AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791096861200
96 pages
Éditeur : éditions La Boucherie littéraire, 2019 (25/10/2019)
4.33/5   6 notes
Résumé :
Comment l'espace, les saisons, la perte d'un enfant et de la raison nourrissent une langue sauvage pour dire la souffrance et la vaillance d'un corps promis à l'éboulement, au dessèchement jusqu'à la renaissance fantasmée à l'intérieur d'un arbre ? La poésie est peut-être l'unique manière d'atteindre ce creux de l'impensable et de l'indicible.Où la folie parle, la poésie existe. Où la poésie existe, l'humain reprend ses droits.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
coco4649coco4649   25 janvier 2020
L’HIVER N’AURA PAS MA PEAU…


Extrait 2

J’ai dû laisser l’enfant dormir
quelque part
l’éloigner du soleil
le poser sur un limon très doux
qu’il tête en paix
mon absence





Dans les douves
dorment les renards tendres

Au dortoir, une femme crie
qu’elle veut les voir

Chaque jour elle caresse le vieux balai des pissotières
elle rêve
moi pas

Les renards sont doux
loin du bruit des hommes
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
coco4649coco4649   25 janvier 2020
L’HIVER N’AURA PAS MA PEAU…


Extrait 1

L’hiver n’aura pas ma peau

En rentrant de l’office
je vois la flamme gelée d’un écureuil
je le ramasse raide et glacé
le porte sur le parvis de la chapelle





Je sors en tempête sous la nuit

Je crie dans la rue d’avant

La ville est dans mon sang
avec ses éboulis
ses canaux qui débordent
Commenter  J’apprécie          20
coco4649coco4649   26 janvier 2020
 
 
Moi * j’ai l’arbre
son écorce
pour m’enfouir
être unique
même tarie
sans bouche à nourrir

L’enfant sans faim
bouche à bouche avec l’oubli

Je bois la sève de l’arbre.


* [jeune femme, ayant perdu son enfant avant la naissance]
           E T   POURTANT    LA   V I E
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
coco4649coco4649   26 janvier 2020
 
 
La nuit je * tiens serré mon bébé
dès qu’elle revient la lumière
je le secoue

Au matin il n’est plus là

Sous la percale
la robe vide d’une étoile

Jusqu’aux ténèbres prochaines
son petit corps se tait.


* [jeune femme, ayant perdu son enfant avant la naissance, et évoquant cette partie arrachée d'elle-même]
Commenter  J’apprécie          10
coco4649coco4649   26 janvier 2020
 
 
Pourtant
le chant de l’arbre ordonne
d’exister

Il est plein de cris

Je * suis la renouée aux oiseaux.


* [jeune femme, ayant perdu son enfant avant la naissance]
       E T   POURTANT    LA  " RENOUÉE "
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Paola Pigani (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paola Pigani
- "Les formes du visible. Une anthropologie de la figuration", Philippe Descola, Seuil (https://www.librest.com/livres/les-formes-du-visible--une-anthropologie-de-la-figuration-philippe-descola_0-7430583_9782021476989.html?ctx=490ec2b2fb5aab7f33cef3ccdcdeecb8)  - "Et ils dansaient le dimanche", Paola Pigani, Liana Levi (https://www.librest.com/livres/et-ils-dansaient-le-dimanche-paola-pigani_0-7438033_9791034904303.html?ctx=0f7754a98222801860e7781792cb8b2c)  - "L'anarchiste qui s'appelait comme moi", Pablo Martin Sanchez, Zulma & La Contre Allée (https://www.librest.com/livres/l-anarchiste-qui-s-appelait-comme-moi-pablo-martin-sanchez_0-7455913_9791038700529.html?ctx=754bef7b54ab5a67f7192fca7360cb51)  - "Troll", Eirikur Orn Norddahl, Métailié (https://www.librest.com/livres/troll-eirikur-orn-norodahl_0-7430703_9791022611480.html)
+ Lire la suite
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
957 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre