AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2895961115
Éditeur : Lux Éditeur (18/08/2011)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 17 notes)
Résumé :

"Je considère sans exception les grandes religions du monde comme fausses et néfastes". Ainsi s'exprime Bertrand Russell, ce Voltaire anglais pour qui les religions sont des institutions cruelles, cultivant la peur et l'ignorance. Dans les trois essais publiés ici, les thèmes phares du christianisme en matière de moeurs sont l'objet d'une critique férocement éclairée. Le ton est léger, car souvent un bon sens b... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
vincentf
  27 octobre 2012
Bertrand Russell n'y va pas avec le dos de la cuillère. D'emblée, il affirme le caractère néfaste de toutes les religions, dans lesquelles il va jusqu'à inclure le communisme. Ensuite, il démonte toutes les "preuves" de l'existence d'une vérité divine, en insistant sur l'absurdité de la plupart de celles-ci. D'un point de vue logique, et Russell est un grand logicien, on ne peut que le suivre. Mais il reste la morale : croire en Dieu, même si rien ne prouve son existence, ferait du bien, améliorerait l'être humain. Là aussi, Russell prend le contre-pied des idées reçues et montre que la religion a plus créé de mal qu'elle en a ôté, que les règles morales qu'elle a défendues ne vont pas de soi, qu'elle a rendu honteuse la sexualité sans raison, qu'elle a inventé des scrupules injustifiés, qu'elle a même empêché les hommes de se rapprocher les uns des autres. Faut-il donc tout balancer? Russell s'en garde bien. Il conserve la figure du Christ, sans la diviniser et en demeurant critique, il conserve surtout l'amour, la volonté de chercher ensemble le bien de tous et de ne pas entraver les relations humaines par des règles castratrices. Bref, il prouve que l'on peut rejeter la religion sans être un affreux dépravé et que les attaques inouïes qu'on a porté contre lui ne démontrent que l'étroitesse de la pensée unique qu'il décèle dans tout discours religieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Pirouette0001
  18 mai 2014
Trois conférences, dont son "Ce en quoi je crois", qui lui a valu bien des ennuis et la perte d'une chaire universitaire aux Etats-Unis.
A nouveau, Bertrand Russell ose, avec courage, dire son rationalisme avec clarté.
C'est une lecture réjouissante, car exempte de faux-semblants et de détours.
Je recommande comme toute l'oeuvre de ce philosophe.
Commenter  J’apprécie          130
gigi55
  30 mars 2012
Tout l'esprit aussi affûté que léger de Bertrand Russell est présent dans ces conférences qui montrent l'indépendance d'esprit d'un philosophe définitivement rationaliste.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Pirouette0001Pirouette0001   17 mai 2014
La science peut nous enseigner, et je pense que notre propre coeur peut nous enseigner aussi à ne plus rechercher autour de nous des appuis imaginaires, à ne plus nous forger des alliés dans le ciel, mais plutôt à concentrer nos efforts ici-bas afin de faire de ce monde un lieu où l'on puisse vivre convenablement (…).
Commenter  J’apprécie          160
Pirouette0001Pirouette0001   15 mai 2014
Fait curieux, plus la religion a été ardente à une époque donnée et plus profonde la croyance dogmatique, plus grande fut la cruauté et pire l'état du monde. (…) Il suffit de considérer l'histoire du monde pour s'apercevoir que le progrès moral, dans tous les domaines (humanisation de la guerre, adoucissement de l'esclavage, comportement à l'égard des gens de couleur), s'est constamment heurté à l'opposition des Eglises, quelles qu'elles fussent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
DanieljeanDanieljean   07 novembre 2015
L'idée de Dieu, avec tous les concepts qui en découlent, nous vient des antiques despotismes orientaux. C'est une idée absolument indigne d'hommes libres. La vue de gens qui, dans une église, s'avilissent en déclarant qu'ils sont de misérables pêcheurs et en tenant d'autres propos analogues, ce spectacle est tout à fait méprisable. Leur attitude n'est pas digne d'êtres qui se respectent. [...] Un monde humain nécessite le savoir, la bonté et le courage; il ne nécessite nullement le culte et le regret des temps abolis, ni l'enchaînement de la libre intelligence à des paroles proférées il y a des siècles par des ignorants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Pirouette0001Pirouette0001   15 mai 2014
J'aimerais contempler un monde dans lequel l'éducation viserait à libérer l'esprit de la jeunesse plutôt qu'à l'emprisonner dans une armure de dogmes destinée à le protéger, tout au long de son existence, des flèches de la preuve objective. Le monde a besoin de coeurs ouverts, d'esprits ouverts, et ce n'est pas au moyen de systèmes rigides, anciens ou nouveaux, qu'on risque de les obtenir.
Commenter  J’apprécie          50
Pirouette0001Pirouette0001   15 mai 2014
Je considère sans exception les grandes religions du monde - le bouddhisme, l'hindouisme, le christianisme, l'islamisme et le communisme - comme néfastes.
Commenter  J’apprécie          90
autres livres classés : atheismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

10 questions
1028 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre