AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2913039847
Éditeur : Le Bélial' (06/07/2017)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 7 notes)
Résumé :
MARSHALL GROVE était né dans Borough, en une année où les démo-lisseurs avaient, on ne sait en obéissance à quel ordre municipal, cessé de manier, dans ce vieux et pittoresque quartier, le fer et le juron. Au fait, l’épicerie paternelle où il vit le jour, parmi les barils de mélasse, les régimes de millet et les bocaux de marinades, se trouvait à l’angle de Marshallsea Street et d’une venelle sans nom où ne s’ouvraient que d’antiques remises. Son père, Sol Grove, qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Le_chien_critique
  24 juillet 2017
Trois nouvelles ouvrent le numéro
La fin de la fin de tout, de Dave Bailey : Exercice terne et vain sur la vacuité de l'art et de l'homme en temps de fin du monde. Tout ce que la littérature généraliste a fait depuis des siècles lorsqu'elle se regarde le popotin pour voir ce qu'il en sort. Excuser ma vulgarité, mais ce texte représente la raison principale du pourquoi je me suis tourné vers les mauvais genres. du sexe, de l'alcool, de la drogue, des bourgeois et un peu de sang pour le choc des mots. Même le titre est affreux. Sur une thématique proche, lisez plutôt la nouvelle de Christopher Priest, La Tête et la main dans le recueil hautement recommandable L'été de l'infini ou revisionnez le film La Grande Bouffe de Marco Ferreri, cela vous évitera les lieux communs.
Avec ses yeux, de Liu Cixin : le proche espace est désormais colonisé, des gens y travaillent mais faire les allers retour domicile travail s'avère encore compliqué. Une nouvelle technologie permet de voir et ressentir les pérégrinations à travers des yeux d'humains consentants sur terre. Nous suivons le voyage de deux personnes. Un hommage à un célèbre roman... A déconseiller aux claustrophobes. Une ode aussi à la nature, à la technologie, l'espace étant assez froid. Ne me laissera pas un souvenir impérissable.
L'histoire de Marshall Grove, de Jean Ray : Un texte qui vous conte l'histoire de Marshall Grove... Jean Ray est bien un maitre du fantastique, j'ai oublié tout de ce texte à l'heure de rédiger cette chronique. Ce que je peux en dire, il s'agit d'une version rare du texte.
Jean Ray passe au travers du prisme de Bifrost. "Jean Ray, maître belge du fantastique moderne".
Difficile de vous en dire plus, en plus de me faire oublier sa prose, l'auteur parvient à hisser mon indifférence à son égard de manière vertigineuse. J'avais lu il y a quelques temps certaines de ses nouvelles qui m'avaient toutes fait bailler aux corneilles. Un style qui ne me convient guère.
Ceci dit le dossier m'a semblé très solide, Arnaud Huftier connaissant l'auteur sur le bout des ongles. Je suis même un peu désolé d'avoir survoler ce dossier tant l'érudition du bonhomme est visible.
Un scientifiction à trois têtes pour disséquer le film Premier contact et la nouvelle de Ted Chiang. Si vous doutiez que le langage, la communication et l'écriture sont des thématiques scientifiques, cet article vous démontre le contraire.
Un numéro qui ne m'aura pas ravi les papilles mais indispensable à ceux qui veulent découvrir ce belge de Jean Ray.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Le_chien_critiqueLe_chien_critique   24 juillet 2017
Il prit Loïs par la main, l’attira à lui et l’étreignit. « C’est beau ici, hein  ? » dit-il, comme si, par la force du langage, il pouvait racheter le monde déchu. Mais Ben avait perdu foi en la poésie depuis longtemps. Les mots manquaient de solidité  ; ils ne constituaient que de fragiles barrages contre la nuit. La ruine les consumerait.
Commenter  J’apprécie          50
the_billthe_bill   18 août 2017
Quelque part dans les ténèbres de la maison endormie, une horloge compta les douze coups de minuit.
La faucille de la lune, frottée d'argent, s'encadra dans la lucarne du plafond et un nocturne passant au ras des toits chuit aigrement.
La lampe, vidée de son huile, baissait brusquement et la flamme se mit à courir par petits bonds bleus au long de la mèche; un courant d'air la souffla comme Grove ouvrit la porte.

[ Jean RAY - L"Histoire de Marshall Grove ]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Jean Ray (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Ray
Extrait du documentaire "La Malle aux trésors" de René Follet: René Follet est un dessinateur d'exception qui fait le lien entre la Bande dessinée d'expérimentation graphique et la Bande dessinée Traditionnelle, entre la BD et L Illustration ; René Follet : Plus de 60 ans de Création face à sa fidèle planche à dessin ! Lors de son son apprentissage, il reçoit les conseils avisés d'Hergé, de Jijé , de Franquin: Excusez du peu ! Et pourtant le grand Public le connait peu : Il fallait absolument lui rendre Hommage ! On sait peu que René Follet fut un pilier de Spirou et du journal Tintin dès les Origines . Il a illustré Jean Ray avec Brio , repris la série Valhardi, collaboré avec Tillieux; Il a travaillé dans l'ombre pour William Vance et Mitacq....et réalisé de fabuleuses illustrations pour des ouvrages grand format sur les Grecs ou la Chevalerie... Des collègues dessinateurs, au premier rangs desquels Emmanuel Lepage, René Hausman, Frank Pé , Jean-François Charles, évoquent son style nerveux et aérien, son impressionnant sens du mouvement ! Un hommage appuyé lui est également rendu par les critiques et Bio-bibliographes Patrick Gaumer, Gilles Ratier ,Josef Peeters ainsi que par Rodolphe qui fut un de ses scénaristes pour une vie de Stevenson. René Follet n'a pas rangé ses pinceaux : à plus de 80 ans, ses lavis ou ses BD en couleur directe émerveillent plus que jamais ; Tout récemment, il est retourné vers son goût premier pour l'illustration: les petites cases de la BD n'ont pas réussi à enfermer sa volonté de liberté graphique... Un film Grif'GRAPHE de Patrick Dillies et Denis Pattyn/musique Juliette Dillies , à l'occasion des expositions organisées par Christian Antoine ( "Sur la pointe du Pinceau") Louis et Fabien Malré ( "Les amis de René Follet") à BD BOUM -Blois Novembre 2015 et au centre culturel de Rouge-Cloître près de Bruxelles ( 1er trimestre 2016). Ce documentaire a fait l'objet d'un DVD bourré de Bonus, avec notamment la complicité de Frank Pé.
+ Lire la suite
autres livres classés : critiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jean Ray

Je suis né en...

1851
1887
1923

12 questions
35 lecteurs ont répondu
Thème : Jean RayCréer un quiz sur ce livre