Niki qui remet en cause le mariage et qui a des attirances pour quelqu'un d'autre. Cet autre apparaît comme un apport de paix où tout est magnifique et que l'on découvre pleins de choses, inconnues jusqu'ici. Alex avait lui-même vécu cela dans J'ai failli te dire je t'aime… Mais très vite, le changement n'est pas aussi positif que ce que l'on croit. Comme le dit le proverbe, on sait ce que l'on perd mais pas ce que l'on gagne. Les sentiments de Niki deviennent alors oscillants et à un moment donné, Niki subit comme électrochoc qui fait de nouveau avancer l'intrigue. Tout au long de ce passage, j'ai eu envie de croire que cela finirait d'une autre manière où ce couple retrouverait son équilibre connu auparavant. On a envie de s'accrocher à ce couple que l'on a connu tout le long du tome 1 et la première partie de ce tome.
La fin arrive très vite où la situation de chacun (amis d'Alex et les personnages principaux) subit un retournement qui s'accélère et qui questionne sur la fin que veut annoncer l'auteur. Est-ce que l'auteur n'a pas un peu trop fait trainer l'intrigue et qu'à la fin il se rend compte qu'il doit trouver une issue (mais beaucoup trop rapide) pour que le lecteur n'ait pas l'impression de tourner en rond ? Les toutes dernières lignes donnent de l'espoir au lecteur et donne envie de poursuivre cette histoire.
J'ai été quelques peu déçue par la tournure de ce roman. J'espérais qu'il soit à la hauteur du premier mais les multiples clichés présents tout au long de l'intrigue enlèvent l'authenticité de ce roman qui fait penser à de nombreux films américains déjà vus. de même, quelques aspects de ce livre sont pareils que le premier tome sauf que ce qu'a vécu Alex ou Niki dans le premier tome est inversé dans ce livre. J'ai eu l'impression d'une histoire en double. Par contre, l'auteur aborde des sujets actuels tels que l'homoparentalité ou les grossesses à un âge jeune (désirée ou non).
Heureusement que le couple de Niki et Alex est toujours aussi attachant et donne envie de poursuivre la lecture de leur histoire et de croire à une fin heureuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pinklychee
  04 octobre 2013
Niki et Alex sont rentrés plus amoureux que jamais de leur séjour sur l'Ile bleue. La vie a repris son cours, Niki va à la fac et Alex a repris son travail de publicitaire.
Mais voilà que les amis d'Alex, jusque là mariés et heureux en ménage, voient tour à tour leur couple voler en éclats. Qu'à cela ne tienne: Alex, lui, décide d'y croire et demande Niki en mariage.
Les préparatifs ne se passent hélas pas comme prévu, et le doute commence à s'immiscer. Entre la famille, l'engagement, les diverses tentations en tous genres, Niki et Alex sont-ils vraiment prêts à franchir ce grand cap?
Autant le dire tout de suite, j'ai un peu moins apprécié ce second tome. J'ai été ravie de retrouver Alex, Niki, les Ondes et les autres, mais je ne sais pas, je n'ai pas retrouvé cette fraîcheur que j'avais tant aimée dans J'ai failli te dire je t'aime. Peut-être que j'attendais beaucoup de choses de cette suite, je ne sais pas, mais je l'ai trouvée un peu en-dessous de son prédécesseur.
Un bon point est à noter par contre: la traduction, bien qu'effectuée par la même personne, est un peu meilleure dans ce roman-ci...
Dans ce tome, Federico Moccia n'épargne rien à ses personnages: tromperie, mensonges, doute, tous sont mis à mal et traversent bien des épreuves. Qui a dit que le mariage (et le chemin qui y mène) était une chose simple?
Niki, après avoir accepté d'épouser Alex, se retrouve prise au piège: soucieuse de faire plaisir à tout le monde, elle décide d'accepter l'aide de ses belles-soeurs, mais les préparatifs tournent au vinaigre. Sous prétexte d'être déjà passées par la case des préparatifs de mariage, les soeurs d'Alex régentent tout, transformant le bonheur à venir en un véritable cauchemar. Robe, dragées, lieu de réception, rien ne va: Niki n'a pas son mot à dire pour son propre mariage, et je pense qu'à sa place j'aurais juste pété un plomb!
J'ai aimé voir les personnages évoluer au fil du livre, ça a été un bonheur que de suivre tous les petits changements et bouleversements de leur vie.
Enrico, trompé et abandonné par sa femme, réapprend à vivre au contact de la baby-sitter de sa fille; Cristina s'ennuie aux côtés de Flavio et regrette les premiers temps de leur relation, quand tout était encore simple et sans routine; Diletta et Filippo voient une grossesse changer leur vie; quant à Olly, elle est enfin amoureuse, mais surtout très (trop?) jalouse...
C'est à la fin du livre que l'on peut mesurer tout le chemin parcouru par chacun, les changements qui se sont opérés en eux, et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il y en a, tant les rebondissements s'enchaînent.
Niki et Alex ne sont pas en reste, et eux aussi ont leur lot d'épreuves à surmonter. Pour Alex, la tentation se présente sous les traits de Raffaella, sa nouvelle assistante. C'est une vraie beauté, qui n'a de cesse de l'aguicher, et Alex a bien du mal à ne pas se laisser tenter.
Quant à Niki, elle fait la connaissance à la fac de Guido, qui lui aussi n'arrête pas de la taquiner et de la provoquer.
La beauté de Raffaella et la jeunesse de Guido auront-ils raison des sentiments de nos tourtereaux? Céderont-ils à la tentation? Finiront-ils par se marier, Niki acceptera-t-elle de renoncer à sa liberté et de s'engager à vingt ans à peine?
Un dernier petit mot pour la fin: je l'ai trouvée trop rapide. Happy end ou pas, je ne dirai rien, mais je trouve que tout va trop vite.
Les amis d'Alex, qui jusque là étaient plutôt passifs et supportaient leur situation tant bien que mal, se réveillent soudain, et en quelques pages chacun trouve la solution à ses malheurs.
Il en va un peu de même pour Niki, qui après bien des doutes sur le mariage et sur son avenir avec Alex comprend enfin ce qu'elle veut. Finis les doutes, la voilà soudain sûre d'elle! Tant mieux pour nous, mais je ne sais pas, ces petits détails m'ont un peu chiffonnée...
Reste la toute fin, que j'ai adorée, qui a ravi mon petit coeur, chacun trouve la solution à ses problèmes, et que l'on soit d'accord ou pas avec ses choix, il faut bien avouer que Federico Moccia ne s'en sort pas trop mal...
Lien : http://pinklychee-millepages..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Audreyy
  05 juillet 2013
C'est tout d'abord avec un réel enjouement que j'ai retrouvé Alex et Niki, nos deux héros de J'ai failli te dire je t'aime. J'ai apprécié dès le début rejoindre leur univers et leur histoire d'amour très loin d'être ordinaire. En effet, avec deux personnages de vingt ans de différence, il va de soi que l'on va de surprises en surprises. J'ai adoré une fois de plus l'univers de l'auteur, retrouver la chaleur de l'été à travers les rues de Rome. Ce que j'ai constaté tout de suite, c'est que bien que ce soit Alex et Niki les protagonistes, l'auteur ne délaisse pas les personnages plus secondaires. D'ailleurs, peut-on vraiment parler de personnages secondaires quand ils ont des chapitres qui leurs sont dédiées? J'ai apprécié cette idée au départ mais cela a finit par s'estomper puisque certains personnages m'intéressaient que très peu voir pas du tout. J'ai également constaté au fil de ma lecture que je préférais les amis de Alex, c'est à dire ses copains de quarante ans plutôt que les amies de Niki. Alors qu'elles sont de mon âge, j'appréciais pourtant plus l'esprit des personnages plus ‘âgés'. J'appréciais leur humour, leur histoire beaucoup plus que les copines de Niki. Ces chapitres alternant les points de vue de différents personnages étant tantôt intéressants pour moi et tantôt une corvée.
Ensuite, pour en venir au principal de l'histoire c'est à dire l'histoire d'amour de Niki et Alex, ça m'a fait beaucoup de bien de les retrouver. Au début… puisque plus l'histoire avançait, plus ça tournait en rond et plus je trouvais que l'histoire n'avançait pas. Comme je l'avais précisé pour le premier tome, six cent pages est trop pour un livre de ce genre. Frédérico Moccia a vite finit de nous émerveiller ou de nous surprendre. Pourtant, ce fut une histoire agréable et très émouvante. Mais, je ne vous cache pas que je suis soulagée d'être parvenue au bout. Je ne peux dire si elle restera dans ma mémoire éternellement, peut être quelques passages mais ce n'est pas extraordinaire. Globalement, pour l'histoire entière, c'est une lecture détente que j'ai appréciée. J'ai beaucoup aimé suivre une histoire d'amour entre deux personnes différentes non seulement au niveau de l'âge mais aussi du point de vue caractériel. J'ai aimé aussi découvrir Rome à travers le quotidien des personnages. Alors, pour conclure, ce n'est pas un coup de coeur mais ça m'a plu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
catilidou
  03 novembre 2010
Après avoir adoré le premier tome (J'ai failli te dire je t'aime), je me suis attaqué avec enthousiasme à la suite de cette histoire d'amour originale et fascinante entre les deux héros qui ont 20 ans de différence et que tout sépare (Alex, 37 ans publicitaire et Nikki, 17 ans étudiante). On les retrouve deux ans plus tard où ils filent toujours le parfait amour, à un tel point qu'Alex décide de faire le grand saut et de demander Nikki en mariage. D'abord emballée, Nikki finit par être assaillie par la peur et le doute. Prometteuse, l'histoire m'a déçue. le problème à mon avis réside dans le fait que l'histoire d'Alex et Nikki est brouillon et s'égare dans les dédales de la vie des trop nombreux personnages secondaires. Leur amour et le développement de leur relation qu'on avait tant de plaisir à découvrir dans le premier opus au fil des rencontres et des moments partagés tombe à plat. On suit Alex et Nikki en parallèle, puisqu'ils ne partagent que peu de choses au final, à part des coups de fils (où les "mon amour" et "mon trésor" d'Alex sont insupportables) et des textos. le parallèle entre leur histoire et le désastre amoureux de deux des meilleurs amis d'Alex est intéressant mais inexploité à mon avis. Finalement, c'est ma curiosité de savoir ce qui allait arriver à ces deux héros auxquels je m'étais attachée qui m'a poussée à aller jusqu'au bout de cette lecture que j'ai été tentée d'abandonner mombre de fois en cours de route, en lisant quelques sections en diagonale. Bref, un bon divertissement, avec des longueurs et un manque de profondeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cirilai
  11 septembre 2011
Ce livre est la suite de J'ai failli te dire je t'aime, du même auteur.
On retrouve tous nos héros quelque temps plus tard qui n'ont pas beaucoup changés. Alex et Niki, le couple central sont plus amoureux que jamais et tout allait bien jusqu'à ce qu'Alex demande Niki en mariage.
Cet évènement va créer des remous dans leur relation car le doute va s'installer, des tentations vont naître et surtout il va leur falloir répondre à cette question essentielle: suis-je prêt à m'engager?
C'est le débat intérieur de nos deux héros tout au long du livre mais l'auteur n'oublie pas les autres personnages, c'est-à-dire les copines de Niki et les amis d'Alex qui d'ailleurs ne vont pas vraiment leur faciliter la tâche.
Beaucoup de bouleversements vont se produire dans la vie de tous et à la fin du livre tout ça va enfin se stabiliser.
J'ai retrouvé encore dans ce tome, les côtés agaçants et attachants de chaque personnage. Peu de nouveaux venus mais qui vont mettre pas mal de pagaille, leur vocation principale d'ailleurs.
Alex et Niki sont en proie au doute concernant leur relation ce qui est normal mais je pense que ça ne nécessitait peut-être pas un livre entier. Je dirais que l'auteur aurait pu se passer de cette suite mais ça reste tout de même une suite agréable à lire et qui clôt une bonne fois pour toute leur histoire...encore que.
On retrouve le style de l'auteur avec l'alternance d'histoires et de points de vus, bien gérée. Il cerne bien les problèmes qui peuvent se produire au sein d'un couple et surtout l'influence des personnes de leur entourage.
Encore une fois, l'amour entre Alex et Niki m'a touché et on sent à quel point cet amour est sincère.
Pas grand chose à dire de plus sur ce livre qui devrait séduire les personnes ayant lu le premier mais je reste sur ma réserve quand à son utilité. Il reste agréable à lire et nous emmène voyager une seconde fois au coeur de l'Italie. Un bon moment de détente, sans plus.
Lien : http://sweetsblog-homesweeth..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (67) Voir plus Ajouter une citation
ShrimpShrimp   11 avril 2011
Parce que tu pourrais te réveiller au matin et te dire que tu es en train de gâcher ta vie, t'apercevoir que tu avais quelque chose de magnifique que tu es en train de le perdre... Et que tu ne peux pas. Tu ne peux pas te le permettre. Tu ne peux pas souffrir en silence et vivre une vie vide et inutile. Parce que quand on rencontre la bonne personne, la personne spéciale, unique, la seule, alors on doit tout faire pour la reconquérir. Même montrer sur scène au beau milieu d'une DJ-session, interrompre la musique et faire parler son coeur. Il ne vous est jamais arrivé d'être amoureux, de ne penser à rien d'autre qu'à lui ou à elle, de ne désirer rien d'autre que de le ou la voir, passer du temps avec lui ou elle, pourvoir l'avoir ? Moi, c'est ce que je vis en ce moment !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
Honolulu00Honolulu00   25 avril 2012
Ca te semble absurde hein? Moi, il me semble absurde de ne m'en être rendu compte que maintenant. Tu as toujours eu une vie à toi, où je n'avais rien à faire, une vie à toi faite d'autres, à qui tu racontais je ne sais quelles histoires. Tu sais ce qui m'a le plus blessée? Penser qu'elles avaient des morceaux de ta vie que je n'avais pas, quelque chose que tu disais, tu faisais, tu pouvais voir un endroit, lire une nouvelle, manger un certain plat, bref, quelque chose que je n'avais pas fait avec toi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Honolulu00Honolulu00   13 avril 2012
Mais pourquoi les gens aiment-ils autant se faire du mal? Pourquoi n'arrivent-ils pas à trouver leur équilibre? Quand on aime plus quelqu'un, il faut lui faire comprendre clairement, on ne peut pas le maintenir suspendu à un fil à cause de ses propres incertitudes. Quel risque y-a-t-il à la quitter? Tout le reste, c'est la vie. On continue... on avance.
Commenter  J’apprécie          90
Honolulu00Honolulu00   25 avril 2012
Qui m'a volé mes émotions, mes sentiments, mon bonheur? Voleur, maudit voleur d'amour, tu l'as pris et tu l'as caché, mis en bouteille et envoyé dans les profondeurs glaciales de cette terre qui m'héberge. J'avance jour après jour sans plus sentir la chaleur du soleil, tout m'ennuie douloureusement et me torture, je suis destiné à souffrir éternellement, comme un condamné à perpétuité qui n'a jamais vu de tribunal, ni de juges, ni personne qui puisse lui dire le pourquoi de ses fautes, quelles qu'elles soient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ShrimpShrimp   11 avril 2011
Parce que la force de l'amour, c'est l'imagination, l'envie d'aimer, mais que la réalité transforme parfois en une amère désillusion. Pourquoi le simple fait qu'un rêve devienne réel est-il déjà une désillusion ? Parce que rêver ... c'est la véritable force de l'amour ?
Commenter  J’apprécie          100

Videos de Federico Moccia (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Federico Moccia
Trailer del film HO VOGLIA DI TE (J'ai envie de toi de Luis Prieto)
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

J'ai failli te dire je t'aime

Comment se rencontrent Alex et Niki?

au lycée
dans un parc
ils ont un accident
ils se connaissent depuis petits

10 questions
56 lecteurs ont répondu
Thème : J'ai failli te dire je t'aime de Federico MocciaCréer un quiz sur ce livre

.. ..