AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782374484914
Xo Editions (20/10/2022)
4.26/5   31 notes
Résumé :
Lorsqu’elle rencontre Romain, jeune avocat bordelais, Juliette ressent aussitôt une certitude : une véritable alchimie existe entre eux deux, Romain est tombé amoureux d’elle !

Sauf que Juliette est la sœur de Jade… la compagne de Romain. Peu lui importe. La jeune femme entreprend de se battre pour que leur « amour » triomphe.

Pour Juliette, le moindre mot de Romain, le plus petit geste ou regard, est interprété comme le signe de la pa... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
4,26

sur 31 notes
5
15 avis
4
1 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

UNE ÉCRITURE À QUATRE MAINS

Savez-vous que derrière le nom d'Octavia Polk se cachent en réalité aux autrices, Anne Plichota et Cendrine Wolf, connues pour leur série jeunesse Oksa Pollock #oksapollock ?

LE PITCH

Une jeune femme s'amourache du compagnon de sa soeur aînée, et est persuadée que cet amour est partagé. Loin d'affaiblir cette flamme, l'absence de réponse puis le rejet, l'avivent de plus en plus jusqu'au point de non-retour.

CHRONIQUE D'UN DRAME ANNONCÉ

Le prologue laisse entrevoir la fin du roman, qui se découpe en trois parties : l'espoir, le dépit et la rancune, qui correspondent aux trois phases d'un trouble mental appelé érotomanie, caractérisé par l'illusion délirante d'être aimé.

UNE LECTURE ADDICTIVE

Je vous parlerais ici volontiers de « spirale infernale », d'« engrenage diabolique », de « tension palpable » et de « piège inexorable » : encore un bouquin que l'on rechigne à lâcher !

Commenter  J’apprécie          170

Romain, jeune avocat ambitieux , amoureux de Jade, une consoeur, rencontre Juliette, la soeur de celle-ci, au cours d'un brunch familial où il est présenté à leur famille. Juliette tombe amoureuse de Romain et est persuadée que cet amour est partagé, ce qui n'est pas le cas. Se met alors en place un piège dont personne ne sortira indemne.

Ce roman décortique brillamment le trouble psychiatrique connu sous le nom d'érotomanie. La personne amoureuse voit des signes partout, interprète les regards et les gestes comme preuves d'amour. Ce qui est négatif (rejet, absence de réponse, évitement) trouve, dans l'esprit de l'érotomane, une explication cartésienne, qui loin d'affaiblir le sentiment amoureux, le renforce. Aucun argument rationnel n'atteint l'érotomane. le roman décrit les trois phases de cette maladie : l'espoir, le dépit avec son cortège de souffrances et la rancune qui peut conduire aux pires extrémités.

Les auteures (sous le nom d'Octavia Polk se cache, en fait, une écriture à 4 mains) diffusent une tension palpable qui ne cesse de croître au fil du roman; on voit le piège se mettre en place, Romain se débattre sans succès pour échapper à la nasse qui se referme sur lui et on sait que ça va mal se terminer, qu'il n'y a aucun retour en arrière possible. le personnage de Juliette déclenche une certaine pitié car il est rappelé régulièrement que l'érotomanie est une maladie difficile à diagnostiquer et que le malade est la première victime des désordres mentaux qu'elle génère.

Roman prenant, addictif, qui permet de comprendre ce qu'est l'érotomanie à travers des personnages attachants.

#LaDémesuredudésir #NetGalleyFrance

Commenter  J’apprécie          120

La démesure du désir est un thriller psychologique écrit à quatre mains puisque derrière le pseudo d'Octavia Polk, se cachent deux auteures talentueuses connues pour le succès de leur série jeunesse et signent leur premier roman adulte.

Romain, jeune avocat, brillant et ambitieux, amoureux et en couple depuis quelques mois avec sa consoeur Jade à qui appartient le cabinet dans lequel il travaille, démarre une relation forte, passionnelle et sérieuse .

Lors d'un brunch familial, il rencontre pour la première fois la famille Clermont. Bérangère, la mère de Jade, et Édouard, le père de Jade, qu'il a déjà côtoyé au tribunal, un ténor du barreau. Il fait également connaissance de la fratrie Clermont, Jules et Juliette.

Dès cette première rencontre, Juliette en est sûre et convaincue, Romain est tombé amoureux d'elle et se persuade que cet amour est partagé. Ayant de nombreux points communs avec lui, elle va le convier à prendre un verre. Ne voulant pas la vexer et ne voulant pas se mettre à dos sa belle famille, il se sent obligé d'accepter et va tomber dans une spirale infernale.

Romain, piégé se retrouve confronté à une situation qui s'amplifie de jour en jour car Juliette souffre d'une pathologie qui est l'érotomanie, alors entre les illusions délirantes et la réalité comment Romain va se sortir de cet enfer ? Cette maladie d'amour prend des proportions effrayantes néanmoins de l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas.

Au fur et à mesure de cette lecture, la tension monte, le lecteur est pris dans cet engrenage qui est passionnant, bluffant, intéressant et incroyablement addictif.

Ce roman noir est bien construit et est composé de trois parties qui décrivent parfaitement cette souffrance et cette pathologie. Quant à la plume de ce duo, elle est fine, percutante, incisive.

Une histoire qui nous emmène dans les profondeurs de l'enfer et qui ne nous laisse pas indifférents.

C'est avec plaisir que je vous recommande cette lecture glaçante et passionnante.


Lien : https://juliechronique.fr/20..
Commenter  J’apprécie          120

Romain, brillant avocat, tombe sous le charme de Jade dont la beauté et la réussite suscitent l'admiration de tous.

Leur relation s'installant, Jade présente sa famille au jeune homme. Travaillant avec le père et le frère, il fait donc la connaissance de la mère et de la soeur.

Juliette, la soeur, est l'enfant qui n'a pas suivi le chemin du barreau. Un peu décalée, sa langue jamais dans sa poche, c'est une jeune femme qui déborde souvent. Lorsqu'elle rencontre Romain, c'est une évidence pour elle, c'est l'homme de sa vie et chaque mot, chaque geste sera interprété comme un signe jusqu'à en devenir une obsession démesurée…

J'ai beaucoup aimé ce roman à l'ambiance lourde et au suspens intense qui aborde une maladie mentale: l'erotomanie ou l'illusion d'être aimé.

Le style est fluide, mature, précis et j'ai été épatée par la sobriété qu'il y a dans tout l'ouvrage.

Les descriptions sont prenantes, l'intrigue captivante et le sujet passionnant.

Si parfois les attitudes de Juliette sont effrayantes, il n'en reste pas moins que l'aspect de la maladie mentale y est décrit avec finesse, comme une toile qui se tisse.

Un roman qui vous plonge dans les tréfonds de cette pathologie tout en vous invitant à en découvrir ses étendues, ses risques et ses conséquences!

Commenter  J’apprécie          70

EROTOMANIE

Romain, 35 ans jeune avocat bordelais vit la vie qu'il a toujours rêvée : vivre aux côtés de la lumineuse Jade Clément jusque là inaccessible, et arriver au sommet de la consécration professionnelle.

Jade son trophée, son cabinet d'avocat prestigieux sa victoire.

Tout aurait dû être parfait. Jusqu'au jour où son regard se pose de manière soutenue sur la peinture d'une brillante artiste en devenir, Juliette, en recherche de reconnaissance et d'attention, alors la vie de Romain bascule...dans l'effroi...

Juliette pense que Romain l'aime, elle en a l'intime conviction. Elle l'a vu à son regard appuyé, à ses gestes ne laissant aucune place à l'ambiguïté... Elle sait qu'il ne peut pas, pour le moment, sortir du déni et oser trahir sa compagne Jade.

Jade qui n'est autre que la soeur de Juliette...

Romain devient la proie idéale d'un délire érotomaniaque réussi... Mais jusqu'où se refermera ce piège...?

Un roman qui aborde avec talent un sujet peu abordé en littérature, l'érotomanie, ou la conviction délirante d'être aimée.

Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation

Il avait côtoyé très peu d’artistes au cours de sa vie et s’en

faisait une idée assez stéréotypée, il le savait. Aussi se les

représentait-il fougueux, exaltés, fantasques, à la fois sensibles et sans demi-mesure. De ce point de vue, aucun doute, Juliette en était une véritable. Il s’en voulut de l’avoir soupçonnée de sournoises manoeuvres. "T’as vraiment l’esprit tordu", s’accablat-il en pensée.

Il fut néanmoins soulagé lorsqu’elle lâcha sa main afin de

saisir son téléphone.

— Je peux te prendre en photo ? lui demanda-t-elle à

brûle-pourpoint.

— Oh, je ne suis pas fou de mon image, se défendit-il.

— Pourtant, tu es très photogénique. Et télégénique, aussi.

Romain se frotta le visage.

— Han… Ça, ça veut dire que tu m’as googlelisé.

— C’est normal, tu fais partie de ma vie, maintenant.

Sa façon de dire cela le plus naturellement du monde était

presque plus déstabilisante que la phrase elle-même. Toutefois, Romain choisit de mettre cette déclaration sur le compte de la deuxième pinte de bière brune que la jeune femme avait déjà généreusement entamée. Elle voulait certainement dire qu’il faisait partie de la famille. Mais comment faire abstraction de l’ambiguïté qu’il ressentait ?

— Allez, laisse-toi faire, lui ordonna-t-elle, son portable

dirigé vers lui.

Il tenta d’esquiver en levant son verre jusque devant son

visage. "Arrête de voir le mal partout", se morigéna-t-il. "Elle est spontanée et naturelle, elle… Et c’est la soeur de Jade."

Il se prêta à ce jeu qui ne l’amusait pas, d’autant plus que

Juliette prenait bien plus qu’une seule photo et qu’il se trouvait dans l’incapacité de l’arrêter. Mais en définitive, une ou plusieurs, ça ne changeait rien.

— Un selfie, maintenant !

— Juliette, non, s’opposa Romain, de plus en plus mal à

l’aise.

Mais la jeune femme n’en fit qu’à sa tête. Vive comme

un moineau, elle bondit à ses côtés et, un bras autour de son épaule, une joue collée contre la sienne, elle brandit son téléphone et déclencha une rafale de photos avant de reprendre sa place et des papotages que Romain peina à trouver légers. Il s’était promis de boire juste une bière et voilà qu’il était presque vingt-deux heures. Même s’il pouvait estimer s’être mis Juliette dans la poche, une certaine gêne se déployait insidieusement.

Commenter  J’apprécie          10

Grâce au charmant vernis des apparences, la conversation se montrait plaisante, badine à souhait autour de la grande table, Bérangère dans le rôle de l’hôtesse irréprochable, Romain dans celui du prince consort.

Il s’efforçait d’être un convive agréable, attentif à chacun, séducteur caméléon soucieux de plaire, au bras de la fille du roi. Vis-à-vis d’Édouard et de Jules, il jouissait d’une indiscutable aura professionnelle.

Commenter  J’apprécie          20

Juliette eut l’impression de prendre feu. Si elle l’avait pu, elle aurait téléphoné sur-le-champ à Jade pour la stopper. Tu te fais passer pour une femme fatale, mais t’es qu’une saleté de mante religieuse, ragea-t-elle en pensée. Ton instinct te fait sentir que ton mâle t’échappe, alors tu sors l’artillerie lourde, logique féminine… Mais ce que tu ne sais pas, c’est que Romain a été bouleversé par notre rencontre. Ma pauvre, t’as rien compris…

Commenter  J’apprécie          10

Jade, nouvellement célibataire, l’avait attrapé dans ses irrésistibles filets et n’avait fait de lui qu’une bouchée. Romain avait pensé être réduit à un simple caprice. Mais le miracle s’était confirmé.

Un miracle d’intelligence, de classe, de peau douce, d’avidité, de jouissance extraordinaire incarné par cette femme dont il était fou.

Commenter  J’apprécie          10

L’appétit charnel de Jade était inextinguible et Romain s’en goinfrait sans fin, s’en enivrait jusqu’à plus soif. Il avait déjà eu une courte aventure avec une femme de cette trempe, il avait cru être fou d’elle, alors qu’en définitive ils n’avaient été l’un pour l’autre que de flamboyants objets de désir, puissants mais volatils.

Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : thriller psychologiqueVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2503 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre