AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782081278714
234 pages
Flammarion (07/03/2012)
3.6/5   10 notes
Résumé :
« Warhol, je suis son amant.

Évidemment, tout le monde me prend pour un gigolo. Ça m'amuse. Si l'on savait…
Oui : j'avais une vie avant de connaître ce cher Andy. Étudiant à l'école du Louvre et voleur amateur, formé ensuite, plus sérieusement, par un collectionneur du quai Voltaire, marchand de faux qu'il savait admirablement rendre vrais, trafiquant d'armes proche des renseignements généraux que j'appelais Monsieur X, je suis devenu un excell... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Sando
  28 mars 2012
Du quai Voltaire à New-York, en passant par Tokyo, Michel Nuridsany nous conte l'ascension sociale et artistique de Jean Delacroix, jeune étudiant en art dans les années 60. Son culot et son charisme lui vaudront la protection de personnes influentes dans le milieu, notamment celle de Monsieur X qui deviendra son pygmalion et le formera au savoir vivre du beau monde, indispensable pour quiconque veut s'y faire une place. Riche de son apprentissage, le jeune homme deviendra un habile trafiquant d'art, spécialisé dans la revente de faux en Asie. Il approvisionnera allègrement les musées et les riches particuliers de Tokyo, se bâtissant rapidement une fortune colossale. Mais sa rencontre avec Andy Warhol va bouleverser le fil de son existence. Très vite, une relation de confiance se noue entre les deux hommes. Warhol étouffe dans son monde étriqué où le moindre de ses gestes est observé, calculé, rapporté. Las de la grande supercherie qu'est devenue sa vie, il propose à Jean de prendre sa place et de continuer à incarner le mythe qu'il a créé…
Michel Nurisdany nous livre ici un roman farfelu mais ô combien passionnant sur le personnage d'Andy Warhol. Il dresse le portrait d'un homme angoissé, misanthrope et peu attachant, mais qui en parallèle fait preuve d'un véritable génie lorsqu'il s'agit de contrôler son image et sa création. La question du faux est au centre même du roman puisque l'auteur joue habilement avec les faux-semblants, l'usage de faux jusqu'à tomber dans l'usurpation d'identité. C'est un roman trépidant sur le monde de l'art et sur sa valeur, parfois toute relative. Il nous montre les failles d'un milieu très lucratif et encore peu contrôlé dans les années 60. Mais c'est aussi un roman troublant, avec lequel on ne peut s'empêcher de se demander quand la réalité rejoint la fiction, si jamais elle la rejoint… Une bonne découverte donc que ce récit avec une véritable plongée dans l'univers de Warhol !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Desmotscritiques
  30 septembre 2014
Imaginez qu'Andy Warhol n'ait jamais existé. Imaginez que le mythe, la marque, l'entreprise Andy Warhol aient bel et bien vécu mais que son fondateur soit une illusion. L'individu reste un mystère. Vous êtes dans le vrai, Andy Warhol n'a sans doute jamais existé.
Le livre de Michel Nuridsany Andy Andy en dit bien plus qu'il n'y paraît. Sous couvert de faux semblants et de vraie parade, l'auteur nous interroge. Qu'est-ce qui fonde notre identité ? Est-ce notre lien au passé, nos origines, nos choix présents, notre physique qui nous trahit ? Prenez le cas Warhol et tous ces fondements sont balayés. Car, en vérité, personne ne connaît l'identité du plus célèbre artiste du XXe siècle. Derrière ses perruques et ses phrases cultes, que pensait-il vraiment ? de quoi avait-il peur ? Pour qui souffrait-il ? Quels étaient, sincèrement, son caractère et son opinion ? Alors quand Jean Delacroix, le narrateur, marchant d'art et faussaire de la Haute, rencontre le maître de la Factory et accepte de prendre sa place et sa vie, à quoi doit-il s'attendre ?
Sans même s'en apercevoir, cette fiction nous donne du fil à retordre. C'est un livre en apparence léger, d'une autodérision à mourir de rire, d'une fraîcheur plus que plaisante.
Un méli-mélo très bien ficelé, rythmé par des coups de théâtre et une très bonne retranscription de l'époque. Un livre qu'on adore et qu'on dévore, qu'on lit pour se faire plaisir, qu'on se prête entre amis.
Derrière ses qualités, le livre cache de nombreuses interrogations. Pourquoi les artistes mettent-ils en scène leur vie comme leurs oeuvres ? Qu'est-ce qui, au fond, nous fascine le plus chez eux ? Bien loin des pièges de l'autobiographie, Michel Nuridsany nous livre un portrait de star entre (fausse) candeur et cynisme. L'auteur nous transporte dans un jeu de miroir déformant où le monde du faux est plus vrai que nature. Un monde où l'art du comportement en société nous oblige à nous réinventer constamment. Un univers qui bascule entre le besoin d'anonymat et le rêve de célébrité. Un monde de fascination où la devise est d'accumuler un peu de vide et beaucoup de mystère.

Lien : http://desmotscritiques.tumb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
henrimesquida
  17 août 2016
Je viens de terminer le dernier roman de Michel Nuridsany, Andy Andy, à regret tant ce roman m'a amusé, instruit, interpellé.
Pourtant je me rappelle, malgré avoir été désigné comme le « coup de coeur » de ma librairie préférée, avoir eu à l'esprit d'éviter à tout prix ce énième livre sur Warhol, même romancé. Sentiment renforcé par le bandeau entourant le livre et reprenant une phrase du livre « Warhol, je suis son amant ».
À ce moment précis, mes craintes se sont renforcées, craignant des détails croustillants sur la vie sexuelle du pape du Pop Art et autres digressions.
Et puis …. après avoir lu le résumé au dos du livre, un détail m'amusa : Andy Warhol fatigué de son rôle d'artiste superstar et de la vie qui en découlait, demande à son « amant », riche marchand et faussaire, de devenir non pas son nouveau sosie mais de prendre sa place, de continuer son oeuvre, de devenir Andy Warhol !
Au fil des pages, ce roman s'est révélé être bien plus qu'une simple fantaisie littéraire. À travers ce livre, ou le vrai et l'invraisemblable se côtoient en permanence, Michel Nuridsany nous propose une réflexion sur le monde de l'art et ses petits arrangements et nous incite également à méditer, voir à reconsidérer notre conception de l'authentique.
À noter que l'auteur a écrit de nombreuses biographies (Dali, Warhol, le Caravage) ainsi que de nombreux ouvrages sur l'art classique et contemporain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
no
  02 avril 2013
Dans la fausse biographie d'Andy Warhol qu'a pondu le vrai biographe Michel Nuridsany, tout est vraisemblable. Alors que tout dans l'art de Warhol semble faux, il est étrangement paradoxal de toucher la vérité par le biais de la pure fabulation. le roman Andy Andy est de ceux dont je ne voudrais jamais terminer la lecture. J'ai pris le plus de temps possible pour lire. le genre de roman que je quitte à regret, sachant fort bien que jamais plus la magie n'opérera de la même façon. Mais vous ne l'avez pas encore lu, chanceux!
Imaginons un marchand d'art, jeune, beau et riche ayant inévitablement un succès effroyable. Il rencontre le roi de la pop, le vrai roi, Andy Warhol. Celui-ci lui offre à brûle-pourpoint de prendre son rôle, sa place. Il en a marre de tout ce clinquant, il choisit ce jeune homme, qui est vaguement son amant, pour lui succéder. On l'aura dit, le protagoniste est déjà riche à craquer, il a déjà connu le succès et n'a pas 30 ans, il n'a donc rien à perdre. Voilà pour l'intrigue. Mais par-dessus tout, voilà surtout une importante réflexion sur l'art de Warhol, sur sa pertinence et surtout sur ce qu'il laisse en héritage.
article complet : http://montrealistement.blogspot.ca/2013/04/la-veritable-fascination-du-faux.html
Lien : http://montrealistement.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
LeSoir   02 avril 2012
Sans conteste, ce roman est une biographie d'un degré inavouable.
Lire la critique sur le site : LeSoir

Video de Michel Nuridsany (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Nuridsany
Table ronde autour de l'exposition Françoise Pétrovitch Rythmée par des vidéos et des projections d'images sur son travail d'artiste, cette table ronde éclaire le parcours de Françoise Pétrovitch, figure incontournable de la scène artistique contemporaine dont l'oeuvre singulière se déploie sur de nombreux médiums : le dessin et la peinture, l'estampe et le livre, la sculpture, la céramique et l'installation vidéo. En présence de Françoise Pétrovitch, Michel Nuridsany, écrivain et critique d'art, et Cécile Pocheau-Lesteven, conservatrice chargée des collections d'estampes contemporaines à la BnF et commissaire de l'exposition. Table ronde enregistrée le 8 novembre 2022 à la BnF I François-Mitterrand.
En savoir plus sur l'exposition «Françoise Pétrovitch. Derrière les paupières» : https://www.bnf.fr/fr/agenda/francoise-petrovitch-derriere-les-paupieres
+ Lire la suite
autres livres classés : supercherieVoir plus