AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782072847035
Éditeur : Gallimard (29/08/2019)
3.6/5   36 notes
Résumé :
« J’avais vu juste, elle n’a personne dans sa vie actuellement. De son côté, elle sait que je suis séparé. Elle a été mariée, a divorcé, n’a pas d’enfants. Elle sort peu, mais elle aime aller au restaurant. Parler sans fin en mangeant est également un de mes grands plaisirs .»
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,6

sur 36 notes
5
1 avis
4
7 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

Ladybirdy
  29 septembre 2019
Marc Pautrel, un écrivain que je découvre grâce à la dernière masse critique Babelio que je remercie infiniment ainsi que les éditions L'infini de Gallimard.
Quel bel écrin que ce petit livre empreint de douceurs, flottant sur le printemps, sur l'amour, le temps et sur le bout des doigts une pointe de mélancolie.
Le narrateur (l'auteur ?) raconte sa rencontre avec une femme plus âgée, libraire, intellectuelle. Femme aux deux visages, l'un exalté et lumineux et l'autre fermé et angoissé. Un portrait de femme qui a su me toucher en plein coeur. Je dois certainement m'y reconnaître dans cette femme imparfaite qui rêve dans une réalité souvent asphyxiante. le narrateur s'éprend, patiente, fait preuve d'une réceptivité et complémentarité avec sa douce d'une intense beauté. On se promène entre l'amitié et l'amour dans un éternel printemps. Certaines choses n'évoluent pas, le temps passe vite, et soit certains se retrouvent seul derrière une porte fermée, ou d'autres préfèrent dormir seuls. Femme complexée par son âge, par ce temps qui passe trop vite, angoissée par la mort de sa mère, elle accepte les rendez-vous de l'homme épris qui n'aura de cesse de l'écouter parler de tout et de rien, essayera à tout prix d'apaiser ses angoisses, de la faire rire, de lui faire comprendre qu'elle n'est pas seule, qu'elle est belle, qu'elle est jeune.
Un très beau roman optimiste, positif, sans sucre ni édulcorant. Un roman qui met l'accent sur l'acceptation de l'autre dans toutes ses différences et complexité. Un hymne à l'espoir, à l'essentiel, aux valeurs vraies. Un amour platonique mais combien lumineux à travers la complémentarité de ces deux êtres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          9613
Cannetille
  10 janvier 2020
Le narrateur, écrivain cinquantenaire, s'éprend d'une libraire de neuf ans son aînée. Son attirance est partagée, leur communion d'esprit parfaite et tous deux sont libres car divorcés. Pourtant, plus leurs liens se renforcent, et plus cette femme semble s'attacher à préserver une certaine distance.

Peur de l'âge et du regard d'autrui, angoisse de la mort depuis le décès de sa mère : elle ne parvient pas à abattre les murs qui l'entourent et se réfugie dans un espace entre amitié et amour. Lui se montre patient et réceptif, tente de la convaincre qu'il reste du temps pour le bonheur, et, faute de parvenir à la rassurer tout à fait, accepte cet amour platonique, tendre et lumineux.

Empreint de douceur et de mélancolie, ce roman donne vie à deux personnages touchants et saisis dans leur infinie complexité : aucune complaisance ni mièvrerie dans cette histoire toute de délicatesse, où deux êtres se rencontrent sans parvenir à se rapprocher totalement, séparés par le temps qui passe et par la crainte de partager leur déclin à venir. Leur reste une bulle de tendre complicité, l'éternel printemps d'une relation jamais éclose, stoppée dès ses balbutiements par peur de l'abîmer.

J'ai beaucoup aimé ce petit livre à part, où la retenue et les non-dits pavent une relation construite sur le respect de l'autre et de ses sentiments, nourrie de la simple perspective de possibilités d'autant plus belles que, jamais concrétisées, elles garderont éternellement leurs promesses.

Lien : https://leslecturesdecanneti..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          715
fanfanouche24
  22 mars 2021
Un petit roman singulier qui offre la description , l'évolution d'une rencontre entre un homme , écrivain et une femme plus âgée, libraire d'anciens…souhaitant se mettre à l'écriture. Elle commence par lui solliciter des conseils pour écrire. Ils aiment se retrouver, passer du temps ensemble, parler encore et encore. Un art de vivre, une rencontre à travers les mots et l'art de la conversation. … Toutefois, elle ne se laisse pas approcher et refuse tout intimité.
“Je sais qu'elle est comme un moineau craintif, elle en a parfois l'allure, un oiseau fragile, magnifique et miraculeux, qui s'est posé sur une branche à quelques mètres de moi, et qui m'écoute vivre, ou plus exactement qui m'écoute dérouler une suite de mots gracieux, des phrases sonores et douces, des variations pleines d'allitérations, et ce moineau n'a plus peur de l'énorme être humain, si dangereux dès qu'il se trouve si près de lui, ce moineau ne rêve que d'une chose, pouvoir lui parler et que tous deux se comprennent enfin. Mais je sais aussi que si je m'arrête de prononcer mes douces, belles, et régulières phrases, et surtout si je bouge, si je fais un seul geste brusque, le moineau sera effrayé et quittera sa branche pour toujours. Oui, elle est comme un moineau, je ne dois pas l'effrayer si je veux que nous puissions rester proche le plus longtemps possible. »
Un texte singulier , atypique dans une époque où tout se consomme , rencontres amoureuses et sexuelles , comprises. Là, nous sommes dans une autre dimension, une autre époque…un Art de vivre, d'être ensemble ….de se parler, de nourrir des discussions sans fin, sur tous les sujets, « en vrai »…. !
« « Nous parlons pendant des heures, des après-midis, quasiment des journées entières. Avec elle, c'est l'exercice complet et parfait de la conversation française, profonde, diverse, sincère, érudite, libre, didactique, tentatrice, réservée, tacticienne, débridée et pourtant extrêmement codifiée, la parole courtoise par définition, nous parlons de presque tout, ses souvenirs, mes souvenirs, ses amants, mes maîtresses, un peu de sexe survolé, un jeu complexe d'approches et d'éloignements, d'écarts, de circonvolutions et d'extrême plaisir intellectuel. Nous nous décrivons nos royaumes respectifs, et chacun de ces pays est un délice pour l'autre. Nous nous faisons la cour mutuellement. La conversation française est bel et bien une forme de pratique érotique. »( p. 41)
Une lecture plaisante…poétique ; un questionnement autre sur la rencontre entre un Homme et une femme…
Premier texte que je lis de cet écrivain…cependant, j'ai dans ma pile en attente, un autre écrit très différent , concernant l'évocation d'un peintre : « La Sainte réalité, vie de Jean-Siméon Chardin « [ coll. L''nfini, 2017). Un écrivain à connaître plus avant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          392
SylvieBelgrandReims
  19 août 2019
En librairie le 29 août 2019. Rentrée Littéraire.
Dans ce court roman (112 pages), Marc Pautrel raconte avec beaucoup de sensibilité et de délicatesse la rencontre d'un homme et d'une femme dans un Paris caniculaire . Elle est plus âgée que lui, belle, intelligente, mais elle est aussi solitaire et elle tient à sa solitude. Tout l'art de l'auteur consiste à rendre tout en douceur du point de vue du héros la naissance de ses sentiments, et ses frustrations.
Se lit comme un friandise.
#LéternelPrintemps #MarcPautrel #Gallimard #Roman #Romance #Rentréelittéraire2019
Le quatrième de couverture :
«J'avais vu juste, elle n'a personne dans sa vie actuellement. de son côté, elle sait que je suis séparé. Elle a été mariée, a divorcé, n'a pas d'enfants. Elle sort peu, mais elle aime aller au restaurant. Parler sans fin en mangeant est également un de mes grands plaisirs.»
Commenter  J’apprécie          100
markete
  27 février 2021
Marc Pautrel nous livre un texte bref, charmant, subtil, tendre. Hommage à l'amour courtois moderne "L'Éternel printemps" est un roman où la pudeur construit une relation basée sur le respect des sentiments de l'autre.
Ce délicieux petit récit est un livre à part, il fait la part belle à la parole dans la séduction amoureuse… ou dans la relation amicale. Car c'est cette tension qui tient le spectateur en haleine.
Commenter  J’apprécie          130


critiques presse (1)
Culturebox   30 août 2019
Son écriture, tout en équilibre, accompagne la langueur tranquille d'un été étouffant et d'une passion naissante, puis mûrie, comme la robe d'un bon vin qui se patine avec le temps.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
LadybirdyLadybirdy   28 septembre 2019
Je sais qu’elle est comme un moineau craintif, elle en a parfois l’allure, un oiseau fragile, magnifique et miraculeux, qui s’est posé sur une branche à quelques mètres de moi, et qui m’écoute vivre, ou plus exactement qui m’écoute dérouler une suite de mots gracieux, des phrases sonores et douces, des variations pleines d’allitérations, et ce moineau n’a plus peur de l’énorme être humain, si dangereux dés qu’il se trouve si près de lui, ce moineau ne rêve que d’une chose, pouvoir lui parler et que tous deux se comprennent enfin. Mais je sais aussi que si je m’arrête de prononcer mes douces, belles, et régulières phrases, et surtout si je bouge, si je fais un seul geste brusque, le moineau sera effrayé et quittera sa branche pour toujours. Oui, elle est comme un moineau, je ne dois pas l’effrayer si je veux que nous puissions rester proche le plus longtemps possible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
LadybirdyLadybirdy   28 septembre 2019
Je lui explique qu’elle est double, une janusienne, le visage partagé entre un côté angoissé et un côté insouciant. Je lui dis que je préfère de loin sa face exaltée, mais que, parce que je l’aime tout entière, j’aime aussi sa face angoissée, je préfère l’été mais l’hiver est une partie du tout.
Commenter  J’apprécie          312
fanfanouche24fanfanouche24   20 mars 2021
Mais moi je ne la trouve pas si sage, et moins elle l'est, plus je l'aime.
Je guette ses secondes de folie, les éclairs durant lesquels elle quitte la route et s'envole pour quelques minutes. Elle me fait penser à ces cerfs-volants que je vois l'été devant l'océan (...) Le plus beau cerf-volant est celui dont on coupe le fil et qui part vers le firmament. (p. 50)
Commenter  J’apprécie          100
fanfanouche24fanfanouche24   22 mars 2021
Elle me dit qu'elle adore ces oies, des oiseaux qui ont renoncé à voler mais continuent à se déplacer toute la journée, à marcher en se dandinant à leur rythme. (...)
Il y a donc, en plein milieu de la métropole, une vie ralentie et intime, faite de nature et de solitude acceptée. (p. 81)
Commenter  J’apprécie          110
fanfanouche24fanfanouche24   20 mars 2021
Ecouter la belle voix d'une femme au téléphone est une des multiples faveurs que la vie moderne nous accorde, un délice de chaque seconde, rien à regarder, rien à toucher d'autre qu'une insaisissable partie de cette femme : sa voix. (p. 29)
Commenter  J’apprécie          130

Videos de Marc Pautrel (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marc Pautrel
Marc Pautrel vous présente son ouvrage "L'éternel printemps" aux éditions Gallimard. Rentrée littéraire Août 2019. Parution le 29/08.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2341987/marc-pautrel-l-eternel-printemps
Notes de musique : Youtube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : amitiéVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4198 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..