AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2732463280
Éditeur : Editions de la Martinière (03/04/2014)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 10 notes)
Résumé :
À 40 ans, Katia décide d’aller seule, une dernière fois, dans la
maison de son enfance. Elle veut y retrouver la table en pierre
encore fraîche à l’aube, la mer qu’on voyait des fenêtres et,
surtout, les échos d’une voix russe qui la hante, celle de sa
grand-mère, qui lui parlait de la vie sous les lauriers roses.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
argali
  25 avril 2015
J'aime beaucoup Tania Sollogoub. Son écriture, son style, sa détermination à vouloir faire bouger les choses... c'est une femme engagée qui partage certaines de mes préoccupations. Quand j'ai lu la 4e de son roman, j'ai pensé qu'elle allait y parler d'elle. Ou du moins s'inspirer de sa vie. Je ne sais si c'est tout à fait le cas mais j'ai beaucoup aimé cette histoire.
Dans la famille de Katia, les hommes sont tous morts ruinés. Généreux, paresseux, dépensiers, amoureux, fêtards, cigales... c'étaient des hommes entiers, sans nuance. Ils ont rendu les femmes amoureuses, heureuses et malheureuses à la fois, et riches de leurs excès.
Alors qu'elle retourne à la maison de vacances où elle a passé son enfance, en Provence, Katia se remémore ces années d'insouciance où le bonheur l'entourait sans qu'elle le sache. Une enfance qu'elle a fuie précipitamment vingt ans plus tôt.
Ce retour en arrière nous montre comment les étés d'une enfant font écho à ceux vécus par sa grand-mère Anna. Alors fillette, elle avait quitté dans l'urgence les bords de la Mer Noire peu avant la Révolution russe, pour s'exiler en France avec sa famille. Agenouillée à ses pieds, la petite Katia écoute Anna lui raconter comment c'était avant et perçoit que le sentiment d'exil est toujours bien présent. Il est là dans ces « maisons russes » que les exilés recréent, là où ils s'installent, génération après génération ; des maisons ouvertes à tous, où chacun se souvient ; des maisons qui rassemblent (et séparent) ; des maisons bruyantes, rieuses, enivrantes qui donnent aux êtres le sentiment d'être vivants.
A travers les voix de ces femmes, on plonge dans les souvenirs, les madeleines, les émotions. Chacun peut y associer les siens, ces petits riens qui font notre enfance à nous, notre passé familial. Un passé dont nous sommes riches et à jamais porteurs qu'on le veuille ou non. C'est cela que Tania Sollogoub nous raconte ici, dans ce premier roman « pour adultes ». Un roman tendre, à la fois joyeux et dur, une histoire de famille, comme tant d'autres, où les sentiments sont plus exaltés. Un très bon moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
myriampele
  18 août 2014
Ce roman est court et se lit sans peine. Katia a quarante ans, elle revient dans la maison où, enfant, elle a vécu au milieu d'une famille franco-russe. Lui reviennent les bons et les mauvais souvenirs, et particulièrement la présence d'une étonnante aïeule...
Commenter  J’apprécie          80
vertescollines
  03 novembre 2016
A lire pour l'ambiance russe mais pas pour avoir des informations sur le mode de vie russe. C'est plutôt une histoire d'un lien entre une petite fille, sa grand-mère, ses parents et d'une maison familiale qui accueillait la tribu, tribu au sens large du terme. Même si cette grand-mère a des liens avec la Russie (elle aurait pu être grecque ou autres nationalités....). peut-être parce qu'ils sont russes, l'auteur essaye de leur trouver des excuses ; des excuses à la pauvreté, à la faillite, au manque d'amour, lorsque l'on bat sa femme et ses enfants....Pour moi, les Russes comme les autres ne sont pas différentes sauf dans leurs coutumes...Un homme est un homme alors difficile pour moi d'accepter que le simple fait d'être russe peut excuser...Mais passons. Ce lien entre cette petite princesse et sa grand-mère est très fort et elle ne peut se résigner à vendre la maison familiale où une partie de son histoire s'est déroulée. J'étais un peu déçue de ce roman. J'y attendais justement des caractères russes plus haut en couleurs, une histoire familiale plus dramatique...A lire pour l'ambiance russe. Cela se lit très bien en quelques soirées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
natachabouquine90
  16 septembre 2014
La nostalgie est au rendez vous avec ce livre, qui nous emporte dans l enfance de Katia, une jeune femme qui apprend la vente de la maison de sa grand mère .
On rit , on pleure,on voyage ...C est un livre plein d amour et de violence ,mais un très joli livre que j ai eu beaucoup de plaisir a lire meme si l on reste un peu sur notre fin .
Commenter  J’apprécie          50
JOE5
  08 décembre 2015
Une belle sensibilité dans l'écriture de ce roman. Amour, tendresse mais aussi violence, pardon et non-pardon. La recherche de la liberté, liberté empêchée par la nostalgie des racines de la terre natale, la Russie quittée en 1914, et qui est vécue comme une malédiction.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
vertescollinesvertescollines   03 novembre 2016
Tous les paysans des environs étaient conviés. Anna et Natacha s'habillaient en princesses russes avec de longues robes rouges de velours brodé. les hommes étaient en costumes clairs.
-En semaine, ils étaient chauffeur, livreur, ouvrier et, au mieux, professeur de piano ou de russe. les temps étaient si durs, Ptit'sa, murmura Anna.
Mais, à la Californie, tout cela n'existait plus. La révolution, les espoirs abandonnés, le manque d'argent. Ils riaient. Ils s'aimaient. Ils oubliaient. Ils s'oubliaient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
myriampelemyriampele   18 août 2014
- L'essentiel, c'est ce qu'il reste au bout du chemin.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : souvenirsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Blanc, Noir... ou bien Gris ?

Jack London a écrit :

Croc-Blanc
Croc-Noir
Croc-Gris

20 questions
2119 lecteurs ont répondu
Thèmes : noir et blanc , couleur , humour , littérature , contrairesCréer un quiz sur ce livre