AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Lisa Rosenbaum (Traducteur)
ISBN : 2070314308
Éditeur : Gallimard (10/03/2005)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 33 notes)
Résumé :
Décidant que sa vie doit changer d'une façon radicale, Alice Steinbach se met en congé professionnel et s'envole de Baltimore pour un séjour de neuf mois en Europe. Ce voyage est une fuite, elle désire retrouver une forme d'indépendance. C'est ainsi qu'elle s'installe à Paris pour nouer une idylle avec un Japonais, puis à Londres, Milan et enfin Oxford où la mélancolie la rejoint.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Mariandre
  30 mai 2015
Alice Steinbach, journaliste américaine, nous fait le récit de son année en Europe, des rencontres à l'impromptu, de leur richesse éphémère, des réflexions sur la solitude, sur la vie qui nous entraîne dans son courant alors que nous croyons la mener. «Un matin je suis partie» est une lecture agréable, sans être transformatrice.
Commenter  J’apprécie          00
strawberries_milkshake
  11 mars 2012
Un livre absolument suberbe qui devrait être lu et relu!
Commenter  J’apprécie          30
strawberries_milkshake
  28 mars 2012
Avis aux intéressées: Je viens d'apprendre qu'il existait une suite à ce livre qui s'intitule Educating Alice et qui n'a jamais été traduit en français!
Commenter  J’apprécie          10
ohvanille
  30 janvier 2008
Un livre un peu lourdeau mais cela permet de visiter quelques lieux par procuration !
http://mademoiselleo.spaces.live.com
Commenter  J’apprécie          10
Bill
  28 septembre 2016
l'histoire d'une journaliste américaine qui parcourt l'Europe pendant 9 mois sabbatiques. Elle passe d'abord par Paris, puis Londres, Oxford, où elle suit des cours et finit par l'Italie, avec Venise, la Campanie et Rome.
Davantage réflexion sur soi, sur la vieillesse, que récit de voyages, cet ouvrage est plaisant ... mais pas exceptionnel !
Dans le genre des récits de voyage, il vaut mieux lire Bill Bryson (j'ai en attente son livre sur l'Australie) et dans celui des Américaines en Europe, Frances Mayes ('Sous le soleil de Toscane' et 'Bella Italia') sont bie meilleurs !
Lien : http://bill.et.marie.over-bl..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
MarlaneMarlane   09 avril 2012
Je me rendis compte à ce moment que depuis bien longtemps l'amour n'était plus le centre de ma vie. Cela faisait un certain nombre d'années déjà, me semblait-t-il, que je "n'avais plus rien à craindre de l'homme". Je ne croyais plus au pouvoir transformateur de l'amour. À présent, ma vie suivait un cours qui me convenait parfaitement.
Commenter  J’apprécie          100
MariandreMariandre   30 mai 2015
«Et je souffrais, depuis quelques jours, d'un léger mal du pays. Je me doutais, cependant, que cette nostalgie ne concernait pas ce que je retrouverais chez moi à mon retour. Je pleurais ce que je n'y retrouverais pas: le passé, les gens, les lieux et les animaux que j'avais perdus. Récemment, j'avais beaucoup réfléchi à la vie -à l'inévitable séparation, sous une forme ou sous une autre, de tous ceux que nous aimons et aussi, d'une certaine manière, de ce que nous étions jadis. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MariandreMariandre   30 mai 2015
«J'ai réfléchi, déclara-t-il. Pourquoi disent-ils sur leurs tombes que «Le temps s'enfuit, rappelle-toi que tu dois mourir»? Ne serait-il pas plus utile de dire: «Le temps s'enfuit, rappelle-toi que tu dois vivre?» »
Commenter  J’apprécie          30
BiancaLegaultBiancaLegault   17 août 2017
Je décidai de prendre des risques, vivre une aventure, d'apprendre l'art de parler moins et d'écouter mieux. Je voulais voir si je réussirais à me débrouiller seule, loin de la sécurité que me procuraient mon travail, mes amis, une identité bien établie.
p.38
Commenter  J’apprécie          10
AcurlywriterAcurlywriter   11 décembre 2017
" Laisser partir des êtres chers est un processus long et douloureux, pensai-je un soir, alors que je rentrais à la villa. Je savais cependant qu'il avait lieu en moi. Chose curieuse, en renonçant aux deux jeunes garçons que j'aimais, je ne me sentais pas aussi seule que je l'avais craint. J'avais l'impression que cela faisait de la place aux hommes qu'ils étaient devenus. "
Commenter  J’apprécie          00
Dans la catégorie : Géographie de l'EuropeVoir plus
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Géographie générale>Géographie de l'Europe (818)
autres livres classés : récit de voyageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Alice Steinbach (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
393 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre