AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253125211
153 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (22/10/2008)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 12 notes)
Résumé :

L'oncle Antoine est mort mardi, la veille de la Toussaint, vers onze heure du soir vraisemblablement. La même nuit Colette a tenté de se jeter par la fenêtre À peu près dans le même temps, on apprenait qu'Édouard était revenu et que plusieurs personnes l'avaient aperçu en ville.

Tout cela a créé des remous dans la famille qu'on a vue hier, à l'enterrement, pour la première fois au complet depuis des années. Ce soir, dimanche, il pleut à nou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
cmpf
  02 janvier 2015
L'oncle Antoine est mort mardi, la veille de la Toussaint, vers onze heures du soir vraisemblablement.
Premiers mots du récit par l'un de ses neveux de la mort d'un oncle riche et célèbre dans le monde juridique. Un mort qui a choisi le suicide, et qui laisse une femme plus jeune que lui de 31 ans. Au fil de ses confidences, Blaise, modeste professeur de dessin à l'école des Beaux-Arts de sa ville nous révèle toutes les faiblesses de sa famille, son propre ménage à trois, son cousin parti depuis 20 ans et qui vient de réapparaitre, tous les non-dits de cette famille.
Les allées et venues prennent place dans les quelques jours qui séparent le geste de l'oncle de son enterrement et de la lecture du testament, et la vie qui reprend sans grand changement.
Toujours la capacité de Simenon à dévoiler les relations sans grandes phrases, ni démonstrations. Juste par touches qui semblent tellement justes.
Commenter  J’apprécie          140
michelangelo
  28 mai 2019
La veille de la Toussaint, Antoine, riche et âgé oncle de Blaise, se donne la mort. Sa jeune femme, Colette, psychiquement fragile, veut se jeter par la fenêtre… Blaise devient l'observateur du remue-ménage familial que va créer cette situation bouleversante pour les membres de la famille.
L'éclairage est mis sur les petits et grands secrets d'une famille ordinaire dans une ambiance assez crépusculaire et tendue. Pourquoi Antoine s'est donné la mort ? Qui sera le bénéficiaire principal couché sur son testament ? Autant de questions qui devront trouver leur réponse au cours de ce qui s'apparente plus, par la forme, à une nouvelle qu'à un roman.
Le regard discret mais acéré de Blaise, les phrases courtes mais lourdes de sens, l'accumulation des petites choses qui font la grandeur ou la décadence d'une vie sont là, montrées à nu, comme autant de petites vérités qui, reliées entre elles, forment ce que l'on appelle la vie. le cadre familial se prête à cet exercice littéraire. Il est le ferment de bien des turpitudes et bien des émois. L'enfer, c'est les Autres ! Cette sentence populaire prend tout son sens ici…
Georges Simenon réalise la performance de rendre à l'insignifiance ordinaire la grandeur de sa présence. C'est dans le banal que germent les graines d'Humanité que nous sommes, charge à nous de lui donner un sens pour éviter d'être finalement une oeuvre ratée ou vaine.
Georges Simenon est un écrivain talentueux. Un vrai. Il le prouve encore dans ce petit ouvrage qui exhale la beauté créatrice au travers de la désespérance à laquelle l'Homme est voué depuis l'aube des temps, soumis aux exigences temporelles et à sa fin inéluctable.
Michelangelo 28/05/2019

Lien : http://jaimelireetecrire.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
njussien
  17 août 2014
Quelques jours dans la vie d'un homme à la mort de son oncle. Les histoires de famille, le passé ... ressortent. Simenon sait si bien camper la situation que l'on s'y retrouve toujours. Admirable.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ThaddeusThaddeus   24 avril 2019
Je vais écrire une chose paradoxale, une phrase qui m'est venue à l'esprit, ce jour-là, au restaurant du Globe et qui, sur le moment, peut-être à cause de ma demi-ivresse, m'a paru profonde : j'étais trop ambitieux pour l'être!
Commenter  J’apprécie          10
LesLecturesDeRudyLesLecturesDeRudy   15 novembre 2018
je ne suis qu'un médiocre , je le sais , mais un médiocre lucide , je dirais même sans trop d'exagération , un médiocre satisfait .
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Georges Simenon (122) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Simenon
CLÉMENTINE MÉLOIS – DEHORS, LA TEMPÊTE Rencontre animée par Victor Pouchet
« D'abord, j'ouvre le livre en grand et je colle mon nez au milieu des pages pour les respirer. » C'est pour mieux s'imprégner de ses auteurs préférés, Simenon, Perec, Tolkien, à partir de ce qui peut paraître le plus insignifiant chez eux : les détails. Quel est le rapport entre la vie quotidienne des personnages (une certaine madeleine mangée dans À la recherche du temps perdu) et la nôtre (le cake marbré sous plastique de la station-service de notre enfance) ? Par des allers-retours entre la vie des personnages et la sienne, Clémentine Mélois nous fait pénétrer dans Dehors, la tempête au plus près de cette expérience à la fois personnelle et universelle, la lecture. À l'occasion de cette soirée, elle ouvre ses archives pour proposer des prolongements du livre : images, lectures, détails inédits, chants de marin et d'autres surprises littéraires sont à prévoir.
À lire – Clémentine Mélois, Dehors, la tempête, Grasset, 2020. Le Mercredi 4 mars 2020 - 19H00
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le commissaire Maigret

Quel est le prénom du commissaire Maigret ?

Hercule
Édouard
Jules
Nestor

12 questions
189 lecteurs ont répondu
Thème : Georges SimenonCréer un quiz sur ce livre