AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alain Bouquet (Traducteur)Jean Kaplan (Traducteur)
ISBN : 2081224968
Éditeur : Flammarion (02/03/2009)

Note moyenne : 4.45/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Kip S. Thorne a été l'un des acteurs privilégiés d'une quête grandiose, qui a duré près de trente années, pour comprendre l'héritage transmis par Einstein - la théorie de la relativité générale et ses étonnantes prédictions concernant l'univers -, pour découvrir où et comment la relativité échoue, et pour trouver ce qui alors la remplace. Le lecteur est entraîné à travers un labyrinthe d'objets exotiques: trous noirs, naines blanches, étoiles à neutrons, ondes gravi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Eric75
  12 août 2016
Kip Thorne est vraiment un auteur tip top ! Non content d'être devenu une sommité mondiale dans ses domaines de prédilection : la relativité générale, les trous noirs, les ondes gravitationnelles… il s'impose comme un vulgarisateur hors pair (cet essai plusieurs fois primé en est la preuve éclatante), et, de plus, il imagine à ses heures perdues des scénarios de films de science-fiction. C'est ainsi qu'il a été sollicité pour être le conseiller technique du film Interstellar de Christopher Nolan, après en avoir écrit la première mouture du scénario, initialement destinée à Steven Spielberg. Interstellar, blockbuster à très gros budget sorti en 2014, est très largement inspiré, on le découvre ici, du récit de science-fiction de 38 pages présent dans le prologue du livre de Kip Thorne, paru en 1994. Effets relativistes s'appliquant aux occupants du vaisseau spatial, robots parlants, anneau-monde comme dernier refuge de la civilisation humaine, géométrie des trous de ver et des trous noirs, tout y est. Même le nom du trou noir – Gargantua – a été conservé.
Après avoir lu un certain nombre d'ouvrages sur des sujets pointus tels que la relativité générale et les trous noirs, la physique quantique et le modèle standard, la cosmologie et le big bang, je me suis dit que les révélations, au fur et à mesure de mes lectures, allaient maintenant se faire de plus en plus rares. J'ai pensé qu'un livre de plus, surtout publié il y a plus de vingt ans, allait tout au plus pouvoir consolider le corpus global des connaissances acquises, en apportant au mieux un éclairage nouveau dû à l'expérience et à la vision personnelle de l'auteur.
Mais quelle erreur ! Ce livre d'une richesse inouïe – de 654 pages quand même – a été pour moi une véritable mine de renseignements inédits. Sur l'histoire de la recherche scientifique. Sur les effets relativistes et gravitationnels. Sur les singularités, les naines blanches et les étoiles à neutrons, les trous noirs et les trous de ver, les ondes gravitationnelles, les possibilités théoriques des voyages dans le temps. Sur la vie quotidienne des nombreux chercheurs – pour la plupart personnellement connus de l'auteur, y compris quelques prix Nobel et quelques savants soviétiques oeuvrant au moment de la guerre froide – qui tentèrent de relever un nombre incroyable de défis scientifiques depuis le début du XXe siècle.
Le premier scénario de ce qui allait devenir vingt ans plus tard le film Interstellar n'est que la mise en bouche. On apprend dans ce volumineux essai comment l'élève iconoclaste Albert Einstein se fit mal voir de son professeur de physique à l'Institut polytechnique de Zurich, ce qui lui valut un début de carrière difficile. Comment Subrahmanyan Chandrasekhar – lui aussi futur prix Nobel – fut humilié en public par Sir Arthur Eddington, vieux briscard spécialiste de la relativité générale, alors qu'il proposait une étude révolutionnaire sur la mort des naines blanches. Comment Fritz Zwicky inventa le concept d'étoiles à neutrons, qui seront observées pour la première fois trente-cinq ans plus tard. Comment Lev Landau (lui aussi prix Nobel), fut accusé d'espionnage au profit de l'Allemagne nazie, arrêté par la police de Staline, et mentalement détruit. Pourquoi les astrophysiciens américains et russes (Wheeler et Oppenheimer, Zeldovitch et Sakharov) cessèrent de regarder les étoiles pour se lancer dans la mise au point de la bombe H (la raison n'est pas seulement géopolitique, elle est aussi conceptuelle).
On découvre aussi pourquoi un trou noir, cette entité particulièrement attractive et attirante, n'a pas de poils. Euh... ne peut être entouré d'un système pileux... On se calme, je n'évoque ici que le théorème de calvitie (« no hair » en anglais) des trous noirs…
On apprend que la fine fleur des scientifiques mondialement connus dispensait des cours d'été aux Houches dans les années 60, portant sur la détection des ondes gravitationnelles (cf. citation). Pour bien comprendre ce que cela signifie, soulignons que Kip Thorne, évoque dans cet essai sorti en 1994 un cours donné en 1963 qui allait définitivement orienter sa carrière (Kip Thorne est l'un des cofondateurs du projet LIGO), portant sur des expériences susceptibles de valider une prédiction d'Einstein de 1916 et qui donneront leur premier résultat le 14 septembre 2015. Cette première véritable détection d'une onde gravitationnelle, une ride infinitésimale de la courbure de l'espace-temps émise il y a 1,3 milliard d'années, a été officiellement annoncée le 11 février 2016.
Et ce ne sont là que quelques exemples.
Signalons pour finir un unique et mineur bémol à cet essai publié en poche chez Flammarion, collection Champs sciences : la taille réduite des illustrations. Sans doute plus lisibles dans la version grand-format, les « figures » (notamment les schémas et dessins très finement élaborés) perdent beaucoup en lisibilité, parfois jusqu'à rendre incompréhensibles certaines indications.
Malgré cet inconvénient, ce livre reste un ouvrage de vulgarisation scientifique de haute volée, que l'on ne peut que recommander à tous les amateurs du genre, notamment à tous ceux qui souhaitent dépasser le stade Stephen Hawking, certes estimable scientifique de haut niveau qui a souvent exploré des sujets équivalents lors de ses recherches, mais dont les essais traduisent une volonté de rester à un niveau de vulgarisation « pour les nuls » ou destinée aux petits enfants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          384
ChtiSuisse
  09 mars 2018
On prend les trous noirs pour acquis aujourd'hui. Ils sont même devenus un des éléments principaux de certains films.
Nous n'imaginons pas les obstacles abattus pour en arriver là.
Oui c'est vrai dans les équations d'Einstein la possibilité des trous noirs existe.
Mais tout ce qui n'est pas interdit n'est pas obligatoire.
Concrètement, mille obstacles sont possibles : il faut une étoile de masse suffisante qui s'effondre. Mais ne va-t-elle pas exploser juste avant ? Comment savoir comment la matière écrasée se comporte ? Qui va gagner ? La gravité ? Les forces contenues au coeur de la matière.
Du côté des scientifiques, de nombreux obstacles se dressent :
Il y a ceux qui n'acceptent pas l'idée (Einstein par exemple).
Il y a le manque de preuves (comment observer une petite sphère complètement noire à de si grandes distances ?)
Il y a le manque de communication entre les différentes branches de la physique et des mathématiques.
Il y a les amitiés ou les rivalités.
Il y a les jeunes qui doivent imposer leurs nouvelles idées.
Il y a les publications qui passent inaperçues.
Il y a la guerre froide. On ne travaille pas de la même façon des deux côtés du rideau de fer. La science est asservie par la politique pour satisfaire la compétition des deux blocs.
Ce livre nous raconte comment tous ces obstacles ont été surmontés parfois par hasard, souvent par un travail acharné et les raccourcis trouvés par les plus brillants esprits.
C'est absolument passionnant. C'est bien vulgarisé. le chemin de la connaissance est aussi instructif que la connaissance elle-même.
Attention le livre est épais : 600 pages avec une police de petite taille et un faible interligne.
Quelques schémas ne sont pas très lisibles (manque de contraste)
Si la densité de ce livre vous fait peur, je vous conseille de commencer par "L'Univers à portée de main" de Christophe Galfard.
Bonus : L'auteur a participé à la réalisation des détecteurs d'ondes gravitationnelles.
Au moment de la rédaction du livre, il ne savait pas encore s'ils allaient détecter ces fameuses ondes.
Lien : http://travels-notes.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Anis0206
  27 juin 2017
Un livre magnifique exposant les différentes théories physiques qui tentent d'expliquer l'existence, la composition et le comportement des trous noirs. Sont ils une porte vers d'autres univers? ou ne laissent vraiment rien échapper et dans leur coeur tout est perdu à jamais ? Les physiciens ne sont pas très sûrs de ça et à vous de vous forger votre propre opinion en lisant cet extraordinaire ouvrage écrit par l'un des éminents physiciens théoriciens contemporains.
Commenter  J’apprécie          10
johaylex
  10 août 2011
Assez pointu mais pas incompréhensible, ce livre m'a replongé dans l'enfance, celle où chacun(e) veut regarder les étoiles, les atteindre...
Commenter  J’apprécie          40
Golgoth
  26 février 2017
Même s'il date de plus de 20 ans, ce livre reste en grande partie d'actualité. Il mêle histoire des sciences et recherches contemporaines sur les sujets d'espace-temps, trous noirs, gravité quantique à boucle, en particulier.
Maintenant que les ondes gravitationnelles ont été clairement repérées grâce, entre autre à Ligo, la lecture de cette ouvrage prend une dimension aussi touchante, en quelque sorte.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Eric75Eric75   10 août 2016
Je rencontrai Weber pour la première fois sur le flanc d'une colline qui faisait face au Mont Blanc dans les Alpes françaises, pendant l'été 1963, quatre ans après qu'il se fut lancé dans son projet de détection d'ondes gravitationnelles. J'étais étudiant en thèse, je débutais tout juste dans la recherche en relativité et, en même temps que trente-cinq autres étudiants du monde entier, j'étais venu dans les Alpes pour des cours intensifs de deux mois exclusivement consacrés aux lois de la gravitation selon la relativité générale d'Einstein. Nos professeurs étaient les plus grands experts de la relativité au monde – John Wheeler, Roger Penrose, Charles Misner, Bryce DeWitt, Joseph Weber et d'autres –, nous apprenions d'eux dans leurs cours aussi bien que lors de conversations privées. L'endroit était dominé par les neiges étincelantes de l'aiguille du Midi et du mont Blanc, et bercé par les cloches des vaches qui paissaient dans les vertes prairies alentour, avec le village pittoresque des Houches quelques centaines de mètres plus bas, au pied du flanc de colline sur lequel se trouvait l'école.
Dans ce paysage magnifique, Weber donna une série de cours sur les ondes gravitationnelles et son projet de les détecter. (page 393)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
ChtiSuisseChtiSuisse   27 février 2018
Quand un calcul confirme ce qu'on attend, cela ne fait que renforcer notre compréhension intuitive des lois de la physique. Mais quand un calcul contredit notre attente, alors on est sur la voie de nouveaux progrès
Commenter  J’apprécie          70
JeanAugustinAmarDuRivierJeanAugustinAmarDuRivier   07 janvier 2019
Récompensé en 1994 par le prestigieux prix de Phi Beta Kappa - Philosophy is the governor of one's life -, le livre Trous noirs et Distorsions du temps du prix Nobel 2017 rend accessible au plus grand nombre, presque 100 ans de physique du XXème siècle. Il souligne en particulier, l'importance de l'apport de l'outil topologique par Roger Penrose et la bride intellectuelle posée sur l'esprit de grands physiciens du bloc de l'Est par le système communiste d'alors. Les travaux du célèbre Stephen Hawkins sont abondamment cités et replacés dans leur contexte.
Cet ouvrage écrit comme un roman est vraiment très pédagogique et très bien architecturé avec des annexes retraçants la liste des personnages - des physiciens, astronomes et mathématiciens, une chronologie des découvertes et un glossaire des termes inhabituels.
En dernier lieu, mais d'une importance capitale, Kip S Thorne décrit l'apport du roman de science fiction comme libérateur de la pensée puisqu'il oblige a un brainstorming contrôlé qui pousse aux meilleures expériences de pensées.
Bonne lecture
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
RusenRusen   28 septembre 2017
A son retour à Leningrad, en 1931, Landau, qui était un patriote et un marxiste ardent, résolut de consacrer sa carrière à introduire la physique théorique moderne en Union soviétique. [...]
Peu après le retour de Landau, Staline fit descendre un rideau de fer rendant d'autres voyages vers l'Ouest presque impossibles. Comme George Gamow, qui fut condisciple de Landau à Leningrad, le rapporta plus tard: "La science soviétique était devenue une arme pour combattre le monde capitaliste. Tout comme Hitler divisa la science et l'art en camps juif et aryen, Staline créa la notion de science capitaliste et de science prolétarienne. Cela [devint] un crime pour les scientifiques de "fraterniser" avec les scientifiques de pays capitalistes."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Anis0206Anis0206   27 mars 2017
dans les années 30 et 40, beaucoup de collègues de Fritz Zwicky voyaient et lui un bouffant irritant. les générations futures d'astronomes verront en lui un génie créateur.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Kip S. Thorne (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kip S. Thorne
From the Big Bang to Black Holes and Gravitational Waves - K. Thorne - 3/11/2016
>Physique>Théories et physique mathématique>Théorie de la relativité (24)
autres livres classés : physiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Kip S. Thorne (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
298 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre