AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782012358591
212 pages
Éditeur : Hachette Littératures (13/09/2006)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 21 notes)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Hachette Littérature - 09/2006)


Le livre commence et finit par un bal. Le premier fut annulé. C'était en 1994 : la guerre venait de toucher Orekhovo, petit village tchétchène d'où est originaire Milana Terloeva. Le second eut bien lieu. C'était en 2006 : après trois ans en France, la jeune femme retrouvait son village et dansait avec ses proches, par-delà les souffrances et les fantômes.

>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
tynn
  17 septembre 2013
Notre société faite de médiatisation à outrance, semble bien souvent pécher par omission dans le traitement de l'information et la Tchétchénie en est un parfait exemple. Notre silence d'occidentaux à l'existence confortable doit lui sembler fort assourdissant !
Quelques initiatives, tel l'appel de André Glucksmann, dans le Monde en 2006, nous réveillent parfois de notre somnolence !
Malheureusement, le pays, fermé aux ONG et aux journalistes, la censure imposée par le pouvoir autocratique de Moscou, nous laissent en absence totale d'informations et la valeur d'un témoignage comme celui de Milana Terloeva est inestimable.
Milana décrit la réalité de son pays de manière factuelle et avec une grande simplicité de ton : les ravages humains et matériels de la guerre, la souffrance des populations civiles subissant le meurtre, le viol, la torture, les enlèvements et les disparitions, les destructions des villes et villages. le raffinement de l'horreur est indicible: les camps de filtration, les « fagots humains », les tueries de femmes et d'enfants.

Comment vivre dans un tel monde d'horreurs quotidiennes, comment imaginer y faire des projets, des études, envisager d'y avoir des enfants, de garder une petite flamme d'espoir ? .…Au nom de quelle politique accepter un tel manque d'humanité ?
L'Histoire se répètera donc toujours dans sa réalité la plus noire ?

Milana a eu un parcours de chance : chance de ne pas être tuée, de pouvoir faire des études à l'étranger, de garder intact en elle la puissance de son courage, de sa volonté de vivre et d'espérer, de se battre pour son peuple, si ce n'est pour son pays de plus en plus inexistant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Maks
  20 janvier 2016
Une autobiographie bien menée par Milana Terloeva qui retrace sa jeunesse dans les deux conflits Russo-Tchétchène durant les années 90/2000.
Un récit politique, un récit déchirant sur les conditions de vie à Grosnie, un récit poignant et triste, un récit barbare, mais malgré tout cette fille est toujours restée courageuse et ne s'est jamais laissée abattre.
Très intéressant.
Commenter  J’apprécie          70
michelekastner
  01 septembre 2012
Témoignage intéressant et poignant sur la tragédie du peuple tchétchène face au "monstre" russe.. La jeunesse de l'auteure excuse le manque de maîtrise de l'écriture.
Commenter  J’apprécie          30
VivianeB
  10 décembre 2012
Véritable journal, ce livre relate un conflit actuel des plus sanglants et des plus révoltants.
Commenter  J’apprécie          40
Djosie
  02 novembre 2019
L'histoire d'un vécu, d'un déchirement, d'un amour pour la Tchétchénie martyrisée.
La nécessité existentielle d'en témoigner, de transmettre un espoir.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
michelekastnermichelekastner   10 août 2012
Après les premiers bombardements sur Grozny, nous avons suivi le mouvement. heureusement que nous sommes partis car, trois jours plus tard, les colonnes de réfugiés sont devenues les cibles privilégiées de l'aviation russe. Un vieil homme debout devant les cadavres des enfants du village interpella un général russe qui passait à sa hauteur :
- C'est ça les bandits que Poutine t'a dit de tuer ?
- Ce sont de futurs bandits, lui répondit l'officier.
L'armée fédérale envoyée en Tchétchénie prétendument pour combattre le " terrorisme international ", commençait sa grande oeuvre civilisatrice en bombardant les civils armés de balluchons. Et en laissant en paix le chef des wahhabites...Nos voisins nous ont raconté qu'environ une semaine après notre départ, l'islamiste jordanien Khattab prit ses quartiers quelque temps dans une grande maison près de chez nous. certains anciens se sont réunis et ont décidé d'informer les militaires russes de sa présence dans le secteur. Ils détestaient les fédéraux et n'auraient jamais fait cela pour un Tchétchène, mais ce Khattab battait des records d'impopularité. Les militaires ont promis de régler le problème rapidement.
Mais rien ne s'est passé. Sans être inquiété une seconde, Khattab a pu quitter les lieux, libre comme l'air. deux heures après son départ, les hélicoptères sont arrivés et ont pilonné le quartier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
michelekastnermichelekastner   10 août 2012
Au bout de quelques jours, les généraux russes annoncèrent l'ouverture d'un passage pour permettre aux civils de quitter la ville. Il fallait se décider dans l'heure. la plupart des habitants de la cave ont choisi de partir. Ma mère pouvant profiter de ce " corridor humanitaire " pour faire le chemin inverse et nous rejoindre, quelqu'un devait l'attendre. après une longue négociation, j'au réussi à faire céder ma grand-mère, que je m'étais promis de ne plus quitter et qui ne voulait pas bouger. je suis donc restée avec elle et Raïssa.
Nous avons attendu de longs moments dans la rue, le regard fixé sur la colonne de réfugiés qui s'éloignait. Enveloppés dans un silence de mort, au milieu des maisons en ruine et d'arbres mutilés, nous étions comme des ombres incapables de quitter leur théâtre. nos yeux étaient las, nos bouches muettes. Jusqu'à ce que le reprise des tirs nous extirpe de notre torpeur. Nous sommes redescendues dans notre trou.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Dans la catégorie : inconnuVoir plus
>Histoire de l'Europe>Histoire de l'Europe de l'Est>inconnu (9)
autres livres classés : Tchétchénie (Russie)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2158 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre