AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Jean-Noël Chatain (Traducteur)
EAN : 9782749913742
382 pages
Michel Lafon (07/04/2011)
3.88/5   233 notes
Résumé :
Quand Logan, soldat en Irak, trouve par terre la photographie d'une femme, son premier réflexe est de la jeter. Il la garde pourtant, poussé par un curieux pressentiment. Dès lors, l'image de cette inconnue l'accompagne partout et étrangement Logan connaît une succession de chances incroyables. Des tables de poker aux champs de bataille, où il survit à un combat alors que ses meilleurs amis périssent, il semble protégé. La photo serait-elle son porte-bonheur ?
>Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
3,88

sur 233 notes
5
11 avis
4
22 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

LesFacesLitteraires
  31 mars 2015
Je souhaitais lire ce roman depuis que j'ai regardé le film et pour avoir ce livre c'est comme jouer à la chasse au trésor étant donné qu'il n'est plus en vente. Heureusement que la bibliothèque existe et que j'y suis bénévole ; une grande chance. Mais je suis quand même déçue en ressortant de cette lecture qui n'a presque rien à voir avec l'oeuvre cinématographique que j'ai beaucoup aimé.
En effet, dans le livre même si les personnages ont le même caractère et qu'on se fait la même idée avec la description physique ; les éléments et les évènements sont différents sur pas mal de point et c'est un peu dommage.

Il y a trois points de vue, ce qui est particulièrement intéressant. Et en plus cette histoire est racontée à la 3ème personne du singulier et heureusement.
Beth, Elisabeth de son vrai prénom ; est une mère célibataire. Elle est aussi orpheline mais elle a vécu avec ses grands-parents et son frère qui est mort au combat. J'ai trouvé cette femme très courageuse, malgré tout elle n'a pas assez de caractère pour faire face à son ex-mari qui est aussi le père de son enfant de dix-ans ; Ben. Elle a énormément de charme toutefois, et c'est rare ce genre de magnétisme que son personnage peut avoir. Je me suis vraiment attachée à Beth.
Logan, pour les plus intimes ; est un homme captivant. Il a connu la guerre mais il a survécu alors qu'il a vue plusieurs de ses compagnons mourir devant lui. Son meilleur ami, Victor ; lui disait qu'il avait un porte-bonheur et que de retrouver celui-ci était sa destiné pour garder l'équilibre. Au départ il n'y croyait pas et d'un coup il part pour trouver son « ange-gardien ». J'ai été séduit par Logan, il est tellement sûr de lui et touchant dans certains cas ; c'est un peu le garçon idéal malgré son passé de soldat. J'aime sa façon d'être, son côté solitaire mais aussi silencieux et puis en plus de ça il n'est jamais en colère alors qu'il pourrait l'être, dans son cas c'est plutôt le calme et la froideur pour faire comprendre aux gens ce qu'il en est et c'est fascinant. Un protagoniste qui sort de l'ordinaire en plus d'être captivant.
Clayton ; que dire ? C'est l'ex-mari de Beth, le sale type de service, le méchant du récit. Il est tout ce que je déteste et pourtant, je suis pratiquement sûr que la raison de sa cruauté et son besoin possessif de garder Elisabeth à l'oeil et d'être méprisant avec son fils vient de son propre père et de son grand-père. Au fond, même s'il est un peu le « roi » dans sa ville, c'est aussi un « pion » et juste pour ça j'ai de la compassion pour lui.

Nana, Ben et Zeus sont pour ainsi dire les personnages secondaires et pourtant ils sont indispensables au déroulement du roman. Sans Nana il n'y aurait pas cette légèreté et cet humour et le livre deviendrait peut-être ennuyant et triste. Sans Ben, l'histoire avec son père n'existerait pas et donc il n'y aurait plus de synopsis de base. Sans Zeus ? C'est un chien, certes, mais rien que pour son humanité et tout le reste, il vaut bien plus qu'un être humain tout simple.
Je me suis réellement pris d'affection pour ces trois autres protagonistes qui ont une importance capitale dans le livre.

Le récit en lui-même est sympathique et prenant ; il n'y a aucun temps mort en dépit du fait qu'il n'y est pas non plus énormément de suspense et de rebondissement sauf bien évidemment à la fin. La construction est plutôt bonne, mais il y a comme un « manque » de quelque chose par rapport au film qui est beaucoup plus palpitant et émouvant. Néanmoins, ce que j'aime dans ce roman c'est le réalisme et le côté véridique ; en effet en le lisant j'avais l'impression d'y être et en plus de ça je sais que certaines actions peuvent être concrète dans la vie de tout les jours.

Ce n'est peut-être pas une histoire originale, néanmoins c'est touchant et pour ce genre là, c'est fondamental. C'est profond et les moments qui m'ont marqués resteront longtemps dans ma tête. Cependant, il y a des passages qui ne comportent pas assez de sentiments pour que le livre dans sa totalité soit mémorable.

Nicholas Sparks a une plume admirable ; pour moi c'est l'un des meilleurs écrivains. C'est toujours fluide et très bien décrit, en dépit de la simplicité de son écriture qui est facile à lire, je pense que ses mots sont authentiques, c'est paradoxale certes, mais dans « le porte-bonheur » il y a de la sincérité et de l'espoir et c'est suffisant pour apprécié cette lecture.

Dans l'ensemble, malgré une légère amertume, c'est une belle oeuvre littéraire ; avec des personnages agréable et harmonieux, ayant des cicatrisent et leurs douleurs ainsi qu'une personnalité différente pour chacun d'entre eux.
Du mystère, surtout pour le dénouement. de l'émotion de temps en temps, mais pas assez de mon point de vue ; elle est pour ici dire : absorbée par la narration et les épreuves qu'ils traversent étant donné qu'il y a n'a beaucoup trop. C'est loin d'être un récit innovateur, c'est de la romance et c'est presque du déjà vue ; sauf que l'auteur a vraiment mis ses touches personnelles et c'est plaisant, surtout qu'il a une plume limpide et délicate. Ce roman a valu le détour mais ce n'est pas un coup de coeur.
Lien : http://lesfaceslitteraires.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Les_plaisirs_des_mots
  21 juillet 2021
J'ai déjà eu l'occasion de lire plusieurs romans de Nicholas Sparks, Les pages de notre amour est celui qui m'a le plus marqué (j'en parlerais peut-être plus tard, qui sait), mais j'avais également beaucoup aimé Un choix, et peut-être un peu moins À tout jamais, dont la lecture est vraiment ancienne. Bref, ce n'était pas mon premier roman de cet auteur, et sans grande surprise, je l'ai adoré !
C'est un processus assez particulier de lire un livre dont a déjà vu et apprécié le film, parce qu'on ne peut pas le découvrir de la même manière. En tout cas, moi, je suis forcément impactée par ce que j'ai déjà vu, ce qui constitue dans mon esprit un drôle de pont entre les deux oeuvres, en permanence. Déjà, j'imagine d'entrée les personnages du romans comme les acteurs que j'ai vu (après, avoir Zac Efron et Taylon Schilling à l'esprit, ce n'est pas désagréable) dans le film. Je trouve ça plutôt sympathique, parce que si ça laisse moins de place à mon imagination, au moins j'ai une image nette d'eux, du début à la fin. Après, ça ne m'empêche pas de découvrir l'histoire, de les modifier en cours de route, et d'apprécier les différences dans l'intrigue. C'est ce que j'apprécie beaucoup dans l'univers de Nicholas Sparks, les livres et les films sont toujours un peu différents, mais sans se dénaturer l'un l'autre.
Parlons plus précisément du roman à présent. le porte-bonheur nous propose une très belle histoire, entre romance et drame, pleine de délicatesse. Les personnages principaux sont vraiment attachants, et les personnages secondaires les accompagnent joliment (étonnamment dans le film, je préférais presque les personnages secondaires). C'est une rencontre unique, on peut parler de destin (qui est évoqué à plusieurs reprises, même si Logan ne veut pas y croire), mais j'ai surtout aimé la façon dont Logan et Beth s'apprivoisent et s'aident doucement à se reconstruire. Ils ont vécu des choses difficiles, mais ils ne s'affrontent pas et ne cherchent pas à se blesser, ils avancent doucement, pas à pas, comme dans une danse.
Le roman est construit à travers l'alternance de trois points de vue. Celui de Logan (lui-même alterné entre flashback et récit au présent), celui de Beth, et enfin celui de Keth, l'ex-mari de Beth (et un peu le méchant de l'histoire, pour faire simple). J'ai vraiment apprécié de pouvoir jongler de la perception d'un personnage à celle d'un autre, je pensais en ouvrant ce roman y rencontrer seulement l'histoire de Logan. Agréable surprise donc. J'ai été surprise aussi de détester Keith à ce point-là. Je ne sais pas si l'auteur a volontairement peint un portrait aussi horrible de cet homme, alors que dans le film il est beaucoup plus nuancé, ou si c'est juste moi. Après, j'imagine que ce genre de personne peut exister dans la vraie vie alors... pourquoi pas. Fatalement, à contrario, j'ai adoré les chapitres de Logan et Beth, que j'ai dévorés bien plus vite que je ne l'aurais imaginé.
Comme je l'ai brièvement expliqué ci-dessus, j'ai apprécié que le roman ait son identité propre vis à vis du film. L'histoire est grosso modo la même, mais il y a énormément de points de détails qui diffèrent et rendent l'histoire singulière, à sa manière, d'une bonne manière. J'ai adoré retrouver ce duo sincère (Beth et Logan), qui se découvre malgré les blessures et les secrets. Beth est plus douce et vulnérable et Logan plus mystérieux et renfermé, mais ils se sont bien trouvés je dirais. J'ai aussi beaucoup aimé la dimension familiale. Beth est une mère de famille, qui vit avec sa grand-mère qui plus est, c'est un joli tableau que ce petit monde qui s'accommode petit à petit, au fil des pages.
Que dire de plus sans en dire trop ? le porte-bonheur a été pour moi comme un cocon, où les événements prennent leur temps, où les secrets se dévoilent peu à peu, où les personnages se reconstruisent, parce qu'il y a toujours un après chaque drame. Je ne sais pas si je crois au destin, mais j'aime toujours autant cette thématique récurrente chez Nicholas Sparks : chacun fini par trouver sa place.

Attention je spoile :

Lien : https://www.lesplaisirsdesmo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Hamisoitil
  05 avril 2012
Une très belle histoire qui commence avec une simple photo retrouvée en Irak par un soldat.
Une photo qui sera par la suite son porte-bonheur et qui l'empêchera de mourir tout simplement au combat.
Mais un jour, il décide de retrouver cette personne figurant sur cette photo, une femme,
avec l'initial E écrit au dos.
De retour à la maison, ou au pays (Colorado), il part à sa recherche avec son chien.
Ils vont parcourir tous les deux comme deux vagabonds des kilomètres et des kilomètres à pied pour retrouver une femme, cette femme dont il ne connait pas.
Mais qui est elle ? Pourquoi il n'arrive pas à la sortir de sa tête. Que veux dire, E ?
Tant de questions qui vont le ramener en Caroline du Nord.
Une petite ville où tout le monde se connait. Alors, il va falloir parler, poser des questions, faire des recherches, ne pas se faire d'ennemis..... Jusqu'à sa rencontre.
E pour Elisabeth, ex-femme d'un policier qui se croit tout permis à cause de son uniforme et également maman d'un garçon âgé de 10ans.
Une jolie rencontre, une jolie histoire, qui mêle suspense, amour, possessivité, les animaux...
Ce livre est magnifique, et Nicholas Sparks captive le lecteur par sa magie de l'écriture.
Je vous invite vraiment à le lire.
Lien : http://leslecturesdehami-k.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Symphonie
  19 février 2013
Ma fille m'a offert ce roman et j'avoue avoir été séduite par la couverture, ce papillon bleu sur fond gris, magnifique! Quant à l'histoire, je n'ai pas été déçue, bien au contraire. le mystère plane du début à la fin, une très belle romance qui ne manque pas cachet. le pouvoir d'une photo trouvée par hasard qui va transformer le destin de plusieurs personnes. Je ne juge pas utile d'en disséquer les pages. On se doute bien qu'il s'agit d'une histoire d'amour, mais elles ne se ressemblent pas toutes. Il est bien connu que nous avons tous le droit à une seconde chance.
Et puis, de temps en temps n'est-il pas bon de se laisser aller à rêver de voir un papillon bleu se poser sur une épaule...
Commenter  J’apprécie          94
darkmoon
  24 février 2013
Et si une simple photo changeait votre vie ?
Un livre que l'on lit vite, pour vite savoir ce qu'il passe ! Nicholas Sparks, comme il en a l'habitude, alterne les points de vue... Aucune frustration, on sait bien ce qu'il se passe dans la tête de chacun. L'histoire se découle assez vite, même si l'on se demande de page en page où cela va nous mener puisque très vite Logan retrouve Beth, très vite il entre dans sa vie... Mais sans lui dire ce qui l'a mené à elle... Et tout est là... Est ce le destin ? est ce qu'il est là pour autre chose?
Encore une fois l'univers de Sparks est omniprésent... La Caroline du nord, la guerre, le charme des personnes agées, ici Nana, grand mère de Beth, est plus qu'attachante... des anecdotes partagées encore une fois, comme la fabrication d'un cerf-volant fait de pailles et d'un sac poubelle, une cabane dans les arbres... Cette fois Sparks nous parle d'un amour plus calme, plus posé, comme une évidence... Un peu frustrant pour ceux qui aiment la passion et les "grands moments". Mais cela reste un livre attachant, un livre reposant par sa simplicité et ses quelques petits clins d'oeils.
Donc un livre qui se lit assez vite, renvoyant aux petits "signes" de la vie qu'il nous faut suivre. Et malgré une fin un peu brutale et attendue, ce livre nous fait passer un bon moment. Peut-être un livre écrit comme un film, sans pousser loin la réflexion et les descriptions des personnages... Bon il faut dire que les précédents livres de Nickolas Sparks étaient si intenses que (forcément je dirais) ce dernier ne tient pas la comparaison... Comme si de nombreuses idées de départ, et des bonnes idées, n'avaient été finalement que survolées... Peut-être des pistes pour le prochain roman ?
En bref : Emotions, sentiments, un peu de suspens, tout y est pour passer un bon moment, même si le début est un peu lent et que le rythme est moins intense que dans les précédents romans de l'auteur...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
darkmoondarkmoon   26 février 2013
Parfois, une toute petite chose peut changer votre vie en un clin d'oeil quelque chose arrive par hasard quand vous vous y attendez le moins et vous prenez un cap que vous n'aviez jamais planifié vers un futur que vous n'auriez jamais imaginé. Où cela va-t-il vous menez, seul l'avenir nous le dira... Nous recherchons tous la lumière mais parfois pour trouver la lumière il faut se confronter à l'obscurité... En tout cas, c'est ce qu'il m'est arrivé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
HalowineHalowine   29 avril 2012
Parfois, les situations les plus banales pouvaient devenir extraordinaires à condition de les vivre avec les bonnes personnes.
Commenter  J’apprécie          920
HalowineHalowine   29 avril 2012
-Je ne bougerais pas celle-là non plus. Je te préviens, c'est tout.
-Qu'estce-que je devrais faire, alors ?
-Ce que tu veux.
-Sauf déplacer le fou et la tour ?
-Et aussi ton autre fou. Comme je te connais, c'est le coup que tu vas tenter ensuite, puisque t'essayes de placer ton roi. Mais ça marchera pas non plus, car je veux sacrifier le fou pour sauver le mien, et déplacer ma reine et, une fois que j'aurai roquer pour protéger mon roi, je déplacerai mon cavalier là. Deux coups plus tard, tu seras échec et mat.
-Est-ce que j'ai une chance de m'en tirer dans cette partie ?
-Non.
-Il me reste combien de coups ?
-Entre trois et sept.
-Alors autant en attaquer une autre.
-Peut-être...
-T'aurais pu me le dire plus tôt.
-T'avais l'air tellement pris par le jeu. Je voulais pas te déranger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
HalowineHalowine   29 avril 2012
-Fais gaffe, bébé, sinon tu risques de finir la nuit tout seul.
-Bébé ?
-C'est un petit mot doux. Je l'emploie avec tous les mecs qui sortent avec moi.
-Tous ?
-Ouais. Les étrangers aussi. Comme ceux qui me laissent leur place dans le bus. Ca peut m'arriver de leur dire : "Merci, bébé."
-J'imagine que ça fait de moi quelqu'un de privilégié.
-Et comment !
Commenter  J’apprécie          70
lespassionsdemelinelespassionsdemeline   19 septembre 2016
Un jour, vers la fin du parcours, tandis qu'il commençait alors tente à distance, il se mit à ralentir. Le soleil commençait alors à poindre à l'horizon et à répandre sa lumière dorée sur le paysage aride. Tandis qu'il reprenait sa respiration, les mains sur les hanches, il repéra soudain du coin de l'oeil l'éclat un peu terni d'une photographie à moitié enterré dans le sable.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Nicholas Sparks (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicholas Sparks
Chemins croisés (The Longest Ride, 2015), film américain réalisé par George Tillman Jr., scénario : Craig Bolotin, d’après l’œuvre de Nicholas Sparks. Bande annonce.
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura


Lecteurs (768) Voir plus




Quiz Voir plus

Chemins croisés de Nicholas Sparks

Comment s'appelle le vieil homme dans l'histoire ?

David
Luke
Ira
Frank

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Chemins croisés de Nicholas SparksCréer un quiz sur ce livre