AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2210758920
Éditeur : Magnard (26/06/2018)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Alors que Mr Flochardet ramène de pension sa fille unique de huit ans, Diane, un accident sans gravité les contraint à passer une nuit au château de Pictordu, abandonné et en partie en ruines. Ce lieu a la réputation d’être hanté : est-il vraiment gardé par la mystérieuse « Dame au voile », dont Diane croit avoir entendu l’invitation à entrer après l’accident ?
Un conte enchanteur : récit fantastique ? Éloge de l'imagination ? La réponse sera des plus surpren... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Myriam3
  07 septembre 2015
N'ayant trouvé ni François le Champi ni la Petite Fadette à la bibliothèque, j'ai pris celui-ci, un petit roman méconnu que George Sand a écrit pour sa petite-fille Aurore Sand, et pour les adultes ne sachant pas où se trouvent fées et génies - dixit George Sand.
J'ai été bien déçue... Si dans la Mare au Diable les bons sentiments prédominent, il y avait quand même un certain mystère, une atmosphère envoûtante, alors qu'ici la magie est à la limite de la mièvrerie.
Diane, orpheline de mère, est récupérée par son père à son internat pour être soignée de sa maladie de croissance - ?! - et tous deux, en chemin, sont contraints de passer une nuit dans le château de Pictordu, en ruines. Diane, petite fille douce, au bon caractère et sensible, rencontre la dame du château, une fée - fantôme qui l'amène découvrir le château tel qu'il était dans le passé. le lien qu'elle entretiendra avec cette fée, qui s'avère être sa mère, ne sera jamais rompu.
De retour chez son père, un peintre désargenté, et sa belle-mère, femme frivole et acariâtre qui ne jure que par l'argent, Diane commence elle-même à esquisser des portraits, dans le but maladif de retrouver le visage de sa mère défunte. Un ami proche de son père, docteur, la prend sous son aile et l'encourage dans sa voie.
J'ai eu du mal avec cette exagération des traits purs et innocents de Diane, confrontée à cette marâtre insupportable et je n'ai pas été emportée par la magie des lieux. La vie de Diane, certes vertueuse, n'est guère attirante pour une fille du vingt-et-unième siècle... sacrifice et mariage à la limite de l'inceste, pardon des souffrances endurées... George Sand semble se complaire dans une morale qui ne lui sied pas vraiment!
N'étant pas un des grands classiques de l'auteur, je ne m'arrêterai pas là, mais cette petite histoire sera vite oubliée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Cer45Rt
  21 avril 2019
Le Château de Pictordu est un joli petit conte de George Sand. L'auteure de la Mare au Diable nous y conte l'histoire, toute simple, de la construction d'une jeune fille en tant que femme, avec des accents parfois fantastiques. Son talent de conteuse, la psychologie complexe de ses personnages, malgré une fin un peu moraliste, font de ce conte un vrai plaisir de lecture.
Les rebondissements sont bien amenés, simplement et efficacement.
Une belle oeuvre !
Commenter  J’apprécie          170
sandraboop
  11 juillet 2018
Je me souvenais avoir lu il y a longtemps La mare au Diable et si le sentiment global était que j avais apprécié ma lecture en revanche je n en garde aucun souvenir - il est donc évident que je vais le relire - étais je trop jeune pour avoir été marquée par ce texte ?
George Sand est plus à mes yeux l amour passionné d Alfred de Musset, dois je en éprouver de la honte ?
et bien non je crois car c est en lisant leur correspondances le mois dernier que sa plume a fait son chemin en moi et m a donné envie de découvrir l auteure.
j ai été attiré par le titre de ce conte : le château de Pictordu.
en parallèle une connaissance lisait un hiver à Majorque et éprouvait toutes les peines du monde à terminer sa lecture.
je vous le dis, ce soir, je lui ai conseillé ce court conte pour se réconcilier avec George Sand. au pire elle perdrait moins de 2h de son temps, au mieux elle approfondirait l oeuvre de Sand sans rester sur un échec.
pourquoi alors ce conte m emballe t il au point de le conseiller et de vouloir replonger dans la Mare au Diable ?
que c'est beau, que c'est tendre, que c'est touchant et vrai.
un conte écrit pour sa petite fille mais qui émerveille les adultes. il y est question de muse, de fée, de château hanté, d orpheline de mère, de maratre, de revers de fortune, d art, de beauté, de pervesion humaine, de personnalité, d humilité, d amour ...
tout ça dans un texte poétique mais qui n est pas dépourvu de rythme.
une lecture fort plaisante pour l adulte que je suis, qui aime à penser qu'une bonne fée est présente aux côtés de ceux qui savent regarder.
bonne lecture à tous
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
LooUnepauseLivre
  01 août 2014
J'ai beaucoup apprécié lire ce conte qui s'adresse aux enfants, écrit au 19ème siècle, où les histoires étaient bien différentes de celles que l'on racontent maintenant.
Un conte où différents sujets y sont abordés.
Mr Flochardet ramène à la maison sa fille âgée de huit ans. En chemin un arrêt obligé se fait dans les ruines du châteaux de Pictordu pour y passer la nuit. C'est là que la petite Diane va faire la rencontre avec une fée bienveillante. La maman de Diane est morte et cette fée va d'une certaine façon comblé le manque qu'éprouve l'enfant et lui servir de guide.
Auprès d'elle, Diane a un père qui l'aime. Il est peintre et beaucoup de talent. Mais il ne cherche pas à développer chez sa fille le goût de la peinture puisque l'éducation de cette époque range les filles dans la catégorie de joli ornement plutôt que de tête bien remplie.
Diane a une belle mère plus préoccupée à son apparence qu'à tout autre occupation. Elle ne témoigne d'aucune affection pour sa belle-fille qui lui semble bien étrange puisque cette dernière ne semble pas très attirée par les belles toilettes.
Puis, il y a docteur Féron, médecin de famille au regard un peu plus aiguisé que le père de Diane. Il donnera à la fillette la possibilité de s'ouvrir au monde de l'art.
A travers cette histoire George Sand parle de l'absence de la mère, l'imaginaire des enfants qu'elle juge bien utile, l'éducation des filles qu'elle souhaite égale à celle des garçons.
Un joli conte de George Sand à ne pas négliger.
Lien : http://unepauselivre.over-bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
javine
  26 avril 2013
Petit livre que j'ai acheté par hasard dans la collection folio à 2 euros, je me suis laissée allée à la découverte de ce livre...
Je suis conquise, d'une fraicheur exquise, d'une poésie trés douce.
Je le recommande pour passer un moment très déliquat tout en douceur.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Myriam3Myriam3   05 septembre 2015
De quelque sorte qu'elles soient, George Sand n'aime pas les superstitions. Il n'est pas légitime, répète-t-elle dans la préface, de croire au merveilleux, aux actions des génies et des fées, aux phénomènes qui ne sont surnaturels que parce qu'on ne se les explique pas. En revanche, il ne faut pas cesser de travailler à enchanter le réel par le pouvoir de l'imagination et du rêve, facultés puissantes qui rendent l'existence à sa nature vraie, profondément poétique.

