AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782757889664
432 pages
Éditeur : Points (08/04/2021)
3.69/5   8 notes
Résumé :
« Ce livre n’est pas une autofiction. Il s’agit d’un protocole d’intoxication volontaire à base de testostérone synthétique. Pendant le temps de cet « essai corporel », deux impondérables : la mort de Guillaume Dustan et le tropisme du corps de Beatriz Preciado vers le corps de V.D. Sont enregistrées ici aussi bien les micro-mutations physiologiques et politiques provoquées par la testostérone dans le corps de Beatriz Preciado que les modifications théoriques et phy... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
artemisfowlette
  10 décembre 2020
Une fois n'est pas coutume, je vais critiquer un livre que je n'ai pas fini.
De quoi parle-t-on ? D'un gros pavé rouge et noir, vu comme un « must read » par la « commu », très cité et parfois imité de façon plus ou moins heureuse ex. On n'a que deux vies d'Adel Tincelin. Un ouvrage assez inclassable, à la croisée des genres entre autobiographie et essai politique et philosophique.
J'ai lu avec enthousiasme les passages autobiographiques où l'auteur raconte ses injections « pirates » de testostérone, les ressentis physiques et psychiques que cela a induit et sa liaison avec V.D aka Virginie Despentes. J'ai d'ailleurs failli ne lire que ces passages qui alternent avec les chapitres de type essai. Toutefois, étant un bon élève, j'ai persisté dans la lecture continue.
Quid des chapitres essais ? J'ai trouvé que la langue utilisée était très complexe, pas très accessible, j'ai lu ces chapitres de manière automatique en comprenant rarement tout, bien que certaines idées exposées m'aient bien intéressé.
Un livre vers lequel je reviendrais certainement, intéressant mais ardu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
artemisfowletteartemisfowlette   27 avril 2020
L'ignorance complète du futur était la condition de possibilité pour continuer à vivre dans le présent. De même qu'il est nécessaire d'oublier pour rester vivant, il est nécessaire de ne pas connaitre l'avenir pour pouvoir attendre dans la candeur que le temps passe.(...) Personne ne retomberait amoureux s'il existait une mémoire psychosomatique précise de la dernière rupture, ou si nous connaissions à l'avance les circonstances exactes de la fin de l'amour qu'on s'apprête à commencer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
artemisfowletteartemisfowlette   27 avril 2020
Entre-temps, je jouis de ce que j'ai. Le plaisir unique d'écrire en anglais, en français, en espagnol, de me promener d'une langue à l'autre comme en transit entre masculinité, féminité et transsexualité. Le plaisir de la multiplicité. Trois langages artificiels s'amplifient, enchevêtrés, luttent pour devenir ou ne pas devenir une seule langue. Se mélangent. Ne trouvent leur sens que dans ce mélange. Production entre espèces. J'écris sur ce qui m'importe le plus, dans une langue qui ne m'appartient pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
artemisfowletteartemisfowlette   27 avril 2020
Le sexe de V.D. parle le langage de la révolution.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Paul B. Preciado (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul B. Preciado
L'entretien infini - Beatriz Preciado - Conversation avec Hans Ulrich Obrist - 2014.
autres livres classés : transgenreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
581 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre