AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781542805056
425 pages
Éditeur : Les Gracieuses Editions (04/04/2017)
3.67/5   9 notes
Résumé :
Je suis Clotilde et je suis amoureuse de Sébastian, mon meilleur ami. Je le cache tant bien que mal. Un soir bien arrosé, durant un anniversaire, je lui avoue tout. Le lendemain, je déchante, parce que je m'en rappelle. Comment vais-je gérer mon aveu ? Que va-t-il dire ? Faire ? Je voudrais revenir en arrière et faire comme si rien ne s'était passé. Mais Tino va-t-il réagir comme je l'espère ?J'ai tout écrit sur un blog, en changeant les noms pour éviter qu'on me re... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
MaggyM
  15 mai 2021

La classique romance de la fille amoureuse de son meilleur ami et qui a peur de le perdre si elle avoue ses sentiments. C'est vu, revu et rerevu... mais ça peut être sympa si c'est bien fait.
Ici l'autrice tente de décliner le truc sous un format épistolaire (via la rédaction d'un blog) mais n'a pas poussé l'idée jusqu'au bout.
On a donc à faire avec un hybride entre roman narratif standard et pages de blog qui reprennent, pour moitié, ce qui a été raconté dans la partie narrative.
Ce n'est pas parce qu'on prend un format blog au 21e siècle qu'on est obligé d'écrire n'importe comment. Les "pis" à la place de "puis", les répétitions régulières de mots, les "Sais pas" à tous les coins de paragraphes, les "Steuplé".... j'ai failli faire une overdose.
Alors si l'héroïne avait 16 ans, je me serais contentée de dire que cette lecture était vraiment pour les ados, mais.... la Clotilde a 35 ans ! Elle raconte sa vie dans un blog et sa vie se résume à des sorties entre potes et des jérémiades à propos de son meilleur ami avec qui elle voudrait "jouer à touche-pipi" (sic ! à 35 ans, qui dit ça???). Pathétique.
Et quand la situation semble se décoincer, on continue dans les jérémiades (sur la famille) et c'est la copine strip teaseuse qui prend le relais dans le genre de relation, "je n'en veux pas mais personne d'autre ne peut y toucher".
Et tout cela sur plus de 300 pages.... Bon, OK, en lisant le titre, on ne s'attend pas à de la grande littérature mais on peut espérer un peu plus qu'une gamine de 35 ans qui nous met sa crise d'adolescence tardive et pathétique sous le nez.
Bref, une lecture plus que navrante
SELECTION PRIX DES ETOILES 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
lucius
  23 juillet 2018
Surtout ne dites rien à mes potes : j'ai lu un bouquin de fille !
Même pas honte !
« Ma vie en blog » est une romance pure et dure. Entendez pas là qu'on y trouve tous les ingrédients : Une fille canon amoureuse d'un mec canon, et qui se pose trois cent mille questions alors que la plupart des gens ne s'en poseraient qu'une seule, voire pas du tout. Pour se soigner, elle écrit tout dans un blog, et elle est très bavarde ! le pire est que le mec canon est exactement dans la même dynamique, à tel point que je me suis demandé si son côté féminin ne prenait pas le dessus. Mais lui n'écrit rien, il a trop à faire à la salle de sport.
Bon, j'ai réussi à me mettre à dos toutes les femmes de la planète. Honte à moi, je l'ai bien cherché…
Vous l'aurez compris, nous avons ici une galerie de personnages tous plus névrosés les uns que les autres et qui s'ingénient à se pourrir la vie par tous les moyens.
Par acquit de conscience, j'ai demandé à Gracieuse si le contenu était autobiographique (histoire de marcher sur des oeufs au moment de ma chronique), elle m'a répondu que non. Ouf, je vais pouvoir traiter les personnages à ma guise.
Nous avons nos deux tourtereaux qui enfin se trouvent et passent à l'acte (on l'espérait depuis le début, ne venez pas me dire le contraire), et là, on se dit : Happy end, bravo les jeunes ! Eh ben non, il reste deux cents pages, donc on va continuer à se pourrir la vie. Faut pas déconner, hein ?
Et je ne parle pas de la copine Claire qui, elle, est beaucoup plus directe, donc moins sujette aux états d'âme. Une envie de baiser ? Pas de problème… (Gracieuse, tu penseras à me donner ses coordonnées, que je la félicite en personne). Mais.. mais… mais… voilà-t-il pas qu'elle s'y met, elle aussi ! Mais où va-t-on ?
Bref, je ne pourrai, en tout état de cause, que leur conseiller les deux excellents ouvrages de Paul Watzlawick, de l'école psychanalytique de Palo Alto : « Faites vous-mêmes votre malheur » et « Comment réussir à échouer ».
En bref, si vous aimez les belles histoires d'amour, si vous voulez savoir à quel point l'organisation d'un mariage peut foutre la merde dans un couple, ou si vous voulez tout savoir sur la culture espagnole dans un village reculé de l'Andalousie (Ah oui, je ne vous ai pas dit, le beau mec musclé est espagnol), vous pouvez tenter le bouquin de Gracieuse.
Une dernière chose : pour une oeuvre de fiction, ça sent drôlement bien le vécu. On s'y croirait ! Seul petit bémol : les dialogues un peu trop longs à mon goût, souvent ça tourne en boucle, et la partie blog fait un peu redondance avec la partie narration
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MaritzaJaillet
  05 avril 2021
C'est parti pour une lecture zen et posée, sans prise de têtes avec Clotilde (ou Cassandre, comprendra qui lira) qui nous raconte sa vie et surtout, sa relation avec Sébastian. No spoil, on comprend dès le résumé que c'est son ami depuis très longtemps et que des sentiments existent entre eux. Ce n'est pas caché et leur histoire avance, va vite même par endroits.
J'ai été surprise, dans le bon sens du terme, de découvrir des passages olé olé très intéressants. le fait qu'on alterne entre la vie racontée en blog à la première personne et ce que j'appellerai le regard extérieur, m'a plu aussi.
C'est un livre que l'on peut qualifier de doudou, qui fait du bien et avec lequel on passe un bon moment de lecture. L'objectif est rempli. La fin, sans vous divulgâcher quoi que ce soit, nous donne forcément envie d'en savoir plus… Alors, ils iront en Amérique du sud ou pas ?
Côté univers, c'est bien même si cela reste assez timide. Faut se lâcher ! On a un beau décorum en Andalousie, mais les parties en France sont peu détaillées. Entre les familles, les traditions et l'idée du blog, j'adhère. Après, la suite m'interroge : est-ce que quelqu'un se rendra compte de ce blog ? Des réactions ? J'en attends encore plus avec le 2. C'est plaisant en tout cas et la plume est assez fluide pour ne pas décrocher.
Côté personnage, je les trouve assez profonds, dans l'ensemble chacun a eu son background plus ou moins expliqué, on en sait assez sur la vie de Clotilde, de Claire, de certaines poufiasses, et côté hommes, Sebastian, Phil, Nico, ça va. Après, Tino m'a intrigué longtemps. Clotilde D ailleurs remarque qu'il n'agit pas de manière identique quand il est avec elle ou avec sa famille. Est-ce le naturel qui revient au galop ? Leur couple fonctionne, même si j'aurais apprécié encore plus de complicités. Clotilde qui n'a pas atteint la taille désirée (je parle en hauteur mais en largeur pour une certaine robe évitez les salons héhé) a trouvé son bonheur et ne garde pas sa langue dans sa poche. À titre personnel, je ne peux qu'aimer ce personnage fort.
Côté histoire, attention c'est chaud ! Cela n'est pas pour me déplaire, tant que le respect est présent évidemment, ce qui est le cas. C'est très linéaire, ce sera peut-être l'un des rares points négatifs soulevés. En effet, et cela est en accord avec le genre, ils sont ensembles, approbations des amis et de la famille puis… je n'en dirai pas plus ! le fait qu'on découvre la famille de Tino en Espagne est un bon point puisque qui dit tradition Espagnole dit rien avant le mariage… oups ! Ah les scènes olé olé^^.
Les descriptions me manquent ! Parfois, on a un début assez scénarisé, ça ne me dérange pas on est déjà dans l'idée du « blog », mais j'aurais apprécié des éléments du décor, de l'environnement. Certains enchaînements sont brutaux, on passe d'une scène à l'autre sans se poser.
J'ai apprécié la construction et l'histoire. Ce dont j'ai toujours peur avec ce genre, c'est que les personnages se tournent autour sans conclure et qu'on doit attendre « la fin » pour que tout s'enclenche. Là, ça va vite, ça avance et on recule… presque pas ! C'est linéaire, de la France en Espagne, de lits en lits et même au cinéma. Clotilde a réussi à m'accrocher, et dans l'ensemble j'ai apprécié les personnages. L'univers est bien, mais me semble encore timide.
J'ai moins apprécié, forcément le manque de narration pure, de descriptions de décors on va dire. Après, puisqu'on passe du blog à sa vie, et vice-versa, y a parfois des répétitions, évidemment. Y a certains verbes, c'est bon je les ai trop vus xD !
Un dernier mot ? Qui, en même temps, prendrait le temps de déplier le clic-clac alors qu'on n'a qu'une envie, c'est de dormir avec l'autre ? Je vous laisserai lire 😛
Lien : https://www.facebook.com/mar..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KellyAddictionLivresque
  30 août 2017
Un soir Clotilde a vraiment trop bu et c'est complètement ivre qu'elle va avouer ses sentiments amoureux à Sébastian, son meilleur ami et confident.
Le lendemain, à son réveil, en pleine gueule de bois et très mal vis à vis de ses confidences, Clotilde va décider d'ouvrir un blog qui lui fera figure de journal intime et sur lequel elle va régulièrement se livrer.
Clotilde a donc ouvert son coeur à Sébastian mais heureusement rien ne va changer dans leur relation assez particulière. Car oui elle est vraiment particulière. Vue de l'extérieur ils ont tout l'air d'être un vrai couple tant il partage tout, ils dorment souvent l'un chez l'autre (mais pas ensemble bien sûr), ils ont même leur agenda en commun. Clotilde et Sébastian sont indissociables et quand ils ne sont pas ensemble leur entourage ne peut s'empêcher de demander à celui qui est présent où est son binôme.
J'ai trouvé leur relation "amicale" plus que attendrissante, un lien unique les unit, on le ressent et on le voit. Au début du roman Clotilde dévoile ses sentiments à Sébastian donc ce n'est pas un secret pour nous, par contre concernant ceux de notre héros là on est dans le flou. Mille fois il aurait pu se passer quelque chose mais jamais il n'a tenté quoi que ce soit.
Alors pour Sébastian s'agit t-il seulement d'une amitié sincère ou alors refoule t-il ses sentiments en les dissimulant parfaitement?
Le gros problème entre nos personnages est leur manque de communication, surtout quand leur situation prend un sacré tournant. Leurs sentiments deviennent troubles, les coeurs se serrent, les héros sont perdu.... et c'est à ce moment que l'on a envie de rentrer dans l'histoire et de les secouer pour les faire réagir!
La narration du récit est à la fois à la troisième et à la première personne, alternant le quotidien de notre héroïne et ses confidences sur son blog. Ce n'est absolument pas gênant bien au contraire j'ai trouvé le concept assez sympa et de cette manière on connaît plus en détails les sentiments et les ressentis de Clotilde.
Du côté des personnages j'ai bien accroché avec Clotilde qui est une jeune femme fraîche et naturelle. Par contre, alors que au début de l'histoire je n'avais rien à lui reprocher, progressivement je n'ai plus trop adhéré au caractère de Sébastian. Il tient à sa belle c'est une évidence mais par moment il est vraiment trop insistant sur certains point de la vie de Clotilde, il va trop vite et se précipite trop. Ah et j'oubliais son côté macho qui m'a un peu agacé. Mais bon voyons le bon côté des choses, il s'en rend compte donc il est à moitié pardonné 😉
Avec cette lecture vous vivrez un moment frais et léger, et devant les émotions et le comportement de l'héroïne il est possible de s'identifier à elle.
L'histoire est complètement crédible, pas de fantaisie ni de scènes superficielles, j'en suis même venu à penser que si "Ma vie en blog" était tiré de faits réels cela ne m'étonnerais pas.
La formation du couple de l'histoire fait plaisir à voir, et on ne peut que lâcher un "ENFIN" quand les héros cèdent à la tentation.
Mais tout n'est pas tout beau tout rose..... les tensions et les désaccords ne sont pas loin et je me suis tout de suite rangé du côté de Clotilde, j'ai souvent fait les gros yeux devant certaines attitudes de son Sébastian.
L'auteur à une plume simple et agréable, son idée d'écrire une histoire et en parallèle mettre les confidences de son héroïne sur un blog est original et j'ai beaucoup apprécié.
Le tome 2 est à paraître prochainement 😊

Lien : http://addiction-livresque.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Sami33
  22 septembre 2018
Clotilde aura trop bu un soir. Sous l'emprise de l'alcool, elle va avouer ses sentiments amoureux qu'elle éprouve envers Sébastian, son meilleur ami. Au réveil, elle se souvient de ce qui s'est passé, elle se souvient avoir vendue la mèche à son meilleur ami alors qu'elle était complètement saoule. Ce qu'elle espère, c'est que ce dernier ne se souvienne pas de cette confession qui n'aurait jamais dû sortir de sa bouche sauf que voilà, cela ne pas exactement se passer comme elle l'aimerait...

A la suite de ses déboires avec l'alcool, Clotilde a décidé d'ouvrir un blog/journal intime où elle va pouvoir se livrer sans complexe... Ou pas !

Clotilde a ouvert son coeur à Sebastian mais entre eux, rien n'a changé ! Vu de l'extérieur, on pourrait penser qu'ils forment un couple alors qu'il n'en est rien, ce sont les meilleurs amis du monde. Et pourtant, on pourrait se poser des questions, ils font presque tout ensemble sauf partager le même lit ! Qui a dit que l'amitié était impossible entre un homme et une femme ? Je suis mal placée pour répondre à cette question car c'est comme cela qu'a débuté ma relation avec mon mari qui dure depuis plus de dix-huit ans... Mais nous ne sommes pas là pour parler de moi.

Leur relation est touchante, un lien invisible les unit tous deux mais voilà, Clotilde en dévoilant les vrais sentiments qu'elle ressent pour son ami, on aurait pu croire que leur relation allait évoluer, changer en autre chose, autre chose de plus grand, de plus fort mais je dois vous dire que la force de l'amitié qui les unit tous les deux est bien plus grande que l'amour. Sébastian aurait pu faire ou dire ou agir dans un sens mais il n'en a rien fait. Aime-t-il Clotilde uniquement comme une amie ou partage-t-il les mêmes sentiments qu'elle ? Auquel cas pourquoi ne tente-t-il pas sa chance ? Par peur que cela ne fonctionne pas entre eux et qu'ils perdent leur amitié ? Il est vrai que perdre leur amitié serait terrible... Est-ce un choix réfléchi ?

Quoi qu'il en soit, il manque cruellement de communication entre nos deux protagonistes alors que parler leur ferait un bien fou, ils n'ont pas idée à quel point ! Je dois vous avouer que parfois j'avais envie de les secouer, leur faire prendre conscience que la clé de tout est de communiquer.

Clotilde est un personnage pétillant que j'ai beaucoup apprécié au contraire de Sébastian qui va se révéler être un véritable macho à ses heures perdues ! Il le sait, il se soigne pour ça mais les dégâts sont là. Attendez-vous à lever les yeux au ciel au moins une bonne dizaine de fois !

Gracieuse nous propose une histoire simple, naturelle, sans chichi, qui pourrait arriver à n'importe qui. Je soupçonne un récit avec une part de vérité ce qui fait que l'on peut pardonner le côté lent du récit. Effectivement, la trame de l'histoire se met en place lentement mais une fois que l'auteur a lâché les vannes, il faut dire qu'on a l'impression de lire un autre roman, c'est vivifiant, plus réactif.

La plume de l'auteur est simple, originale. L'idée de se servir d'un blog en journal intime est très intéressante. Il est vrai que lorsque l'on pense journal intime, on pense support papiers avec un cadenas.

Pour les bémols, j'en ai noté quelques uns. La narration est assez perturbante pour tout vous dire, tantôt à la première personne, tantôt à la troisième personne. Je n'ai pas réussi à m'y faire, désolée. Dommage que quelques coquilles subsistent dans le texte mais cela n'entache en rien la lecture de ce livre.

J'imagine qu'il y a une suite à ce récit parce que cette fin n'est clairement pas une fin ! Affaire à suivre donc !

En conclusion, c'est un livre qui est à découvrir pour son originalité, pour son héroïne mais surtout si vous avez envie de savoir si Clotilde et Sébastian finiront par céder à la tentation de l'Amour...

Lien : https://leslecturesdeladiabl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
KellyAddictionLivresqueKellyAddictionLivresque   30 août 2017
Cher blog, ou lecteur de ce blog, peut-être ?
Je me présente Cassandre (nom d’emprunt parce qu’il est joli), une idiote. Je suis en pleine gueule de bois et je ne sais pas à qui parler, quelqu’un qui ne me jugera pas. Alors j’ai choisi d’ouvrir un blog. Si ça se trouve, je vais effacer ce blog dans deux heures. Je fais n’importe quoi en ce moment. Hier, j’ai dis à un très bon ami que je l’aimais. Pas comme ami bien sûr. J’étais bourrée. Ronde comme une queue de pelle. Plus jamais je bois. L’alcool, c’est mal.
J’ose même pas appeler ma copine qui était là pour lui demander quoi faire. Sais pas si elle en a entendu parler, je ne me rappelle pas de tout. Je me rappelle juste d’avoir dit à mon très bon ami que je suis amoureuse de lui, mais où, qu’ai-je dit, comment ? J’ai des trous.

Je sais déjà ce qu’elle va me dire, elle va me dire d’y aller et que je n’ai rien à perdre. Mais justement, si, j’ai tout à perdre. Son amitié, notre complicité, nos activités. Trop. Je n’ose pas l’appeler lui non plus, d’ailleurs. Qu’est-ce que je peux lui dire ? Écoute, copain, ça fait un moment que je suis attirée par toi, mais j’ose rien dire parce que t’as pas l’air intéressé.
Hier, j’étais bourrée et du coup, t’as entendu des trucs que je voulais pas te dire. Ou je lui écris une lettre. Oui, c’est mieux. Comme ça, je dis ce que j’ai à dire et s’il ne m’en parle pas, c’est qu’il n’est pas intéressé. Et s’il ne veut plus me voir, c’est que je lui ai fait peur avec mes déclarations. Pis si ça se trouve, il en a une en vue. Il ne dit pas toujours ce qu’il pense sur la nana avant que ce soit fait, mais c’est un homme, s’il a une occasion, il ne la ratera pas. Bon, je fais quoi ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : vieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4142 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre