AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782253026679
253 pages
Le Livre de Poche (01/02/1981)
4.1/5   25 notes
Résumé :
Le temps d'un été, Pierre Forgues, professeur de lettres bientôt quadragénaire, et Daniel Carbon, dit Duck, vingt-deux ans, vont vivre une histoire d'amour fulgurante. Pourquoi ce garçon-là éclipse-t-il soudain tous les autres? Hasard d'une rencontre attendue, alchimie des corps. Un vide au coeur à combler, et soudain quelqu'un s'impose, s'installe. C'est comme ça. Les choses s'enchaînent d'elles-mêmes et se dissocient pareillement. Une fois l'aventure terminée, il ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Jmolo
  02 août 2021
J'ai lu "Le temps voulu" il y a bien longtemps, à la suite d'une prestation d'Yves Navarre dans l'émission de Bernard Pivot, "Apostrophe".
La lecture de cette histoire, somme toute banale, m'a bouleversé, éveillant en moi une sensibilité que je m'efforçais de dissimuler depuis des années.
Dès lors, j'ai décidé qu'Yves serait mon grand frère, et que j'allais lire tous ses livres.
Aujourd'hui encore, alors que je me suis débarrassé de la plupart de mes livres papier, accumulés depuis des années, je n'ai pu me résoudre à me séparer de ceux de Yves Navarre, dont la disparition a laissé un énorme vide dans ma vie littéraire...
Commenter  J’apprécie          32
johnny2770
  03 juillet 2015
Le temps d'un été, Pierre Forgues, professeur de lettres bientôt quadragénaire, et Daniel Carbon, dit Duck, vingt-deux ans, vont vivre une histoire d'amour fulgurante.
Histoire plaisante mais rien à voir le marquant roman le petit galopin de nos corps
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
janessanejanessane   06 juillet 2014
Une lettre, on la replie, comme une serviette après le repas, on la remet dans l'enveloppe, comme dans une pochette, on la range, on se dit "tout cela n'a aucune importance", ou bien "demain, elle ne me brûlera plus les doigts", ou encore "déchire-la". Mais on la garde. On y tient. On est toujours le chercheur d'or de quelqu'un. Les mots miroitent ou pèsent lourds au creux de la main. On tient la lettre, on la relit. Les mots magiques, agissent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
janessanejanessane   06 juillet 2014
Une rencontre ne s'explique pas. Elle se narre. On ne peut pas dire qu'elle s'est déroulée. Elle se déroule. Tout la ponctue, et la phrase, en fait, ne s'achève jamais. Point final ou point d'orgue, il n'y a de rencontre que dans le début. Tout débute, tout le temps.
Commenter  J’apprécie          20
janessanejanessane   06 juillet 2014
On se dit que tout arrive trop tard. Et puis, en réfléchissant, quand tout se réduit à l'état d'une image, on comprend que tout arrive toujours trop tôt.
Commenter  J’apprécie          20
helene21helene21   16 octobre 2013
Les regards parfois interdisent les mots
Commenter  J’apprécie          60
janessanejanessane   06 juillet 2014
On se crée vite des habitudes ridicules quand on se défend d'attendre ou d'aimer quelqu'un.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Yves Navarre (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Navarre
Radioscopie.
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Yves au Chat

ll est né en :

1930
1940
1950
1960

15 questions
17 lecteurs ont répondu
Thème : Yves NavarreCréer un quiz sur ce livre