AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266235966
Éditeur : Pocket (02/10/2014)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 86 notes)
Résumé :
Et ils vivront heureux, jusqu'à ce que la mort les sépare. Ce qui, loin de s'étirer sur des années, devrait prendre entre quinze et vingt minutes, si on s'en tient aux événements récents. Un serial killer semble en effet avoir une dent contre le mariage, et s'amuse à tuer les époux fraîchement célébrés, avec tout le rituel propre à ce genre de malades. Lynch, flic austère, Barn, second couteau et Nicki, profiler habitée, mènent l'enquête. Nos voeux de bonheur les ac... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  14 mai 2014
A Pandore, un couple tout juste marié pensait bien profiter de sa nuit de noces. Malheureusement, c'était sans compter sur un tueur un peu fou qui a jeté son dévolu sur lui. Il a sauvagement arraché les bras de la jeune femme puis l'a faite exploser avec une grenade, tout ça sous le regard de son mari. Encore toute secouée, c'est la belle-mère qui les a découverts. Prévenus par un voisin, les inspecteurs Lynch et Barn sont aussitôt arrivés sur les lieux et n'ont pu constater que l'étendue des dégâts. Quant à Nicki, la profileuse, elle essaie de mettre à profit son intuition et ses visions. Mais, les indices sont très minces, l'autopsie ne peut rien révéler, le couple semblait sans histoire. Pourtant, cela chiffonne la police qui pense aussitôt à une sorte de crime rituel du fait qu'il ait coupé les bras sous le regard d'un spectateur. Quant au chat du jeune couple, il reste introuvable et bonne âme, Barn voudrait bien le récupérer pour le ramener à la belle-mère qui est enfermée dans un hôpital psychiatrique. Après une découverte pareille, l'inspecteur Lynch, lui, compte bien aller se faire cajoler par sa pute attitrée, Coco. Malheureusement, le répit sera de courte durée puisqu'un second meurtre vient d'être commis. Et, comble de malheur, le mode opératoire est le même! Un serial-killer sévirait-il dans cette ville tranquille qu'est Pandore?
Comme d'habitude, Nadine Monfils ne se prend pas au sérieux et nous flanque à nouveau sous le nez la profileuse Nicki et les inspecteurs Lynch et Barn, déjà croisés dans "Coco givrée" ou "Téquila frappée" Tandis que l'un est accro à Coco, la pute qui, elle, s'est entichée de Taxi Driver (parce qu'il est chauffeur de taxi et ressemble à de Niro, ce qui, ma foi, est assez logique!), l'autre pratique toujours le même humour plutôt noir et décalé. Quant à Nicki, elle ne peut sortir sans son petit éléphant en peluche, prénommé Babylone Dream. Un sacré trio hors-norme mais ô combien sympathique! Evidemment, en plus de leur vie professionnelle mise à mal avec ces meurtres atroces et insensés, leur vie privée n'est pas non plus de tout repos. Les personnages secondaires font leur entrée petitement. Au lecteur de tisser les liens entre eux et de comprendre ce qui les attache à l'enquête. L'auteur nous emmène avec elle dans son petit monde complètement loufoque et décapant, le dépaysement est garanti. de son écriture juste et sarcastique, pimentant ici et là avec quelques pointes d'humour grinçant, elle nous livre un roman déjanté aux personnages assez barges.
Babylone dream... à serrer contre soi...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
greg320i
  17 septembre 2015
A la question " est-ce qu'un chat sur une couverture de livre vous pousse à l'achat ? " Une paire vous répondrons sans doute: Non .
Mais à la même interrogation avec un matou noir accessoirement 'mimi-cra-cra aux grands yeux de fou-pas gnan-gnan pour trois sous' ils vous répondrons dans la majorité -disons Nonante-neuf pour cent- ( belgitude attitude oblige au vocal) :
- Oui, je suis conquis(e)

Il faut dire qu'il est bien difficile de rester stoïque ou de marbre envers cet animal caché derrière un beau gâteau surmonté d'une bombe en guise de feu d'artifice. de tout cela, ajouté d'un titre qui laisse rêveur, voilà de quoi vous promettre bien des surprises n'est ce pas ?
Vous ferez alors je pense ce sacrifice d'aChat. ( Où est la S.P.A !? )
Et je dois l'avouer moi même ,oui je l'est fait. Ni une ni deux pour me retrouver avec ce félin malicieux en guise de tête de turc pour l'officine de première dans mes bras ravis.
Enfin,,dans mes mains plutôt, voir,,( c'est le cas de le dire) sous mes yeux.
Le bouquin, au petit format Pocket que l'on glisse sous nos appendices gourmandes à la demande , me poussa alors à la dérive.
le long fleuve qui ne manqua pas de remous , je dois l'avouer, valu le coup.
Et pourquoi pas après tout ?
Plein d'humour à ras-bord , surmonté de crime en guise de chantilly , description horrifique pour le kirch de la cerise , le gâteau présente bien. .
le chat lui-même fait son apparition en fil rouge de lecture.
Bien sûr, tout n'est pas rose bonbon : les personnages super lisses sont légion, et les faux démarrage de suspense contagion ( le frère de l'asile notamment )
Si la fin tranche méchamment dans le court et le vite fait, il conviendra de rappeler que le but premier du sujet reste évidemment le divertissement pur et dur.
Si j'y est pris plaisir ? Affirmatif .
Si j'y est crû ? Pas de souci ,tout est réglé comme un vrai policier.
Si je recommande ce Babylone dream ? Comme une barbe-à-papa : Faites-vous la joie d'une petite fête le temps d'une après midi festive aux envies suggestive de sourire, rire et tranquillité bourré de tueur malade à souhait.
Après tout.. il en faut parfois peu pour être heureux .

Babylone dream : L'adopter, c'est l'essayer . Et se laisser se surprendre à la légèreté , c'est déjà s'envoler .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262
emi13
  12 janvier 2015
Nadine Monfils, nous emmène dans une histoire de serial killer à vous glacer le sang .Malgré que c'est un livre on se pose des questions, ce pourrait-il qu'il y aie des personnes détraquées à ce point-là !!!!!!!!!! . Enquête menée par Lynch le chef de Barn le second, et de Nicki la profileuse .Ils vont en voir des atrocités. Cette personne qui en veut aux couples de jeunes mariés qui pendant leur lune de miel les mutilent, pour le mari il leur colle les paupières pour qu'ils puissent voir les horreurs qu'il fait endurer à leur femme, pour elle c'est le carnage il leur coupe les bras et pour finir il leur introduit une grenade dans le vagin pour que leur corps finisse en mille morceaux .Brrrrrrrrrrr ça fait froid dans le dos .Très bon policier .
Commenter  J’apprécie          142
Syl
  16 octobre 2015
Une mariée démembrée, ou plutôt explosée, et son jeune mari, attaché, poignardé, spectateur de cette mise en scène. La profileuse Nicki Sliver appelée sur les lieux du crime par l'inspecteur Lynch, annonce que le meurtrier recommencera.
Comment peut-on rentrer chez soi après avoir vu ce carnage ? Chacun s'en retourne en essayant "d'évacuer" l'horreur comme il peut.
Court-circuité dans ses envies par une existence solitaire, Lynch donne rendez-vous à Coco, une prostituée avec qui il assouvit ses fantasmes. Barn, son adjoint, souhaiterait trouver un peu de réconfort auprès de sa femme, mais l'usure de leur couple ne l'aide en rien. Quant à Nicki Sliver, elle est de plus en plus envahie de terreurs nocturnes. Ces cauchemars retracent les scènes de crime comme le ferait un scanner ; chaque détail apparaît dans le rêve. Seul un doudou, un petit éléphant en feutrine rouge qu'elle appelle Babylone, semble veiller sur elle. Symbole d'un passé heureux, souvenir de son père, il est son amulette porte-chance.
Ailleurs, Lorena, la mère de la jeune femme morte, est hospitalisée en psychiatrie. La vision de sa fille ne pourra pas la ramener à la "normalité". Seul témoin direct de l'après drame, elle réclame dans un leitmotiv "le chat".
Que raconte ce double assassinat et qu'elle en est la genèse ? La folie meurtrière n'a laissé aucun indice et il est à prévoir que cette théâtralité macabre ainsi agencée est prémices d'une terrifiante série.
Machiavélique, le tueur va manipuler ce microcosme et assouvir une vengeance démente.
Nuit de noces ; Morgane et John se précipitent dans leur chambre, amoureux, heureux. Des rires, des caresses et... une coupure d'électricité. John doit laisser sa tendre épousée pour descendre à la cave et voir ce qui se passe... Il ne remontera plus. Elle, elle succombera après avoir subi le pire.
Ce thriller est le troisième d'une série où nous retrouvons l'inspecteur Lynch, son adjoint Barn et la profileuse Nicki. de ne pas avoir lu les tomes précédents ne m'a pas perturbé... mais afin de comprendre leurs marasmes personnels, je ne manquerai pas de le faire...
"Babylone dream" est une affaire sanglante, particulièrement abjecte dans les actes meurtriers et je vous avoue que j'ai sauté quelques scènes insoutenables. L'assassin se joue de tous les personnages et devient marionnettiste. Bien renseigné sur l'équipe qui mène l'enquête, il s'immisce dans leur vie privée et oriente leurs pas. L'intrigue est bien construite, angoissante, et le psychopathe dont nous devinons assez rapidement l'identité, mais pas le mobile, est affreux-affreux-affreux... de quoi nous tourmenter un soir de lecture !
Quelques traits d'humour, noir de préférence, font grimacer, genre sourire crispé, et parfois l'écriture est émouvante, genre coeur pincé ; la palette des sentiments n'est pas qu'effrois.
Je vous recommande ce thriller "efficace", fou, redoutable, très bien écrit. Avec ce roman, l'auteur a obtenu le prix Polar de Cognac.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
InMyBookWorld
  24 février 2015
Je ne connaissais pas l'auteure, mais j'avais lu à plusieurs reprises combien son style est détonnant et percutant. Je remercie Louve du forum Mort-Sûre et les éditions Pocket pour ce nouveau partenariat qui me permet de découvrir une auteure que j'ai bien l'intention de suivre !
Pour être percutant, c'est percutant.
Très rapidement, on entre dans le vif du sujet. L'auteure ne se perd pas en descriptions et explications interminables, elle va à l'essentiel, et en fin de compte, c'est ce qui rend cette histoire encore plus effrayante. Nadine Monfils nous livre les meurtres comme ça, sans fioritures autour, crus et sanglants, tels qu'ils sont, et on se les prend dans la tronche.
J'ai lu pas mal de thriller, de policiers, de livres zombies, j'ai l'habitude de l'horreur dans mes lectures, et pourtant, ici, j'ai été touchée plus que d'habitude, à avoir l'estomac un peu malmené.
L'univers de Nadine Monfils est étonnant. Nous voilà dans une petite ville imaginaire, Pandore, avec des us et des coutumes particuliers, voire parfois folkloriques. Et c'est dans cette petite ville à l'apparence tranquille, qu'un tueur en série va sévir.
Un tueur qui semble vouer une haine féroce aux jeunes mariés, les tuant avec un rituel bien précis, et là, la couverture du livre prend tout son sens, statue sans bras, bombe... je vous laisse méditer...
Les chapitres sont courts et alternent les points de vue entre plusieurs personnages. Ainsi, nous suivons les deux policiers chargés de l'enquête, une médium qui travaille avec eux, une prostituée... Ce qui fait qu'on est un peu aux premières loges, et qu'on a rapidement des cartes en main, sans pour autant avoir tout compris. On fait quelques rapprochements, on en déduit des choses, et on regarde, totalement impuissant, nos deux policiers pédaler dans la mélasse, incapables de se sortir de ce bourbier. Là aussi l'auteure se montre intelligente, car elle nous distille de temps en temps des petits indices, juste de quoi nous faire croire qu'on a compris, nous faire croire qu'on est plus intelligent que les personnages.
Ce qui est clair, c'est que ces deux policiers ne sont pas de grosses lumières, de ceux qu'on peut voir dans les séries tv policières et qui résolvent rapidement les énigmes et sauvent les jeunes femmes en détresse. Et quand en plus le dialogue entre eux est difficile, on se dit qu'ils ne vont jamais y arriver.
Et l'histoire avance, sans qu'on puisse la lâcher d'ailleurs (j'ai failli le lire en 1 fois) et on réalise que Nadine Monfils ne va rien nous épargner jusqu'à la fin.
Heureusement, l'humour est présent du début à la fin, avec des répliques et des dialogues incroyables de justesse et de drôlerie. de quoi faire passer la pilule plus facilement, surtout quand on a compris que l'auteure nous réserve une chute à la hauteur de tout ce qu'on vient de lire.
Que ce soit dans l'humour ou dans les meurtres, l'auteure est directe, avec un style percutant et efficace. Elle vient nous chercher directement, elle ne se fatigue pas à essayer de nous amadouer, de nous séduire, elle nous expose tout comme ça, et c'est ce qui fait que ça marche du tonnerre.
Les personnages sont travaillés, on le sent, et là aussi, l'auteure nous livre l'essentiel, juste ce qu'on a besoin de savoir pour les comprendre et les aimer, ou pas.
Si j'avais compris certains points de l'intrigue, en revanche, je dois vous dire que la chute, je ne l'avais absolument pas vu venir. D'ailleurs, même une fois mise devant le fait accompli, il m'a fallu un temps pour comprendre et là, je n'en revenais pas de m'être fait avoir comme ça ^^
En bref, un style direct, incisif et percutant, sans concessions, une intrigue déroutante et bien menée du début à la fin, le tout saupoudré d'humour noir décalé tout aussi percutant, on obtient un petit bijou de roman policier qu'il vous faut absolument découvrir !
Lien : http://www.inmybookworld.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   22 mai 2014
Quand il avait envie d'une fille, il allait voir les putes. Pas de chichis, tout était clair. Comme dans toute bonne affaire, il y avait deux gagnants. Contrairement aux histoires d'amour, où il y en a toujours un -sinon les deux- qui en ressort blessé ou exsangue.
Commenter  J’apprécie          250
marina53marina53   14 mai 2014
Coco s'étendit sur lui et se lança dans un savant massage, de ce qui – souvent – sert de cerveau à l'homme...
Commenter  J’apprécie          302
emi13emi13   10 janvier 2015
Quand je suis descendue , tu avais disparu .Avec mes photos . Celles que tu avais prises de moi quand j'étais enceinte et que enfermée dans le coffret en laque , sue le meuble .
t'es dingue ?
Pourquoi je ferais ça ?
Je ne sais pas .
Mais tu as changé depuis quelque temps...........
Commenter  J’apprécie          100
emi13emi13   08 janvier 2015
L'histoire d'un pauvre gamin qui avait perdu ses parents et devait se débrouiller tout seul .Alors qu'il se noyait dans l'eau glacée .Il avait été sauvé par un ours .
Commenter  J’apprécie          120
emi13emi13   08 janvier 2015
Déjà on sait que le tueur n'est pas un cul-de-jatte , avança Barn en riant , histoire de détendre un peu l'atmosphère .Mais sa plaisanterie tomba à plat . L'atrocité de la scène donnait envie de vomir .
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Nadine Monfils (68) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nadine Monfils
Le libraire Gérard Collard vous propose sa sélection de livres de la semaine :
Le rêve d'un fou de Nadine Monfils aux éditions Fleuve https://www.lagriffenoire.com/1016562-divers-litterature-le-reve-d-un-fou.html
Enfermé.e de Jacques Saussey aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1018788&id_rubrique=1
Louise de Vilmorin de Geneviève Haroche-Bouzinac aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/1018935-divers-litterature-louise-de-vilmorin---une-vie-de-boheme.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoi... (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lan...
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coup... https://www.lagriffenoire.com/
#soutenezpartagezcommentezlgn
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables. @Gérard Collard? @Jean-Edgar Casel?
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ice cream et châtiments

Le héros s'appelle Elvis Cadillac, un sosie du King Elvis, son nom de scène est :

The King of Béthune
Le king de Liège
The King from Charleroi
The Manneken King

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Ice cream et châtiments de Nadine MonfilsCréer un quiz sur ce livre