AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070177837
96 pages
Éditeur : Gallimard (14/01/2016)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 14 notes)
Résumé :
" Il regarde la grande roue tourner et donner un sens à l'eau, il a la bizarre sensation qu'il est lui-même devenu à la fois la roue et l'eau, comme le fruit d'une inéluctable union, il est en même temps l'artisan et l'outil. Parce que ses questions sont immenses et que toujours il voudra découvrir le lieu où vont se cacher les morts, ses découvertes elles aussi sont devenues immenses. "
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
tynn
  24 mars 2016
Fort peu pourvue de talents scientifiques, je ne connaissais de Blaise Pascal qu'un nom de mathématicien écrivain donné à quelques collèges ou lycées. L'homme n'était pour moi que l'auteur des Pensées, longuement décortiquées en études littéraires. J'aurais été bien incapable de parler de sa Pascaline, lointaine grand mère de nos calculettes, de ses travaux sur le pression atmosphérique et sur les probabilités.
Ce petit livre, tout en restant roman, est épatant pour imaginer ce que fut l'enfant surdoué en mathématiques, comprendre l'éclosion de son intelligence dans le vivier scientifique de son temps, grâce à un père attentif, en admiration devant sa progéniture. le jeune prodige, au corps souffreteux mais à l'esprit génial, est raconté à travers son intimité familiale et ses grandes questions existentielles comme la perte des êtres chers ou l'existence de Dieu, en contrechamp d'une époque où la connaissance du vivant pouvait rapidement passer pour hérésie.
Petit fascicule insolite de 73 pages, tout en finesse pour une biographie minimaliste de la jeunesse d'un génie, écrivain philosophe des Pensées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
afriqueah
  07 mai 2020

Il a du génie, ce petit Blaise, il dessine des figures géométriques alors que son père ne lui a pas appris les mathématiques. Il a su marcher à dix mois et parler à un an, et, à 13 ans , il fait sans le savoir la démonstration de la 32 · proposition d'Euclide. Ce petit, fils d'un mathématicien, n'a pas appris de son père, c'est lui qui en sera le professeur.
D'une écriture qui ressemblerait à une dentelle, ourlée, ajourée, précieuse, Marc Pautrel dans « Une jeunesse de Blaise Pascal », livre dans 74 pages ces inventions couplées avec le désir absolu de comprendre, de savoir de son héros.
Blaise invente la calculatrice que son Inspecteur des Impôts de père utilisera. Il retrouve les expériences de Toricelli , qui contredit Aristote et son « la nature a horreur du vide ». Oui, il y a du vide, se dit Blaise, et il le prouve par la pression atmosphérique plus forte dans la plaine qu'en haut d'une montagne.
J'ai soudain l'impression de trahir ce petit livre, qui évoque toutes les inventions de Pascal, mais comme inessentielles dans une trame sur la recherche plus intérieure que décrit avec tendresse, poésie et une écriture à la fois recherchée et mesurée, Marc Pautrel.
Blaise est orphelin de mère « il sait qu'il est sorti du ventre de sa mère, il sait même qu'avant cela, il a fallu que son père y entre », et il est de plus, âgé de quelques mois, resté plongé dans le coma. Il lui restera de ce coma des faiblesses du corps, qui disparaissent lorsqu'il calcule, lorsqu'il pense, lorsqu'il conceptualise. Compter, c'est penser. Et le petit compte avec génie, découvrant que les trois angles d'un triangle forment 90 degrés.
« Parfois, le père se demande si Dieu n'est pas jaloux de Blaise et ne cherche pas à le punir, le freiner, pour l'empêcher de mettre à jour tous les secrets du monde. »
Il faut dire que la monarchie et l'église au moment de la Fronde peuvent inspirer la plus grande méfiance. La famille doit s'exiler en catimini, fuir Paris pour le Puy de Dôme. Et c'est grâce à la soeur de Blaise, Jacqueline, poétesse précoce et elle aussi géniale, que Richelieu fait éviter la Bastille au père. Qui meurt, cependant.
Après son chagrin dévasté, Blaise hérite, il découvre les joies de la vie facile, il change de vie, s'installe en plein Paris, passe de maitresse à maitresse. Et il joue, parie, cherche la probabilité de gagner. « Il faut trouver la martingale, le secret pour augmenter ses gains, et non plus à chaque fois seulement triompher du risque, mais triompher de la réalité, gagner toujours parce que les secrets du monde ont été mis à nu. Il joue et il gagne, il comprend qu'il n'a jamais cessé de se frayer un chemin organisé dans l'apparent désordre du monde. »
Puis c'est l'accident, que Marc Pautrel décrit en détail. Blaise Pascal reste accroché par les pieds 10 mètres au dessus des eaux « entre le ciel et la terre, entre la vie et la mort »
Coma ensuite, comme après sa naissance puis illumination : le feu l'habite, comme un courant électrique le traverse et le brûle, il a frôlé la mort, il est paralysé par l'extase.
Par le rythme des phrases, par le style , par le pari tenu de raconter en 74 pages la vie intime , les recherches et le cheminement intellectuel et mystique de Blaise Pascal, ce petit livre est un bijou.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          142
fbrenier
  31 juillet 2016
Un roman très bref (75 pages) qui plonge le lecteur dans l'esprit du jeune Blaise Pascal, enfant précoce et d'une intelligence prodigieuse. le livre met en évidence la relation exceptionnelle qui liait Blaise à son père. Ce dernier comprit très tôt les capacités hors norme de son fils et lui permit de les développer. le roman montre également que le génie intellectuel donne le tournis, qu'il peut engendrer le désir de puissance. C'est un accident qui va bouleverser la destinée du jeune prodige : à la suite d'un coma, Blaise abandonne les mathématiques et devient penseur, moraliste, philosophe.
Un roman écrit dans une langue ciselée et documentée qui se lit facilement.
Commenter  J’apprécie          40
Lamaisondesbouquins
  27 avril 2016
Avec une écriture un peu "à la Echenoz", c'est à dire rapide et concise, Marc Pautrel nous fait découvrir celui que fut Blaise Pascal avant sa conversion : un enfant puis un jeune homme au corps douloureusement malade, un petit génie des mathématiques, à qui son père avait tout caché de cette science (qui dévorait sa propre vie), et qui avait tout réinventé lui-même ou presque.
C'est typiquement le genre de livre qui "met en bouche", c'est à dire vous donne l'envie de creuser plus, plus loin. Et ça c'est fort !
Lien : http://lamaisondesbouquins.w..
Commenter  J’apprécie          90
JMLire17
  21 août 2017
Dans son court roman, Marc Pautrel imagine ce qu'a pu être l'enfance du prodige des mathématiques: Blaise Pascal. Il nous conte sa famille, ses passions, ses inventions, ses expériences, ses découvertes, qui pour certaines ont changé le monde (l'unité de pression atmosphérique porte son nom), puis ses réflexions, ses écrits, et ses pensées. Agréable à lire, le livre n'entre pas dans la technique, il transmet aux lecteurs des passions: celles, multiples du génie Blaise Pascal et celle de l'auteur pour son sujet. La transmission, est une des fonctions premières de la littérature.
Commenter  J’apprécie          20


Videos de Marc Pautrel (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marc Pautrel
Marc Pautrel vous présente son ouvrage "L'éternel printemps" aux éditions Gallimard. Rentrée littéraire Août 2019. Parution le 29/08.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2341987/marc-pautrel-l-eternel-printemps
Notes de musique : Youtube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : mathématiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
333 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre