AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280379007
Éditeur : Harlequin (02/11/2017)

Note moyenne : 4.24/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Il est le pire qui pourrait lui arriver? ou le meilleur Vicious. Le nom qu'il s'est choisi parle de lui-même. C'est un homme froid, cruel? et immensément riche. Ce qui veut dire qu'il a le monde à ses pieds. Millie ne fera plus jamais l'erreur qu'elle a commise dix ans plus tôt, quand elle a cru qu'elle pouvait se mesurer à lui, répondre à ses provocations, lui rendre coup pour coup. Ils n'étaient que deux adolescents, et pourtant il a détruit sa vie, l'a forcée à l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
LesMissChocolatinebouquinent
  07 novembre 2017
Cette couverture est juste WOOOOWWWW ! Une couverture qui invite à la luxure ( bien sur qu'on aimerait être cette petite chose qu'il tient entre ses doigts, juste pour espérer une petite caresse de ces lèvres) ! La couverture n'annonce que des bons moments et et supers bons moments !! Non, non…je ne suis pas du tout accro à cette nouvelle série que nous offre la collection &H qui en tout, compte quatre tomes (si mes recherches s'avèrent exactes).
Vicious aurait pu être le nom d'une chanson romantique, lancinante qui se serait terminée je ne sais où ( en fait si…mais je ne vous le dirais pas !!) ; mais non c'est le prénom que s'est donné Baron Spencer pour se dénoter de son diabolique de père. Ouais porter le même prénom que son père ça craint !! Vicious, fils unique d'un riche entrepreneur, est livré à lui même depuis la mort suspecte de sa mère. Sa belle-mère, Jocelyne, est la caricature parfaite de la marâtre qui se fout totalement de lui. Ne voyant que l'intérêt financier pour embellir sa vie, Jocelyne embourbée dans une situation totalement incongrue et malsaine devra affronter Vicious pour son plus grand déplaisir. Vicious gère sa vie comme il entend, il obtient tout ce qu'il désire et souhaite. de nature et de charisme imposants, son charme indéniable et son aura attirante, rien ne lui résiste, tout le monde est à ses pieds. Tel le roi sur son trône d'or, les filles se pavanent devant ses irrésistibles yeux et ses caresses ensorcelantes. Défilé permanent de toutes les jolies midinettes des environs, sa vie est un long fleuve tranquille où plaisirs en tout genre l'agrémentent. Jusqu'au jour (tandammmm…) une nouvelle arrive ! Fille des domestiques de son royaume, Emilia LeBlanc, dite Millie, elle débarque de la Nouvelle-Angleterre. Sous ses airs de fille inintéressante et à bannir de toute relation sociale, Millie est la pureté incarnée. Trop gentille, trop niaise, trop merveilleuse, trop parfaite pour intéresser qui que ce soit ! Millie vie dans son petit monde où les bisounours sont rois et ne comprend pas absolument l'attitude détestable de Vicious. Pour qui elle ressent l'inexplicable présence de papillons dans le ventre à chaque rencontre et à chaque regard. Qu'on se le dise Millie est amoureuse de celui qu'elle déteste. Ce dernier est un vrai salaud : l'humiliant à chaque occasion ! Lui infligeant des paroles blessantes et surtout lui proposant l'inimaginable qui l'obligera à s'enfuir.
Détruite, anéantie, Millie se fait une autre vie à l'autre bout du pays, New York, Big Apple, où les rêves s'autodétruisent à petit feu. Les études, le boulot, quelques amourettes de passage, l'arrivée de sa soeur, Rosie atteinte de mucoviscidose, la plonge dans un combat permanent pour survivre. Alterné deux boulots, une vie exaspérante ce sont les conséquences de son exil forcé. Mais ce dernier va prendre une tournure inattendue, alors qu'elle bosse dans ce bar, elle recroise l'orgueilleux Vicious. Elle ne souhaite qu'une seule chose, qu'il la laisse en paix et surtout ne vient pas s'insinuer dans sa vie ! Vous pensez qu'il la laissera en paix ? C'est mal le connaitre car il a toujours voulu la faire sienne ! Va t-elle résister ? Et surtout que manigance t-il ?
Vous l'avez peut être compris : j'ai adoré, j'ai surkiffé cette lecture !! Impossible de la lâcher avant de connaitre tous les enjeux et surtout les aboutissants. Vicious est détestable à un tel point qu'on lui arracherait ses cheveux face à son arrogance. C'est connu les femmes aiment les salauds, et là mesdames vous allez être conquise. On sait toutes que derrière les carapaces de ce genre se cache un autre homme, son opposé. Vous allez aimer le découvrir et le détester. Vicious en tient une sacré couche : niveau machiavélique il tient le palmarès. C'est un être tordu, il adore fomenter des séditions et torturer psychologiquement son entourage.
Les personnages secondaires donnent également le change : Rosie la soeur délurée qui ne tient pas sa langue dans sa poche. Les meilleurs amis de Vicious : Trent, Jaime et Dean qui n'hésitent pas )à lui dire les quatre vérités et à le déstabiliser quand c'est nécessaire.
Petit bémol : pas si dark que ça ! Vous pouvez vous lancer les yeux fermés (enfin non…c'est mieux ouverts pour lire )!!
L.J Shen nous entraine dans une histoire palpitante où les rebondissements incessants donnent un rythme effréné à la lecture. Un plume efficace et acérée qui nous fait voguer sur toutes les émotions existantes. Un panel de sensations qui garanti une lecture envoutante du début à la fin. On dévore littéralement Vicious. On le goute , on apprécie son caractère acide. C'est comme une tablette de chocolats où chaque carré que l'on avale nous fait découvrir de nouvelles saveurs. On s'abandonne carrément dans ce méli-mélo de sentiments tourbillonnants.
« Vicious » c'est de la jalousie, de l'amour, des découvertes, des complots machiavéliques et une vérité.
« Vicious » : la bad cool attitude !
Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
carine13400
  14 novembre 2017
Vicious… rien que ce surnom nous donne déjà le ton du roman… surtout lorsque l'on découvre qu'il se l'est lui même donné… et que dire de cette Cover magnifique qui ne laisse aucun doute sur le tempérament de notre protagoniste et sur les bouffées de chaleur qu'il nous inspire…
Une romance qui sort des sentiers battus avec laquelle j'ai passé un excellent moment de lecture, mais attention, pour ma part, elle n'a rien d'une Dark Romance !
Emilia vient de s'installer à Todos Santos dans le manoir des Spencers, où ses parents vont travailler à l'intendance. le manoir est immense mais aussi austère et bien vide, tout comme le coeur du fils Spencer, Baron, qui aime se faire surnommer Vicous… Cet adolescent est froid, méchant, vicieux mais Ô combien sexy, tout comme ses quatre meilleurs amis, souvent présent au manoir lors des nombreuses fêtes très populaires que Vicious organise. Ils sont tous aussi canon que le propriétaire des lieux et l'arrogance ne leur fait pas défaut non plus . Tous les gars du lycée les envie… et toutes les filles écartent leurs cuisses devant leur passage, telle la mer s'ouvrant devant Moïse ! Ils sont les « Hot Heros », les dieux du lycée… Et rien ni personne ne leur résiste. Personne ? Pas sûr …
Dès le départ Vicious se comporte en parfait connard avec Emilia et s'en prend à la jeune femme dès que l'occasion se présente en la rabaissant et la traitant comme une moins que rien, comme une « conchita ». Mais Emilia lui tient tête et ne se laisse pas démonter, même si elle tremble un peu devant lui… Trembler ? de peur ou de désir ? Même si elle souhaiterait le détester, elle n'y arrive pas complètement, et pourtant, il lui en fait voir de toutes les couleurs…
Le souci avec ces deux là, c'est qu'ils se méprisent autant qu'ils s'attirent… Et cela n'est pas prêt de changer…
Malheureusement, un jour, Vicious ira trop loin et la poussera à quitter la Californie. Elle n'aura pas d'autre choix que d'abandonner sa famille… sans dire un mot… Seule…
Et c'est à New York qu'on la retrouvera dix ans plus tard où le hasard mènera Vicious jusqu'à elle. Mais en parfait connard qu'il est toujours, il ne sera pas ému de sa situation précaire, mais lui proposera néanmoins un deal, qui bien sûr, n'est pas fait pour l'aider à elle, mais lui; comme toujours… Emilia ne se démonte toujours pas mais l'attirance est malheureusement toujours aussi présente. Une attirance forte qu'ils ne peuvent ignorer, car entre eux, ça crépite de bien des manières… Mais la répulsion l'est tout autant et prendra le dessus. Emilia a pris de l'assurance et tient à son amour propre, mais c'est aussi une jeune femme généreuse qui est prête à tout pour sa famille… une fois de plus… Tous les choix qu'elle fera seront mûrement réfléchis, même lorsqu'elle fera les plus mauvais, ce sera en connaissance de cause…
Emilia se jettera t-elle dans la gueule du loup tout en sachant que ses crocs sont plus affûtés que jamais ?
Je ne vous en dirai pas plus pour vous laisser découvrir ce récit par vous même.
J'ai pour ma part trouvé le début un peu long, mais il faut s'accrocher en faisant tout de même très attention à ce que l'on lit. Si l'auteur « traîne » sur le départ ce n'est pas pour rien non plus, car les bases du roman reposent sur ces moments passés de l'adolescence. Des flash back nous y ramènerons tout de même à plusieurs reprises, en nous permettant de comprendre leur comportement.
On pourrait trouver Emilia trop gentille face à cet homme imbu de lui même, qui pense pouvoir tout acheter… mais cette histoire est aussi l'histoire de « Black et de Rose », l'histoire d'une enfance sombre et violente, et c'est cela qui fera toute la différence… le passé torturé de Vicious nous retourne les tripes à de nombreuses reprises et va nous permettre de nous y attacher petit à petit . On ne peut vraiment éprouver une aversion totale pour lui et pourtant je vous assure qu'il y a matière… En bref on aime le détester car il ne faut pas se leurrer, leurs joutes verbales on s'en délecte, tout comme les coups bas qui nous font paradoxalement bondir, mais c'est un roman et on s'en amuse. Une sorte d'amour vache qui fait monter la température crescendo et dont on attend l'explosion…
Avoir le point de vu de Vicious, notre anti-héros, est un atout de taille car il nous transporte dans son histoire passée, ses sombres secrets, mais aussi dans son coeur et dans sa tête. Son comportement face à Emilia on le comprend assez vite, mais le cheminement que l'auteur prend pour qu'il y fasse face est vraiment très bien mené, et il y a une chose que j'ai appréciée plus que tout, c'est que l'auteur ne change pas les personnages dans leur identité, elle les fait évoluer à leur manière, avec leurs qualités et leurs défauts…
LJ Shen est une auteure que je découvre et que je prendrai plaisir à relire très bientôt, car il faut savoir que Vicious, est le premier tome de la série Sinners of Saint et j'espère de tout coeur que la suite arrivera bientôt !
Un grand merci aux Editions Harlequin et à Netgalley pour ce service presse que je vous recommande à mon tour.

Lien : https://lesetoilesdesbibliot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MissCroqBook
  11 novembre 2017
Vicious. L'homme que l'on a envie de gifler autant que de lui sauter dans les bras. Ou comment être un connard arrogant qui nous fait toutes craquer.
J'ai été surprise par cette lecture. Surprise de manière très positive. Jusque-là, je n'ai pas pu aller au bout des romans que j'avais entamés et qui sont classés comme de la dark romance. Mais là, c'est passer tout seul. J'ai adoré cette histoire.
Depuis qu'elle est arrivée en ville, Emilia est devenue le bouc émissaire de celui qui se fait appeler Vicious. Fils des propriétaires du manoir où les parents d'Emilia sont domestiques, il a de suite pris en grippe cette fille d'une classe sociale inférieure à la sienne et un peu excentrique. Pendant toute leur dernière année de lycée, il va lui en faire voir de toutes les couleurs.
Lorsque dix ans plus tard, ils se rencontrent par hasard, les retrouvailles sont loin d'être chaleureuses. Et il ne faudra pas plus de dix minutes à Vicious pour reprendre ses vieilles habitudes et mener la vie dure à Emilia. Il va même aller jusqu'à lui proposer une offre qu'il lui est très difficile de refuser dans sa situation. Emilia sait pourtant que si elle s'approche de Vicious, elle va à nouveau se brûler les ailes. Mais parfois l'attirance est trop forte pour pouvoir y résister.
Vicious c'est l'incarnation même de tout ce qu'une fille devrait fuir chez un homme. Il est antisocial, antipathique, haineux, méprisant, cynique et j'en passe. Et pourtant, contre toute attente, dès le début du livre et avant même d'apprendre à le connaitre, on craque. On craque pour cet homme à la beauté décalée avec sa peau si blanche qu'il ressemble à un fantôme, ses traits anguleux, ses cheveux noirs brillants et ses yeux bleus indigo sans âme. Mais ce qui le caractérise surtout, c'est le mépris qu'il affiche. Il se fout de tout et de tout le monde. En fait Vicious se cache derrière ce mépris. C'est surtout un écorché vif qui ne sait pas comment interagir avec les autres. Par moments, il m'a fait penser à un petit garçon qui dans la cour de maternelle passe son temps à embêter une fillette juste parce qu'elle lui plait bien. le cliché typique. Sauf que Vicious est beaucoup plus radical et abrupt et donc beaucoup moins attendrissant qu'un enfant de maternelle. Et malgré tout, cela ne nous empêche pas de fondre pour lui.
Emilia, elle, est une artiste. Une jeune femme un peu extravagante, une artiste obsédée par les cerisiers en fleurs. Mais c'est surtout une personne perspicace, protectrice, prévenante et forte. En partie à cause des brimades que Vicious lui à imposer par le passé. Mais surtout parce que la vie ne lui fait pas de cadeau. Elle s'est forgé un caractère à toute épreuve.
Les échanges entre Emilia et Vicious sont cinglants. Aucun des deux ne baisse les yeux devant l'autre. Emilia sait que si elle craque, elle sera perdante et Vicious lui ne veut pas faillir à sa réputation de salaud ni montrer qu'au fond il a un coeur. Les joutes verbales et la tension sexuelle qui peuplent l'histoire tiennent le lecteur en haleine. On a toujours envie d'aller plus loin, d'en découvrir davantage et surtout de connaitre la fin. La plume de L.J. Shen est vraiment addictive malgré sa noirceur.
Ce premier roman m'a comme qui dirait ouvert l'appétit et donné envie de découvrir les prochains tomes sur les autres membres des Four Hot Heroes. J'ai hâte de lire le suivant…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LaChroniquedesPassions
  19 novembre 2017
Si vous êtes fan comme moi de romance et à fortiori de romance New Adult, ce livre ne doit pas vous échapper !
C'est un must du genre qui fait du bien. C'est le premier livre que je lis de cette auteure fraîchement traduite en France mais je sais que je lirai la suite sans me pose de question et avec précipitation.
Si vous êtes comme moi et que vous vous désespérez de lire souvent les mêmes romances New Adult et bien je peux vous dire que celle-ci va vous dépayser.
Retour sur un coup de coeur :
Emilia est une jeune femme qui porte en elle un traumatisme. Il a un nom. Il s'appelle Vicious qui permet de bien comprendre le personnage masculin....
Il s'agit du fils du patron de ses parents. A 17 ans, elle a habité sur la propriété familiale dont sa mère et sa père avaient la charge . Elle est tombée sous son charme tandis que lui s'est ingénié à la martyriser de toutes les manières possibles.
10 ans plus tard, elle le retrouve et l'étrange relation qu'ils avaient alors va renaître de ses cendres pour peu qu'elle n'est jamais été éteinte. Dis comme ça, cela peut paraître bizarre mais ils ont vraiment un lien à part, singulier que je ne serais vraiment retranscrire. Il faudrait emprunter les mots de l'auteure...
D'ailleurs c'est un univers assez classique au niveau de la romance : le bad boy milliardaire entouré de copains ayant le même pedigree. Sauf que la patte de l'auteure rend tout ça très novateur et addictif.
Vicious est un salaud. Ne cherchez pas à lui trouvez d'excuses (il en a quand même) à sa méchanceté. L'auteure a fait le pari, à mon sens, de nous proposer un vrai salaud...avec la moral qui va avec. Moi qui avait vraiment tiqué sur le Hardin de Anna Todd à cause de cela, celui-ci m'a emballé !
Je suis tombée sous le charme dudit salaud comme l'héroïne et pourtant....Il lui a fait vivre les pires tourments sans avoir mauvaise conscience et bien parce que ce héros là, il a une conscience qui lui est propre.
Il fait des choses franchement dégueulasses mais il est quand même irrésistible...
Tout ça est rendu possible grâce à l'énorme talent d'écriture de LJ Shen qui propose deux héros au charisme monstrueux. J'ai littéralement dévoré les pages, complètement accroc à ces deux-là.
Leurs joutes verbales sont vraiment savoureuse. C'est piquant, c'est nouveau...J'ai adoré !
Moi qui suis fan de romances, je peux vous assurer que celle-ci vaut le détour. J'ai rarement lu des personnages aussi bien réussis. C'est même la première fois qu'un salaud (j'entends un vrai salaud) est assumé en romance. Souvent on a le faux salaud, celui qui ce sert de l'étiquette comme d'un vernis mais ne l'est pas vraiment.
Je vous assure que pour Vicious, il n'y a rien de sympathique. C'est certainement une des raisons de mon coup de coeur. Car il n'y aura pas de métamorphose du héros. Il va simplement rencontrer Emilia. Un personnage également extrêmement bien réussi. Il fallait cela pour donner la réplique à ce mufle et ne pas tomber dans le cliché. On a une histoire très fouillée, addictive. Un rythme qui embarque le lecteur dès le début et jusqu'à la fin.

Bref, un énooooooooooooooooooorme coup de coeur.
Attention vous risquez de tombez sous le charme d'un salaud impénitent !
Lien : https://lachroniquedespassio..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Eroblin
  07 novembre 2017
Je remercie Netgalley et les Editions Harlequin de m'avoir permis de découvrir ce livre.
J'ai lu des Dark romances beaucoup plus sombres que celle-ci mais ne boudons pas notre plaisir, Vicious, par bien des aspects, correspond au héros de ce genre. Quand Millie le rencontre, il est le fils des employeurs de ses parents. Il est riche, beau gosse, les filles sont à ses pieds et peut compter sur ses trois copains pour faire tout ce qu'il veut. Millie, de son côté n'a pas un sou, une soeur malade, pas d'amis. Dès le départ, Vicious va lui pourrir son année de terminale sans que Millie comprenne exactement pourquoi. Il se moque d'elle, l'humilie, la harcèle et les journées passées au lycée sont une épreuve car les courtisans de Vicious et tous ceux qui ne veulent pas devenir des cibles de moquerie, participent à l'isolement de la jeune fille. Elle aimerait le haïr mais se sent attirée par ce garçon infect qui réussit à l'obliger à quitter sa famille et la ville où elle vit. Elle le retrouve dix ans plus tard à New York et le même phénomène d'attirance et de répulsion rejaillit entre les deux. Pour Millie, il est hors de question de le fréquenter mais Vicious a plus d'une arme dans son jeu pour l'obliger à travailler pour lui. Car Vicious veut régler ses comptes avec sa belle-mère. Et je n'en dirai pas plus sur l'intrigue. Sachez en tout cas que le retour de Vicious dans la vie de Millie sera douloureux. Heureusement pour le lecteur, le roman alterne les voix de Millie et de Vicious, ce qui permet de comprendre les raisons du comportement de ce garçon si odieux au premier abord et amène, peu à peu, le lecteur à le regarder d'un autre oeil, à compatir (oui, oui) à ses problèmes. Pour contrebalancer ce héros si noir, nous avons l'exact contraire en la personne de Millie. C'est une adolescente puis une jeune femme pleine d'énergie que les coups durs dans la vie n'abattent pas, elle est sincère dans ses émotions et ses sentiments sans être naïve. Elle se méfie de Vicious et de ses réactions épidermiques –il peut être adorable puis ensuite glacial – mais ne peut s'empêcher de l'aimer. Autour d'eux, des personnages secondaires suffisamment esquissés pour qu'on s'intéresse à eux : la petite soeur de Millie et les trois amis/partenaires de Vicious qui auront chacun leur histoire. Laissez-vous donc tenter par ce roman qui se lit bien , sans temps mort.
Lien : https://sentimentalementblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
EppupuceEppupuce   16 novembre 2017
- Demande-moi ce que je veux, a-t-il murmuré en me regardant dans les yeux.
Cette démonstration publique de tendresse m'a totalement bouleversée, mais j'ai tenté de résister à la vague d'espoir qui me submergeait. J'avais trop peur d'être déçue.
- Qu'est-ce que tu veux ? ai-je demandé en cherchant son regard.
Et soudain, on n'était plus à New-York dans une galerie bondée, mais dans ma chambre d'adolescente, seuls au monde, indifférents à tout ce qui n'était pas nous.
- Toi, a-t-il répondu simplement.
Dans un soupir douloureux, il a fermé les yeux.
- Merde, Emilia. Tout ce que je veux, c'est toi. D'accord ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EppupuceEppupuce   16 novembre 2017
À lire le jour où tu m'auras pardonné. Je ne l'avais jamais ouverte. Mais aujourd'hui, j'étais tentée de le faire. Je ne pouvais pas pardonner à Vicious, mais je mourrais d'envie de savoir ce que Black m'avait écrit. Alors je l'ai ouverte.
"On se retrouvera. Parce que tu es à moi. Black"
Commenter  J’apprécie          00
DeboDebbyDeboDebby   13 novembre 2017
Ma grand-mère disait que la vie est comme la floraison des cerisiers. D'une beauté à couper le souffle, mais éphémère. C'est avec elle que j'ai compris qu'il fallait profiter des joies de l'amour et de la vie. Et surtout de la présence de ceux que l'on aime, parce qu'elle n'est pas éternelle.
Commenter  J’apprécie          10
KateLineKateLine   04 novembre 2017
— Fermez la porte et asseyez-vous, Floyd. Vous aussi, mademoiselle LeBlanc.
Ils ont fait ce que je leur demandais et j’ai pris une profonde inspiration. Je sentais que j’allais bien m’amuser.
Le moment était venu de rappeler à ce Floyd qu’on n’empiétait pas sur le territoire de son patron.
— Qui suis-je ? lui ai-je demandé.
Il s’est agité sur son siège en se massant la nuque et en jetant un regard inquiet du côté d’Emilia.
— Le P-DG de Fiscal Heights Holdings, a-t-il déclaré.
— Mauvaise réponse.
J’ai noué mes deux mains en me renversant sur le dossier de mon fauteuil et en me tapotant les lèvres du bout de mes index.
— Mademoiselle LeBlanc, qui suis-je ?
— Un sadique ? a-t-elle répondu tout en contemplant ses ongles.
Floyd a ouvert une bouche horrifiée. J’ai senti mon sang bouillonner dans mes veines, mais je me suis forcé à sourire. Au fond, je jubilais. J’adorais quand elle faisait sa peste.
— Faux, mademoiselle.
Je me suis tourné vers Floyd.
— À vous.
— Baron Spencer, a-t-il répondu.
— Mademoiselle LeBlanc ?
Elle allait sûrement m’envoyer paître, mais ça ne me dérangeait pas. Je savais où je voulais en venir et j’étais sûr d’y arriver.
— Le pire voisin du monde ?
Ce jeu commençait vraiment à me plaire.
— Floyd ? Dernière chance pour vous…
Le pauvre Floyd s’était mis à transpirer. Il avait l’air paniqué, abattu. Je savais que si Jaime, Dean et Trent apprenaient que je m’étais amusé à terroriser un comptable, ils allaient me le faire regretter. Mais ça n’aurait pas été la première fois qu’ils me tomberaient dessus pour avoir maltraité psychologiquement un employé.
— Vous êtes mon patron, a déclaré Floyd.
Enfin ! Ce n’était pas trop tôt. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KateLineKateLine   04 novembre 2017
— Dis à maman que je suis devenue obèse et que je sors avec un motard qui s’appelle Rat, a déclaré Rosie en reniflant.
J’avais prévu de dormir chez nos parents et je me réjouissais d’avance de passer du temps avec eux. Je ne les avais pas vus depuis deux ans. Ils me manquaient.
— Pas de problème. Je lui annoncerai d’abord que j’attends des jumeaux et que je ne sais pas qui est le père, comme ça le motard passera comme une lettre à la poste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de L. J. Shen (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de L. J. Shen
"Vicious" de L.J. Shen - Série Sinners Tome 1
autres livres classés : Relation amour-haineVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2635 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
. .