AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782092580714
112 pages
Éditeur : Nathan (06/09/2018)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Joseph est un collégien qui n'arrive pas à s'affirmer et à se faire des amis. Lorsque Manon débarque dans sa classe de 4e, ils se prennent immédiatement d'amitié l'un pour l'autre. Manon est sûre d'elle, et elle ne peut supporter de voir son nouvel ami se laisser maltraiter sans réagir. Mais derrière sa force apparente, Manon cache un lourd secret de famille, et Joseph est bien décidé à l'aider à faire la lumière sur ses origines.
Dès 11 ans.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
zazimuth
  01 mars 2019
J'ai emprunté ce roman pour ados à la médiathèque et il aborde plusieurs thèmes intéressants.
Tout d'abord le harcèlement scolaire puisque Joseph se fait chahuter et racketter au collège... jusqu'au jour où arrive Manon. Nouvelle dans la classe, elle s'installe tout naturellement à côté de lui puisque la place est vide. Ils vont sympathiser en travaillant en binôme et Manon va apprendre à son ami à prendre confiance en lui, notamment en prenant des cours de boxe.
Le deuxième thème qui traverse concerne l'identité de Manon qui est métissée alors que ses parents sont blancs...
Joseph va entreprendre des recherches pour retrouver la grand-mère de son amie afin de lever un secret de famille.
Commenter  J’apprécie          90
violaine124
  14 décembre 2018
Voici une nouvelle lecture jeunesse qui en a dans le ventre !
Venez à la rencontre de Joseph, ce jeune garçon qui a du mal à se faire accepter parmi ses camarades de classe et qui ne voit pas trop d'issue à ce malaise.
Et pourtant, une fille changera sa façon de penser et l'aidera autant qu'elle peut. En débutant la lecture il semble que c'est Joseph qui a le plus besoin d'aide mais comme souvent, ne vous laissez pas avoir par l'apparence. Il se pourrait que vous soyez bien surpris.
C'est un roman relativement court mais qui est rempli de belles qualités. Il est très bien écrit, c'est clair, compréhensible, percutant.
Ensuite les messages transmis dans cette histoire sont très forts car ils touchent à des thèmes sensibles comme le harcèlement scolaire, la différence mais aussi l'amitié.
Je crois qu'il est vraiment important que les jeunes sachent que même s'ils sont embêtés / harcelés etc... il peuvent compter sur les adultes et / ou sur leurs amis.
Je vois d'ici les gens me dire "c'est pas si facile que ça". MAIS je parle en connaissance de cause alors je peux me permettre de dire qu'il ne faut pas rester dans son coin et que JAMAIS la victime ne doit se croire la coupable.
Bien sur que ce n'est pas évident à dire à ses parents / frères, soeurs / amis mais sincèrement ça aide. Et ce livre démontre que c'est possible. Manon est en quelque sorte la "sauveteuse" de Joseph mais au-delà de la situation compliquée que vit Joseph elle va lui montrer aussi qu'en regardant autour de lui il peut aider à son tour et être un garçon très courageux.
C'est un livre qui présente une belle maturité et qui devrait plaire à ces jeunes ados qui ne savent pas forcément comment aborder le sujet par exemple. Il peut servir de "premier pas"...
Je suis ravie que l'auteure n'ait pas joué que sur l'aspect négatif et dur d'une situation de harcèlement. Elle a su mettre en avant la personne qu'est Joseph et lui donner de la matière, de la puissance. C'est avant tout ce que je retiens de cette lecture. Oui on peut vivre des choses compliquées à l'adolescence notamment, mais ce qu'il faut aussi voir c'est comment cette situation peut transformer une personne en quelqu'un de fort, de combatif et de courageux et encore plus quand le ou la jeune a un environnement propice au développement de ces atouts.
Il est aussi très positif car finalement Joseph et Manon vont ressortir de cette aventure transformés et peut-être bien plus unis que jamais. Ils vont avoir acquis l'optimisme, l'ambition, le courage et avant tout une forte et solide AMITIE.
Un très bon roman jeunesse qui m'a beaucoup touchée !

Lien : https://leslecturesdelailai...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Analire
  11 novembre 2018
Joseph est un jeune collégien comme les autres, qui est pourtant victime de moqueries et multiples maltraitance de la part de certains de ses camarades de classe. Lorsqu'un jour il rencontre Manon, une nouvelle élève au teint mate, avec qui il se lit immédiatement d'amitié. Au fil des jours, Manon va aider Joseph a s'affirmer et à se défendre face à ceux qui lui font du mal. Joseph est reconnaissant de tout ce que lui apporte Manon, mais il sait que cette dernière lui cache de lourds secrets qu'il est bien décidé à percer.
Le courage d'être moi aborde donc une thématique actuelle, bien trop commune dans le quotidien de certains jeunes français : le harcèlement scolaire. Isolement, rejet, insultes, méchancetés gratuites, coups et blessures parfois… rythment le quotidien de Joseph, tout comme énormément d'autres jeunes en France. C'est souvent très compliqué de faire face et surtout de s'ouvrir aux autres et d'en parler aux adultes, puisque les coups risquent de redoubler d'intensité et l'isolement de se faire encore plus sentir. Néanmoins, il ne faut pas laisser cette situation perdurer et en parler devient essentiel pour s'en sortir.
J'ai beaucoup aimé le caractère de Manon, douce et courageuse jeune fille qui va tenter de changer le tempérament de son ami Joseph, en le rendant plus combattif, avec une dose supplémentaire de confiance en lui.
Deuxième thématique abordée et pas des moindres : les origines familiales. Manon est une jeune fille à la peau noire, mais il semblerait que ses deux parents soient blancs. Changer le regard des autres, apprendre à respecter, à comprendre avant de juger, sont autant d'éléments qui sont mis en avant dans cette histoire.
Cette histoire est facile à lire, accessible à tous les plus jeunes, et surtout ils peuvent trouver des échos de ce récit dans leur propre vie et ainsi changer leur comportement quotidien.
Une histoire touchante et forte sur le harcèlement scolaire et les origines familiales, à mettre entre les mains de tous les jeunes collégiens.
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
19chantal
  24 avril 2019
Joseph est de plus en plus mal dans sa classe. Il est harcelé par une bande de garçons dans l'indifférence générale.Il ne dit rien, s'invente des stratégies d'évitement. Ca va mal jusqu'à l'arrivée de Manon. Elle devient sa voisine de classe et très vite son amie. A son contact, Joseph, Jo, évolue. Il va se mettre à la boxe, se développer physiquement et prendre confiance en lui. Dès lors, il va s'intéresser au secret que cache Manon, secret de famille lourd et douloureux.
Un livre agréable écrit dans le contexte du feuilleton des incorruptibles, une action qui parait bien intéressante.
Commenter  J’apprécie          40
Felina
  18 décembre 2018
Voici deux romans pour les pré-adolescents - et pas seulement - qui risquent d'en faire réfléchir plus d'un. Les thématiques traitées sont parfois dures malgré ça, elles font partie de la vie, car bien sûr nous ne vivons pas dans le monde des bisounours.
Dans "Papa est en bas", Olivia a un papa qui a la tartiflette. En fauteuil roulant maintenant, il a une maladie qui le détruit et lui fait perdre progressivement ses capacités. La vie d'Olivia pourrait être plus rose, mais elle adore par dessus tout son papa et la vie, qui continue avec son chat, sa maman et tous les bons moments que l'on peut passer ensemble.
Dans "Le courage d'être soi", Joseph est un peu le bizu de sa classe au collège, mais il ne se révolte pas. les choses vont changer pour lui lorsqu'en cours d'année arrive dans sa classe une nouvelle élève, Manon, avec qui il va tout de suite sympathiser. A ses côtés, la vie va changé, et ils vont devenir inséparables. Mais Manon a aussi des problèmes à résoudre...
Sophie Adriansen est l'auteure de "Lise et les hirondelles" qui abordait déjà un sujet sensible avec la vision de la seconde guerre mondiale par les yeux d'une fillette qui vient de perdre ses parents. Cette fois-ci l'auteure aborde un thème difficile qui est la fin de vie d'un parent, mais elle arrive à rendre son récit intéressant sans tomber dans le pathos. C'est une histoire assez émouvante avec un risque de débordement lacrymal.
Ce court roman de Marianne Rubinstein parle du harcèlement scolaire, mais également de la force de l'amitié. L'auteure développe les belles qualités que cache Joseph, le personnage principal et montre l'implication positive qu'il peut avoir sur son environnement. L'auteure se concentre; malgré une situation difficile à vivre lorsque l'on est adolescent et qui peut détruire une vie; sur l'aspect positif qui aura un effet bien plus bénéfique sur les jeunes lecteurs que de s'enliser dans le côté négatif de cette épreuve.
Lien : http://lillyterrature.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AnalireAnalire   03 novembre 2018
Je m'appelle Joseph, à cause d'un arrière-grand-père Joseph mort depuis longtemps, à qui ça n'a même pas fait plaisir, puisqu'il était mort justement. Tandis que moi, je dois me coltiner ce prénom à vie, sans en avoir un autre pour faire diversion. À moins que je ne change quand je serai grand ?
Commenter  J’apprécie          20
SEPSEP   03 octobre 2018
J'ai regardé mon téléphone. "Tu es NUL. PERSONNE ne veut être ton ami." J'ai dû m'asseoir, je me sentais mal. C'est là que j'ai pensé à Ulysse, quand il dit au cyclope que son nom est Personne. Je me suis dit: des fois, Personne, c'est Quelqu'un. C'est alors que Manon est entrée dans ma vie.
Commenter  J’apprécie          20
SEPSEP   03 octobre 2018
Depuis que je suis prêt à me défendre, ils ne viennent plus me chercher. Lymane , notre prof, serait content: il nous explique tout le temps que si on fait de la boxe, c'est pour mieux maîtriser notre force, certainement pas pour nous bagarrer à l'extérieur de la salle.
Commenter  J’apprécie          20
zazimuthzazimuth   01 mars 2019
Le sourire de Manon, c'est un fondant au chocolat, dont on sent qu'il est tiède juste comme il faut à l'intérieur. (p.27)
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Marianne Rubinstein (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marianne Rubinstein
Marianne Rubinstein - Les arbres ne vont pas jusqu_au ciel .« C'est quoi, pour toi, la quarantaine ? » demande-t-elle obstinément à ses amies. Elle pour qui le « milieu du chemin de la vie » a commencé par une rupture et la garde alternée de son petit garçon. Après l'effondrement, vient pourtant le temps de la reconstruction, des amitiés fondatrices, des amours éphémères, et d'une certaine douceur de vivre. Dans Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, Marianne Rubinstein évoque tout en subtilité cet ébranlement intime de la quarantaine. D'un ton juste et lumineux, l'auteur de Tout le monde n'a pas la chance d'être orphelin et du Journal de Yaël Koppman, en analyse les découvertes, les effrois, les bonheurs et la liberté qui peut en résulter.
+ Lire la suite
autres livres classés : harcèlementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1122 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre