AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782840557340
48 pages
Delcourt (14/06/2006)
3.85/5   85 notes
Résumé :
Isis doit se marier avec le Gardien. Or c’est à Herbert qu’elle voudrait s’unir… ce qui n’arrange pas les affaires de son père, qui voit d’un bon œil la promesse d’une dot.
Le Gardien, lui, est obligé d’emprunter à un bailleur de fonds qui, de son côté, vendra sa dette à Guillaume Delacourt.
Delacourt se trouve donc en mesure de récupérer le Donjon si le Gardien ne rembourse pas à temps !
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Vexiana
  24 octobre 2019
Changement de style époustouflant avec le changement de dessinateur. J'aime beaucoup le minimalisme caractéristique de Trondheim mais là, whaw, les personnages sont plus fins, plus détaillés et gagnent vraiment en caractère et en présence avec le dessin plus anatomique de Boulet. La subtilité des expressions, peu compatible avec le trait de Trondheim, est ici exploité avec brio et permet de donner plus de finesse aux échanges et aux intervenants.
En parallèle, le ton se fait également plus sombre et les personnages dévoilent également un peu plus les nuances d'un caractère qu'ils n'avaient pas avant et qui initient sans doute doucement la transition vers la fin du donjon et les épisodes 'crépuscule'.
La mise en couleurs, assurée par Boulet, est également plus subtile et très agréable.
J'ai vraiment bien aimé et le dessin y est, je pense, pour beaucoup.
Commenter  J’apprécie          130
Yvan_T
  12 novembre 2020
Après plusieurs tomes de "Donjon Monsters", l'univers donjon consacre à nouveau un album à la période ‘Zénith'. Mais, force est de constater que pour un Donjon censé connaître son apogée, les affaires vont plutôt mal. le mariage entre la princesse siamoise des barbares Kochaques et le maître du donjon nécessite des fonds et, malgré les multiples tentatives d'Herbert et de Marvin pour dérober l'or du dragon, les caisses sont vides.
L'histoire de fond, une belle princesse obligée d'épouser un vieux roi pour des raisons politiques alors qu'elle est amoureuse d'un preux chevalier, est très classique, mais merveilleusement parodiée au sein de l'univers donjon par le duo Joann Sfar et Lewis Trondheim. Les rebondissements sont nombreux, les gags s'enchaînent à grande vitesse et l'action est au rendez-vous.
La préparation de ce mariage bouleverse le quotidien des habitants du donjon et influence également les relations entre les différents protagonistes. le lecteur va ainsi assister aux tensions naissantes entre Marvin et un Herbert prêt à tout pour que sa bienaimée n'épouse pas le maître du donjon.
Mais, ce tome est également marqué par le retour de Guillaume de la Cour, ce personnage introduit lors du premier tome de "Donjon Monsters", sous forme de clin d'oeil à Guy Delcourt. Ce baratineur de première, ancien propriétaire de la capricieuse épée du Destin avant qu'elle ne soit récupérée par notre ami Herbert, va inonder ce récit de joutes juridiques amusantes et tenter de s'accaparer le donjon à coups de procédures judiciaires.
Au niveau du graphisme, ce tome marque également l'arrivée de Boulet, venu remplacer Lewis Trondheim au dessin. Tout comme c'était le cas pour de nombreux dessinateurs sur la série "Donjon Monsters", Boulet parvient à s'approprier le style donjon sans trop de heurts. L'excellent travail de Lucie Albon aux couleurs est également à noter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
_minot_
  28 juillet 2021
Tout le monde est affairé au Donjon pour préparer le mariage du Gardien et d'Isis. Tout le monde sauf Herbert qui, amoureux d'Isis, va tout tenter pour faire capoter l'union …
Un tome qui marque une transition dans la série. Au niveau de l'histoire déjà, où l'humour potache s'atténue au profit d'une histoire moins improvisée, où les relations entre Herbert et Marvin notamment commencent petit à petit à se dégrader. Et évidemment au niveau du dessin, où Trondheim passe le relais à Boulet. Si le dessin de ce dernier est irréprochable et techniquement très bon, il ne me touche pas vraiment et me rend plus hermétique aux blagues.
Résultat, on rigole bien moins qu'à la lecture des quatre Donjon Zénith précédents. Donjon perd un peu avec cet album de la fraîcheur et de la spontanéité de ses débuts pour se recentrer sur quelque chose d'un peu plus cohérent et travaillé (on n'est finalement pas si loin que ça de l'héroïc-fantasy classique …).
Commenter  J’apprécie          00
mikaelunvoas
  02 février 2019
Un changement radical s'opère avec l'arrivée du dessinateur BOULET. le dessin devient plus sérieux, moins loufoque, l'histoire aussi. Isis va t'elle se marier avec le gardien ? Ce tome en appelle un autre. le seigneur de la cour pourrait bien mettre un grain de sable dans ce rouage compliqué qu'est la gestion d'un Donjon. Un peu moins d'humour, mais une suite logique et une histoire d'amour peu ordinaire... et pleine d'obstacles.
Commenter  J’apprécie          30
wolvie
  10 décembre 2014
Le dessin de Boulet apporte un vrai plus à la série : Trondheim est bien gentil avec son minimalisme, mais ça finit par nuire à la série. D'accord, on n'a pas besoin de faire du caravage pour qu'une BD soit intéressante : mais les personnages sous le crayon de l'ami Boulet gagnent incontestablement en profondeur. Bah oui, le dessin, ça compte quand même... Étonnant, non ?
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
NicolasFJNicolasFJ   06 avril 2012
- Tout le monde est occupé à préparer le mariage du gardien et d'Isis, et toi, tu ne fais rien.
- Je suis grandement occupé à empêcher ce mariage de se faire, vois-tu...
Commenter  J’apprécie          30
_minot__minot_   06 août 2021
- Je proteste ! Le contrat m'autorise à visiter les lieux !
- Marvin ? Tu feras visiter la salle des vampires, les oubliettes aux limaces venimeuses, la fosse aux brous et la caverne à magma ...
- Ah, non, non ... Ça, je ne veux pas du tout les visiter ...
Commenter  J’apprécie          00
_minot__minot_   08 février 2022
- Horous ?
- Je n'ai pas le temps de papoter, là ... Les Kochaques m'ont demandé d'embaumer un de leurs fichus boeufs. Tout ça pour que l'âme du boeuf accompagne les jeunes mariés le reste de leur vie ... Tu parles d'une connerie ...
Commenter  J’apprécie          00
lehibooklehibook   13 février 2020
« Allons..ne soyez pas procédurier ..je vais juste couper la tête de ce canard pour prendre aussi la ceinture.. »
Commenter  J’apprécie          10
mikaelunvoasmikaelunvoas   02 février 2019
Ça fait une trentaine de fois que vous essayer de reprendre votre trésor.
Vous n'y parviendrez pas.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Joann Sfar (147) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joann Sfar
Joann Sfar, à la fois dessinateur, graphiste, peintre et réalisateur,vient de sortir deux nouvelles bandes dessinées : "La Synagogue" et "On s'en fout quand on est mort". L'auteur raconte son art du dessin, ses influences et ses grands thèmes de prédilection au micro de Guillaume Erner.
#joannsfar #bd __________________ Découvrez tous les invités des Matins de Guillaume Erner ici https://www.youtube.com/playlist?list=PLKpTasoeXDroMCMte_GTmH-UaRvUg6aXj ou sur le site https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins
Suivez France Culture sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : humourVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le chat du rabbin

De quelle couleur est mon pelage ?

Gris souris
Tigré
Ebène

10 questions
130 lecteurs ont répondu
Thème : Le chat du rabbin Intégrale de Joann SfarCréer un quiz sur ce livre