AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Chantal Philippe (Traducteur)
ISBN : 287858290X
Éditeur : Viviane Hamy (23/02/2009)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 9 notes)
Résumé :
L’Instant – La Créüside est la « réécriture » de L’Énéide — récit des épreuves d’Énée, depuis la prise de Troie, jusqu’à son installation dans le Latium. Fils de la déesse Vénus et d’Anchise, il est le Père fondateur de Rome.

Dans un prologue étonnant, l’auteur évoque l’original : Troie est en flammes, il faut évacuer la ville. Lors de la fuite, Énée perd son épouse Créüse (dans tout mythe il y a la victime indispensable et propitiatoire), sauve son ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Kittiwake
  08 juin 2012
L'instant, c'est le moment décisif "un seul et unique instant où la main qui tient l'urne du Destin, la main qui secoue et tiré au hasard les jetons représentant les bonheurs et les malheurs qui nous attendent reste suspendue une fraction de seconde". Pour Créüse, épouse d'Énée, cet instant est celui où elle décide de tuer son mari et de prendre la mer à sa place avec quelques rescapés de la destruction de Troie, arguant d'un subterfuge des Dieux pour justifier de son apparence féminine.
C'est le parti pris de Magda Szabo que de nous conter l'Enéïde, selon le point de vue de son épouse, Créüse, ce qui éclaire le sous-titre de "Créüside". Totalement revisitée, tant par le point de vue de la narratrice que par l'écriture, ce chef d'oeuvre des textes antiques, qui peut paraître abscons pour le commun des lecteurs dont je suis, devient un texte fort plaisant, très modernisé : j'en veux pour preuve l'arrivée d'Énée-Créüse aux enfers :
"j'avais lu une description précise de ce que j'aurais dû trouver ici, le marais n'y était déjà pas conforme. Les fleuves du monde souterrain doivent s'écouler, ce ne sont pas des bourbiers, la Rivière de Feu est faite de flammes ardentes, le Cocyte de gémissements, le Styx noyé dans le brouillard est noyé dans le brouillard. Voilà ce que j'ai appris. Ici, il n'y avait qu'un marécage, un canot délabré, un vieux mal rasé puant la vase qui chuchotait sur un ton de confidence comme s'il me proposait de la drogue"
Cette citation est à l'image de la totalité du texte, la connaissance approfondie des écrits originels est détournée pour la rendre totalement compréhensible et même agréable au lecteur. L'auteur se justifie d'ailleurs d'une telle prise de liberté : " avant que,l'histoire ait pris sa forme définitive, et que le rhapsode, le savant et la tradition populaire aient déterré assez de débris pour reconstituer une situation ancienne ....le monde aura tellement changé que ni les spécialistes ni ceux qui veulent se cultiver ne comprendront plus ce qui dans ce conte naïf, à bien pu poser problème ou soulever l'indignation".
J'ai aussi particulièrement apprécié l'astuce utilisée pour instruire le lecteur béotien. Pour éviter de le confronter à son ignorance crasse, ce n'est pas l'auteur qui instruit le lecteur, mais Enée-Créüse qui informe la jeune et ignorante Lavinia, avide de connaître,les,mille et une péripéties du voyage de son fiancé exotique
C'est donc l'Enéïde pour les nuls, servie par une magnifique écriture que nous propose Magda Szabo. Détournement habile et didactisme astucieux caractérisent ce texte que je recommande à tous ceux qui s'intéressent de près ou de loin aux classiques antiques

Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Pchabannes
  22 septembre 2009
Un chant, une musique envoutante, une poésie épique servie par une magnifique traduction de Chantal Philippe. Il ne m'est que de songer à ce rhapsode en écrivant ces quelques lignes pour sentir mon coeur et mon âme vibrer sous l'emprise de l'émotion. L'aède Magda a sacrifié à Clio en laissant une part de son âme en ces lignes divines.
L'Enéide. Fin de la République, création de l'Empire, divinisation de l'empereur, Caius Octavius de la gens Julia, est le Divin Empereur Auguste. Mécène commande à Virgile, l'Enéide, suite de l'oeuvre d'Homère fondatrice de l'empire grec, pour exposer le plan des Dieux sur Auguste et les Romains par Iule, fondateur de l'Italie, fils d'Enée, petit-fils d'Anchise et d'Aphrodite, fondateur de la Gens Julia, ancêtre de Caius Julius Caesar et de Caius Octavius Augustus. le scénario de Virgile est simple. Créüse, la femme d'Enée, doit mourir sans pathos au moment de la chute de Troie laissant le pieux Enée suivre la voix des Dieux et fonder une nouvelle Troie en Italie. Libéré des entraves conjugales, Enée peut aimer la reine Didon à Carthage et marier Lavinia fille du Roi Latinus et obtenir le Latium et l'Italie en dot.
Cela ne se peut. Magda Szabo, s'appuyant sur une connaissance fine et vibrante de L'Enéide, revisite l'épopée et laisse la vie à Créüse. La belle ne peut mourir pour la raison d'Etat. L'arrêt d'Auguste exécuté par Virgile le poète est cassé.

Entrez dans la véritable l'Enéïde conté par Créüse.
Lectori salutem
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ameleia
  07 août 2009

L'empire latin, Rome, toute la méditerranée auraient-ils pu être fondés par une femme ? Bien sûr ! La preuve en est faite puisque Magda Szabó l'a écrit. Imaginons. Après le ravage de Troie, contre la dictée impérieuse des oracles, ce n'est pas le grand Enée, le père fondateur, mais sa femme, Créüse, initialement condamnée à mourir sur les ruines de Troie, qui prend les pénates de la ville et s'embarque pour fonder le plus grand empire que la terre ait jamais connu : Rome. Voilà une mythique injustice rétablie : l'épopée en a marre de tuer ses bonnes femmes sur l'autel de la raison d'Etat. Si à la place on essayait de tuer les bonhommes ? Les héros réduits au silence, comment peut se dessiner un empire intégralement conquis et pensé par une femme ? (suite ici ..°
Lien : http://ameleia.over-blog.com
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
PchabannesPchabannes   22 septembre 2009
‘’Alors fais en sorte de toujours donner aux rhapsodes un épisode susceptible d’émouvoir les âmes. Les historiens s’empresseront de le démentir, mais leur version ne fait pas le poids quand la force créatrice de la littérature s’exprime dans toute sa beauté.’’ In - page 132
Commenter  J’apprécie          30
SachenkaSachenka   02 août 2019
[...] pus un peuple est petit, plus il a d'amour-propre.
Commenter  J’apprécie          110
Videos de Magda Szabo (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Magda Szabo
Abigaël, de Magda Szabo
autres livres classés : troieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1153 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre