AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782754801966
96 pages
Éditeur : Futuropolis (09/02/2012)

Note moyenne : 2.67/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Un énorme chantier, entouré de palissades, griffe le quartier.
On dirait une île. Dans le café-restaurant le jouxtant, la conversation va bon train : les vigiles du chantier ont tiré sur Chien-Noir, le sans-abri. L’arrivée d’un gros homme, à l’air inquiétant et tenant en main un étui à violon, impose le silence. Il souhaite louer l’une des chambres du premier étage pendant quelques jours. Prenant à part Jacquot, la petite fille du propriétaire, l’homme est à ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
alouett
  02 mars 2012
C'est une aventure troublante que Sylvain Venayre nous propose. Inspirée du roman de Robert Louis Stevenson, elle aborde des sujets comme la politique, la cupidité et la corruption. le scénario intrigue et distille lentement ses éléments narratifs. le scénariste prend le temps d'installer ses personnages et parvient peu à peu à emmener son lecteur dans une histoire urbaine dérangeante. Quant à la forme de cet album, elle reprend les six chapitres de l'oeuvre initiale ainsi que le nombre de personnages, l'écart d'âge entre chaque protagoniste, le nombre de morts et le moments où ces drames surviennent dans le récit de Stevenson. Sylvain Venayre a transposé l'univers de Stevenson à celui de la ville, la cupidité des hommes reste la même et, dans cet univers cruel, un enfant perd son innocence.
Pourtant, si j'ai apprécié la lecture de cette oeuvre, c'est avec un fort sentiment de malaise que j'ai refermé l'album. La raison tient certainement à la présence de Jacquot : cette place qu'on lui accorde dans la société et dans la prise de décisions, le laxisme des adultes à son égard, leur incompétence à la préserver et à la protéger, leur incapacité à percevoir la dangerosité des événements… tout cela me semble incongru. Cette gêne a accompagné ma lecture de bout en bout, m'obligeant à rester simple spectatrice de ce drame humain. J'aurais aimé que certaines interactions entre les personnages soient plus réalistes et plus fouillées, que certains rebondissements soient plus percutants. Certaines interventions me semblent si fictives, si peu crédibles ! Ce qui me trouble, c'est l'aspect survolé de certains aspects narratifs alors que les personnages ont une réelle présence.
(...)
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Yvan_T
  17 novembre 2020
Encore une adaptation de roman ? Mmmm, pas trop tenté !
De la plus célèbre des oeuvres de Robert Louis Stevenson en plus… celle qui a déjà été adaptée plusieurs fois en bande dessinée ? Non, merci… vraiment pas !
Zut, elle est vraiment pas mal cette couverture. Ah oui, d'accord, c'est Jean-Philippe Stassen au dessin. Allez, je jette juste un oeil. Hein ? Ils sont où les pirates ? Et le petit héros blondinet ? Bon allez, je vais probablement le regretter, mais je la prends quand même !
Après avoir adapté « Au coeur des ténèbres », Sylvain Venayre et Jean-Philippe Stassen se rapproprient donc le texte de « L'île au trésor » et transposent cette histoire de flibusterie dans un univers contemporain. le lecteur a donc droit à bien plus qu'une simple adaptation car le décor est devenu urbain, le trésor est remplacé par des mallettes pleines d'euros et l'île est une énorme chantier immobilier, entouré de palissades et gardé par des vigiles. Même si la trame originale est respectée, j'étais un peu largué au début du récit et ce n'est qu'avec l'arrivée de Petit Jean Dargent, un manipulateur boiteux venu jouer le rôle de Long John Silver, que j'ai commencé à accrocher à cette aventure urbaine riche en rebondissements.
En utilisant cette chasse au trésor pour aborder les problèmes de notre société moderne, les auteurs détournent l'oeuvre de Stevenson de manière originale et finalement assez convaincante. Une chronique sociale qui est encore rehaussé par le graphisme très personnel et particulièrement expressif de Jean-Philippe Stassen. Même s'il s'éloigne ici des problèmes africains (Deogratias, Les Enfants), il s'approprie totalement les personnages de Stevenson, notamment en remplaçant le petit héros blond par cette petite fille noire qui intrigue dès la couverture.
Une adaptation sans pirates, dépourvue d'exotisme et initialement assez déstabilisante, qui réussit tout de même à s'imposer comme une belle réussite au fil des pages.
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
perreuxien
  17 mai 2012
Où est l'oeuvre originale ???
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (5)
Lexpress   19 avril 2012
Adapté du roman de Robert Louis Stevenson, L'Île au trésor en garde à la fois la légèreté du récit d'aventure et son questionnement sur le Bien et le Mal.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Lexpress   21 mars 2012
Stassen prête son dessin "naïf", ses aplats de couleurs, son approche graphique des personnages à cette histoire traversée par des réflexions philosophiques sur le sens de la vie. Comme toujours, le résultat est impressionnant.
Lire la critique sur le site : Lexpress
BDGest   17 février 2012
Fable contemporaine, avec une issue qui reste incertaine jusqu’aux dernières cases, L’île au trésor parle d’argent sale, de supposées raisons d’État et de mensonges d’adultes.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDSelection   17 février 2012
Oui, cet album est un trésor !
Lire la critique sur le site : BDSelection
Sceneario   11 janvier 2012
C'est réellement très adroitement exécuté. Le scénario, même en prenant une direction "critique sociale", reste passionnant et très prenant, on est de plein fouet dans un vrai récit d'aventure avec des reliefs de thriller. De plus, pour peu que l'on connaisse le livre d'origine, les parallèles sont particulièrement bien trouvés.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
alouettalouett   02 mars 2012
C’est pourquoi la plus belle invention de l’homme, ce n’est pas l’élevage, la roue ou l’écriture. Sa plus belle invention, c’est la société, c’est l’idéal de règles communes, acceptées par tous et permettant à tous de vivre ensemble et de progresser. Bien sûr, pour que cela fonctionne, il faut certains hommes, des hommes qui contraignent les bandits à accepter les règles communes. L’idéal, évidemment, c’est lorsque ces règles sont acceptées par tout le monde, quand elles ne sont pas imposées par un tyran. Aujourd’hui, nous vivons dans cet idéal. C’est magnifique. J’aime cet idéal. (…) Mais pour que le système fonctionne, il faut beaucoup d’argent : de l’argent pour se réunir, pour réfléchir, pour décider et pour convaincre. Il faut beaucoup d’argent. Or si l’on ne comprend pas cet idéal, on ne comprend rien. On ne fait pas le lien entre l’idéal et l’argent. On croit même que l’argent est contraire à l’idéal. Mais il est juste le moyen de l’idéal ! Heureusement, il existe des hommes qui comprennent cet idéal et j’en suis un. Il existe de l’argent qui sert cet idéal et c’est le cas des mallettes que nous recherchons tous ici
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Jean-Philippe Stassen (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Philippe Stassen
Jean-Philippe Stassen - I comb Jesus .A l'occasion du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre 2015, rencontre avec Jean-Philippe Stassen autour de son ouvrage "I comb Jesus" aux éditions Futuropolis. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/stassen-jean-philippe-comb-jesus-autres-reportages-africains-9782754811750.html Note de Musique : "Punch It" (by UncleBibby) - Free Music Archive. www.mollat.com Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat You Tube : https://www.youtube.com/user/LibrairieMollat Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : citéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox