AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782258110465
384 pages
Éditeur : Les Presses De La Cite (03/09/2015)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 713 notes)
Résumé :
Un an après le décès accidentel de Lydia, l'une de leurs filles jumelles, Angus et Sarah Moorcroft décident de tout recommencer en changeant d'environnement. Ils rejoignent alors une petite île écossaise qu'ils ont héritée de la grand-mère d'Angus.
Mais l'emménagement ne se passe pas aussi bien que prévu ; Kirstie, leur fille survivante, se met à affirmer qu'elle est en réalité Lydia. Alors qu'un brouillard glacial enveloppe l'île, l'angoisse va grandissant…... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (246) Voir plus Ajouter une critique
Kittiwake
  28 juin 2015
L'Ecosse. Ses lacs sombres peuplés de créatures d'un autre âge. Ses demeures hantées. Un lieu d'interférence pour les âmes égarées entre deux mondes. Etait-ce le choix idéal pour une famille meurtrie, mais décidée à se reconstruire?
Un an après le drame, le décès accidentel de la jumelle de Lydia, Angus, Sarah et Kirstie quittent Londres pour une petite île isolée, cernée par un paysage grandiose mais peu sécurisant. le cottage n'est pas habitable, mais le couple est décidé à s'attaquer au chantier. Les bases d'une reconstruction, dans tous les sens du terme.
Oui mais voilà, Kirstie ne va pas bien. Kirstie dit être Lydia, accuse ses parents de s'être trompés, continue de converser avec sa soeur en utilisant le jargon qu'elles s'étaient inventé. Pour ne rien arrangé, elle est mise à l'écart à l'école, où les enfants ont peur d'elle.
C'est peu à peu, quand des anomalies se glissent dans le discours officiel, que la vérité, cachée pour éviter le naufrage, va voir le jour, et que l'indicible sera dit.
Le titre est parfait. Au fil des pages le lecteur est convié aux confidences, mais balloté entre les différents hypothèses, toutes terrifiantes. Chaque acteur du drame a quelque chose à se reprocher, mais qui est responsable?
Au coeur du débat, la gémellité et ses parts d'ombre. Deux êtres, deux corps, unis par la similitude de leurs gènes, et par les passerelles de communication immatérielles.
Superbe thriller, très bien écrit et construit, difficile à laisser en cours de lecture. Juste un conseil, éviter de le lire un soir de tempête, quand tous les bruits extérieurs ne sont pas identifiables et que les maisons en profitent pour geindre sous les assauts du vent….

Un grand merci à Babelio et aux éditions Presses de la cité pour ce partenariat très apprécié.
Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          909
marina53
  17 mars 2016
Il y a 1 an, la soeur jumelle de Kirstie, Lydia, trouvait la mort dans un terrible accident. Difficile de se reconstruire après un tel drame. Et, pourtant, Angus, Sarah et leur fille désormais unique, décident d'aller de l'avant. Après une sombre période au cours de laquelle chacun tentait de garder la tête hors de l'eau, ils ont un nouveau projet: quitter Camden et aller s'installer dans le cottage qu'Angus a hérité de sa grand-mère, sur l'île de Torran, au large de Skye. Une île isolée de tout, des paysages sauvages, la mer à perte de vue. Malheureusement, l'aménagement ne se passe pas comme prévu. le cottage est presque à l'abandon et beaucoup de travaux sont à prévoir. Sarah déchante bien vite. D'autant plus que Kirstie, devenue plus calme et réservée depuis 1 an, ressemblant ainsi beaucoup à sa jumelle, sous-entend qu'elle n'est pas Kirstie mais Lydia. Se pourrait-il que Sarah et Angus se soient trompés?
À l'instar de Sarah et Angus qui doutent quant à l'identité de leur fille, le lecteur ne sait plus qui croire. Kirstie est-elle réellement Lydia? Ne s'agirait-il pas de mensonge pour attirer l'attention de ses parents? La tension est palpable dès les premières pages: le drame tout d'abord. Que s'est-il réellement passé le jour où Lydia a trouvé la mort? Quelqu'un aurait-il manqué à ses responsabilités? Ensuite, le couple que forme Angus et Sarah, un couple en apparence uni mais qui va très vite se déliter. Enfin, le lieu. Un cottage, en ruines, perdu au milieu des rochers au fin fond de l'Écosse. Et ces éléments naturels qui se déchaînent... S.K. Tremayne nous plonge dans un thriller psychologique palpitant dans lequel il traite intelligemment du sentiment de culpabilité ou encore de notre identité propre. Il réussit parfaitement à nous isoler sur cette île tant ce roman foisonne de descriptions. Il donne la parole tantôt à Sarah, tantôt à Angus, tout à tour touchants, émouvants ou inquiétants. Un thriller efficace et bien huilé qui recèle bien des mystères...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          812
nameless
  21 septembre 2016
Auréolé du mystère de sa paternité, S. K. Tremayne étant selon l'éditeur, le pseudo d'un auteur britannique à succès, comparé comme tant de thrillers aux Apparences, j'ai foncé tête baissée dans le doute, dont j'attendais beaucoup.

Angus et Sarah, jeune couple londonien, viennent de vivre la plus cruelle des tragédies, la mort accidentelle de l'une de leurs petites jumelles, âgées de 6 ans. Plongés dans l'affliction, ils décident de tenter de reconstruire une nouvelle vie en compagnie de Kristie, leur désormais unique fille, et Beany, leur springer anglais, à Eilean Torran, l'île du tonnerre en gaélique, Torran Island, petit caillou désertique sur le Sound of Sleat, paumé dans l'archipel des Hébrides intérieures, dont Angus vient fort opportunément d'hériter. Uniquement accessible pedibus à marée basse, par bateau à marée haute, Torran Island est l'archétype de l'île qui fait peur : soumise à une météo extrême, encerclée par de dangereuses vasières, parsemée d'une végétation rachitique, équipée d'un phare mal entretenu et d'un unique cottage délabré. Voilà le lieu de vie qu'ont trouvé ces jeunes parents pour soigner leur chagrin, un projet colossal, « transformer cette horreur en jolie maison. Ramener la vie dans ce qui est mort » (p. 101).

Un tel décor planté, il ne reste plus à Kristie qu'à développer des troubles psychiques de plus en plus fréquents et graves, autour du thème de la confusion de la personnalité, après la perte irréparable de son double monozygote. Il faut ajouter à ce sombre tableau, Sarah, en proie à la dépression, et Angus qui noie son chagrin dans le whisky, écossais, of course, les deux époux ayant en outre des secrets qu'ils s'avouent à tour de rôle.

Le doute m'a déçue. Je n'ai réussi à m'attacher à aucun des membres de cette famille durement éprouvée, dont la psychologie est brouillonnement esquissée, à travers quelques infos disparates sur la gémellité trouvées via Google, ou la présence d'un pedo-psychiatre qui consulte par téléphone. Tous les personnages gesticulent d'une manière désordonnée, incohérente, sans fil conducteur solide. L'auteur surjoue le suspense à coup de portes claquantes, planchers grinçants, ombres entrevues, présences suspectées, vents mugissants et autres pannes de réseau téléphonique. J'ai par ailleurs été surprise, que chez nos amis britanniques, il soit si administrativement facile de déclarer que l'on s'est « trompé de mort », et ensuite d'organiser de nouvelles obsèques, sans corps.

Je n'insisterai pas sur l'épilogue, qui à l'issue d'un roman décrivant des troubles psychiatriques et évènements gravissimes, règle tous les problèmes en 5 pages bâclées. Tout ça pour ça ?

3*** quand même pour Beany, le springer anglais, vraiment sympathique, dont le rôle est impeccable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          760
sandrine57
  18 avril 2016
La vie parfaite de Sarah et Angus Moorcroft a volé en éclats le jour où Lydia, une de leurs magnifiques jumelles s'est tuée en tombant d'un balcon lors de vacances chez les parents de Sarah. Angus s'est noyé dans l'alcool et a perdu son travail, Sarah a survécu en se consacrant à la petite Kirstie, comme amputée de sa jumelle, dépérissant, triste et silencieuse. Quatorze mois après le drame, la famille veut prendre un nouveau départ. Direction Torran, une petite île des Hébrides dont Angus vient d'hériter. Là-bas, loin de Londres et des souvenirs, ils seront occupés à retaper la vieille maison du gardien de phare et pourront se reconstruire. Mais ce beau projet tourne court. La bâtisse est presque inhabitable, Angus et Sarah se cachent des choses, s'en reprochent d'autres et Kirstie affirme farouchement être Lydia. Que faire, que croire ? Incapables de différencier leurs jumelles si semblables, ont-ils commis l'erreur d'enterrer Lydia alors qu'elle est toujours parmi eux ? le doute s'installe et avec lui les rancoeurs, les non-dits, la perte de confiance.
Un homme, une femme, une enfant, isolés sur une île inhabitée, dans une nature écossaise sauvage, parfois hostile... Les conditions idéales pour un huis-clos haletant où, comme le titre l'indique, le doute s'insinue, s'installe, mine toutes les certitudes. Qui est la survivante ? Kirstie ? Lydia ? Que s'est-il passer le jour où l'une des jumelles a fait la chute fatale ? Pourquoi Angus en veut-il à Sarah au point de la haïr dans le secret de son coeur ? Autant de questions qui trouveront réponses au fil d'une lecture angoissante, oppressante, qui fait douter le lecteur, en osmose avec ces parents déboussolés et inquiets. Racontés alternativement par Sarah et Angus, les évènements se succèdent dans un enchaînement inéluctable. Chacun doute, de l'autre, de leur enfant, de tout. La peur s'insinue en eux comme le vent qui souffle sans répit sur leur île, balayant les sentiments, les certitudes. Les paysages magnifiques de cette Ecosse du bout du monde contribuent au mystère et à l'angoisse. La nature somptueuse et indomptée semble vouloir briser cette famille déjà mise à mal. S'en sortiront-ils ? Trouveront-ils la force d'accepter, de pardonner, de regarder vers un avenir apaisé ? Pour le savoir, il faudra découvrir le doute et son suspense efficace jusqu'à la dernière page.
Un thriller prenant qu'on ne peut lâcher sans connaître le fin mot de l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          740
Jeanfrancoislemoine
  04 novembre 2019
Ouf ! La tempête Amélie est passée mais le mauvais temps a continué à sévir en Limousin et le cinéma n'a pas offert une alternative suffisamment probante . Que faire ? Ben , oui , tiens , ouvrir un bon bouquin en espérant que ...Pour tout vous dire , l'espoir n'a pas été déçu, c'est le moins que l'on puisse dire ...Je vous résume : samedi , je conduis mes petits enfants à la librairie et , bien entendu , j'attends qu'ils choisissent leurs propres lectures , ce qui fait que , me concernant , je me fie à mon flair et m'empare, au passage , de ce livre . "Le doute" , tout un programme , non ? ( Oui , vous le savez , les petits , une fois servis , ils ne sont plus vraiment patients ... ) Bon ,le choix dicté par mon flair . , je l'ai tout de même soumis au regard de mon libraire qui , d'un sourire entendu , m'a conforté dans mon choix..Et mon libraire , je vous l'ai dit " total respect et confiance absolue ".
Vous allez me dire que je suis sympa mais , que m'entendre raconter ma vie , vous n'en avez pas grand chose à faire ...En même temps ( ! ) , si vous avez lu jusque là... c'est bien que vous êtes un peu curieux quand même, hein ? ....
Dans ce roman , on fait la connaissance d'un couple qui vient de vivre un grand malheur : l'une de leurs filles jumelles vient de se tuer en tombant d'un balcon . Terrible épreuve , séisme dans une famille qui avait tout pour être heureuse et qui sombre .... Malheur , drame , souffrance inimaginable et éternelle ..Que faire pour tenter de retrouver un semblant de vie après un tel drame ? Angus ,Sarah et leur fille quittent Londres pour s'installer sur une petite île écossaise, proche de Skye .Se reconstruire , réapprendre à vivre dans un milieu où la nature est si belle en été mais où les habitants du coin appelaient "Torran , l'endroit fréquenté par les esprits " , le refuge choisi par les Moorcroft....Une sorte de huis clos....les plus profondes cicatrices s'ouvrent , la tension , déjà vive , enfle de page en page . Le couple dévoile peu à peu ses failles , ses incompréhensions , ses différences , glisse lentement mais sûrement vers la haine ,règle ses comptes sous le regard de Lydia ..non ,Kristie ...euh , Lydia , oh et puis , je ne sais plus.....Et puis , en Écosse, s'il y a les légendes, il y a aussi le whisky , le whisky qui aide à oublier mais engendre divagations et violences ...Et les tempêtes. Les vraies , les " météorologiques" , et puis celles qui ébranlent les couples dans leurs fondations les plus .....
Ce livre est bien écrit ( traduit ) et possède une force incroyable , celle de vous scotcher au fond de votre canapé sans en bouger ( non , non , même pas pour faire p...) avant de parvenir au dénouement final . Les personnages peu nombreux captent votre attention et il faudra vraiment attendre les toutes dernières pages pour savoir . Un très bon roman pour moi , vous l'avez deviné, je suppose , un roman qui " bouscule " un peu , à lire avant la tombée de la nuit . Et puis , tellement attachante la petite Lydia ...euh , Kristie , non , Lydia ...Enfin , bon , lisez , vous verrez bien....On ne va pas tout vous raconter non plus , hein....
Et puis , une mention pour ...le miroir ....Terrible. N'oubliez pas de vous y regarder .
Un très bon livre pour un très bon auteur ...mais ce n'est que mon modeste ( et sûrement contestable avis)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          6923

Citations et extraits (59) Voir plus Ajouter une citation
gruzgruz   02 juillet 2015
"La mort de nos proches est bien plus terrible que la nôtre et, oui, l'amour est une forme de suicide : quand on aime vraiment, on se détruit soi-même, on rend les armes, on tue délibérément quelque chose en soi."
Commenter  J’apprécie          510
ZilizZiliz   16 juillet 2017
L'espoir me galvanise. J'ai l'impression qu'elle va franchir le pas, cette fois : elle va parler à l'une de ses camarades, elle va essayer de communiquer. Elle s'avance timidement vers une petite brune - une gamine svelte, apparemment sûre d'elle, qui discute avec ses copines.
Je l'entends demander d'une voix un peu tremblante :
- Grace ? Tu veux savoir comment s'appelle mon léopard ?
La dénommée Grace se retourne, la jauge d'un bref coup d'oeil, puis hausse les épaules sans rien dire. Elle glisse ensuite quelques mots aux autres filles et, juste après, le groupe s'éloigne, laissant [ma fille] toute seule, en contemplation devant ses pieds. Rejetée. Bannie.
C'est insupportable. J'essuie rapidement mes larmes [...].
(p. 206-207)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
ZilizZiliz   20 juillet 2017
Que savaient-ils de la vie, tous ces riches qui n'en avaient que pour leurs villas, leurs ventes aux enchères et leurs stock-options ? Ils n'avaient jamais à se soucier de rien. Qu'en avait-il à faire, [lui,] de tous ces bobos ? Sa grand-mère était une paysanne, sa mère une modeste enseignante et son père un docker porté sur la bouteille qui battait sa femme. Angus savait, lui. Pas eux.
(p. 184-185)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
YdamelcYdamelc   27 juin 2015
Était-ce sa faute à elle, alors ? A moins que ce ne soit la faute de personne - juste un de ces schémas familiaux qui se répètent. Angus lui-même n'était pas immunisé contre l'influence des gènes et de l'environnement ; en cet instant, il avait furieusement envie d'une boisson plus corsée : un grand verre de vrai whisky, comme en avalait son propre paternel, un raté au langage ordurier qui cognait sur sa femme au moins une fois par mois. Jusqu'au jour où il était tombé dans le fleuve et s'était noyé. Parfait, bon débarras. T'as enfin étanché ta soif, vieux salopard !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
manue14manue14   30 juin 2015
- Alors ? dis-je enfin. Qu’est-ce que tu en penses ? Aller vivre sur une île, rien que nous trois, tu ne trouves pas ça formidable ?
Kristie acquiesce d’un léger mouvement de tête. Baisse les yeux vers son livre, le referme, me dévisage de nouveau.
- Maman ? Pourquoi tu m’appelles tout le temps Kristie ?
Je ne réponds pas. Le silence me semble soudain assourdissant.
- Je, euh… Excuse-moi, ma puce, tu disais ?
- Pourquoi tu m’appelles tout le temps Kristie, maman ? Kristie est morte. C’est Kristie qui est morte. Moi, je suis Lydia.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112

Videos de S. K Tremayne (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de S. K  Tremayne
Cette année encore, Gérard Collard et les libraires de la Griffe Noire vous proposent à l'apporche des fêtes de fin d'année, plusieurs idées cadeaux sous forme de coffrets :
COFFRET DE NOEL
Coffret Polar poche
Le syndrome de Croyde de Marc Welinski aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/77357-divers-litterature-le-syndrome-de-croyde.html
La nuit n'est jamais complète de Niko Tackian aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/78126-poche-la-nuit-n-est-jamais-complete.html
L'Affaire Léon Sadorski de Romain Slocombe aux éditions Points https://www.lagriffenoire.com/89329-divers-polar-l-affaire-leon-sadorski.html
Coffret détente poche
Lettres à Stella de Iona Grey et Alice Delabre aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/81414-divers-litterature-lettres-a-stella.html
La pâtissière de Long Island de Sylvia Lott et Lorraine Cocquelin aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=91491&id_rubrique=338
Nora Webster de Colm Toibin et Anna Gibson aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/88187-divers-litterature-nora-webster.html
Coffret littérature poche
Magic Time Magic Time de Doug Marlette et Karine Lalechere aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/76601-divers-polar-magic-time.html
Le chagrin des vivants de Anna Hope et Élodie Leplat aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/87463-divers-litterature-le-chagrin-des-vivants.html
Churchill m'a menti de Caroline Grimm aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/63342-romans-churchill-m-a-menti.html
Coffret Histoire
Speer de Martin Kitchen et Martine Devillers-Argouarc'h aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/94858-encyclopedie-speer--l-architecte-d-hitler.html Je suis Jeanne Hebuterne de Olivia Elkaim aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/89143-divers-litterature-je-suis-jeanne-hebuterne.html
Liberia de Christophe Naigeon aux éditions Tallandier
https://www.lagriffenoire.com/79515-romans-liberia.html
Coffret histoire poche
Le secret du docteur Barry de Sylvie Ouellette aux éditions de Borée https://www.lagriffenoire.com/86135-romans-le-secret-du-docteur-barry.html
L'impératrice cixi de jung chang aux éditions Tallandier
https://www.lagriffenoire.com/82501-poche-l-imperatrice-cixi-la-concubine-qui-fit-entrer-la-chine-dans-la-modernite.html
L'Aviatrice de Paula McLain aux éditions Livre de Poche
https://www.lagriffenoire.com/76336-divers-li
+ Lire la suite
autres livres classés : jumellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Le doute" de S.K. Tremayne.

Que signifie Eilean Torran en français ?

île de la tempête
île du tonnerre
île de la foutre

10 questions
47 lecteurs ont répondu
Thème : Le doute de S. K TremayneCréer un quiz sur ce livre

.. ..