AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755640499
Éditeur : Hugo et Compagnie (03/01/2019)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 10 notes)
Résumé :
NE TOMBE PAS AMOUREUSE DU DIABLE, LEO...
Première danseuse de la compagnie, premier rôle dans un ballet, Leo Kats est sur le point d'atteindre le sommet de sa jeune carrière : elle sera Nikiya dans la Bayadère qui se jouera à l'Opéra de Sydney. Les années de travail, intenses et douloureuses, ont porté leurs fruits, mais la jeune femme est fébrile et encore trop peu confiante à l'aube de sa consécration.

Quelques jours avant la représentation,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Lectrice-Lambda
  09 janvier 2019
Dans ce nouveau livre de Battista TARANTINI, nous allons suivre Leo, une danseuse classique.
Son quotidien est réglé comme du papier à musique, elle ne laisse pas la place à l'inconnu et au spontané.
Alors qu'elle vient d'être nommée première danseuse pour deux ballets différents, la consécration pour cette première de la classe renfermée et trop sage, Orion fait son apparition. Ancien danseur étoile, il s'est reconverti en tant que chorégraphe. Il est connu pour sa folie, pour ses côtés incontrôlable et incorrect. Il cherche sa nouvelle muse, sa nouvelle étoile, la prochaine star de son ballet.
Rien ne prédestinait que ça soit Leo. Si différente d'Orion. Et pourtant, c'est elle qu'il choisit. C'est elle qu'il veut.
Je n'attendais pas Battista TARANTINI dans une romance de ce registre. Dans un univers sombre et dérangeant. Même si le résumé ne présageait pas que son histoire allait être rose et pailletée. Non. Elle a décidé de se concentrer sur ce qu'il se passe réellement dans les coulisses, loin des masques et des acclamations.
Dès le début, la couleur est annoncée. Leo, sous ses apparences de première de classe, de fille parfaite et soumise, se cache un être humain. Elle se drogue, ce n'est pas un secret pour nous, mais pour elle c'est son moyen de tenir. Tenir la pression, tenir en force, mais aussi tenir loin d'elle cette bête qui sommeille en elle. Plus on avance dans notre lecture et plus on se demande ce qu'elle cache, ce qu'elle ne veut pas que l'on découvre. A chaque révélation, on pense que c'est terminé, mais un peu comme des poupées russes, un secret en cache un autre.
Orion est le total opposé de Leo. Elle est lumineuse et pleine de vie, il est sombre et vide. Elle est timide et sage, il est fou et incontrôlable. Mais la descente aux enfers de Leo va les rapprocher et montrer à Orion qu'ils ne sont pas si différents finalement.
Une relation va naître entre eux, maître-élève, un peu particulière. Orion veut la bousculer, la faire renaître, la révéler. Leo est terrorisée de s'exprimer, d'être enfin elle. Un lien va s'installer entre eux et on ne sait pas s'il est malsain ou bienfaisant, ou les deux.
Tout au long de cette lecture, le bien et le mal s'opposent dans tous les domaines.
Ce contraste est saisissant et dérangeant. On n'arrive pas vraiment à mettre le doigt sur une réponse, si l'on trouve cela beau ou malsain.
J'ai été sincèrement fascinée par cette constante opposition. Stimulée également, ballottée dans une tempête, perdue entre mes sentiments contradictoires. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas été aussi touchée par une histoire, que je ne me suis pas sentie autant concernée par ce qu'il arrive aux personnages, mais surtout par ce que je ressentais et ce que je devais ressentir.
Les chapitres alternent entre les points de vue de Leo et ceux d'Orion, même si la jeune femme est vraiment mise sur le devant de la scène. J'aurais aimé avoir plus de points de vue d'Orion, en découvrir plus sur lui, mais il est certain que ce choix rajoute encore plus de mystère et de ténèbres autour de ce personnage.
Le livre est lui divisé comme un ballet, avec des actes, des entractes, et ce schéma est parfait pour l'histoire. Chaque retour en arrière est un supplice, sachant qu'il y en a peu. Ce n'est pas une pause, mais une montée en tension, un moyen de nous tenir en haleine et de nous donner encore plus envie de plonger dans l'histoire.
La fin est quant à elle toute en contraste comme l'intégralité de ce premier tome.
On pense que les personnages vont suivre une voie, mais finalement le « rappel » met les pendules à l'heure.
Je ne pourrai pas dire comment va se terminer cette histoire, si une tragédie nous attend. J'ai énormément de scénarios possibles en tête, tous différents, plus ou moins sombres et je ne saurais dire lequel m'enchante le plus. En tout cas, je sais d'avance que j'en sortirai brisée.