Martine Reid (avant-propos)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Myriam3Myriam3   07 septembre 2015
Ai-je besoin de vous dire le reste de son existence? Vous le devinez bien, mes enfants, ce fut une existence très noble, très heureuse et très féconde en ouvrages exquis. Diane, à vingt-cinq ans, épousa le neveu du docteur, cet excellent frère d'adoption qui était un homme de mérite et qui n'avait jamais songé qu'à elle.
Commenter  J’apprécie          110
gabylisgabylis   15 février 2017
C'était au fin fond d'un pays sauvage appelé, dans ce temps-là, province du Gévaudan. Il était là, tout seul, dans son désert de forêts et de montagnes, le château abandonné de Pictordu. Il était triste, triste; il avait l'air de s'ennuyer, comme une personne qui, après avoir reçu compagnie et donné de belles fêtes, se voit mourir pauvre, infirme et délaissé.
Commenter  J’apprécie          40
SachenkaSachenka   19 septembre 2015
- Les mères aiment leurs enfants toujours de même, à tous les âges.
Commenter  J’apprécie          240
javinejavine   26 avril 2013
Ne crois pas que la colère vaincue et la peine endurée soient les ennemis du talent.Loin de l'épuiser, elles le stimulent...
Commenter  J’apprécie          70
Videos de George Sand (39) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de George Sand
Retrouvez vos "Live Books" du seizième numéro saison 2 de Gérard Part En Live ici :
Les Bidochon T22 : Les Bidochon relancent leur couple de Binet aux éditions Dargaud https://www.lagriffenoire.com/1002032-achat-bd-les-bidochon---tome-22---les-bidochon-relancent-leur-couple.html
Où se cache Mickey aux éditions Hachette Jeunesse https://www.lagriffenoire.com/1002564-divers-jeunesse-mickey---ou-se-cache-mickey-.html
Les os des filles de Line Papin aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/146805-divers-litterature-les-os-des-filles.html
Le fils de L?Usari de Xavier-Laurent Petit, Cyril Pommet et Isabelle Merlet aux éditions Rue de Sèvres https://www.lagriffenoire.com/147052-achat-bd-fils-de-l-ursari-bd-le.html
Mort par la France de Pat Perna, Nicolas Otéro aux éditions Les Arènes BD https://www.lagriffenoire.com/112865-achat-bd-morts-par-la-france.html
La tuerie de Nicolas Otéro, Laurent Galandon aux éditions Les Arènes BD https://www.lagriffenoire.com/1000376-achat-bd-la-tuerie.html
Bad Man de Dathan Auerbach aux éditions Belfond https://www.lagriffenoire.com/142091-nouveautes-polar-bad-man.html
Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/79237-divers-litterature-les-delices-de-tokyo.html
Le rêve de Ryôsuke de Durian Sukegawa aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=109362&id_rubrique=338
L?enfant et l?oiseau Durian Sukegawa aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/1001195-divers-litterature-l-enfant-et-l-oiseau.html
O Senseï de Edouard Cour aux éditions Akileos https://www.lagriffenoire.com/42701-bd-o-sensei.html
Madame Zola d?Evelyne Bloch-Dano aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/14853-poche-madame-zola.html
Madame Proust d?Evelyne Bloch-Dano aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/15018-poche-madame-proust.html
Le dernier amour de George Sand d?Evelyne Bloch-Dano aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/7050-poche-le-dernier-amour-de-george-sand.html
Une jeunesse de Marcel Proust d?Evelyne Bloch-Dano aux éditions Livre de Poche 9782253091639
La fabuleuse histoire des légumes d?Evelyne Bloch-Dano aux éditions
+ Lire la suite
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr






Quiz Voir plus

Quizz George Sand

George Sand est un pseudonyme pour :

Stéphanie-Félicité de Crest
Marie-Antoinette de Nohant
Amantine-Aurore-Lucile Dupin
Anne-Claire De Paris

10 questions
213 lecteurs ont répondu
Thème : George SandCréer un quiz sur ce livre