AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266156127
469 pages
Éditeur : Pocket (21/06/2005)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 251 notes)
Résumé :
Elisabeth a dix-neuf ans, un visage de grâce impertinente, l'humeur libre et joyeuse. Ses parents, Pierre et Amélie, les amoureux des Semailles et les Moissons, ont vendu leur café du boulevard Rochechouart pour acheter un hôtel à Megève. Dans ce décor de vacances, c'est un va-et-vient de clients aux faces interchangeables. Ils témoignent à Elisabeth une admiration qui la flatte. Toutefois, si elle apprécie leurs compliments, elle refuse de se laisser entraîner dans... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Crazynath
  21 février 2015
Elisabeth, la petite fille héroïne de " La grive" a maintenant vingt ans . Elle habite avec ses patents à Megeve où ces derniers sont maintenant les propriétaires d'un hôtel.
La jeune fille a toujours son caractère très entier ! Elle va aimer passionnément un homme Christian , puis en épouser un autre, Patrice avec qui elle va emménager dans la région parisienne.
A l'occasion d'un séjour chez les parents d'Élisabeth, elle se retrouve à nouveau confrontée à son ancien amour....
Un bel épisode des moissons et des semailles avec la montagne en arrière plan et surtout un très beau portrait de femme .
Commenter  J’apprécie          183
araucaria
  23 octobre 2015
Attention chef d'oeuvre!
Commenter  J’apprécie          110
Lilou08
  06 août 2012
ah la saga des Semailles et des moissons... que je l'ai aimé et dévoré, il y a maintenant longtemps, quand j'étais toute jeune ado... on est happé par cette histoire de femmes, de génération en génération vivant leur vie, leurs passions, leurs amours !!!
Commenter  J’apprécie          50
meknes56
  10 août 2019
Après trois tome fantastique, Troyat nous offre un personnage vif,espiègle et sauvage d'Élisabeth qui tombe sous la coupe d'un prédateur. C'est magistralement écrit.
Commenter  J’apprécie          50
remka
  10 mai 2017
Roman classique mais tellement réaliste au quotidien. L'auteur décrit fort bien la campagne, Paris et l'être humain en général... Ce roman nous ressemble car il raconte des vies ordinaires... À lire.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
kathykathy   10 mars 2010
... comme dans le vie courante, l'intuition joue un rôle immense. Rien de grand ne se fait en ce monde sans passion, sans entêtement. Qui ne se dépasse pas ne s'enrichit jamais. Chaque effort, chaque élan du coeur porte en soi sa récompense, puisqu'il nous prouve que nous ne sommes pas immobiles, inanimés et vains. La conscience d'exister est une source de joie inépuisable.
Commenter  J’apprécie          110
CrazynathCrazynath   18 février 2015
Fallait-il envier les personnes mures pour leur sagesse, ou les plaindre pour la futilité de leurs soucis et de leurs joies ?
Commenter  J’apprécie          110
CrazynathCrazynath   17 février 2015
Les montagnes relevaient des couvertures d'ombre jusqu'à leur nez eclairé par un dernier rayon. Une cloche tinta. Le village rappelait son monde avant le crépuscule.
Commenter  J’apprécie          70
CrazynathCrazynath   18 février 2015
Dans la glace, une jeune fille aux joues brunes, aux grands yeux fatigués, se laissait fasciner par le vide absolu de sa chambre, de son cœur, de sa vie.
Commenter  J’apprécie          30
SachenkaSachenka   12 août 2013
Le mariage est un crime contre l'amour. Imagine deux êtres condamnés l'un à l'autre, jour et nuit. Il n'y a de vrai jouissance que dans la liberté.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Henri Troyat (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Troyat
“Les Âmes mortes” de Nicolas Gogol par Henri Troyat. Première diffusion le 22 juin 1953 sur La Chaîne Nationale. “Les Âmes mortes” ? Le rôle de Pouchkine, les doutes immenses qui tourmentent Gogol, avant, pendant et après l’écriture : doutes d’écrivains, puis tourments d’un homme qui a reçu un don de Dieu et qui croit ne pas savoir offrir un don à Dieu ; qui se reproche la peinture de la bêtise et de la médiocrité…et pense que décrire “de belles âmes” serait d’essence supérieure… Gogol qui avait croisé un illuminé au terme de sa brève-vie (d’autant plus brève qu’il y avait eu cette rencontre). Les doutes et les tourments de Gogol qui confie dans une lettre à un ami qu’il a chargé ses héros de ses propres indignités ? Nous pouvons ne pas les connaître, nous pouvons lire “Les Âmes mortes” et considérer, comme Henri Troyat tout jeune garçon, qu’il s’agit du “livre le plus drôle de toute la Littérature”.
Thèmes : Littérature| Littérature Russe| Les Âmes mortes| Henri Troyat| Nikolaï Gogol
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Henri Troyat

Né Lev Aslanovitch Tarassov en ...

1891
1901
1911
1921

12 questions
57 lecteurs ont répondu
Thème : Henri TroyatCréer un quiz sur ce livre