En conclusion, « Orion, tome 1 : Ainsi soit les étoiles » est une histoire pas comme les autres. Battista TARANTINI nous plonge dans son univers sombre et lumineux à la fois, parfait et imparfait, dur et tendre. Une opposition que l'on retrouve du début à la fin du livre, dans tous les aspects de son histoire. C'est un univers aussi plus personnel, plus abouti, plus singulier. Oui, « Orion » va vous déranger, mais ce n'est pas une histoire comme les autres. le coeur palpite, le coeur saigne, le coeur se brise.
2019 commence avec un coup de coeur. Merci pour cette lecture et vivement la suite.
Lien : https://lectrice-lambda.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Luxnbooks
  03 janvier 2019
Je n'aurais pas pu être plus heureuse de terminer l'année avec cette sublime lecture et vous qui lisez ces lignes, sachez que votre première lecture de l'année vous réserve des émotions intenses. J'avais entendu parler de Battista Tarantini, mais je ne l'ai réellement découverte que lors de ma lecture de Heroes. Je gardais un très bon souvenir de sa plume et le thème de la danse retranscrit dans une superbe couverture n'a fait que conforter mon envie de découvrir ce nouveau roman. J'étais loin d'être préparé à vivre ces émotions, on n'en sort pas indemne.
Leo Kats est la parfaite petite danseuse et sa vie professionnelle semble lui sourire, première danseuse de la compagnie, premier rôle dans un ballet, c'est la consécration et après des années de travail acharné elle devrait pouvoir se satisfaire de son statut, mais la jeune femme continue de douter et recherche toujours l'excellence. L'école de danse de la compagnie est en effervescence, Orion Atlay le célèbre chorégraphe français s'est invité au Temple afin de trouver les deux futurs danseurs de son prochain ballet. Lorsqu'il rencontre Leo, il n'a qu'une certitude : il veut Leo et personne d'autre. Son seul objectif est de sublimer la jeune femme en lui offrant la liberté.
Je suis une novice du milieu de la danse, mais on imagine sans mal grâce au réalisme des descriptions. Cette authenticité accentue les émotions et on plonge dans un milieu exigeant ou la rigueur est indispensable. Notre héroïne parfaite en apparence, se bat avec ses propres démons et cet aspect de sa personnalité en fait une héroïne touchante. Sa quête de la perfection va dévoiler une fragilité et l'arrivée d'Orion dans sa vie va chambouler sa vie. On alterne entre ombres et lumières, grâce aux méthodes particulières du chorégraphe et lorsque Leo va goûter à la liberté, elle va être plus vulnérable que jamais.
Après plusieurs années de danses à haut niveau, on se doute que Leo a dû faire de nombreux sacrifices dans sa vie personnelle et pour la première fois, elle va ressentir des émotions inédites qui vont complètement changer sa manière de danser, allant même jusqu'à la conduire jusqu'au bord du précipice. Orion voit sa muse comme personne ne l'a jamais vue et j'ai apprécié la relation qui se tisse, la danse est un moyen de communication étonnant et les émotions que nos héros vont renvoyer seront intenses tant pour les personnages que pour le lecteur, qui ne demande qu'à voir la magie opérer et les masques tomber. Après plusieurs années à être une danseuse zélée, Leo va revenir à la vie. Tout en découvrant un amour unique qui ne s'oublie pas.
Malgré l'alternance des points de vue le mystère qui entoure Orion demeure même à la fin de ce premier opus. Son comportement le ferait facilement passer pour un fou et ses réactions parfois incompréhensibles, semble trouver un sens lorsque les révélations se font. Au gré des d'informations lâchées au fur et à mesure que les pages se tournent, l'imagination commence à prendre le dessus et l'aversion se transforme progressivement en sympathie. Finalement le lecteur est aussi craintif que Leo et nous laissons nous aussi tomber nos barrières pour faire confiance à ce créateur de génie qui va la pousser à donner le meilleur.
Je pensais ne pas être surprise par les révélations et finalement l'histoire prend un tournant inattendu dans les derniers chapitres révélant la complexité qui attend nos personnages. Impossible de résister à l'envie de se jeter sur la quatrième de couverture du prochain opus, j'avais besoin de connaître la direction que prendrait l'histoire. J'ai beaucoup aimé l'ambiance qui règne de ce récit, on y retrouve les codes liés à ce milieu et l'exigence qu'on s'attend à trouver. J'ai été excitée de poursuivre ma lecture et j'ai parfois eu le souffle coupé par les émotions. Je termine l'année en beauté et vous recommande chaudement cette lecture pour bien débuter l'année, tous les ingrédients sont réunis pour avoir l'impression d'être spectatrice d'un ballet amoureux. Et j'espère retrouver le même plaisir avec la suite en février. Très belle découverte qui mérite d'être lu.
Lien : https://wp.me/p4u7Dl-4lz
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lecturesdejenn
  30 décembre 2018
Le résume avait ce petit côté intrigant qui m'avait aussi bien laissé dubitative quant à cette lecture que l'envie de plonger dans ce roman. Mais, après le coup de coeur que fut Heores de la même auteure et la couverture sublime, je me suis laissé tenter et je ne regrette absolument pas. J'ai tellement aimé ce roman, je l'ai aimé d'une force que je ne peux que vous le recommander. Il sort le 3 janvier !
Déjà, l'objet-livre en lui-même est une merveille : une couverture splendide et explosive, une citation sublime et la manière dont l'auteure a construit son plan du roman… tout tourne autour de la danse et j'ai adoré cela. C'est original et intrigant, aucun doute possible.
Si au début, j'étais un peu larguée par les figures de danse, ce que c'était, les noms techniques employés, on s'y fait vite et ça devient la routine, on se prend au jeu et on en redemande. On retrouve les décors sublimes australiens faisant échos à son précédent roman mais dans celui-ci, l'auteure nous ouvre les portes d'un univers qui lui est personnel, celui de la danse. On ne peut pas passer à côté de la passion avec laquelle l'auteure a écrit ce roman. Cela se ressent rien que dans les mots qu'elle emploi, on vit cette passion intense et dévorante à travers les yeux des personnages.
D'ailleurs, comment vous décrire ce livre sans utiliser le mot intense ? Pour moi, c'est le mot qui décrit le mieux ce roman. Tout n'est que mystère, intensité, passion, souffrance, douleur, hargne, rage de vaincre et de réussir, amour, désir, découvertes… On ressent tout l'acharnement, la dure discipline que cet art nécessite, et qui vaut tous les risques, à n'importe quel prix. Ce roman a été sublime du début à la fin. Orion est le genre de roman qui vous hante longtemps après avoir lu la dernière ligne.
J'ai pour habitude de mettre des petits post-it lors des passages que j'aime bien durant ma lecture d'un roman, sauf qu'avec Orion j'ai dû arrêter ou alors j'allais vite être à court de post-it ahah. Tout n'est que force et poésie. L'auteure a révélé le côté poétique de sa plume ce qui m'a immédiatement séduite, cela a un côté très intimiste pour moi. Battista Tarantini s'est surpassée à écrire ce premier tome et promet tellement pour le second que je meurs déjà d'impatience.
Un détail important qui m'a fait m'accrocher fort à ma lecture et l'aimer autant est le fait que l'auteure sème durant toute la durée de l'histoire d'Orion et Léo des pièces d'un puzzle qui ne vient se compléter qu'à la fin, pour des révélations qui m'ont laissé bouche bée.
Les personnages sont extraordinaires et sont clairement la force de ce roman.
Léo est gentille, douce, innocente et prête à tout pour continuer à exercer, à danser jusqu'à inhiber la douleur qu'elle ressent. C'est un personnage profond, avec un caractère qui s'affirme au fil des pages et qui apprend à vivre. Une évolution intense et surprenante, une évolution qui rend le roman encore plus beau et touchant, une évolution marquée et empreinte de douleur et d'amour. Un personnage que j'ai adoré suivre. Elle n'est pas nunuche, ne se laisse pas faire, est intense (oui ce mot revient souvent ahaha)…
Quant à Orion, je crois que c'est ce personnage qui va longtemps me hanter. C'est un des personnages masculins les plus beaux qu'il m'ait été donné de lire. Ne jamais se fier aux premières impressions car si lorsque l'on fait connaissance avec ce personnage il paraît arrogant, sûr de lui, fait ses petits caprices de célébrités, tout cela cache en réalité un personnage aux facettes sombres et obscures, dissimulant ses peurs et ses secrets. Un personnage coup de coeur autant que coup de poing qui m'a laissé la boule à la gorge, cette envie de pleurer. Je suis d'avis qu'un livre est un bon livre lorsqu'il arrive à nous faire ressentir de puissantes émotions, à nous déstabiliser, à nous bouleverser, à nous émouvoir au point que l'on reste hanter par l'histoire et ses personnages, que l'on sait que c'est le genre de roman que l'on pourra relire, et c'est le cas avec Orion.
L'auteure s'est surpassée, si j'avais eu un coup de coeur pour sa plume durant ma lecture de Heroes, j'en suis tombé sous le charme avec Orion. Tout est maitrisé à la perfection, calibrant son histoire en la faisant monter crescendo, nos émotions font les montagnes russes,on n'est vraiment en paix que lorsque l'on a fini de lire le livre. Ne vous inquiétez pas, je ne vous spoil pas mais j'ai adoré le mythe de Perséphone qui est brillant dans le roman. J'ai envie de le relire alors que cela ne fait pas encore 24h que je l'ai terminé. Pour de vrai. C'est un roman que je recommande vivement.
Orion est ce genre de livre qui mêle passion, mystère, intensité et amour pour un résultat final explosif et bluffant. Nos coeurs ne sont pas épargnés et pourtant on en redemande encore. Je recommande ce roman sans hésitation. Courez pour découvrir ce roman le 3 janvier 2019 !

Lien : https://lecturesdejenn.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapier
  04 janvier 2019
Après des années de travail, Léo Kats est devenue la parfaite danseuse de ballet, gracieuse et performante. Sa carrière est sur le point de s'envoler. Quand Orion Atlay, grand chorégraphe qui n'a peur de rien, débarque dans la compagnie et exige de travailler avec elle, Léo ne pense pas être à la hauteur. Mais Orion a trouvé sa danseuse et ce sera Léo ou personne...

Après avoir lu Heroes, j'avais super hâte de lire un autre roman de l'auteure. Ce roman nous plonge dans l'univers de la danse et du ballet, et même si ce n'est pas un domaine que je connais très bien, je m'y suis beaucoup plu. L'immersion a été plus facile que je ne l'imaginais et ce dès les premiers chapitres. L'auteure nous propose quelque chose de très visuel et on se laisse porter par les mouvements de nos danseurs, par Léo qui s'éveille...

Pour Léo, la danse est toute sa vie. Elle donne tout, elle performe, comme elle l'a appris, jusqu'à faire abstraction de la douleur. Il y a une certaine innocence et une certaine fragilité qui m'a beaucoup touché chez cette héroïne. Orion n'a d'ailleurs eu aucun mal à le déceler mais on ne sait pas si c'est une bonne chose, tant ces deux personnages sont différents. Orion semble obsédé par cette jeune femme et ça nous effraie...

Orion Atlay, dégage clairement quelque chose, et ce dès les premiers instants. Il est audacieux et passionné. Il est presque féroce tant il est exigeant. Il pousse notre héroïne à aller plus loin que la perfection et la performance. Il la pousse à se dépasser, quitte à la faire toucher le fond pour arriver à ses fins. Ses méthodes sont discutables et il nous semble même parfois un peu fou. Je ne savais pas quoi penser de ce personnage pendant la majeure partie de ma lecture, mais à aucun moment je n'ai réussi à le détester. C'est complètement dingue... et bien joué de la part de l'auteure !

Cette collaboration avec Orion, c'est clairement effrayant pour Léo, mais tout autant grisant et étourdissant. On ne sait pas trop à quoi s'attendre avec cet étonnant duo, mais on s'y accroche étonnamment fort, avec l'envie de découvrir jusqu'où ça va nous mener. Même quand l'un est trop dur avec l'autre, même quand ils souffrent ...

Verdict : Battista Tarantini est une auteure que je n'ai découverte que très récemment et cette nouvelle lecture m'a agréablement surprise. Dans Orion, sa plume se veut aussi délicate que brutale, aussi sensible que puissante. L'auteure semble s'être totalement imprégnée de l'univers de la danse et de ses deux personnages, de leur fragilité, de leurs ténèbres. La lecture de ce premier tome a été plus intense que je ne l'imaginais. A suivre...
Lien : https://revesurpapier.blog4e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CyCy-71
  14 janvier 2019
J'ai adoré ce live. Cette auteur est vraiment magnifique. L'histoire est tellement hors du commun et puissante. J'avais déjà adore heroes. Et j'adore cette nouvelle série. Elle est bien écrit et très rechercher.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
BellesEndormiesBellesEndormies   08 janvier 2019
Mais à cet instant, dans ce sourire aussi réconfortant qu’angoissant, l’aube se lève et darde ses rayons sur moi. Je n’aspire qu’à voir le jour tout entier pour être encore plus éblouie.
Commenter  J’apprécie          00
rowenabookinerowenabookine   07 janvier 2019
Je ne sais pas comment je parviens à sourire tout en supportant la douleur d’un cœur qui éclate.

Non, pas mon cœur, mon âme et tout ce qui constituait mon dernier bastion de confiance et d’optimisme.
Commenter  J’apprécie          00
rowenabookinerowenabookine   07 janvier 2019
Les fantômes d’Odette, de Nikiya et des autres me contemplent en souriant. Moi, Leo. Perséphone perdue en son nouveau royaume. Lâchement abandonnée par Hadès. Blessée au point d’avoir envie de crever.
Commenter  J’apprécie          00
rowenabookinerowenabookine   07 janvier 2019
A quatre pattes sur le parquet, je convulse avec violence, vomissant en gerbes mes peurs, mes erreurs, mes désillusions.
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   04 janvier 2019
Le compte à rebours n’en finit pas de se prolonger, je n’aspire qu’à être libérée pour lancer mon corps dans la bataille ; celle, quotidienne, qui nous tient tous, ici. Celle qui nous fait respirer, nous pousse à nous dépasser. Celle qui me fait vivre...
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : danseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3092 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre