AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Laurence Ink (Traducteur)
ISBN : 2266112007
Éditeur : Pocket (01/03/2002)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 184 notes)
Résumé :
" J'étais retournée en salle d'autopsie, me sentant prête à me mettre au travail. Jusqu'à ce que j'aperçoive le petit corps sur la table en inox...
Une poupée, ce fut ma première impression. Mais ce n'était pas une poupée. "
Des corps calcinés, un jeune couple égorgé, des bébés au cœur arraché, des jeunes filles vidées de leur sang... Pour la première fois dans sa carrière, l'anthropologue judiciaire Temperance Brennan doit rassembler les pièces d'un v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Kittiwake
  24 décembre 2016
C'est confirmé : Kathy Reichs m'a séduite. Ou plus exactement son héroïne, Temperance Brennan. Pas celle de la série : l'épisode pilote monte une jeune femme belle, , intelligente, certes, mais lisse. Alors que la Tempérance du papier, tout en étant remarquablement efficace, pugnace, audacieuse et culottée, a un petit coté Bridget Jones (celle du premier journal, pas encore atteinte d'un syndrome de Gilles de la Tourette -qui consiste à éructer involontairement des gros mots quelles que soient les circonstances), un côté Bridget Jones donc, particulièrement dans sa propension à se fourrer dans des situations hautement dangereuses. Son addiction à l'alcool (bien contrôlée jusqu'ici), sa famille improbable (Harry, je t'adore), l'échec de son mariage, sa fille qui s'éloigne, tout cela la rend terriblement humaine et sympathique.
C'est aussi son métier qui rend les enquêtes intéressantes : elle est anthropologue judiciaire, autrement dit spécialiste des os humains, qu'elle sait faire parler rien qu'en les examinant , aidée aussi de fantastiques outils numériques. Passionnant.
L'enquête de ce deuxième opus part de la découverte de corps dans une ferme incendiée, incendie criminel, certes, mais l'autopsie révèle que les victimes ont été suppliciées, et partie deux deux bébés jumeaux de quelques mois.
Parallèlement Tempe est sollicitée pour analyser les ossements d'une religieuse sur le point d'être canonisée, et les liens qu'elle tisse avec la mère supérieure du couvent la conduisent à se enquêter sur la disparition de sa nièce.
C'est aussi son hyperactivité qui rend le récit foisonnant, (on est loin de l'enquête unique de l'épisode pilote). Et comme tous les bons enquêteurs, ses intuitions (qui sont en fait un procédé inconscient qui met en relation tous les éléments recueillis) la conduisent à la solution de l ‘énigme, au prix d'une mise en danger certaine)
Bien entendu l'inspecteur aux yeux bleus, le chéri de ces dames, Ryan, rode dans les parages..

C'est comme ça qu'on enrichit sa pile d'un nombre non négligeable de livres valeur sûre….

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
Witchblade
  21 novembre 2018
Je remercie Phoenicia pour cette pioche (la dernière de Juin). J'avais acheté ce roman avec quelques autres de l'auteur suite à ma première découverte littéraire du Dr Brennan car j'apprécie déjà beaucoup la série télé. Celui-ci est le tome 2 de la série roman.
Ce roman est plus pointu que « Meurtres à la carte » en matière d'autopsie donc il n'a pas toujours été évident à lire certains détails car je n'y connais rien. Il se déroule autour de Montréal où Tempe travaille pendant ses vacances scolaires de Caroline du Sud. Cela devait être 2 semaines tranquilles qu'elle aurait occupée en exhumant et en identifiant une sainte en devenir. Un incendie criminel est venu se rajouter au travail prévu. L'auteur profite du retour de Brennan à Charlotte pour nous faire un petit cours d'histoire sur cette ville. Mais pour une fois (quoique...), Brennan se retrouve embarquée dans un imbroglio d'enquêtes où certains morts sont plus sordides que d'autres. Vers la fin, j'ai commencé à me douter de l'instigateur de toutes ces morts mais comme toujours avec Tempe (c'est assez similaire en matière d'enquêtes avec la série télé), rien n'est simple et il ne faut surtout pas se fier aux apparences. Ce roman est finalement plus complexe que le précédent lu avec des ramifications dans tous les sens, on visite ainsi l'intérieur des sectes, plus violent que prévu.
Comme vous l'aurez compris, ce roman a été une excellente découverte qui confirme bien la première. Finalement, pour ceux qui dénigre la série papier, je la trouve aussi bien que la série télé sans être du copier/coller, chacune a sa propre histoire et sa propre version de Temperance Brennan. Dans la papier, elle a été mariée et elle a une fille adolescente mais elle a toujours autant sale caractère et elle est maniaque dans son boulot. J'ai donc bien aimé découvrir la version imaginée à la base par son auteur et non, une à l'identique de la série télé. Ça ne me dérange donc pas qu'il y ait une petite différence entre les 2. Si vous êtes amateurs de Brennan ou simplement de thriller anthropologique, je vous conseille très fortement cette série de romans. Comme le personnage est légèrement différent, ce n'est pas toujours évident avec son passé mais cela ne gêne pas de lire dans le désordre. Petit bémol, quelques coquilles ont été oubliées. Pour ma part, j'en ai d'autres en attente dans ma PAL, je les lirais sous peu, je pense.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          264
lianne
  22 novembre 2015
Le docteur Tempe Brennan est Anthropologue judiciaire, alors qu'elle fini sa saison au Quebec elle se retrouve confronté a un des pires charniers de sa carrière : Une maison qui a brûlée avec 7 personne à l'intérieur. Il s'avère en fait qu'aucun de ces personnes n'est morte à cause des flammes, commence alors pour Tempe une enquête qui va la mener dans l'univers effrayant des sectes et de la folie de certaines personnes ...
J'ai bien aimé ce livre, mais c'est n'est pas un coup de coeur. J'avais deviné un des points importants du final bien avant qu'il n'arrive ce qui m'a gaché un peu la découverte, néanmoins j'ai j'ai bien aimé la partie enquête, et le fait que contrairement au premier elle ne fait pas tout elle même et on est pas amené à penser "mais que fait la police?". La relation entre Ryan et Temp m'a aussi bien plut, elle avance doucement mais j'aime bien ses jurons québécois et sa ténacité, car oui il en faut avec elle !
Bref une petite réussite je lirais la suite avec plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Cynthia_56
  31 mars 2018
Comme d'autres, c'est d'abord la série télé Bones qui m'a amené vers ce livre. Je l'ai acheté chez un bouquiniste sans savoir que c'était le volume 2 de la série. Mais ça ne gêne pas du tout la lecture.
La Tempérance Brennan du livre est très différente de celle de la série. D'ailleurs, la série ne reprendre presque rien des livres.
Mais quand on a passé le cap, on peut profiter de ce très bon thriller.
J'ai aimé les enquêtes, la psychologie des personnages bien développée et la narration à la première personne du singulier.
La tension monte tout au long des pages et le dénouement est super.
J'ai mis sur la wishlist le reste de la série. Je vais compléter ma collection.
Commenter  J’apprécie          50
RevigBreizh
  05 mai 2019
J'en avais soupé de la série des Scarpetta de Patricia Cornwell. Autant les premiers volumes m'avaient plu, autant l'héroïne commençait à me fatiguer (si froide, si friquée, toujours impeccable, sans empathie réelle). J'ai voulu tenter la série des Temperance Brennan. En la prenant dans l'ordre. Volume 1, "Déjà dead", plutôt pas mal. En tout cas rafraîchissant avec une héroïne bien plus humaine, plus accessible, plus fragile, et de l'humour (enfin !)
J'ai voulu donner une deuxième chance avec ce volume 2. Et je n'irai pas plus loin dans la série. C'est presque exactement la même chose que le volume 1. Erreur initiale sur le coupable, la soeur de l'héroïne après sa meilleure amie en plein dans le drame, agressions sur l'héroïne, etc. En plus cette façon de retarder la révélation de ce qu'a découvert Tempe sur le crâne de la religieuse jusqu'à la fin sans que ce soit vraiment intéressant ni pertinent pour le reste de l'histoire, ça m'agace.
On peut faire cinquante tomes du même acabit en déclinant les mêmes choses à l'infini. Ça me lasse d'avance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   30 novembre 2018
- Le besoin de trouver un coupable. Les histoires qui désignent des boucs émissaires en réponse à des problèmes complexes.
- Tout à fait. En général, les boucs émissaires sont des étrangers. Groupes raciaux, ethniques, ou religieux, qui dérangent. Les Romains accusaient les premiers chrétiens d’inceste et de sacrifices d’enfants. Plus tard, les sectes chrétiennes qui ont montré les Juifs du même doigt accusateur. Des milliers de gens sont morts à cause de ce type de croyance. Pensez au procès en sorcellerie. Ou à la Shoah. Et ce n’est pas que de l’histoire ancienne. Lors de la révolte estudiantine en France à la fin des années soixante, les propriétaires de magasins juifs furent accusés de kidnapper des adolescentes dans les cabines d’essayages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          115
WitchbladeWitchblade   03 décembre 2018
[Élisabeth] écrivit à son évêque, pointant du doigt le fait que la maladie se répandait dans les lieux où se rassemblaient les foules, et le supplia de fermer momentanément les églises. l’évêque Fabre refusa, en disant que ce serait se moquer de Dieu. Au contraire, il pressa ses ouailles de s’y réunir, arguant que la réunion des prières serait plus efficace que de se recueillir dans l’isolement.
Bien pensé, l’évêque. Voilà pourquoi les catholiques francophones mouraient et pas les protestants anglophones. Les hérétiques se faisaient vacciner et restaient à la maison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
stephaniusstephanius   14 août 2014
J'ai levé les yeux vers lui. Même voûté, il mesurait plus d'un mètre quatre-vingts. Le néon d'un plafonnier éclairait son toupet de cheveux blancs. J'ai repensé à ce que Claudel avait dit à propos d'une attaque animale. Bergeron avait dû y passer aussi son samedi.

- Il semble qu'elle a été suspendue par les poignets, battue, puis mordue par des chiens, a dit LaManche. Par deux au moins, d'après Marc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
caryatidecaryatide   24 mai 2015
Je n'aime pas les gens qui se prennent pour des intimes de Dieu et se permettent de parler en Son nom. Et il me déplaît qu'on interprète l'Evangile au profit d'ambitions politiques.
Commenter  J’apprécie          50
1Emilie11Emilie1   30 septembre 2012
Il régnait dans la pièce un parfum humide et sucré, comme si on avait laissé des fleurs mourir dans leur vase. Mais, tout à coup, les poils de mes bras et de ma nuque se sont hérissés. Quelqu'un avait bougé? Retenant une fois encore mon souffle, j'ai analysé les sons.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Kathy Reichs (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kathy Reichs
Kathy Reichs en entrevue en Français chez Renaud-Bray (2014)
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Kathy Reichs

Quel est le nom de l'héroïne anthropologue judiciaire de Kathy Reichs?

Catherine Willows
Sydney Prescott
Temperance Brennan
Abby Sciuto

8 questions
40 lecteurs ont répondu
Thème : Kathy ReichsCréer un quiz sur ce livre
.. ..