AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2228910198
Éditeur : Payot et Rivages (08/01/2014)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 18 notes)
Résumé :
« Je sens mon cœur battre, mes poumons respirer, mon corps vivre, et pourtant je ne sens pas que j’existe », dit une jeune femme victime d’un abus sexuel. « J’ai l’impression d’être transparente », dit une autre. « Je ne me sentais plus exister », explique un homme pour justifier d’avoir brutalement décidé de quitter femme et enfants. Un grand nombre de personnes expriment leur souffrance en disant que leur sentiment d’exister a été anéanti ou, du moins, fortement a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Dynamites
  03 novembre 2019
Une lecture assurément intéressante. Les références, exemples et citations employés sont personnelles et bien agencés, ce qui permet de passer d'un sujet à l'autre avec fluidité.
Si l'on peut déplorer la platitude de certains développements, j'ai trouvé l'ensemble instructif, cohérent et convaincant.
La partie sur le sublime et le désespoir m'a particulièrement marquée, tant elle m'a semblé claire et éloquente.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MayokaMayoka   23 mars 2019
Une façon de se donner le sentiment d'exister ou de le réparer est de laisser des traces. Si ce n'est produire une oeuvre d'art, cela peut-être faire un enfant, construire une maison, planter un arbre, laisser une fortune... C'est ce qui explique la prolifération extraordinaire de livres, de mémoires, de blogs, de productions de toutes sortes qui ont comme fonction de nous faire exister dans le regard des autres,de nous donner une place sociale reconnue. Tout création est séparation. Le problème est donc la séparation. Une fois que l'oeuvre est produite, quel qu’elle soit, enfin, livre, tableau, elle ne nous appartiens plus, elle mène une vie autonome...
Tel est le drame du créateur : sa création ne le soulage que temporairement, car elle ne lui est pas destinée. Une fois produite, il n'y a plus qu'à recommencer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MayokaMayoka   23 mars 2019
De plus, l'art n'est-il pas essentiellement un art de la séparation ? L'art, c'est ce qui fait signe, et le signe signifie la séparation. Le premier trait sur une toile, la première touche de couleur, la première lettre sur le papier sont des séparations. Que représente créer pour un artiste, sinon séparer, c'est-à-dire tenter l'impossible : représenter la séparation, autrement dit l'irréversible, l'irréparable, l'irrémédiable. Mais toute création échappe à son créateur, s'en sépare, car elle nous est offerte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MayokaMayoka   23 mars 2019
La vie nous est donnée. Elle demande que nous l'entretenions. Le corps à ses exigences. Nous devons manger, boire, surveiller notre santé. L'existence est autre chose. Ce que j'entends par sentiment d'exister consiste à être en accord avec la façon dont se déroule notre vie. Ce sentiment est d'intensité variable. Parfois, nous existons pleinement dans notre vie, dans notre couple, dans notre profession, nous sommes en accord avec nous-même et avec notre entourage, proches du bonheur. Parfois, nous existons beaucoup moins. Et si cet état se prolonge, il arrive alors que nous éprouvions un sentiment de désespérance qu'il est aujourd'hui convenu d'appeler - en reprenant une métaphore météorologique chère aux laboratoires pharmaceutiques - une "dépression."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MayokaMayoka   23 mars 2019
Ce n'est pas le but qui confère l'existence, c'est le fait de se sentir exister qui permet d'imaginer que l'existence a un but.
Commenter  J’apprécie          00
MayokaMayoka   23 mars 2019
Lorsqu'on touche au désespoir, on n'est pas loin du sublime, qui en est le double caché.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de Robert Neuburger (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Neuburger
Robert Neuburger - le couple, le désirable et le périlleux .Robert Neuburger vous présente son ouvrage "Le couple, le désirable et le périlleux" aux éditions Payot. Illustrations Tom Tirabosco. http://www.mollat.com/livres/neuburger-robert-couple-desirable-perilleux-9782228910163.html Notes de Musique : "Calling" by Anitek. Free Music Archive.
autres livres classés : espoirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
303 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre