AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791025300671
Éditeur : Editions Daphnis et Chloé (23/11/2017)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Héloïse est une auteure prolifique et couronnée de succès. Terrée chez elle, elle puise son inspiration dans les deux drames qui ont bouleversé sa vie : le décès de ses parents dans une catastrophe aérienne, alors qu'ils allaient la rejoindre, et plus tard celui de son fiancé dans un accident de voiture, alors qu'elle conduisait. Pour panser ses blessures, elle consacre ses journées à son écriture obsessionnelle.
Ses livres évoquent un unique thème, qu'elle ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Jean-Daniel
  02 mars 2018
Il ne faut pas toujours se fier aux couvertures qui pourtant sont censées avoir un lien avec le sujet du livre. Quelle faute de goût ici, il me semble, une couverture rose bonbon qui, comme l'indique « belair55 » dans sa critique, pourrait « faire croire à une niaiserie » …. A un tel point que je n'ai pas osé sortir le livre dans le train… Heureusement le contenu est d'un autre niveau.
L'auteur, Jean-Marie Palach, nous propose l'histoire d'Héloïse et de Faustine qui sont deux soeurs que tout oppose. Héloïse, la brillante ainée, est constamment encouragée par son père tandis que Faustine, la cadette, franchit difficilement les étapes scolaires et subit les sarcasmes de son père du fait qu'elle est moins douée que sa soeur ainée. Toutefois Faustine est plus jolie, ce qui ne l'a pas aidée en raison d'une certaine jalousie de sa soeur. Celles-ci, pour diverses raisons, sont bloquées dans leur vie et n'arrivent à communiquer ni entre elles, ni avec les autres, trop marquées par leur passé. Elles se voient une fois par semaine, pour déjeuner, mais n'échangent aucune confidence et restent enfermées dans leur bulle.
Deux drames, dont elles s'estiment responsables, les font souffrir et expliquent leur déroutant comportement. La relation conflictuelle est décrite avec habileté, aussi le lecteur perçoit la détresse des deux soeurs et petit à petit apprend à les connaître puis à les comprendre.
Dans cet ouvrage, plaisant à lire, l'auteur expose la difficulté de communiquer et nous rappelle combien il est difficile de se détacher de son passé, du regard des autres et du poids de sa culpabilité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
CathyBorie
  02 février 2018
Tout d'abord merci à Babelio pour m'avoir permis de découvrir ce roman dans le cadre de l'opération Masse Critique.
Je ne connaissais pas cet auteur qui a pourtant écrit plusieurs romans (chez de petits éditeurs il est vrai) et je ne regrette pas cette découverte. Malgré la couverture rose bonbon et le dessin naïf qui y figure, Jean- Marie Palach nous livre ici une histoire aux ressorts plutôt tragiques. Il raconte la vie en parallèle de deux soeurs aux destins pleins de drames, et les stratégies de chacune pour essayer de reprendre en main sa vie. Indéniablement, l'auteur possède une écriture soignée et fluide, il sait construire un récit, nourrir ses personnages, tant les protagonistes que les personnages secondaires, et nous embarque facilement dans cette histoire de résilience où les personnalités sont analysées, les situations décortiquées.
Il en profite pour aborder des thèmes qui lui servent de cadre : le deuil, les relations amoureuses, l'amitié, sans oublier la littérature qui occupe une place importante dans sa réflexion, qu'il a sans doute menée à partir de son expérience personnelle...
J'ai donc été accrochée du début à la fin, et toutefois je conserve de cette lecture une impression mitigée, bien que globalement positive : en effet, j'ai trouvé que le tout se voulait un peu trop explicite, didactique, comme si l'auteur craignait que l'on ne comprenne pas bien le déroulement de l'histoire ou les raisons des agissements de ses personnages s'il ne nous les détaillait pas de façon claire, ce qui fait que l'ensemble manque parfois de poésie, de cette petite étincelle d'humanité qui fait la différence... Deuxième point négatif : la fin m'a semblé au contraire un peu expédiée, pour ne pas dire bâclée, avec une résolution inespérée des problèmes qui n'a pas manqué de me faire songer aux romans "feel-good" à la mode, alors que l'ensemble du roman s'en démarque assez nettement.
Malgré ces réticences, j'ai apprécié cette lecture qui m'a vraiment touchée à certains moments et qui me donne envie de suivre cet auteur de plus près.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
emilielettres
  12 octobre 2018
Je remercie tout d'abord Babelio et les éditions "Daphnis et Chloé" de m'avoir permis de découvrir l'ouvrage "Soeurs brisées" de Jean-Marie Palach. Ensuite, je tiens à remercier l'auteur pour la qualité de la langue, ce récit si bien ciselé et pour une mise en abyme si délicatement introduite.
Au départ, j'ai eu des difficultés à me plonger dans le récit car je trouvais l'écriture froide, distanciée. Mais j'ai apprécié la qualité de la langue que l'auteur nous offre et j'ai réfléchi à ses intentions. Selon moi, Jean-Marie Palach a cherché à reproduire la personnalité d'Héloïse, l'aînée des deux soeurs du récit, lorsque nous entrons en contact avec elle : Héloïse approche la quarantaine, est une auteur vivant presque comme une ermite dans son appartement parisien en respectant à la lettre une routine quotidienne ficelée depuis quinze ans.
Rapidement, nous découvrons ce qui l'a conduite à se retirer du monde : la perte de ses parents lorsqu'elle avait dix-huit ans, la responsabilité d'assumer sa soeur de treize ans, puis la perte de son fiancé. Dans l'ombre, Faustine, la cadette, porte également sa croix, s'empêche de vivre réellement pour obéir à la routine de sa soeur.
Les deux soeurs vont chacune faire une rencontre qui va les exhorter à affronter leurs drames, à réfléchir à leur parcours et enfin se livrer l'une à l'autre.
La fin nous réserve des rebondissements bien agréables.
Tout en restant la même, l'écriture évolue au fil de la lecture. Ou bien, est-ce moi qui me suis finalement attachée aux personnages au départ si ternes? Ou bien encore, est-ce la mise en abyme de l'écrivain cherchant à fouiller les émotions de "ceux qui restent" qui a eu prise sur moi? Toujours est-il que je suis bien contente d'avoir découvert ce titre grâce à la Masse critique car je pense que je ne serais jamais allée vers lui de moi-même dans une librairie…
Alors, n'hésitez plus à vous ouvrir à d'autres univers livresques!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Zabouille
  15 octobre 2018
Se glisser dans la peau de ces deux soeurs, que tout oppose : la situation, le travail, le milieu…
Héloïse, l'ainée, est auteure. Deux drames tragiques ont marqué sa vie à jamais ; ils ont fait naître en elle sa vocation, l'écriture, dont elle puise la source d'inspiration au plus profond d'elle-même. S'en rend-elle bien compte ? Elle écrit. C'est sa thérapie. Sa façon à elle d'extérioriser ce qu'elle a en elle : la douleur et la culpabilité de la perte de ses parents suivie de celle de son fiancé, par accidents.
« Son propre équilibre, elle l'a construit à partir d'une inspiration jaillie devant la tombe de Baudelaire ».
Ses livres rencontrent un véritable succès, tous portant sur le même thème : la mort. Mais un succès tenu relativement secret… caché… non-dit… Jusqu'au jour où le voile sera levé, en plein salon du livre… et sa vie chamboulée.
Sa jeune soeur, Faustine, quant à elle, n'a pas du tout la même vie… Employée de bureau dans l'administration, elle rédige des notes irréprochables à longueur de journée, un modèle pour ses collègues. Mais s'épanouit-elle ? Au-delà de ses qualités professionnelles, qui en font pâlir certaines, serait-elle prête à faire bon usage de sa beauté et son charme ? Pas si sûr…
Une grande distance existe entre les deux soeurs ; mis à part un rendez-vous hebdomadaire, quasi « muet », pour partager un déjeuner totalement insipide devant la télé, leur relation ne va pas plus loin. Et pourtant, lors de la disparition de leurs parents, Héloïse en a bien pris soin de sa soeur… Elle a été une mère pour elle…
Quel est donc ce phénomène qui leur nuit et les empêche d'être des soeurs ? Un secret ? La douleur inconsolable qui les a frappées si jeunes ? Des remords ?
C'est avec une formidable adresse que Jean-Marie Palach nous dresse leurs portraits, nous raconte leur histoire, celle de ces deux êtres fragiles, blessés, meurtris, dont les liens paraissent coupés à jamais… Et pourtant, ils sont si forts et ne demandent qu'à être renoués… Grâce à Héloïse et sa vie d'auteure, les passionnés et amoureux des livres y trouveront aussi leur bonheur. J'ai aussi été profondément touchée et émerveillée par l'un des livres d'Héloïse évoqué dans ce roman, dans lequel elle raconte l'histoire d'un homme qui vit la perte de son épouse, le départ de son amour, l'image de deux roses qui se fanent….
« Il fit un signe négatif et se rapprocha de la toile, pour mieux la détailler. Au centre des pupilles, il distingua, admirablement dessinées, deux roses écloses et une encore en bouton ».
Un très joli roman, aux messages subtils et percutants, touchant de douleur et de tendresse où la littérature y tient aussi une place importante.
« …un propriétaire, des mains qui tournent les pages, des yeux qui déchiffrent les caractères assemblés et les convertissent en phrases intelligibles, un esprit qui accepte ce qu'un autre esprit a conçu, s'émeut, souffre, s'amuse, jouit ». « le vertige de l'auteur » (et du lecteur).

Lien : https://littelecture.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Belair55
  02 février 2018
1ère participation à Masse Critique, merci à Babélio et aux Editions Daphnis&Chloé.
Deux soeurs, Héloïse la brillante aînée et Faustine, chacune cloîtréedans leur propre vie (ou non-vie), brisées par 2 drames dont elles se sentent responsables pour des raisons différentes. Elles vivent toutes les deux dans leur bulle et ont toutes les deux des mobiles de jalouser l'autre.
Héloïse est écrivain dont la carrière s'envole et dont l'oeuvre a pour thème la vie, la mort. Quant à Faustine, elle vit son existence de petite fonctionnaire sans ambition. Aucun point commun en apparence et aucune communication entre elles même si elles déjeunent tous les jeudis ensemble (devant les infos !), elles restent secrètes l'une envers l'autre.
Jean-Marie Palach nous raconte donc leur relation en nous dévoilant leur court passé et grâce à quelques événements et personnages extérieurs, comment elles vont réussir à s'ouvrir de nouveau à la vraie vie et à se redécouvrir.
La fraternité, le milieu littéraire, le deuil sont ici les thèmes développés.
L'histoire se déroule principalement dans le XIVème de Paris et m'a fait découvrir une pépite qu'est NotreDameDuTravail avec son armature métallique de la fin du XIXème siècle...
Un bémol....la couverture, qui m'a un peu effrayée quand j'ai reçu le livre...j'ai cru à une "niaiserie"...Mais c'est un livre bien agréable à lire avec une belle écriture toute en finesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : sororitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Souvenirs envolés" de Jean-Marie Palach.

Comment s'appelle la fille qui va voir le commandant au sujet de sa mère décédée ?

Catherine Mobiari
Clémence Malvoisin
Chiara Mobiari

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Souvenirs envolés de Jean-Marie PalachCréer un quiz sur ce livre