AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081477769
Éditeur : Pere Castor (06/03/2019)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 12 notes)
Résumé :
« Je vous présente une nouvelle élève, annonça le prof, elle s’appelle Haya. Elle vient de Syrie… »

C’est drôle, songea Gabriel, il y a des gens qui attirent l’attention sans qu’on sache pourquoi… Cette fille, il ne la connaissait pas, mais elle l’intriguait à cause de ses yeux graves et la manière dont elle relevait fièrement le menton comme un défi…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Bazart
  11 mai 2019
Haya a du fuir la guerre pour vivre dans un petit village breton. Les élèves du collège où elle arrive découvrent qu'Haya vient de Syrie, pays dévasté par les bombardements.
Gabriel, jeune collégien va tenter de l'accueillir du mieux possible contrairement à d'autres camarades, un peu trop racistes et surtout très ignorants et les ennuis ne tardent pas à survenir.
Cassandra O'Donnell est une auteure Lilloise, vivant en Normandie. Écrivant aussi bien pour les adultes que pour les jeunes adolescents, elle publie la série à succès Malenfer en 2014 aux éditions Flammarion.
Ici, dans ce qui est son premier roman réaliste, elle nous offre un roman très actuel, beau message d'ouverture sur les migrants et le racisme, un joli roman qui aborde des sujets profonds et complexes comme l'intégration, l'exil, l'amitié, la tolérance.
Un livre remplit de bienveillance et de tolérance sur un sujet particulièrement percutant sur la question universelle de la différence et la tolérance.

Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          260
orbe
  21 mars 2019
Quand Hanya qui vient de Syrie entre dans sa classe, Gabriel est tout de suite en empathie avec elle.
Contre le rejet et les moqueries de certains de ses camarades le jeune garçon répond par la bienveillance et la solidarité.
Il est comme attiré par son silence et sa dignité. Ils vont apprendre à se connaître et devenir amis et découvrir la famille de chacun.
Mais un jour, la grand-mère de Gabriel tombe malade...
Un roman bien écrit et percutant car il ne se perd pas dans la romance pour montrer que l'on peut facilement partager la détresse des gens qui ont du tout quitter, les écouter et même les aider.
L'autrice, qui en plus écrit bien et avec clarté, évoque aussi la fréquence des phénomènes migratoires dans l'histoire et leur richesse pour le pays d'accueil.
Elle renforce son propos en nous rappelant que nous sommes nombreux à avoir des parents, des grands-parents ou arrière grands-parents d'origine étrangère et que c'est aussi cela la force d'un pays, de savoir recevoir et intégrer les nouveaux arrivants.
A lire !

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Gr3nouille2010
  12 avril 2019
Un court roman qui peut sensibiliser les plus jeunes (et même n'importe qui) à l'immigration et à la tolérance. Une histoire bienveillante qui pousse à la réflexion sur les étrangers, sur l'ouverture d'esprit et sur les préjugés. À lire !
Haya est une nouvel élève que Gabriel remarque tout de suite. Elle vient de Syrie, ne parle pas très bien français et, quand beaucoup semblent la rejeter, Gabriel n'a qu'une envie : devenir son ami.
En très peu de pages, l'auteure réussit très bien à faire passer le message, très accessible aux plus jeunes. Haya subit quelques brimades parce qu'elle n'est pas d'ici et, lorsque l'on voit le comportement de Gabriel avec elle, lorsque l'on découvre son histoire, puis la propre histoire du garçon... on ne peut que s'ouvrir un peu plus au monde qui nous entoure. Certaines répliques d'Haya sur son vécu sont percutantes, ça stoppe complètement les préjugés que l'on peut avoir ou entendre face aux réfugiés de pays en guerre. On comprend beaucoup de choses, on est touché, on s'attache aux personnages et on ne peut qu'avoir un regard compatissant et tolérant sur la situation. L'intrigue est très complète, tout y est et même plus encore puisque la famille de Gabriel nous réserve quelques surprises.
Les personnages sont très touchants. Surtout Haya qui est pleine de ressources malgré sa situation difficile et douloureuse. C'est une enfant que la guerre a fait grandir, ou plutôt mûrir, très rapidement. Elle donne une belle leçon de vie.
Gabriel aussi est touchant de par sa façon d'agir avec Haya. Loin de se laisser entrainer par les copains, il cherche à comprendre ce que vit Haya et cherche aussi à l'intégrer.
L'entourage de Gabriel a aussi son importance car on peut constater les différents points de vue de chacun vis à vis de la situation d'Haya, même subtilement, et voir l'influence qu'ils peuvent avoir sur les autres, que ce soit en bien ou en mal...
En bref, c'est un roman jeunesse bienveillant sur le thème de l'immigration, où les préjugés sont cassés, l'ouverture d'esprit sollicitée et la réflexion mise à l'épreuve. Je ne peux que le recommander, il va droit au but, en peu de pages, tout en étant suffisamment complet.
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
VibrationLitteraire
  13 mars 2019
Une ode à l'ouverture d'esprit et à la tolérance…
Dans ce récit, nous suivons Gabriel alors qu'une nouvelle jeune fille arrive dans sa classe… Elle s'appelle Haya et elle est syrienne…
J'ai vraiment apprécié ce très court roman d'actualité. Cet ouvrage permet de mieux comprendre la vie des réfugiés syriens pour les plus jeunes et de dépasser les préjugés…
En effet, il reprend bien sur l'histoire de vie terrible d'Haya et toutes les épreuves que cette pauvre petite a du traverser pour arriver en France. On la suit lors de son intégration en France, son apprentissage de la langue avec toutes les difficultés que cela peut engendrer. Loin d'être acceptée à l'école, elle trouvera tout de même le soutien du jeune Gabriel dont la grand-mère est pleine de surprises.
Enfin, je dirais que ce que j'ai aussi beaucoup aimé dans ce roman, c'est le rappel subtil des origines diverses et variées de chacun. Si l'on est né en France, alors vous êtes français, mais il serait idiot d'oublier les origines de nos ancêtres et de critiquer les réfugiés qui fuient la guerre, qui ont choisis de vivre…
La nouvelle est un court roman vantant la tolérance et l'ouverture d'esprit concernant les réfugiés de pays en guerre. Ce roman est à mon sens très intéressant pour aiguiser l'esprit critique des plus jeunes en proie aux a priori, aux clichés, aux remarques terribles qui leur parviennent des plus âgés.
Lien : http://vibrationlitteraire.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PetiteNoisette
  01 avril 2019
Voici un petit roman accessible dès le début du cycle 3, qui met en scène une jeune fille arrivée tout droit de Syrie et qui débarque dans un village breton. Autant dire dire que tout le monde ne va pas bien l'accueillir !
J'ai beaucoup aimé ce roman. le narrateur, Gabriel, est un garçon sympathique et intelligent, qui va accueillir à bras ouverts Haya, qui est un peu perdue malgré une volonté de fer de s'intégrer dans cette nouvelle vie. Alors qu'elle a vécu la guerre et qu'elle a tout perdu ou presque, elle fait sa vie tranquillement, et toujours sérieusement, sans se préoccuper de ce que disent les gens. Mais Gabriel, lui, est révolté d'entendre des critiques par des gens qui ne la connaissent pas et ne savent pas ce qu'elle a vécu. Grâce à cette amitié naissance, il va aussi en découvrir plus sur sa propre famille.
Un joli petit roman qui permet de montrer ce que sont ces "migrants" dont on parle à la télé et qui arrivent dans certains villages, à savoir des gens "normaux" qui ont vécu des atrocités et qui ne demandent qu'à vivre tranquillement... Un beau roman à faire découvrir aux élèves !
Merci à l'autrice et à l'éditeur pour cette belle découverte !
Lien : http://blogonoisettes.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BazartBazart   11 mai 2019
Je vous présente une nouvelle élève, annonça le prof, elle s’appelle Haya. Elle vient de Syrie…
Commenter  J’apprécie          110
BazartBazart   11 mai 2019
Un mauvais rêve ? Oui, ce n’est qu’un mauvais rêve. La preuve aucun missile n’illumine le ciel, il n’y a ni bruit d’obus ou de bombes, ni hurlements, mais elle a beau tenter de s’en persuader, une partie d’elle-même reste là, comme tous les soirs, toutes les nuits, à frémir et à scruter l’obscurité avec un regard rempli de terreur.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Cassandra O’Donnell (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cassandra O’Donnell
Avis sur La nouvelle à 10:57
autres livres classés : immigrationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Rebecca Kean - Traquée

Dans quel état se trouve la ville de Burlington, le lieu de résidence de Rebecca?

New-York
Nouvelle-Angleterre
Nouveau-Mexique

20 questions
136 lecteurs ont répondu
Thème : Rebecca Kean, tome 1 : Traquée de Cassandra O’DonnellCréer un quiz sur ce livre