AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791096228089
391 pages
Éditeur : Éditions Mots en Flots (10/01/2017)
4.31/5   21 notes
Résumé :
Jusqu'où peut encore aller la télé-réalité ?... C'est ce que vont découvrir dix inconnus à leurs dépens. Candidats involontaires d'une tout...e nouvelle émission, ils n'ont d'autre choix que de jouer... Le but ? Trouver la sortie, pour retrouver leur vie. Qui sont-ils ? Pourquoi eux ? Qui a décidé de les pousser dans la lumière sans qu'ils l'aient demandé ? Entre rivalités, enfermement, amour, rires, et questionnements, ils s'enfoncent petit à petit dans un jeu mal... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4,31

sur 21 notes
5
10 avis
4
1 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

PapillonVoyageur
  15 juin 2019
En lisant le résumé, je vous avoue que j'ai directement pensé à l'émission Secret Story, qui a eu un succès monstre durant de nombreuses années. À tel point que, oui, j'ai déjà regardé (alors que je n'aime pas forcément la télé-réalité, je trouve ça terriblement stupide). D'un côté, je trouvais le concept d'Arielle Sautet intéressant. de l'autre, j'avais peur de tomber dans un Secret Story 2.0 avec bon nombre de clichés mal exploités. Cette impression s'est dissipée dès les premières pages. Nous entrons dans la tête d'une candidate de l'émission, tout le monde se rencontre, et qu'apprend-t-on ? Qu'un enfant se trouve avec eux dans la maison. Avec des adultes. Cet ajout risqué m'a vraiment plu. Les enfants, c'est innocent. C'est tabou. Et pourtant, l'autrice a pris le risque d'en insérer un dans son récit. J'ai trouvé que tout était mené à la perfection. J'avais peur de me perdre, avec dix candidats différents, mais il s'avère que l'autrice les maîtrise tous comme s'il s'agissait de personnes réelles. de plus, absolument toute l'histoire se repose sur un suspense haletant. du genre, celui qui nous fait tourner les pages sans que l'on s'en rende compte. En un après-midi, j'avais déjà dépassé la moitié du livre. Je me suis forcée à ralentir, parce que sinon, je le dévorais tout cru. J'étais incapable de m'arrêter de lire. Les pages défilaient à une vitesse phénoménale, tandis que mes mains paraissaient aimantées au bouquin. Je ne pouvais pas le poser, c'était impensable. Encore un chapitre… Juste un seul… Et puis, paf, Arielle Sautet, nous enfonce un poignard dans le coeur. Comment ça, j'exagère ? C'est exactement ce que j'ai ressenti. Elle torture aussi bien ses personnages que ses lecteurs. Elle nous harponne dans son histoire, puis nous ligote au wagon d'une attraction super-forte en sensations. Ensuite, elle actionne le levier et nous empêche de descendre jusqu'à ce que ce soit totalement terminé. En fait, Arielle Sautet est une psychopathe. Une psychopathe qui nous a pondu un merveilleux chef d'oeuvre. ​
Par le biais de sa plume Ô combien addictive, directe et efficace, elle nous emmène dans une véritable critique de la télé-réalité. Elle y insère des caractéristiques liées à la thématique, mais aussi de véritable clichés retravaillés à sa sauce. C'est bien écrit, bien tissé, on ne s'ennuie pas une seule seconde, et chaque personnage profite de son devant de la scène à un moment donné. Ah, et aussi, je tiens à dire que ce roman m'a fait exploser de rire à plusieurs reprises ! Je finissais par me tordre le ventre, c'était la seule raison qui me faisait refermer le livre. Il contient des situations cocasses, des répliques cinglantes, pas mal de trashtalk et de drama, bref c'est de la télé-réalité mise sur papier. Mais de la bonne télé-réalité, puisque celle-ci critique justement ce genre d'émission. Une bonne façon d'exposer l'absurdité de l'être humain face à une caméra tout en finesse, le tout saupoudré par un style décoiffant et terriblement prenant.
Ce roman contient dix personnages. Dix personnages tous aussi différents les uns que les autres. Je dois vous avouer que le fait qu'ils soient dix, enfermés dans une maison, m'a rappelé Dix petits nègres d'Agatha Christie, même si la suite n'a clairement rien à voir. Juste que je trouve ce chiffre, associé à un huis-clos, très symbolique. Et puis, comme la « voix » dans la maison le dit si bien ; aucun des candidats n'est vraiment innocent. Forcément, j'ai pensé à Agatha Christie. Cela fait penser à une revisite moderne, les morts en moins. Dans tous les cas, je trouve qu'Arielle Sautet a su rendre chacun de ses dix personnages très attachants. Chacun a eu son petit moment de gloire, sa mise en avant… Au débat, ils sont presque tous caricaturés et superficiels, mais plus on avance, plus on creuse en eux. Ainsi, on les comprend, on ressent leurs émotions, ils deviennent nos amis. Nous vivons toute cette aventure à leurs côtés. J'ai eu un énorme coup de coeur sur le personnage de David. C'est un gros connard cynique et fataliste, il m'a vraiment fait vibrer. Un personnage très haut en couleurs, alors quand il se retrouve dans la même pièce qu'Éloïse… ça fait des chocapics tant leurs échanges sont violents et électriques ! Il est très chiant, mais son côté bad boy m'a vraiment plu. J'aime beaucoup les personnages torturés, alors forcément, je ne pouvais qu'adorer David (et détester Marianne de tout mon être !). À côté de ce cocktail Molotov humain, j'ai vraiment adoré le trio qu'ont formé les deux surfeurs chill et le pauvre enfant qui se retrouvait là sans sa mère. Ils ont apporté fraîcheur et humour à cette histoire loufoque. En revanche, j'ai détesté le plus âgé d'entre eux, autant que Marianne. Il me semble qu'il s'appelle Pascal… Enfin vous avez compris l'idée. Dans ce lot de personnalités différentes, l'autrice nous offre de quoi nous identifier. Nous pouvons apprécier comme déprécier certaines d'entre elles ; à nous de choisir. Mais, nous devons tous les supporter, à l'instar des candidats qui se côtoient. En plus d'être spectateur, le lecteur se retrouve un peu « enfermé » dans cette maison malgré lui, auprès de gens qu'il ne connaît pas. Et c'est à lui de se forger son propre avis. Encore une fois, je félicite Arielle Sautet. La psychologie de ses personnages est vraiment développée au maximum et maîtrisée avec dextérité.
En revanche, c'est quoi cette p*tain de fin là ?! Non, mais c'est une blague ?! de l'eau a coulé sous les ponts depuis que j'ai refermé ce livre, et ce final me hante toujours ! Comment l'autrice a-t-elle pu nous abandonner dans un moment pareil ? Ce n'est même plus du sadisme, à ce niveau-là, il faudrait un mot pour décrire ce qu'Arielle Sautet fait vivre à ses pauvres lecteurs… Non mais ! J'attends de pouvoir m'acheter le second et ultime tome avec impatience. Et même si je donne l'impression de faire ma grosse râleuse, je dois avouer que le cliffhanger de ce premier opus est merveilleusement réussi et qu'il met l'eau à la bouche. Un récit qui monte crescendo jusqu'à son point d'explosion. Vive les chocapics !
Grosso modo, que vous aimiez ou non la télé-réalité, vous trouverez votre bonheur avec Dans l'oeil du cyclone, le premier livre d'une duologie très bien débutée. Simple et directe, l'écriture de l'autrice ne vous laissera pas une seconde de répit et vous coupera le souffle. du suspense, du rire, des larmes, de l'angoisse, de l'appréhension, des rebondissements… Croyez-moi, on ne se lasse pas avec La maison des guidés. Au contraire, nous nous retrouvons coincés avec des personnages authentiques et travaillés, que nous avons du mal à quitter, une fois la lecture terminée. Je ne pensais pas adorer à ce point ce roman. Et pourtant… En changeant de perspective, une bête lecture devient un énorme coup de foudre.
Lien : http://papillonvoyageurblogl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
emilie17021845
  25 février 2017
Lorsque "La maison des guidés" a fait son apparition sur les réseaux, il a suscité beaucoup d'intérêt. Et le mien par la même occasion.
À commencer par sa couverture que je trouve vraiment belle. Elle donne le ton dès le départ. Ensuite on a le résumé, fort intriguant, il nous plonge dans l'univers sans trop nous en dire et ça c'est agréable.
Pour ne rien vous cacher, j'ai eu un peu de mal à démarrer ma lecture. Je me suis vite perdue et il a fallu que je m'accroche. En effet au début on fait la connaissance de chaque personnage, étant donné qu'ils sont dix, ça fait beaucoup. J'ai donc commencé à les confondre et j'ai du mal à m'y retrouvé. Mais bon après tout c'est un passage obligé si on veut aborder correctement l'histoire. Et puis au final sans même m'en rendre compte ça m'est tombé dessus : je suis devenue accro.
Vous savez c'est arrivé tous seul j'y suis totalement pour rien moi, c'est comme ça, c'est le genre de livre où on se dit qu'on va le commencer juste pour voir ce que cela donne car il est déjà tard et que demain on travaille, puis d'un coup on lève le nez, on se rend compte que l'on a plus beaucoup de temps pour dormir et qu'on a avaler la moitié du livre voir plus. Et là j'ai maudit Arielle Sautet. Mais bon ça c'est une autre histoire.
Revenons à nos moutons. On se retrouve donc dans le monde de la télé-réalité, on ne peut pas dire que je sois une grande fan de ce genre d'émission mais bon cela m'arrive d'en regarder certaines et de bien rigoler. Arielle place le lecteur dans la position de spectateur, j'ai pour ma part trouvé que cela aller même plus loin, car j'ai plutôt eu l'impression d'être à la place du cameraman. On voit tout, on entend tout, pas de filtres, pas de "biiiiiip" comme à la télé quand c'est inapproprié. Non non, rien de tout ça et c'est juste génial.
On plonge tête première dans ce show, on a la tête en vrac. On joue les voyeurs et c'est sans aucune honte que j'avoue avoir adoré ça. Et comme dans ce genre de show au fur et à mesure que l'on en apprend sur les protagonistes, il y a ceux à qui on s'attache, ceux qui nous énervent, ceux sinon veut secouer, bref ils finissent par prendre une grande place dans notre tête. On se prend au jeu à 100% nous aussi on veut comprendre, on veut savoir.
Et bien sûr tout ceci ne serait rien sans lot lot d'émotions, un bon gros mélange qui fonctionne bien. Un thriller mélangé à de la comédie.
La plume d'Arielle est vraiment belle et agréable. Elle nous surprend, nous fait rire, nous fait peur et nous mets des questions plein la tête. J'ai fait défilé les pages une à une s'en même m'en rendre compte. En deux jours il était finit. Enfin fini, parlons-en de la fin, on aborde le sujet qui fâche ? Bon j'ai vu pire, mais je ne m'attendais pas à ce revirement, mais j'aurais dû car il faut être honnête, Arielle a su s'insinuer dans nos esprits pour nous retourner le cerveau, alors il était normal qu'elle nous fasse une fin digne de ce nom.
En bref je dirais que ce livre vous happera totalement, offrant son lot de suspens, une très belle découverte. Je vous le conseil fortement.
Je remercie Florence des Éditions Mots en Flots pour ce service presse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
druspike
  07 décembre 2018
Je me souviens plus quand et comment j'ai découvert ce livre, merci les réseaux sociaux ! Et je pense avoir littéralement flashé sur la couv ! Ce livre est juste sublime et donne trop envie !
J'ai attendu la sortie du tome 2 pour commander les 2 en une seule fois et depuis ils dormaient dans ma PAL ...
De quoi ça parle ? «Jusqu'où peut encore aller la télé-réalité ?... C'est ce que vont découvrir dix inconnus à leurs dépens. Candidats involontaires d'une tout...e nouvelle émission, ils n'ont d'autre choix que de jouer... le but ? Trouver la sortie, pour retrouver leur vie. Qui sont-ils ? Pourquoi eux ? Qui a décidé de les pousser dans la lumière sans qu'ils l'aient demandé ? Entre rivalités, enfermement, amour, rires, et questionnements, ils s'enfoncent petit à petit dans un jeu malsain qu'ils ne maîtrisent en rien. Un jeu qui pourrait bien ne pas en être un. En changeant de perspective, l'entrée devient la sortie... »
Ça va être un peu compliqué de parler de ce livre sans spoiler donc je vais aller à l'essentiel !
L'histoire a pour dans le thème la TV réalité, on se retrouve avec 10 personnes enfermées dans une maison. Comme dans toutes télé réalité nous avons un un beau mix de personnages, tous différents, mais obligé de vivre ensemble !
Ce roman est donc un huis clos avec 10 personnes, de ce fait il demande une certaine mise en place. Au début on passe par des moments un peu : « mais c'est qui lui déjà ? » Mais le talent de l'autrice pour nous amener et décrire ses personnages est tel qu'on a finalement l'impression de les connaître et au final on s'y retrouve très vite.
Ce roman de 450 pages se dévore, il a tous les ingrédients du page turner : chapitres très courts, intrigue bien présente,histoire qui tient la route, personnages attachants et rebondissements !
Personnellement il m'a fait 2 jours et j'ai hâte de publier mon retour pour passer au tome 2 !
C'est un roman original et très bien construit . Une télé réalité où le but est de trouver la sortie c'est pas commun ! Pas de vote du public, ni des habitants ! Un des personnages est aussi très original pour ce genre d'émission, je n'en dis pas plus pour garder la surprise.
Et puis cette « voix » qui les guide, mais qui a aussi tendance à les lâcher quand ils ont besoin d'aide …
On découvre tout le côté manipulation de la prod, bien sûr comme on s'en doute dans toute télé réalité mais qu'on ne voit pas forcément !
On découvre aussi toutes les situations de conflits, coup de coeur qui se trouve forcément exacerbées et rapides quand on vit en huis clos, les uns avec les autres sans rien savoir de l'extérieur ...
Je ne suis pas une fan de télé réalité mais j'avoue qu'en livre j'accroche plus tôt bien ! J'avais adoré Criminal Loft il y a quelques années. Et cette maison des guidés a été un excellent moment de lecture aussi !
Durant la lecture on passe par pleins d'émotions, de la joie, du stress, de l'angoisse, de la colère. On a le droit à une fin avec un twist bien stressant du coup je suis contente d'avoir le 2 et de pouvoir me jeter dessus !!
Je vous conseille fortement ce roman, que vous aimiez ou détestiez ce genre d'émission vous y trouverez votre compte. Et puis ce livre n'est pas une ode à la télé réalité, bien au contraire !
Note 10/10 COUP DE COEUR
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
luciebernard98
  10 mai 2018
La « Maison des Guidés », écrit par la talentueuse Arielle Sautet et publié aux Editions Mots en Flots, se révèle être un roman à la hauteur de mes attentes. Autant dire que c'est une merveille que je vous conseille ! Un autre coup de coeur pour ce roman. Décidément… cette maison d'édition est surprenante !
Pour commencer, je dois dire que je déteste la télé-réalité et j'étais curieuse de découvrir ce que l'auteure tenterait de démontrer à travers son livre. J'ai vraiment été conquise.
J'ai d'abord été frappée par le vocabulaire. Aucune censure au niveau de ce dernier, tout peut se dire et l'auteure retranscrit les dialogues de manière à nous immerger totalement dans son monde. La rudesse de ces derniers choque tellement qu'on a l'impression, parfois, d'entendre les protagonistes se disputer autour de soi et non dans sa tête. le lecteur fait partie intégrante de ce récit, il est l'oeil du cyclone, le voyeur qui observe les personnages, avide d'en savoir plus.
Les descriptions sont également très poussées. On rentre directement dans le vif du sujet. Les 10 candidats apparaissent tous au début du récit et chacun à leur tour font une petite visite des lieux qu'ils interprètent chacun à leur manière. L'auteure prend bien le temps de décrire tous les protagonistes, de leur donner une vie et un visage aux yeux des lecteurs de manière à ce qu'ils ne se confondent pas durant la lecture. On apprend donc tout de suite à les distinguer… et à s'y attacher. Malgré les descriptions qui se succèdent, le début n'est pas lassant pour autant, ni répétitif. L'auteure le fait avec cynisme, justesse et humour. Un mélange tout à fait convainquant !
Passons aux personnages… Ces derniers ont des caractères bien trempés qui sont mis en avant de sorte à ce qu'ils jouent tous un rôle essentiel dans le développement du récit. Les personnages sont typiques de la télé-réalité, leurs défauts et leurs atouts sont poussés jusqu'au paroxysme. Ils ont donc bien leur place dans ce type d'endroit, pour divertir un public vivant par procuration. Toutefois, ils ne restent pas tous bien longtemps aussi insignifiants et on apprend vite des informations croustillantes sur leur passé. Être enfermés les pousse à se poser des questions sur la raison de leur présence en ces lieux et ces interrogations vont faire avancer l'histoire tout en étoffant l'intrigue qui n'est pas banale. Même si certains personnages sont niais et énervants, ils contribuent au charme du roman et leur absence de matière grise est compensée par des gestes tendres et sincères. Certains protagonistes vont donc sortir de leur douce torpeur pour dénoncer avec une hargne non contenue le voyeurisme et la déshumanisation dont ce type d'émission fait preuve. L'humain est relégué au rang d'objet et n'a pour but que de divertir un public à la recherche de sensations fortes. Un public qui manie les ficelles des sentiments sans aucune considération. Un public qui veut toujours plus d'action et de violence, oubliant que les Guidés ne sont que des humains insignifiants qui n'ont pas pu choisir leur destin.
Le scénario, d'abord totalement semblable aux émissions de télé-réalité émises de nos jours et dont certains se nourrissent, se différencie bien vite par son originalité, sa mise en scène et le sadisme poussé à l'extrême. Voilà le mirage des prochaines séries auxquelles nous allons avoir droit si nous continuons d'enterrer le respect et de le piétiner comme nous le faisons déjà maintenant. le scénario est avant tout permis grâce à l'état d'esprit des personnages, ingénieux, qui traduit parfaitement l'atrocité de ce jeu.
Les messages qu'Arielle essaye de faire passer à travers ce texte sont tous plus bouleversants et révoltants les uns que les autres. le plaisir des uns naît du malheur des autres. Comment peut-on permettre de telles émissions, proches de l'abomination ? Comment peut-on fermer son coeur et ouvrir ses yeux devant un tel spectacle ?
Le seul point négatif du roman réside dans un seul passage… un seul dialogue. Ce dernier, dégoulinant de sentiments, est une exagération d'amour et de mots doux qui n'ont pas leur place dans un univers tel que celui-ci. Il est surjoué, exagéré et dérange. Je n'ai pas reconnu les deux protagonistes à travers ces deux bisounours… Heureusement, tout est vite rentré dans l'ordre pour me permettre de savourer le récit à nouveau !
Ce livre est comme une drogue, on décide de ne se limiter qu'à un chapitre « juste de quoi se changer les idées… », mais il est tellement addictif que se contenter de si peu est impossible. Les pages défilent et on est pris de frénésie en les tournant. Alors quand on arrive à la fin… on comprend sans détour ce que ressent un des protagonistes en manque (je ne dirai pas de quel personnage il s'agit :p ). La dureté des propos et la réalité tangible qu'ils dénoncent ne peuvent que heurter les sensibilités et faire prendre conscience des dérives de notre monde. La plume percutante de l'auteure est un véritable régal !
Merci à elle pour ce roman et cette fin MAGISTRALE ! Vivement le tome 2 et ses surprises…
Lien : http://rectoversooo.weebly.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
marishpa
  18 avril 2017
Le synopsis m'a donnée envie de découvrir cette histoire de téléréalité qui semble bien différente de ce que l'on voit!
C'est difficile de faire une chronique sans dévoiler mais je vais tenter d'y parvenir , le synopsis est parfait!
Je me suis lancée et je n'ai pas été déçue.
Comme dans toutes les téléréalités, nous découvrons différents personnages: la bimbo, le beau gosse, l'athlète, la renfermée, la grande gueule… et …. à vous de le découvrir ….mais un point le différencie de ce que l'on connait : ces candidats ne savent pas pourquoi ils se retrouvent ici! Ils ne se rappellent pas avoir passé une audition et surtout ne pas avoir signé un contrat… Mais ils sont là, sans leurs affaires et ils devront faire avec!
On les suit dans cette villa, où leur journée se déroule entre la piscine, le salon et leur chambre.Des conflits éclatent, des rapprochement se font … Mais le but de tout ceci est de trouver une sortie! Pour cela ils auront droit, soit à des indices soit à un bonus perso, c'est à eux de choisir : la sortie ou un bien-être, qu'ils débloqueront grâce à une mission.
Le Guide, la Voix semble se jouer d'eux!
Le ton est donné!
Les dés sont jetés : entre rivalité, amour, ils devront s'unir pour contrer ce jeu qui devient de plus en plus malsain. les missions s'enchaînent et déroutent tous les candidats. Entre mensonges et vérité, la vie en communauté devient difficile.
La question, « que font-ils ici? », reviendra les hanter! Une des candidates essaiera de découvrir ce qui se cache derrière tout cela en prenant des notes et en faisant des recoupements!
J'ai été comme les candidats : surprise, horrifiée par certaines situations! Me disant non ce n'est pas possible!!!! Une écriture fluide, des rebondissements en cascade, on ne s'ennuie pas une seule seconde. Un super suspense, un huit clos parfait!
Ce premier tome se finit sur les chapeaux de roues!
J'ai bien hâte de découvrir la suite!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ABLecturesABLectures   26 janvier 2017
David a envie de taper dans les murs pour qu'elle revienne à elle. Est-ce cela "avoir un moment de bonheur"? Grappiller des miettes pour pleurer quand on se les voit retirées?
Commenter  J’apprécie          50
ABLecturesABLectures   25 janvier 2017
" Ils ont appris au gamin à écrire le prénom de tous les habitants de la maison, puis à dessiner un cochon et enfin, à déchiffrer des termes essentiels du quotidien - selon eux - comme "meuf", "canon", "seins", "crawl" et "boire un coup". Le petit est très fier d'expliquer que ce sont les mots-clés pour avoir une amoureuse et récite très consciencieusement :
- Salut, Meuf. Tu as des seins trop canons. Moi, je nage le crawl. Tu veux boire un coup?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : télé réalitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2142 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..