AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Marianne Coulin (Traducteur)
EAN : 9782266149105
160 pages
Pocket (05/04/2005)
4.25/5   30 notes
Résumé :
Nous avons beau savoir que la vie est véritablement précieuse, nous n'arrivons pas toujours à l'apprécier à sa juste valeur. Souvent même, la peur d'être confronté au néant total au moment de la mort nous empêche de profiter de l'instant présent. Afin de dépasser cette angoisse, le vénérable Thich Nhat Hanh nous conduit à un examen minutieux de la mort, de la peur et de la nature de l'existence, dans la grande lignée des moines bouddhistes et de leur enseignement de... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique

C'est avec ce livre que j'ai découvert Thich Nhat Hanh (je l'avais offert à quelqu'un avant de l'acheter et le lire) dans une période difficile (deuil).

Ce livre m'a transporté tant la poésie et la douceur qui l'habite m'on permis de comprendre l'inter-dépendance et l'impermanence de toutes choses.

J'aime les auteurs qui sont habités par la simplicité, la douceur et la poésie. Thich Nhat Hanh est tout cela. Grâce à ce livre, j'ai réfléchi, découvert la méditation (il nous y incite) et appris beaucoup sur l'être et la vie que je suis.

Je le conseil, car pour moi, la magie de la vie habite ce livre et je vous souhaite tout le bonheur dans la pleine conscience de vivre.

Commenter  J’apprécie          70

Le corps de Thich Nhat Hanh vient de s'éteindre ce 22 janvier 2022. Son rayonnement restera « un sentiment de présence totale au service de la Vie » qui perdurera au-delà des vicissitudes de nos existences éphémères ; c'était une personne au service de la Paix, qui est à mettre à l'oeuvre déjà en soi-même !

— Avant de tomber malade, l'un des enseignements les plus puissants qu'il partageait avec nous était de ne pas lui construire un stupa [sanctuaire pour sa dépouille] et de mettre ses cendres dans une urne pour que nous puissions prier. Il nous a fortement demandé de ne pas le faire. Je vais paraphraser son message :

«S'il vous plaît, ne construisez pas de stupa pour moi. S'il vous plaît, ne mettez pas mes cendres dans un vase, ne m'enfermez pas, ne limitez pas qui je suis. Je sais que ce sera difficile pour certains d'entre vous. Si vous devez cependant construire un stupa, assurez-vous de mettre une épitaphe disant: “Je ne suis pas ici.” En outre, vous pouvez également mettre une autre épitaphe déclarant: “Je ne suis pas dehors non plus”, et une troisième affirmant: “Si je suis où que ce soit, c'est dans votre respiration consciente et dans vos pas paisibles”.

Thich Nhat Hanh - février 2019.

C'est un « petit livre » dense par son propos, d'une luminosité qui éclaire les profondeurs de l'être, sur la condition du “vivant”, allant au-delà de la perception habituelle de la crainte, mais au fond bien compréhensible dans notre condition de “mortel”, de notre fin de vie dans l'expérience présente.

Cependant, il nous encourage « … à devenir notre propre ami spirituel et vivre dans un environnement qui nous y aide. »(p.89), créant ainsi les conditions pour aborder ce moment inévitable et crucial de la mort effective pour chacun d'entre nous.

Comment peut-on s'imaginer mourir convenablement si nous avons bien mal vécu !


Lien : http://www.versautrechose.fr/
Commenter  J’apprécie          40

Nous avons beau savoir que la vie est véritablement précieuse, nous n'arrivons pas toujours à l'apprécier à sa juste valeur. Souvent même, la peur d'être confronté au néant total au moment de la mort nous empêche de profiter de l'instant présent. Afin de dépasser cette angoisse, le vénérable Thich Nhat Hanh nous conduit à un examen minutieux de la mort, de la peur et de la nature de l'existence, dans la grande lignée des moines bouddhistes et de leur enseignement depuis deux mille cinq cents ans. L'auteur rend cette sagesse et sa mise en pratique accessible à tous en explorant les mythes traditionnels relatifs à notre manière de vivre et de mourir. En comprenant qu'il n'y a ni naissance ni mort, mais juste une continuation, nous serons libérés de la peur et nous pourrons enfin vivre pleinement notre vie.

Commenter  J’apprécie          20

Un livre très intéressant qui nous montre à quel point notre vision occidentale de la mort est faite de peurs alors que les Bouddhistes voient en elle un simple passage. Moi, ça m'a beaucoup aidée à traverser des moments difficiles. Thich Nhat Hanh délivre une fois de plus son message de sagesse et de paix intérieure.

Commenter  J’apprécie          30

Un zen vietnamien pour les préoccupations du monde « moderne »

le zen, certes vietnamien ici, existerait-il tout court sans Thich Nhat Hanh ?

de plus, qui ne l'aime pas, cet homme doux et attachant ? Voilà donc un maître, entouré d'une impressionnante sangha, qui s'est soucié de rendre accessible le bouddhisme zen aux gens du commun.

Ce désormais vieux moine, célèbre dans le monde entier, aux innombrables livres écrits sur tous les sujets possibles (mais il est loin de battre SSDL !), dans son style et parler si singulier – on peut dire qu'il a créé un zen à lui seul, le reflétant – s'est imposé notamment depuis 30 ans, dans les rayons des librairies, et vend des millions de livres dans le monde entier.

TNH publie d'ailleurs d'abord en anglais avant que ses disciples ne retraduisent en français, c'est dire sa popularité. Mais alors, que trouve-t-on dans ce célèbre ouvrage, « il n'y a ni mort ni peur » ?

En moins de 150 pages, dans « Il n'y a ni mort ni peur », le maître vietnamien distille « une sagesse réconfortante pour la vie » (c'est le sous-titre du bouquin), axée autour de la mort et la vie. En moins de 150 pages, il aborde, dans cet opuscule pour le grand public, les grandes questions de la vie, sur lesquelles il revient avec une sagesse bouddhiste qu'il a bien éprouvé. C'est un zen très accessible, doux, bienveillant – c'est sa marque. Et cela plait. Il ne faut pas en attendre plus.

Bonne lecture !

Zui Ho.


Lien : https://livresbouddhistes.wo..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation

Ce livre puise sa matière philosophique dans la nature. Les nuages, les fleurs, l'eau, tout est là sous nos yeux, pour nous expliquer que la vie se transforme à chaque seconde. Il en va de même pour nous. Saisir l'instant présent, le vivre intensément, renaître à chaque seconde... Des mots simples puisés dans la sagesse de l'auteur, moine bouddhiste, qui nous invite à ce voyage intérieur pour vivre en pleine conscience l'instant présent. Un livre pour nous aider à trouver ou retrouver la sérénité...

Commenter  J’apprécie          40

Le troisième sceau du Dharma est le nirvana, c'est-à-dire la solidité et la liberté, la liberté de toutes les idées et de toutes les notions. Le mot « nirvana » signifie

littéralement « l'extinction de tous les concepts ». Regarder profondément l'impermanence nous amène à découvrir le non-soi. La découverte du non-soi conduit au nirvana. Le nirvana est “le Royaume de Dieu”.

Impermanence

La pratique et la compréhension de l'impermanence ne sont pas une autre description de la réalité. C'est un outil pour nous aider dans notre transformation, notre guérison et notre émancipation. L'impermanence signifie que tout change et que rien ne reste identique d'un moment à l'autre. Et bien que les choses changent à chaque instant, elles ne peuvent précisément être décrites comme identiques ou différentes de ce qu'elles étaient l'instant précédent. Quand on se baigne dans la même rivière que celle dans laquelle on s'est baigné la veille, est-ce la même rivière ? Héraclite a dit qu'on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve. Il avait raison. L'eau qui est dans la rivière aujourd'hui est totalement différente de l'eau dans laquelle nous nous sommes baignés hier. Et pourtant c'est la même rivière.

p. 36-37

Commenter  J’apprécie          10

Si vous accompagnez une personne mourante, utiliser les sons et les images de sa vie pour arroser "les graines du bonheur". Il y a dans la conscience de chacun les graines de la terre pur et du nirvana, du Royaume de Dieu et du paradis.

Si nous savons comment pratiquer et pénétrer la réalité de la non-naissance et de la non-mort, si nous comprenons que venir et partir ne sont que des idées, si notre présence est solide et paisible, alors nous pourrons aider ceux qui sont proche de la mort à mourir en paix.

Nous saurons pour nous même comment vivre sans peur, seulement une continuation.

Commenter  J’apprécie          30

Ce corps n'est pas moi ; je ne suis pas prisonnier de ce corps,

Je suis la vie sans frontières.

Je ne suis jamais né et je ne mourrai jamais.

Le vaste océan et le ciel aux multiples galaxies

Se manifestent à partir de la conscience.

Depuis le temps sans commencement, j 'ai toujours été libre.

La naissance et la mort ne sont que des portes par lesquelles nous passons.

La naissance et la mort ne sont qu'un jeu de cache-cache.

Alors, souris-moi, prends-moi la main et dis-moi au revoir.

Nous allons nous revoir. Nous n'allons pas cesser de nous retrouver à la source véritable,

De nous rencontrer sur des myriades de chemins de vie.

p. 142

Commenter  J’apprécie          20

Ni en haut ni en bas

Il en va de même pour les notions de dessus et dessous. Il serait tout aussi faux de dire qu'elles n'existent pas. Ce qui est en haut pour nous est en bas pour quel-qu'un d'autre ailleurs. Quand nous pratiquons la méditation assise, nous pouvons dire que ce qui est en haut est au-dessus de notre tête, et que ce qui est en bas est en dessous.

Ceux qui pratiquent la méditation assise de l'autre côté de la terre ne peuvent pas dire que ce qu'on appelle le haut est en haut, car pour eux c'est en bas. Ils ne sont pas assis sur leurs têtes. Les idées d'être « dessus » ou « dessous » veulent dire au-dessus et en dessous de quelque chose ; elles ne peuvent s'appliquer à la réalité du cosmos. Elles ne sont que des concepts pour nous aider à appréhender notre environnement, pour nous donner un point de référence, mais elles ne sont pas réelles. La réalité est libre de tous les concepts et de toutes les idées.

p. 16

Commenter  J’apprécie          10

Videos de Thich Nhat Hanh (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thich Nhat Hanh
Leçons d'humanité de Thích Nhất Hạnh
Dans la catégorie : BouddhismeVoir plus
>Religion comparée. Autres religions>Religions d'origine hindoue>Bouddhisme (225)
autres livres classés : bouddhismeVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1654 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre